Comment gérer son stress sans avoir recours aux médicaments ? Quels moyens naturels à ma disposition ?

Le stress est une réponse naturelle à notre environnement, héritée de nos ancêtres qui fuyaient devant leurs prédateurs. Pour y faire face, vous avez 3 moyens : des moyens psychologiques, des remèdes naturels, et des anxiolytiques chimiques. Nous vous présenterons aujourd’hui seulement les 2 premiers. Ils suffisent dans la plupart des cas, et si d’aventure ce n’était pas le cas, il est préférable d’aller consulter son médecin, et non Google.

Avant toute chose, pour réussir à anticiper son stress, il est nécessaire d’identifier les facteurs stressants auxquels nous sommes sensibles : l’exposition au regard d’autrui, l’isolement, la crainte du jugement, le manque de temps, le confinement, le vide, etc. On a tous nos failles, et le stress sait habilement s’y engouffrer. Une fois ces critères identifiés, vous pourrez alors prendre les devants pour y faire face.

Mais comment faire face à son stress une fois identifié ?

Les méthodes naturelles : des plantes pour vaincre le stress

Comment les plantes peuvent-elles nous aider contre le stress ? Elles n’ont a priori pas ce problème, et il parait surprenant qu’elles puissent apporter une réponse héritée de l’évolution (contrairement aux propriétés antifongiques de certaines plantes, qui elles semblent assez logiques). Mais aussi surprenant que ça puisse paraitre, les plantes calmantes, anxiolytiques, voire même sédatives sont pléthores autour de notre belle planète ! Camomilles, Mélisses, Oranger Amer, etc. A chaque coin d’écosystème vous trouverez de redoutables ennemis du stress ! A croire que la nature savait que notre siècle en aurait cruellement besoin…

L’aromathérapie et les huiles essentielles en tête

Les hydrolats (ou eaux florales), anti-stress plus doux et plus spécifiques

Alors, soyons clairs, les eaux florales sont moins puissantes que les huiles essentielles. Elles sont néanmoins efficaces, et plairont aux adeptes de la douceur, et donc des traitements plus précis et spécifiques.

Tout comme pour les HEs, de très nombreux candidats sont disponibles, et voici une sélection des 4 hydrolats les plus recommandés en cas de stress :

  • L’hydrolat de Camomille Romaine, spasmolytique, calmant et relaxant, idéal lorsque tout vous énerve ;
  • L’hydrolat de Fleurs d’oranger, calmant nerveux, en cas d’angoisses et de peurs ;
  • L’hydrolat de Lavande Fine/Vraie, spasmolytique, hypotensif, sédatif, idéal en cas de stress latent, empêchant de dormir.
  • L’hydrolat de Rose de Damas, apaisant, rééquilibrant nerveux, aphrodisiaque, idéal en cas de stress au sein d’une relation affective.

Pour chacun d’eux, une cuillère à soupe dans 50cL d’eau chaque jour. Jusqu’à ce que les sources de votre stress se soient apaisées.

La phytothérapie comme traitement de fond

La phytothérapie est aussi très efficace pour réduire un stress excessif. Sous formes de cures de gélules ou d’infusion, de nombreuses plantes non distillées pourront apporter une réponse efficace. Vous n’aurez pas la même puissance que les huiles essentielles, mais pour un traitement de fond anti-stress, c’est parfait !

Infusions et macérations anti-stress réputés :

  • Infusion d’Aspérule Odorante ;
  • Infusion de Basilic ;
  • Infusion de Camomille Romaine ou Allemande ;
  • Macréation de Valériane.

Gélules de plantes anti-stress :

  • Gélules ou comprimés de Bacopa ;
  • Gélules d’Eleuthérocoque ;
  • Gélules de Ginseng ;
  • Gélules de Kudzu.

Gérer son stress, en reprenant le contrôle psychologique

Ci-dessous, vous trouverez une liste de petits trucs et astuces pour réduire le stress. Peut-être un de ces conseils vous aidera, mais sachez avant tout que la clé de toute relaxation, c’est le détachement. Nos stress sont souvent des replis sur nous, nos stress sont souvent des volontés de contrôle, nos stress sont rarement liés à l’essentiel. Nul ne peut prétendre connaitre l’essentiel, et chacun aura sa réponse. Mais force est de constater que nous courrons beaucoup trop souvent derrière des fantômes qui ne se laissent jamais rattraper : ambition professionnelle et financière, désir de plaire, désir que tout soit parfait et sans risques, etc.

Alors que faire ? En avoir conscience déjà, et rechercher ce qui pour nous est vraiment essentiel, ce qui survivra à nos aventures, à nos désirs du moment. Une fois que nous l’aurons trouvé, alors l’énergie que nous mettrons à l’atteindre ne sera pas un stress, mais une paix déterminée qui sait où elle va. Une paix qui se détachera de tous les miroirs aux alouettes que la vie nous offre.

Sur ces belles paroles, voici la liste des trucs et astuces pour combattre le stress au quotidien :

  • Garder une positive attitude aide psychologiquement à se concentrer sur le bon côté des choses.
  • Un bon équilibre organisation-improvisation : ni trop organisé, ni pas assez.
  • Décompresser et se relaxer permet de nous éloigner de ce qui nous stress et nous fait penser à autre chose.
  • Avoir une bonne hygiène de vie aide à faire face aux périodes de stress. En effet, cela permet de couvrir toutes les dépenses énergétiques dont nous avons besoin.
  • Faire du sport pour évacuer notre stress et nous défouler.
  • Dormir d’un sommeil réparateur car le stress épuise aussi bien le corps que l’esprit.
  • Passez du temps avec des personnes positives, qui nous font du bien. L’entourage est important lorsque l’on vit des périodes compliquées et se sentir entouré peut être d’une grande utilité.

Certains de ces trucs et astuces méritent d’ailleurs qu’on s’y penche de plus près.

Pour contrer le stress, faire du sport

Cela parait évident, mais il faut absolument sortir prendre l’air et exercer une activité physique régulière et avec un minimum d’intensité. Le stress rigidifie certains muscles (notamment ceux du dos et du cou) et le sport est un excellent moyen d’y réchapper ! En plus, vous allez chasser de votre corps les toxines et faire descendre votre trop fort tau​x d’adrénaline pour le faire revenir à la normale.

Focus sur l’organisation de son temps

Ne pas chercher à tout organiser de manière excessive : que les choses vous échappent parfois est normal, c’est ça la vie. Vouloir tout mettre sous contrôle est voué à l’échec, et l’échec est anxiogène. Attention à ne pas tomber dans l'excès inverse, en laissant tout au hasard. Du moins pas tant que vous n'êtes pas encore un expert du détachement cité ci-dessus, et encore moins si vous êtes responsable d'autres personnes. Chacun soit trouver votre équilibre ! 

Contrôler sa respiration pour canaliser son stress

Respirer profondément est non seulement un moyen de vous détendre en influençant psychologiquement votre état de stress, mais pas seulement. En effet, respirer de manière espacée et bien profondément convainc votre propre corps que vous êtes détendu et qu’il n’y a pas de quoi se contracter. Cela casse donc la spirale négative dans laquelle s’entretiennent le corps et l’esprit. L’oxygène supplémentaire permet en plus de diminuer la tension et donc le stress. Une respiration avec une fréquence trop rapide provoque le système nerveux orthosympathique responsable du stress alors qu’une lente et profonde inspiration va au contraire stimuler le parasympathique responsable de la détente. Pensez donc à respirer comme si vous étiez totalement détendu. 


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre