Quoi de neuf à la Compagnie ?
Mon compte
Panier

La Guimauve est idéale pour soulager toutes les inflammations. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, antitussives, adoucissantes et émollientes, cette plante peut agir sur les inflammations des voies respiratoires, digestives, urinaires et cutanées.

  • Nom commun : Guimauve
  • Nom latin : Althaea officinalis L.
  • Famille botanique : Malvacées
  • Partie de la plante utilisée : racines,
  • Période de récolte : automne,

Comment l'utiliser ?

En décoction

Verser 30 g de racines sèches dans 1 L d'eau froide et laisser macérer pendant 2 heures. Chauffer à feu doux sans atteindre l'ébullition (ou jusqu'à 50°C) pendant 5 à 10 minutes. Filtrer la préparation. Boire 3 tasses par jour.

En infusion

Verser 10 g de racines sèches dans 1 L d'eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes, puis filtrer la préparation. Boire 2 tasses par jour.

En macération à froid

Verser 10 g de racines sèches dans 1 L d'eau froide. Laisser macérer pendant 10 heures. Filtrer la préparation et boire 2 tasses par jour.

En teinture-mère

Selon les recommandations du produit, diluer 15 à 30 gouttes de teinture-mère dans un verre d'eau. Boire 1 à 3 fois par jour.

En extrait fluide

Selon les recommandations du produit, diluer 15 à 30 gouttes d"extrait fluide dans un verre d'eau. Boire 1 à 2 fois par jour.

En gargarisme

Réaliser une décoction. Laisser refroidir la préparation puis l'utiliser en gargarisme plusieurs fois par jour.

En gélule

Selon les recommandations du produit, prendre 2 à 6 gélules par jour avec un verre d'eau.

En poudre

Prendre 3 g de poudre, soit 1 cuillère à café, dans un peu d'eau. Boire 1 à 3 fois par jour.

À mâcher

Mâcher les racines ou les bâtons de racines de guimauve. Pour les enfants, attention à bien utiliser des bâtons de racines longs pour éviter qu'ils ne les avalent ou ne s'étouffent.

En cataplasme

Utiliser les racines fraîches ou mélanger la poudre à de l'eau jusqu'à l'obtention d'une pâte. Appliquer directement sur la zone à soulager.

En compresse

Réaliser une décoction. Laisser refroidir puis imbiber une compresse ou un linge propre de la préparation, à appliquer sur les zones touchées.

En lotion

Réaliser une décoction. Laisser refroidir la préparation puis l'utiliser directement sur la zone touchée.

En sirop

Verser 15 à 20 g de racines fraîches dans 500 mL d'eau. Porter le mélange à ébullition puis laisser infuser pendant 15 minutes. Filtrer et ajouter 1 kg de sucre de canne blond. Laisser cuire jusqu'à l'obtention d'une préparation sirupeuse. Mettre en bouteille et étiqueter.

Pourquoi l'utiliser ?

En cas de Colite, Gastrite, Troubles digestifs, Entérite
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, macération à froid, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Marjolaine, Menthe Poivrée, Reine des prés, Réglisse, Sarriette, Menthe Douce
En cas de Constipation
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, macération à froid, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Bourrache, Rose, Souci, Pissenlit, Mauve, Olivier, Bourdaine
En cas de Diarrhée
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, macération à froid, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Alchémille, Cassis, Citronnelle, Sauge Officinale, Vigne Rouge, Chêne, Myrtiller, Guimauve, Ortie, Bouillon blanc, Sarriette, Épilobe
En cas de Pharyngite, Bronchite, Toux, Laryngite, Trachéite
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, macération à froid, gélule, poudre, teinture-mère, sirop, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Marjolaine, Anis Vert, Anis Étoilé, Bouillon blanc, Mauve, Tussilage, Eucalyptus
En cas de Cystite, Infection urinaire
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, macération à froid
  • Plantes souvent associées : Cassis, Citronnelle, Genévrier, Verge d'Or, Thym, Chiendent, Bruyère, Mauve, Busserole, Sarriette
En cas d'Abcès dentaire, Angine, Aphte, Douleur dentaire, Gingivite, Mal de gorge
  • Modes d'utilisation recommandés : compresse, cataplasme, lotion
  • Plantes souvent associées : Hibiscus, Sauge Officinale, Lavande, Laurier, Bouillon blanc, Mauve, Sarriette, Bardane
En cas de Poussée dentaire
  • Modes d'utilisation recommandés : mâcher
  • Plantes souvent associées :
En cas d'Abcès, Furoncle, Peau irritée
  • Modes d'utilisation recommandés : compresse, cataplasme, lotion
  • Plantes souvent associées : Hibiscus, Rose, Bouillon blanc, Mauve, Bardane, Tilleul (Bractées)

Propriétés et composants actifs

Propriétés

  • émollient
  • anti-inflammatoire (flavonoïdes notamment hypolaétine-8-gentiobioside, scopolétol)
  • antitussif (mucilages notamment galacturonorhamnane)
  • immunostimulant
  • adoucissant (mucilages)
  • anti-infectieux

Composants actifs

  • Mucilages : arabinogalactanes, galacturonorhamnane
  • Amidon
  • Coumarines : scopolétol
  • Flavonoïdes : hypolaétine-8-gentiobioside, tiliroside, isoscutellaréine
  • Asparagine
  • Acides phénols
  • Tanins

Précautions d'utilisation

  • Demander un avis médical en cas de diabète (forte concentration de sucre).
  • En raison de la présence de mucilages, il est recommandé d'espacer la consommation d'infusion de Guimauve avec les repas et la prise de traitements médicamenteux ou autres suppléments alimentaires.
  • Demander un avis médical en cas de pathologie dépendante de la cortisone.

Botanique

La Guimauve appartient à la famille des Malvacées. C'est une plante herbacée vivace atteignant 1,5 m de haut. Sa tige porte des feuilles veloutées vert-blanchâtre, lobées et dentées. Disposées à leurs aisselles, des fleurs blanc rosé larges de 3 à 5 cm, fleurissent à l'été. Les fruits sont des akènes.

La racine épaisse, pivotante et gris jaune pâle est récoltée à l'automne. Les "bâtons" de Guimauve étaient utilisés en médecine populaire pour soulager les poussées dentaires des bébés. La Guimauve en confiserie nous rappelle les déliceux souvenirs d'enfance et c'est grâce aux mucilages extraits de la Guimauve officinale qu'elle fut originellement fabriquée.

Originaire d'Europe et d'Asie occidentale, on retrouve la Guimauve dans les sols et prairies humides ainsi que dans les terres salées du littoral. C'est une plante qui apprécie différentes régions dès lors qu'elle y trouve du soleil et de l'humidité. Son climat idéal est un climat tempéré qui tend vers le climat méditérannéen


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 3 votes )

Bibliographie

Publication : Mahboubi, M. (2019). Marsh Mallow (Althaea officinalis L.) and Its Potency in the Treatment of Cough. Complementary Medicine Research, 27(3), 174‑183. https://doi.org/10.1159/000503747

Publication : Al-Snafi, Ali. (2013). The Pharmaceutical importance of Althaea officinalis and Althaea rosea: A review. International Journal of PharmTech Research. 5(3). 1378-1385. https://www.researchgate.net/profile/Ali_Al-Snafi/publication/285919150

Publication : S. M.A. Shah , N. Akhtar , M. Akram , P. Akhtar Shah , T. Saeed , K. Ahmed and H. M. Asif (2011). Review Pharmacological activity of Althaea officinalis L. Journal of Medicinal Plants Research, 5(24), 5662-5666. https://academicjournals.org/journal/JMPR/article-full-text-pdf/BD00EAD40178

Ouvrage : Corjon, G. (2018). Se soigner par les plantes. Quitin, France : Jean-Paul Gisserot.

Ouvrage : Lacoste, S., & Lallement, M. (2014). Ma bible de la phytothérapie (SANTE/FORME) (French Edition) (1re éd.). Éditions Leduc.s.

Ouvrage : Lousse, D., Macé, N., Saint-Béat, C., & Tardif, A. (2017). Le guide familial des plantes médicinales. Paris, France: Mango.

Ouvrage : Dubray, M. (2010). Guide des contre-indications des principales plantes médicinales. La Geneytouse, France: L. Souny.

Ouvrage : Valnet, J. (1986b). Phytothérapie: se soigner par les plantes. Paris, France: Maloine S.A.

Ouvrage : Fournier, P. V., & Boisvert, C. (2010). Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paris, France: Presses de la Cité.

Site Web : EMA, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC) (2016). Assessment report on Althaea officinalis L., radix. https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-report/final-assessment-report-althaea-officinalis-l-radix_en.pdf

Site Web : A. (s. d.). eFlore Althaea officinalis L. Tela Botanica. https://www.tela-botanica.org/eflore/?referentiel=bdtfx&module=fiche&action=fiche&num_nom=3752&onglet=synthese

Site Web : Guimauve - EurekaSanté par VIDAL. (s. d.). EurekaSanté. https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/guimauve-althaea-officinalis.html

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?