L'anacardier appartient à la famille des Anacardiacées. Cet arbre fait l'objet d'une production croissante non pas pour son fruit, mais pour son noyau : les noix de Cajou. Les noix de Cajou font partie de la famille des fruits à coques : elles sont constituées en majorité de lipides. Ces lipides sont bien accompagnés de quelques glucides complexes, ce qui procure à l'organisme un regain d'énergie. Concernant les micronutriments, les noix de Cajou contiennent de nombreux minéraux, en particulier du cuivre, du manganèse et du phosphore. On retrouve également quelques vitamines, dont la vitamine K. Cette dernière contribue à la cicatrisation. En raison de leur faible indice glycémique, elles sont idéales contre les fringales. Ce sont des alliées de choix en cas de diabète ou d'un excès d'appétit. Les noix de Cajou ont un goût léger et une texture craquante, de quoi la consommer à toutes les sauces. En bref, les noix de Cajou ont tout pour plaire. Nom latin : Anacardium occidentale L. Famille botanique : Anacardiaceae. Partie utilisée : Amande.

Consommation recommandée

En raison de la densité énergétique des noix de Cajou et de leur teneur élevée en acides gras polyinsaturés, des recommandations de consommations journalières sont définies. En cure classique ou pour le plaisir, une portion de noix de Cajou est estimée à 15 g par jour, ce qui représente une dizaine de noix de Cajou par jour.

Sous quelle forme ?

Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, vous pouvez les utiliser :

  • Entières
  • Grillée, toastée
  • En morceaux
A quel moment de la journée ?

Nous vous conseillons de les utiliser durant le(s) repas suivants pour profiter au mieux de leurs bienfaits :

  • Petit-déjeuner
  • Déjeuner
  • En-cas
  • Dîner
Quels modes d'utilisation ?

Vous pouvez les intégrer aux préparations suivantes pour faciliter leurs prises :

  • Salade
  • Dessert
  • Yaourt, laitage
  • Apéritif
  • Plat
  • Seul
  • Mélangé avec d'autres fruits secs
  • Muesli
Précautions d'emploi
  • Allergène : Fruits à coques

Bienfaits en nutrition santé

15 g de noix de Cajou contiennent une part significative des Références Nutritionnelles pour la Population (RNP) des nutriments suivants : Cuivre, ManganèseMagnésium et Phosphore. Ils contiennent aussi, dans une moindre mesure, des Protéines, des Fibres, du Potassium, du Fer, du Sélénium, du Zinc, de la Vitamine B1, de la Vitamine B6 et de la Vitamine K.

À ce titre, les Noix de Cajou peuvent compléter votre régime alimentaire sain et varié.

Métabolisme

Les noix de Cajou sont des alliées de choix en prévention en présence d'un diabète. Elles ont un indice glycémique faible, expliqué par leur constitution : lipides, fibres et amidon. De ce fait, elles harmonisent les glycémies en ralentissant l'absorption des glucides. Ces noix ralentissent également la progression des complications vasculaires du diabète, en particulier sur les macroangiopathies : pathologies des grosses artères. Ces pathologies apparaissent suite à la formation des plaques d'athéromes. Or, les fibres, les oméga-9, les oméga-6, les antioxydants (sélénium, le manganèse, le cuivre et le zinc) luttent contre la progression et l'apparition des plaques d'athéromes. D plus, elles réduisent la cholestérolémie et l'oxydation du LDL-cholestérol (mécanisme à l'origine de la plaque d'athérome).

Système nerveux, bien-être

Les noix de Cajou apportent de la vitalité à l'organisme. Vectrices de glucides et de lipides, elles participent au métabolisme énergétique. Ce métabolisme permet de dégrader les macronutriments pour produire de l'énergie. Il demande également de nombreux micronutriments pour fonctionner de façon adéquate. Les noix de Cajou sont aussi des noix concentrées en micronutriments : cuivre, magnésium, manganèse, fer, phosphore, zinc, vitamine B1, vitamine B6, etc. Tous contribuent au métabolisme énergétique.

Dans ces nutriments, le fer, le magnésium et la vitamine B6 réduisent le sentiment de fatigue. De plus, le zinc et le fer stimulent les performances intellectuelles.

Système circulatoire

Les noix de Cajou contribuent à la cicatrisation par leurs apports de vitamine K. La vitamine K est nécessaire à la coagulation du sang, c'est-à-dire la fermeture des brèches vasculaires. Cette vitamine contribue à prévenir les anémies provoquées par des saignements.

Système immunitaire

La nutrition module la réponse immunitaire. En effet, le cuivre, le fer et la vitamine B6 modulent le fonctionnement des cellules immunitaires. De plus, le sélénium et le zinc participent à la formation de certains globules blancs.

Au sein d'une alimentation variée et équilibrée, ces nutriments procurent aux Noix de Cajou des bienfaits pour l'immunité.

Système digestif

Une alimentation pauvre en fibres ralentit le transit digestif (voir notre guide constipation et alimentation). Les noix de Cajou stimulent la progression du bol fécal, car elles sont naturellement source de fibres.

Soin du corps, visage et cheveux

L'alimentation à un rôle important pour la santé des cheveux, des ongles et l'aspect de la peau. Les ongles et les cheveux sont en majorité constitués d'une protéine, nommée kératine. Une kératine "mal formée" accroît la fragilité des ongles et des cheveux. Les noix de Cajou participent aux maintiens des ongles et des cheveux par l'apport du zinc et du sélénium.

Pour la peau, les noix de Cajou préviennent le vieillissement prématuré de la peau, grâce aux antioxydants. En parallèle, elles réduisent l'apparition des ridules, par l'apport de cuivre et de manganèse : ils contribuent à la formation normale du tissu conjonctif.

Les noix de Cajou sont très riches en cuivre. Ce dernier intervient dans la production de mélanine. Cette production diminue avec l'âge : les cheveux blanchissent, la peau devient pâle et plus fragile au soleil. C'est la mélanine qui donne la couleur aux cheveux, à la peau et qui agit comme écran protecteur face aux rayons du soleil.

Enfin, même les peaux acnéiques profitent de l'apport en zinc des noix de Cajou. Parce que la carence en zinc favorise l'apparition des troubles cutanés (voir notre guide acné et alimentation).

Système osseux

Les noix de Cajou contiennent de nombreux minéraux. Ces minéraux sont stockés dans les os, ce qui contribue à leurs solidités. De plus, leurs protéines entretiennent également la solidité des os. En effet, les protéines constituent la trame protéique du squelette et participent aux réparations des tissus osseux. Ces nutriments participent à la solidité des os, à intégrer dans le cadre d'une alimentation équilibrée.

Muscles et articulations

Les noix de Cajou vont intervenir sur les deux grands types d'accidents liés aux muscles : troubles de la contraction et déchirures des fibres musculaires. Pour le premier, les noix de Cajou sont riches en magnésium et en potassium. Tous deux contribuent à la contraction musculaire, avec un pouvoir relaxant pour le magnésium (voir notre guide crampes musculaires et alimentation). Pour le second type d'accident, ce sont les protéines végétales des noix de Cajou qui participent à la réparation des fibres musculaires. En effet, un muscle est constitué à 20 % de protéines. Une alimentation vectrice de protéines est essentielle en phase de récupération post-traumatique.

Enfants et bébés

Un retard de croissance peut provenir d'une alimentation inadéquate. Il peut être nécessaire d'augmenter l'apport énergétique. Les noix de Cajou sont denses, source d'énergie. Elles aident l'organisme à se développer. Elles apportent également du zinc, du fer et du magnésium. Ces trois micronutriments jouent un rôle dans le processus de division cellulaire. Ce processus permet à nos cellules de se multiplier. Dans le cadre d'une alimentation suffisante, variée et équilibrée, les nutriments des noix de Cajou contribuent à la croissance.

Système bucco-dentaire

Une atteinte de la matrice minérale protectrice des dents : l'émail, accroît la sensibilité des dents. Par le magnésium et le phosphore, les noix de Cajou contribuent au maintien de la dentition, en limitant la déminéralisation de l'émail.

Propriétés nutritionnelles

Propriétés principales

  • Protecteur cardiovasculaire (oméga-9, vitamine B1, potassium) : le profil lipidique des noix de Cajou est largement représenté par les oméga-9 (acide oléique). Cet acide gras, associé à la richesse en vitamine B1, en potassium et leurs faibles teneurs en sodium, procurent aux noix de Cajou des bienfaits sur la sphère cardio-vasculaire. Les oméga-9 préviennent l'apparition des maladies cardiovasculaires. La vitamine B1 et le potassium modulent la contraction cardiaque. Enfin, les faibles concentrations en sodium préviennent les troubles de la pression artérielle.

  • Contribuant au métabolisme énergétique (lipide, cuivre, magnésium, manganèse, fer, phosphore, zinc, vitamine B1, vitamine B6) : les noix de Cajou sont nutritionnellement denses. Bien représentés par les lipides et les glucides, ces macronutriments sont les seules à être utilisé par l'organisme pour former de l'énergie. Cette formation d'énergie nécessite la présence de certains micronutriments, qui vont participer aux fonctionnements des enzymes du métabolisme énergétique. Ces derniers sont : le cuivre, le magnésium, le manganèse, le fer, le phosphore, le zinc, la vitamine B1 et la vitamine B6.

  • Anti-oxydant (cuivre, sélénium, manganèse, zinc) : les noix de Cajou ont un score ORAC estimé à 1948. Ce score indique une capacité antioxydante moyenne, uniquement liée à son apport en oligo-éléments. Ces derniers (cuivre, manganèse, zinc et sélénium) métabolisent les radicaux libres en activant les enzymes antioxydantes : superoxyde dismutase à base de zinc et de cuivre, superoxyde dismutase à base de manganèse et glutathion peroxydase à base de sélénium.

  • Régulateur du système nerveux (cuivre, magnésium, potassium, vitamine B1, vitamine B6) : grâce à ces micronutriments, les noix de Cajou participent à la santé du système nerveux. Tout d'abord, on retrouve du cuivre et de la vitamine B6 : ils contribuent à la synthèse de messager chimique du cerveau ; ainsi que de la vitamine B1 : elle est essentielle au fonctionnement du système nerveux, en particulier pour la mémorisation. Enfin, le potassium et le magnésium sont indispensables dans la transmission de l'influx nerveux.

  • Laxatif (fibres) : les fibres insolubles des noix de Cajou stimulent le transit. Elles augmentent le volume des selles et la production des gaz. L'ensemble entraîne une accélération du transit digestif.

Propriétés secondaires

  • Régénérant cutané (zinc, cuivre, manganèse) : grâce au zinc, les noix de Cajou contribuent au maintien de la peau. Les noix de Cajou sont aussi vectrices de cuivre et de manganèse. Ces nutriments contribuent à la formation de tissus conjonctifs. La peau est particulièrement riche en tissu conjonctif : ce tissu lui procure de l'élasticité et un soutient.

  • Protecteur cutané (cuivre) : les noix de Cajou favorisent la production de mélanine en apportant de façon significative du cuivre. La mélanine est un pigment qui protège les cellules des rayons ultraviolets.

  • Équilibrant émotionnel (magnésium, vitamine B1, vitamine B6) : par leurs richesses en magnésium, en vitamines B1 et B6, les noix de Cajou rééquilibrent les fonctions psychologiques.

  • Reminéralisant (protéine, magnésium, manganèse, phosphore, zinc) : les noix de Cajou contribuent au maintien d'une ossature normale pour deux raisons. La première est qu'elles sont source de protéines, ces dernières entrent dans la trame protéique de l'os. En outre, ces noix contiennent de nombreux minéraux qui vont être stockés dans les os. Ainsi le magnésium, le manganèse, le phosphore et le zinc vont participer à la solidité de l'os.

  • Décontractant musculaire (magnésium) : le magnésium confère aux noix de Cajou un pouvoir relaxant musculaire.

  • Immunomodulant (cuivre, fer, sélénium, vitamine B6, zinc) : les noix de Cajou sont constituées de nutriments dits immunomodulants. On retrouve le cuivre et la vitamine B6 qui interviennent directement dans les réactions du système immunitaire, soit comme agent anti-infectieux pour le cuivre, soit dans la synthèse de l'histamine (médiateur chimique de la réaction inflammatoire). Également, ces noix contribuent aux besoins journaliers en fer, zinc et sélénium. Une carence en fer entraîne une baisse des résistances aux infections, alors qu'une carence en zinc ou sélénium induit un déficit immunitaire.

  • Anti-fatigue (vitamine B6, fer, magnésium) : les noix de Cajou réduisent la fatigue en apportant du fer, zinc et vitamine B6. En effet, on observe une augmentation anormale de la fatigue en cas d'une carence de l'un de ces trois micronutriments.

  • Participant à la croissance tissulaire (magnésium, fer, zinc) : les noix de Cajou stimulent la croissance par leur forte densité énergétique, l'apport de fer, de magnésium et de zinc. Le fer, le magnésium et le zinc entrent dans le processus de division cellulaire. Ce mécanisme permet aux cellules de se multiplier.

  • Protecteur dentaire (magnésium, phosphore) : le magnésium et le phosphore procurent aux noix de Cajou un intérêt pour la dentition. Les dents sont des tissus richement minéralisés, dont se retrouve le magnésium et le phosphore. Cette minéralisation protège les tissus plus mous des dents et apporte la dureté des dents, nécessaire à la mastication.

Valeurs nutritionnelles

Éléments nutritifs pour 100 g pour 25 g % des AJR* pour 100 g % des AJR* pour 25 g
Énergie (Kcal) 553 83 28 4
Énergie (Kj) 2310 347 28 4
Lipides (g) 43.8 6.57 63 9
Acides gras saturés (g) 7.78 1.16 39 6
Acides gras mono-insaturés (g) 23.8 4.52
Acides gras poly-insaturés (g) 7.84 1.17
Glucides (g) 30.19 4.52 12 2
Dont sucres (g) 5.91 0.88 7 1
Dont amidon (g) 23.5 3.52
Fibres alimentaires (g) 3.3 0.49
Protéines (g) 18.2 2.7 36 5
Sel (g) 0.03 0 1 0
Vitamine B1 (mg) 0.42 0.06 38 6
Vitamine B2 (mg) 0.06 0.01 4 1
Vitamine B3 (mg) 1.06 0.15 7 1
Vitamine B5 (mg) 0.86 0.12 14 2
Vitamine B6 (mg) 0.41 0.06 30 4
Vitamine B9 (µg) 25 3.75 13 2
Vitamine B12 (µg) 0 0 0 0
Vitamine C (mg) 0.5 0.07 8 1
Vitamine E (mg) 0.9 0.135 45 7
Vitamine K (µg) 34.1 5.11 45 1
Calcium (mg) 37 5.55 5 1
Cuivre (mg) 2.2 0.33 220 33
Fer (mg) 6.68 1 48 7
Magnésium (mg) 292 43.8 78 12
Manganèse (mg) 1.66 0.24 83 12
Phosphore (mg) 593 88.95 85 13
Potassium (mg) 660 99 33 5
Sélénium (µg) 19.9 2.98 36 5
Zinc (mg) 5.78 0.86 58 9

*Apports Journaliers Recommandés

En savoir plus sur la plante : L'Anacardier

L'anacardier est un petit arbre d'une dizaine de mètres de hauteur appartenant à la famille des Anacardiacées. Originaire d'Amérique du Sud, il est aujourd'hui principalement cultivé au Viet Nam. Ses feuilles sont vertes foncés et obovales. Les fleurs blanc pourpre sont très parfumées et attirent les butineuses. Ces dernières aident à la fécondation des fleurs, ce qui permet d'obtenir le fruit nommé pomme Cajou. C'est la forme du fruit qui a donné le nom de l'arbre, puisque "anacardium" est d'origine grecque et signifie « cœur inversé ».

La pomme Cajou est assez particulière, car son noyau est protégé par une coque solide, âcre et toxique, le tout situé sous le fruit. Ce noyau, on le nomme noix de Cajou. C'est d'ailleurs pour cette principale raison que l'anacardier est cultivé : son noyau. Le fruit, la pomme Cajou, est consommé essentiellement fraîche, parce qu'elle est hautement périssable. Elle est reconnue pour sa forte concentration de vitamine C. En Inde, le jus de pomme de Cajou est également fermenté pour produire une liqueur, connue sous le nom de feni. L'anacardier est un halophile (qui aime le sel). Il évolue dans les régions humides et sèche et ne supporte pas le froid et le gel.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Bibliographie

Publication : Oliveira NN, Mothé CG, Mothé MG, de Oliveira LG. Cashew nut and cashew apple: a scientific and technological monitoring worldwide review. J Food Sci Technol. 2020 Jan;57(1):12-21. doi: 10.1007/s13197-019-04051-7. Epub 2019 Aug 27. PMID: 31975703; PMCID: PMC6952502.

Publication : A. LEFEBVRE. (1969). l’ANACARDIER, UNE RICHESSE DE MADAGASCAR (No 24). Institut Français de Recherches Fruitières Outre-Mer. https://agritrop.cirad.fr/458066/1/document_458066.pdf

Ouvrage : Pouyat-Leclère, J. (2013). Guide des aliments antioxydants. Thierry Souccar Editions & La Nutrition.fr

À propos de ces conseils

Cet article a été rédigé et mis à jour par Théophane de la Charie et l'équipe de la Compagnie des Sens. Depuis ses débuts, l'entreprise est composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.