Le stress, qu’est-ce que c’est ?

Dans une salle d’attente avant un important rendez-vous, dans le taxi qui vous amène à votre rencard, ou dans les loges avant votre premier récital, il vous assaille toujours et il est plus que difficile de s’en défaire…

Le stress est vicieux, pernicieux et parfois même maladif. Il s’immisce facilement en vous et vous fait perdre tous vos moyens. Tremblement, bégaiement, perte de mémoire, souffle coupé, vertiges, tous ces symptômes sont signes de stress épisodique ou parfois quotidien qui peut devenir très handicapant pour les personnes concernées. Qu’est-ce que le stress au fond ? Pourquoi perdons-nous aussi rapidement nos moyens face à des situations inconnues ou difficile à gérer pour nous ?

Nous avons mené notre petite enquête pour comprendre un peu mieux le stress...

Une définition large du stress

Le stress est un ensemble de réactions de l'organisme lorsque celui-ci est soumis à des contraintes. Le stress peut survenir en réponse à n'importe quel type d'agression, que ce soit une infection, une pathologie organique, un symptôme isolé, ou un problème d'ordre psychiatrique. Ce terme est plus souvent employé dans le sens d'anxiété, d'angoisse et ainsi se rattache à une part plutôt psychologique. 

Être confronté à une situation difficile est compliqué à appréhender, nous ne vivons pas le stress tous de la même façon et parfois celui-ci nous fait flancher, cela reste naturel et normal. Il ne faut pas voir le stress comme forcément quelque chose de négatif mais juste parvenir à le gérer et le contenir pour ne pas se laisser dépasser par lui.

Les différentes étapes du stress

Dans les faits comment ça se passe dans notre corps quand le stress s’empare de nous ?

Tout d’abord la première phase est celle du “choc”. Les premiers symptômes apparaissent alors, le rythme cardiaque s’accélère, le tonus musculaire et le taux de sucre dans le sang s’effondrent. Ceci est dû à la libération d’hormones, comme l’adrénaline dont le délai d’action est minime et qui permet de préparer le corps à une action rapide.

La seconde étape est celle la résistance. Lorsque l’agression provoquant le stress perdure, la réaction est de s’adapter tant bien que mal à la situation d’agression est opposant une résistance. Par ce biais, l’organisme opère donc une protection pour éviter l’épuisement en compensant les dépenses énergétiques occasionnées pour faire face au stress.

Et enfin l'organisme, débordé et sollicité en permanence par la situation de stress qui se prolonge et s'intensifie, ne réussit plus à mobiliser ses ressources et s'épuise. Il ne peut plus faire face aux agressions en raison de leur intensité. L'organisme craque, ne réussissant plus à faire face à toutes ces agressions. Les réserves psychiques et biologiques sont épuisées. C'est au cours de cette phase d'épuisement que peuvent apparaître certaines pathologies obligeant l'arrêt de l'emballement de l'organisme.

Le saviez-vous ?

En 1936, le chercheur canadien Hans Selyé a proposé une nouvelle définition du stress, c’est celle qui est retenue aujourd’hui : le stress correspond à un mal-être physique et psychologique.
Les chiffres clés : environ 80 % des consultations médicales seraient liées au stress, d'une manière ou d'une autre. De même que 60 % à 80 % des accidents de travail, selon l'American Institute of Stress.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre