Symptômes et conséquences du stress

Le stress est un phénomène très variable, qui se manifeste et agit de manière unique en fonction les individus. Il en est de même pour les symptômes, leur apparition, leur intensité et leur nombre vont varier en fonction des individus et de leur sensibilité au stress.

Il existe deux grandes catégories de symptômes directs liés au stress :

  •       les symptômes physiologiques
  •       les symptômes psychologiques
Chacun de ces symptômes va avoir des conséquences immédiates et peu néfastes sur la personne soumise au stress (normal, il s'agit d'un méchanisme de défense à la base...) mais si stress devient chronique, alors de très nombreux problèmes peuvent apparaitre, ou s'aggraver.

Les symptômes du stress : quelles conséquences immédiates visibles ?

Les symptômes physiologiques

Les symptômes du stress se traduisent par une réaction désordonnée de l’organisme. Voici une liste non-exhaustive des différents symptômes physiologiques connus :

  • nausées et vomissements,
  • augmentation du rythme cardiaque et paliptations,
  • hyperventilation,
  • mauvais cholestérol,
  • mains moites et transpiration excessive,
  • mauvaise haleine,
  • diarrhée,
  • maux de tête,
  • eczéma.

Les symptômes psychologiques

Ces symptômes touchent “l’état d’esprit”, le “comportement mental” des individus cette fois-ci. Ils peuvent se traduire par des troubles du comportement comme des changements d’humeur par exemple. Vous trouverez ci-dessous une liste non-exhaustive des différents symptômes psychologiques liés au stress :

  • irritabilité, colère, susceptibilité,
  • problèmes relationnels avec notre entourage,
  • prise de poids,
  • insomnies,
  • consomation excessive d'alcool et de tabac,
  • difficultés de concentration.

Les conséquences secondaires du stress chronique

Le vieillissement accéléré de la peau et du corps

Le stress chronique provoque un vieillissement accéléré de nombreuses parties du corps. Nottament :
  1. les chromosomes vieillissent plus rapidement, 
  2. le vieillissement cutané est plus rapide, 
  3. le coeur travaille plus sous l’effet du stress: en effet, l’adrénaline le fait se contracter plus rapidement et les vaisseaux sanguins s’usent plus rapidement.

Dérèglements du système digestif

La digestion est impactée par le stress. Ce dernier perturbe le bon fonctionnement du système digestif, pouvant causer nausées, crampes, constipation, diarrhée ou encore des troubles de l’alimentation. Cette perturbation est la conséquence d'un choix de priorité fait par le cerveau dans la répartition des organes prioritaires en cas de situation à risque. La digestion n'en est pas un (elle n'aide pas à courir).

Défenses immunitaires affaiblies

Le cortisol (et non pas "la") est produit en grande quantité lors de période de stress chronique. Il peut être responsable d’un déficit des défenses immunitaires et entraîner une sensibilité accrue face aux petites maladies comme les rhumes etc.

Aggravation de maladies cardiovasculaires

Contrairement à la digestion citées précédemment, qui souffre du stress par manque d'attention du cerveau, notre système cardiovasculaire va souffrir d'une sur-sollicitation. Les stress est donc un facteur classsique d'aggravation de certaines maladies telles que l’hypertension, les maladies cardiovasculaires ou les troubles respiratoires.

Dérèglement hormonal

Le stress peut parfois être la cause d’un dérèglement hormonal chez certaines femmes, entraînant la disparition momentanée des menstruations ou accentuer les symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur.

Maladies multifactorielles

Des maladies comme l’asthme, la migraine, la psoriasis ou bien d’autres, peuvent être liées au stress. Ce dernier peut  déclencher ces maladies chez les personnes non atteintes ou intensifier leurs symptômes. Le taux de cholestérol peut aussi être impacté car le foie en produit plus pour répondre au besoin en énergie de l’organisme en période de stress.

Le stress fait-il grossir ?

Oui, le stress favorise la prise de poids.

D'une part, le stress lui-même peut être responsable d'une gestion économe des calories et les stocker massivement, en vue d'un hypothétique important effort à venir. Face à cet aspect, nous ne sommes pas du tout égaux. Certaines personnes vont au contraire bruler de très nombreuses calories à chaque stress, sans cette dynamique de stockage préventif.

Par contre, tout le monde est concerné par les effets suivants du stress sur notre poids, liés aux symptomes du stress et non au stress lui-même :
1 - Au niveau purement physilogique. Le neuropeptide Y, un peptide sécrété dans l'hypothalamus, joue un rôle direct sur la prise de poids, et grimpe en flèche lorsqu'on est stressé ;
2 - Au niveau psychosomatique. Le sucre agit sur les neurotransmetteurs du cerveau, en libérant des endorphines, et donnent une sensation de bien-être de courte durée. En cas de stress prolongé, on est donc plus tenté d'en consommer.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre