Il existe de nombreux Romarins mais le chémotype le plus fréquemment retrouvé parmi les hydrolats, c'est celui à verbénone. Issu de la distillation à la vapeur d'eau des sommités fleuries, l'hydrolat fait ressortir tous les arômes fins du Romarin, cette plante qui rappelle le Sud. En plus de nous faire voyager, l'hydrolat va nous refaire une santé grâce à son action detox et ses propriétés digestives. Nom latin : Rosmarinus offininalis L. verbenoniferum. Partie distillée : sommités fleuries

Propriétés principales

  • Tonique nerveux et cardiovasculaire : L'hydrolat de Romarin à verbénone stimule le système nerveux pour favoriser la concentration. Il a également une action hypertensive en cas de baisse de tension.

  • Détoxifiant : Le Romarin à verbénone est un stimulant hépato-biliaire, il est cholagogue et cholérétique. Il agit donc sur le foie, la vésicule biliaire, le pancréas et les reins et permet ainsi de détoxifier l'organisme. Il est recommandé en cas de foie paresseux, de problèmes digestifs et de rétention d'eau.
  • Emmenagogue : cet hydrolat régularise le cycle menstruel. Il favorise l’arrivée des règles et permet également, par son action diurétique légère, d’éviter la rétention d’eau du syndrome pré-menstruel.
  • Mucolytique et expectorant : La verbénone stimule les cellules sécrétrices de mucus et possède un fort pouvoir expectorant. Lors de rhinites allergiques, l'hydrolat de Romarin va ainsi permettre de dégager les voies respiratoires.
  • Astringent et tonique cutané : Intégré dans la routine cosmétique, l'hydrolat de Romarin à verbénone purifie et tonifie la peau. Elle permet ainsi de réguler les peaux grasses et mixtes, et de réduire l'acné. Elle est également astringente et permet de resserrer les pores.
  • Purifiant : Pendant ou après le shampoing, le Romarin à verbénone va purifier le cuir chevelu pour réguler la production de sébum, et ainsi lutter contre les cheveux gras.

Précautions d'utilisation

En raison de la présence de cétones terpéniques (verbénone), cet hydrolat ne doit pas être utilisé par les femmes enceintes et allaitantes ainsi que les enfants de moins de 6 ans.

Pour la détox

Utilisation simple

A partir de 6 ans. Par voie orale, 1 cuillère à soupe dans 1L d'eau à boire dans la journée pendant une vingtaine de jours.

Utilisation en synergie (pour la détox générale)

A partir de 6 ans. A boire 2 fois par jour dans un verre d’eau ou une infusion chaude :

  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Romarin à Verbénone
  • 1 cuillère à café d'hydrolat d’Aneth

Ou A boire dans 1L d’eau au cours de la journée, pendant 2 à 3 semaines :

  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Romarin à Verbénone
  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat d’Aneth

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Utilisation en synergie (pour la détox hépatique)

A partir de 6 ans. Mettre dans 1L d’eau , à boire au cours de la journée pendant 1 à 2 semaines :

  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Romarin à Verbénone
  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Carotte
  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Menthe Poivrée

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

En cas de difficulté à se réveiller et de fatigue intellectuelle

Utilisation simple

A partir de 6 ans :

  • Par voie cutanée, en vaporisation sur le visage et les avant-bras.
  • Par voie orale, 1 cuillère à café d’hydrolat de Romarin à Verbénone dans un verre d’eau, à boire 2 fois par jour dont 1 fois le matin.

Utilisation en synergie

A partir de 6 ans. Boire dans un verre d’eau, 2 fois par jour :

  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Romarin à Verbénone
  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Laurier Noble

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Contre les ballonnements et la digestion difficile

Utilisation simple

A partir de 6 ans. Par voie orale, boire 1 cuillère à café par jour dans un verre d’eau tiède après le repas, jusqu’à 2 fois par jour.

Utilisation en synergie (ballonnements)

A partir de 6 ans. Boire dans 1L d’eau, tout au long de la journée pendant une semaine :

  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Romarin à Verbénone
  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Laurier Noble
  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Cannelle

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Utilisation en synergie (spasmes digestifs)

A partir de 6 ans. Boire dans un verre d’eau, 2 fois par jour après les repas :

  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Romarin à Verbénone
  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Basilic

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Contre la bronchite chronique

Utilisation simple

A partir de 6 ans. Par voie orale, prendre 1 cuillère à soupe dans 1L d’eau, à boire au cours de la journée par cure de 21 jours.

Utilisation en synergie

A partir de 6 ans. Boire dans 1L d’eau au long de la journée, par cure de 21 jours en fonction des besoins :

  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Romarin à Verbénone
  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Laurier Noble
  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat d’Eucalyptus Globulus

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Contre la rétention d’eau pré-menstruelle

Utilisation simple

Pour adultes et adolescentes. Par voie orale, boire 1 cuillère à café par jour dans un verre d’eau tiède 2 fois par jour. Débuter une semaine avant les règles.

Utilisation en synergie

Pour adultes et adolescentes. Mélanger dans un verre d’eau, à boire 2 fois par jour une semaine avant les règles :

  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Romarin à Verbénone
  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Cyprès

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Contre les règles douloureuses

Utilisation simple

Pour adultes et adolescentes. Par voie orale, boire 1 cuillère à café par jour dans un verre d’eau tiède 2 fois par jour. Débuter une semaine avant les règles.

Utilisation en synergie

Pour adultes et adolescentes. Mélanger dans un verre d’eau, à boire 2 fois par jour une semaine avant les règles :

  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Romarin à Verbénone
  • 1 cuillère à café d'hydrolat de Sauge Sclarée

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Contre l’acné et la peau grasse

Utilisation simple

A partir de 6 ans :

  • Par voie cutanée, vaporiser l’hydrolat de Romarin à Verbénone sur le visage ou la zone souhaitée, après nettoyage de la peau matin et soir.
  • Par voie orale, boire 1 cuillère à café d’hydrolat de Romarin à Verbénone matin et soir.

Utilisation en synergie

A partir de 6 ans. Boire dans 1L d’eau tout au long de la journée, pendant 21 jours :

  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Romarin à Verbénone
  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Lédon du Groenland
  • 1 cuillère à soupe d'hydrolat de Menthe Poivrée

Source : Faucon M. (2018). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale : les hydrolats. Sang de la Terre.

Contre l’acné et la peau grasse

A partir de 6 ans. Par voie cutanée, vaporiser l'hydrolat de Romarin à Verbénone sur le cuir chevelu 1 à 2 fois par jour, notamment après un shampoing.

Caractéristiques et composition

Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peau : tous types de peaux, mention spéciale pour les peaux grasse et acnéique.

  • Type de cheveux : tous types de cheveux, mention spéciale pour les cheveux gras, à pellicules ou tombants.
Molécules principales
  • verbénone

Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide mobile

  • Couleur : incolore à blanchâtre
  • Odeur : fraîche, camphrée et aromatique
  • Goût : assez fort, frais
  • pH : 3,5 à 5,0
        Caractéristiques botaniques
        • Famille botanique : Lamiacées

        • Origine : France
        • Partie distillée : sommités fleuries
        • Nom latin : Rosmarinus offininalis L. verbenoniferum

        Cet article vous a-t-il été utile ?

          

        Note moyenne: 4.8 ( 25 votes )

        Autres articles liés

        Bibliographie

        Publication : Tomi, K., Kitao, M., Konishi, N., Murakami, H., Matsumura, Y., & Hayashi, T. (2016). Enantioselective GC–MS analysis of volatile components from rosemary (Rosmarinus officinalisL.) essential oils and hydrosols. Bioscience, Biotechnology, And Biochemistry, 80(5), 840-847. doi: 10.1080/09168451.2016.1146066

        Ouvrage : Faucon, M., & Canac, P. (2018). Traité d'Aromathérapie scientifique et médicale, les hydrolats (1st ed.). Paris: Éd. Sang de la Terre.

        Ouvrage : Dalmas, P. (2012). Guide des eaux florales et hydrolats. Paris: Éd. Médicis.

        Qui rédige ces conseils ?

        Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?