Quoi de neuf à la Compagnie ?
Mon compte
Panier

La Marjolaine est une plante condimentaire avec des bienfaits thérapeutiques. Les feuilles s'utilisent en cas d'anxiété, d'insomnie ou de troubles du sommeil. Elles ont également une action en cas de bronchite, de spasmes digestifs, de troubles digestifs, de ballonnements et de flatulences.

  • Nom commun : Marjolaine
  • Nom latin : Origanum majorana L.
  • Famille botanique : Lamiacées
  • Partie de la plante utilisée : feuilles,
  • Période de récolte : été, début de l'automne,

Comment l'utiliser ?

En infusion

Verser l'équivalent d'1 cuillère à soupe de feuilles sèches par tasse d'eau chaude, puis laisser infuser 5 à 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour.

En teinture-mère

Selon les recommandations du produit, diluer 15 à 30 gouttes de teinture-mère dans un verre d'eau. Boire 2 à 3 fois par jour.

En extrait fluide

Selon les recommandations du produit, diluer 15 à 30 gouttes ou 1 cuillère à café d'extrait fluide dans un verre d'eau. Boire 1 à 2 fois par jour.

En gélule

Selon les recommandations du produit, consommer 2 à 6 gélules par jour avec un verre d'eau.

En poudre

Prendre 1 cuillère à café rase de poudre dans un peu d'eau. Boire 2 fois par jour.

En macérat huileux

Placer dans un bocal la quantité de feuilles sèches souhaitée puis la recouvrir d'huile végétale. Refermer le bocal et laisser macérer pendant au moins 3 semaines. Il est possible de placer le bocal au soleil. Dans ce cas, choisir un verre ambré ou recouvrir d'un linge. Remuer le bocal de temps en temps. Filtrer ou non la préparation.

En vin médicinal

Verser 50 g de feuilles ou de sommités fleuries dans 1 L de vin rouge. Laisser macérer pendant 15 jours. Ajouter 30 g de sucre roux. Filtrer et mettre en bouteille. La filtration des feuilles est facultative. Boire un petit verre de préférence après les repas.

Pourquoi l'utiliser ?

En cas de Digestion difficile, Troubles digestifs, Ulcère digestif, Spasmes digestifs
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gélule, poudre, teinture-mère, vin médicinal, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Aneth, Angélique, Camomille Matricaire, Fenouil, Origan, Anis Vert, Anis Étoilé, Réglisse
En cas de Ballonnements, Flatulences
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Aneth, Angélique, Fenouil, Origan, Verveine Odorante, Anis Vert, Anis Étoilé, Cumin, Réglisse
En cas de Bronchite
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Thym, Guimauve, Lavande, Laurier, Bouillon blanc, Mauve, Coquelicot, Hysope, Eucalyptus
En cas d'Anxiété, Troubles du sommeil, Insomnie
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Verveine Odorante, Aspérule Odorante, Lavande, Aubépine, Passiflore, Valériane, Menthe Douce, Tilleul (Bractées)

Propriétés et composants actifs

Propriétés

  • antispasmodique (terpinéol)
  • anti-infectieux (huiles essentielles)
  • anxiolytique
  • stomachique
  • antiulcéreux

Composants actifs

  • Huiles essentielles : sabinène, alpha-terpinéol, linalol
  • Acides phénols : acide caféique et rosmarinique
  • Flavonoïdes
  • Acides triterpéniques : acide ursolique et oléanolique
  • Tanins

Précautions d'utilisation

Pas de précautions d'utilisation particulières pour cette plante.

Botanique

La Marjolaine fait partie de la famille des Lamiacées. Elle croît de manière buissonnante, et peut atteindre 50 cm de haut environ. Il s'agit d'une plante vivace à feuilles duveteuses arrondies, opposées 2 à 2 sur la tige. Entre juin et juillet, la Marjolaine donne des petits groupes de fleurs blanches ou mauves mesurant quelques millimètres de longueur, très serrées entre elles et disposées à l'aisselle des bractées. Toute la plante est aromatique, et dégage une odeur très agréable lorsqu'on la froisse.

Elle ne doit pas être confondue avec l'Origan ! Bien qu'elles se ressemblent et que leurs propriétés soient assez similaires, il s'agit bien de deux plantes différentes, aux goûts différents. L'Origan se plait dans les climats plus frais.

Cette plante a pour climat idéal un climat méditérannéen, soit tempéré avec un été sec. Originaire de l'Est du bassin méditerrannéen, les principaux pays producteurs de Marjolaine sont aujourd'hui l'Egypte puis la France.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Publication : van den Broucke, C., & Lemli, J. (1980). Antispasmodic Activity of Origanum compactum. Planta Medica, 38(04), 317‑331. https://doi.org/10.1055/s-2008-1074884

Publication : Chishti, S., Kaloo, Z. A., & Sultan, P. (2013). Medicinal importance of genus Origanum: A review. Journal of Pharmacognosy and Phytotherapy, 5(10), 170-177. https://doi.org/10.5897/JPP2013.0285

Publication : Leeja, L., & Thoppil, J. E. (2007). Antimicrobial activity of methanol extract of Origanum majorana L.(Sweet marjoram). Journal of Environmental Biology, 28(1), 145. http://www.jeb.co.in/journal_issues/200701_jan07/paper_27.pdf

Publication : Rezaie, A., Mousavi, G., Nazeri, M., Jafari, B., Ebadi, A., Ahmadeh, C., & Habibi, E. (2011). Comparative Study of Sedative, Pre-Anesthetic and Anti-Anxiety Effect of Origanum majorana Extract with Diazepam on Rats. Research Journal of Biological Sciences, 6(11), 611‑614. https://doi.org/10.3923/rjbsci.2011.611.614

Publication : Bina, F., & Rahimi, R. (2016). Sweet Marjoram. Journal of Evidence-Based Complementary & Alternative Medicine, 22(1), 175‑185. https://doi.org/10.1177/2156587216650793

Ouvrage : Corjon, G. (2018). Se soigner par les plantes. Quitin, France : Jean-Paul Gisserot.

Ouvrage : Pierre, M. (2017). La bible des plantes qui soignent. Vanves, France: Editions du Chêne.

Ouvrage : Dubray, M. (2010). Guide des contre-indications des principales plantes médicinales. La Geneytouse, France: L. Souny.

Ouvrage : Fournier, P. V., & Boisvert, C. (2010). Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paris, France: Presses de la Cité.

Ouvrage : Luu, C., & Pelt, J. M. (2016). 250 remèdes naturels à faire soi-même. Mens, France: Terre vivante.

Ouvrage : Lousse, D., Macé, N., Saint-Béat, C., & Tardif, A. (2017). Le guide familial des plantes médicinales. Paris, France: Mango.

Ouvrage : Fleurentin, J., Pelt, J. M., & Hayon, J. C. (2016). Du bon usage des plantes qui soignent. Rennes, France: Ouest-France.

Ouvrage : Lieutaghi, P. (1996). Le livre des bonnes herbes. Arles, France: Actes Sud.

Site Web : EMA, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC), (2016). Assessment report on Origanum majorana L., herba. https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-report/final-assessment-report-origanum-majorana-l-herba_en.pdf

Site Web : Jardins de l'écoumène, artisans semenciers et pépiniéristes. Calendriers de culture. https://www.ecoumene.com/

Site Web : Filières plantes à parfum, aromatiques et médicinales Panorama 2016. (2018, juin). FranceAgriMer. https://www.franceagrimer.fr/fam/content/download/57207/document/Panorama%202016%20VD%20modif%20p36%20%28003%29.pdf?version=5

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?