La bronchite aigüe et la grossesse


Lorsque l'on est enceinte, on se pose beaucoup de questions, on a peur de plus de choses, mais principalement pour que notre petit se porte bien, qu’il grandisse correctement et qu’il vienne au monde dans les meilleures conditions possibles.

La période de l’hiver est le moment de l’année où nous sommes plus susceptibles de tomber malade, et la menace de cette saison concerne tout le monde. Forcément, les femmes enceintes sont davantage inquiètes car il n’y a pas uniquement leur santé qui est en jeu. De plus, plusieurs médicaments leur sont interdits. L'hiver est synonyme de rhume, de grippe mais aussi de bronchite et même de bronchite aigüe. Ainsi, les femmes enceintes préfèrent largement prévenir que guérir, et nous sommes d’accord que le mot d’ordre pendant une grossesse c’est : LE REPOS !

La Compagnie des Sens vous en dit plus sur la bronchite aigüe et la grossesse.

Futures mamans, soyez rassurez !

Généralités

La bronchite aigüe est beaucoup plus présente en hiver et arrive principalement en association avec un rhume, une pharyngite, laryngite ou au minimum un écoulement nasal. Il faut 2 à 4 jours pour que la bronchite se mette en place dans les poumons.
Lorsqu’il s’agit de bronchite aigüe, le principal symptôme est la toux. Tout d’abord, elle est sèche et évolue au fil des jours. Vous remarquerez surement que la toux a tendance à s’intensifier lorsque vous allez vous mettre au lit, lorsque vous serez en contact avec de la fumée de cigarette ou avec de l’air froid. Ensuite, la toux devient de plus en plus grasse, ce qui est un bon signe, car votre corps va commencer à sécréter des glaires et ainsi commencer à évacuer les microbes petit à petit et surtout libérer les bronches. La toux grasse peut durer plusieurs jours, jusqu'à 10 jours, et parfois même persister pendant plusieurs semaines. La phase aigüe de la bronchite a une durée d’environ 2 à 3 jours. Lorsque la bronchite s'accompagne d'une sinusite, d’une pharyngite ou d’une laryngite, un symptôme s’ajoute : la gorge est irritée et il y a une douleur au moment d’avaler. Et en cas de laryngite, vous risquez d’avoir la voix cassée ou d’avoir une extinction de voix.

Symptômes

Les complications peuvent se présenter à différents niveaux lors d’une grossesse:

  • A cause de la toux, la future maman peut venir à manquer d’oxygène, ce qui peut être très dangereux pour le bébé.

  • Si la fièvre persiste en association avec la toux, il faudrait consulter un médecin car ces symptômes font plus penser à une pneumonie, et cette maladie demande des médicaments plus forts qui ne sont pas recommandés durant une grossesse. Ces derniers pourraient affecter le bon développement de l’enfant.

  • L’un des symptômes de la bronchite aigüe est la perte de l’appétit. Pour une femme enceinte, c’est l’un des symptômes le plus inquiétant pour son bébé. Si elle ne se nourrit pas suffisamment et correctement, l’enfant risque de manquer de nutriments, ce qui peut apporter des conséquences irréversibles pour ce dernier. On rappelle que la nourriture est le principal facteur du développement du bébé.

  • La bronchite aigüe peut amener une fièvre, si la future maman ne boit pas suffisamment de liquides, elle risque la déshydratation. Ce phénomène pourrait provoquer des contractions et, par conséquent, conduire à un accouchement prématuré.

La toux !


Le principal symptôme d’une bronchite aigüe est la toux. C'est tout d’abord une toux qui est sèche et qui devient de plus en plus grasse au fil des jours.

En temps normal, le traitement de la toux sèche a pour but de la transformer en toux grasse et ainsi d'évacuer plus facilement les microbes et de déboucher les bronches. Mais dans le cas d’une grossesse, la toux sèche ne sera traitée que si elle est vraiment gênante pour la future maman et qui pourrait, éventuellement, l’empêcher de respirer correctement.
Néanmoins, après quelques jours, la bronchite aigüe transforme la toux sèche en toux grasse. Cette dernière n’est généralement pas autant un danger autant pour une personne normale que durant une grossesse. Au contraire, elle permet d’évacuer les microbes. Elle n’est pas traitée si elle n’est pas d’origine infectieuse.

Quand faut-il s'inquiéter ?

Durant une grossesse, on ne décide de prendre des mesures contre la toux que dans certains cas précis : il faut qu’elle soit persistante, réellement handicapante, qu’elle attaque la future maman au moment du coucher ou en pleine nuit en l’empêchant ainsi de se reposer correctement et donc d’amener une fatiguetropimportante pour une femme enceinte. Et pour finir, si la toux menace réellement le bon déroulement de la grossesse en risquant un accouchement prématuré, elle sera traitée.

Contre-indications

Malheureusement, le grand problème qui se pose durant la grossesse, c’est le fait que les futures mamans soient privées de beaucoup de médicaments et sont donc obligés de trouver des solutions intermédiaires pour se soigner.

On l’a bien compris, les traitements médicaux sont déconseillés durant la grossesse et l’allaitement (eh oui, même après être venu au monde, bébé doit toujours se nourrir au sein donc il faut rester vigilant, on l’aime le petit bout, mais ce n'est pas toujours facile !)

Traitements et petits conseils

D’autres possibilités sont à favoriser pour soigner une bronchite aigüe. On s’explique : au lieu de s'occuper de la des symptômes directement, nous vous proposons de se concentrer sur les causes des symptômes. Donc pour calmer votre toux, il vaut mieux opter pour des remèdes naturels. On vous propose quelques aliments qui pourraient vous aider :

  • L’oignon : étonnant mais vrai ! Il est anti-inflammatoire, anti-infectieux et fluidifie le mucus, ce qui lui permet d’être évacuer plus facilement et donc d'évacuer les microbes et améliorer la respiration.  De plus, l’oignon contient de la vitamine C, ce qui aide à lutter contre toutes les maladies en général.
  • Le miel : c’est devenu un fameux remède de grand-mères. Le sucre que contient le miel adoucit la gorge et permet de moins tousser.
  • Les tisanes
  • L’homéopathie

Si vous voulez en savoir plus sur les remèdes naturels contre la bronchite aigüe, cliquez ici.

En conclusion

En conclusion, la bronchite aigüe ne présente pas un réel danger pour les futures mamans. Néanmoins, il faut rester particulièrement vigilants quant au développement des symptômes pour pouvoir réagir vite. Il faut principalement surveiller : la toux, la fièvre, la fatigue et le manque d’appétit.


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre