Parfaitement adaptée à toute la famille, l'huile essentielle de Ravintsara est la star du monde de l'aromathérapie ! Toute indiquée en cas d'infections touchant la sphère ORL, rhume, otite, sinusite et bien d'autres ne lui résisteront pas. Son action antivirale et ses effets stimulants sur le système immunitaire sont en effet puissants et reconnus par tous les professionnels et adeptes des huiles essentielles. En malgache, ravintsara signifie "arbre aux bonnes feuilles", profitez donc dès maintenant de tous ses bienfaits ! Nom latin : Cinnamomum camphora L. Partie distillée : feuilles

Précautions d'utilisation

Probablement la plus souple des huiles essentielles ! Tout le monde peut utiliser l’huile essentielle de Ravintsara à l’exception évidemment des femmes enceintes de moins de 3 mois. Elle est également utilisable par toutes les voies. Enfin, il est cependant préférable pour les personnes asthmatiques et épileptiques de demander conseil à leur médecin avant utilisation.

Utilisateurs autorisés

Adultes et Ados
Enfants - de 6 ans
Femmes enceintes & allaitantes
Femmes enceintes - de 3 mois
Bébés - de 3 mois

Voies d'utilisation possibles

Voie cutanée
Voie orale
Inhalation
En diffusion

Risques d'utilisation

Non Irritante pour la peau
Non Dermocaustique à l'état pur
Non Photosensibilisante
Non Hormon-like
Non irritante pour les voies respiratoires
Non Neurotoxique

Autres précautions

Avis médical
  • Veiller à demander un avis médical avant l'utilisation de l'huile essentielle de Ravintsara pour les personnes asthmatiques.
  • Veiller à demander un avis médical avant son utilisation pour les personnes épileptiques en raison du risque épileptogène à forte dose qu'elle présente.
Contre-indications
  • Au delà de plusieurs jours d'utilisation, faire attention aux interférences médicamenteuses possibles.
  • Il existe un risque d'accoutumance lors d'une utilisation prolongée.
Composants allergènes

L’huile essentielle de Ravintsara contient peu de composants biochimiques allergènes.

  • limonène (≤ 2 %)
  • linalol (≤ 0,5 %)
  • géraniol (≤ 0,5 %)

Note : Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

Propriétés de l'Huile essentielle de Ravintsara

L'huile essentielle de Ravintsara est fortement concentrée en 1,8 cinéole, en alpha-terpineol et en alcools monoterpéniques. Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :

  • antivirale ++++ (α-terpinéol, 1,8-cinéole (eucalyptol)) : c’est l’huile essentielle antivirale par excellence… la plus efficace et la plus sûre pour tous les âges ! Elle est à la fois anti-infectieuse et antibiotique et limite les risques de surinfection.

  • immunostimulante ++++ (α-terpinéol) : l’huile essentielle de Ravintsara stimule les glandes surrénales, responsables de la réponse immunitaire.

  • antibactérienne à large spectre +++ (α-terpinéol, 1,8-cinéole (eucalyptol), sabinène) : l’huile essentielle de Ravintsara est antibactérienne et anti mycobactérienne. Son spectre d’action est très large.

  • expectorante +++ (1,8-cinéole (eucalyptol)) : elle facilite la toux, c’est-à-dire l’expulsion de ce qui encombre les bronches.

Mais aussi ces propriétés secondaires :

  • anti-inflammatoire
  • antifongique à large spectre
  • spasmolytique
  • tonique cérébrale
  • tonique physique
  • décontractante musculaire
  • antalgique

En cas d'Épidémie ORL virale, Grippe

UTILISATION SIMPLE

Dès 6 ans et pour adultes:

  • Voie cutanée : 3 gouttes de Ravintsara à répartir dans le bas du dos, le long de la colonne vertébrale et sur le thorax, 4 à 5 fois par jour, jusqu’à amélioration.
  • Voie orale : 1 goutte de Ravintsara dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive ou sur un sucre, 4 fois par jour, jusqu’à amélioration.
De 3 mois à 6 ans, et pour les femmes enceintes de plus de 3 mois. Même utilisation que ci-dessus, mais en privilégiant la voie cutanée, et en diluant l'huile essentielle de Ravintsara à 10 % dans une huile végétale, idéalement l'huile de Noisette (1 dose d'huile essentielle + 9 doses d'huile végétale).

UTILISATION EN SYNERGIE

Réservée aux + de 6 ans. À renouveler 6 fois par jour pendant 2 à 3 jours. Déposer 3 gouttes de ce mélange sur le thorax et sur le haut du dos :

  • 60 gouttes d'huile essentielle de Ravintsara
  • 40 gouttes d'huile essentielle d'Eucalyptus Radiata
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Laurier Noble
  • 40 gouttes d'huile essentielle d'Épinette Noire
Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles contre la grippe.

Pour booster l'Immunité

UTILISATION SIMPLE

Dès 3 ans et pour adultes. Par voie cutanée, 3 gouttes de Ravintsara sur les poignets et respirer profondément, en prévention, une fois par jour, pendant les périodes à risques. Faire une pause d'une semaine après trois semaines d'utilisation.

De 3 mois à 3 ans, et pour les femmes enceintes de plus de 3 mois. Même utilisation que ci-dessus, mais en diluant l'huile essentielle de Ravintsara à 10 % dans une huile végétale, idéalement l'huile de Noisette (1 dose d'huile essentielle + 9 doses d'huile végétale).

UTILISATION EN SYNERGIE

Réservée aux + de 6 ans. À renouveler 3 fois par jour entre 1 et 3 semaines. Appliquer en massage 3 gouttes du mélange sur le thorax et 3 gouttes sur le dos :

  • 100 gouttes d'huile essentielle de Ravintsara
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Thym à Thymol
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Citron
Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles pour booster l'immunité.

Contre la Fatigue intense

UTILISATION SIMPLE

Dès 3 ans & pour adultes. Par voie cutanée & inhalation, 2 gouttes de Ravintsara sur les poignets et respirer profondément, dès que vous avez un coup de barre.

De 3 mois à 3 ans, et pour les femmes enceintes de plus de 3 mois. Même utilisation que ci-dessus par voie cutanée, et en diluant l'huile essentielle de Ravintsara à 10 % dans une huile végétale, idéalement l'huile de Noisette (1 dose d'huile essentielle + 9 doses d'huile végétale).

Ravintsara OU Epinette Noire ?

Meilleur candidat en cas de fatigue intense : l'huile essentielle de Ravintsara sera très efficace, mais si vous en avez sous la main, l'Epinette Noire sera meilleure encore ! Par voie cutanée : 2 gouttes dans 8 gouttes d'huile végétale en application dans le bas du dos au niveau des reins, 3 fois par jour. Faire une pause d'une semaine au bout de trois semaines d'utilisation.

En cas de Dépression

UTILISATION SIMPLE

Dès 3 ans & pour adultes. Par voie cutanée & inhalation, 2 gouttes de Ravintsara sur les poignets et respirer profondément, régulièrement dans la journée. Si cela s'avère insuffisant, vous pouvez vous masser le bas de la colonne vertébrale avec 4 gouttes d'huile essentielle de Ravintsara pure, 2 fois par jour.

Ne vous contentez cependant pas des huiles essentielles, faites-vous aider par des amis ou un professionnel pour vous aider à dépasser vos difficultés.

UTILISATION EN SYNERGIE

Réservée aux + de 6 ans. 3 gouttes sur le plexus solaire et sur la face interne des poignets, 2 à 3 fois par jour du mélange suivant :

  • 3 gouttes d'huile essentielle de Marjolaine à Coquilles
  • 5 gouttes d'huile essentielle de Petit Grain Bigarade
  • 2 gouttes d'huile essentielle de Ravintsara
  • 2 gouttes d'huile essentielle d'Ylang Ylang
  • 1 goutte d'huile essentielle de Verveine Citronnée
  • 1 goutte d'huile essentielle d'Encens

Si la dépression est importante, massage le long de la colonne vertebrale avec 8 gouttes du mélange, 2 fois par jour.

Source : Baudoux, D. (2002). L'aromathérapie : se soigner par les huiles essentielles. Amyris. 

Ravintsara OU Néroli ?

Meilleur candidat en cas de dépression nerveuse : l'huile essentielle de Ravintsara sera efficace, mais si vous en avez sous la main (et que vous en avez les moyens), l'huile essentielle de Néroli sera meilleure ! Par voie cutanée, 2 gouttes d'HE dans 4 gouttes d'huile végétale sur la face interne des poignets, sur le thorax et le bas du dos, matin et soir pendant 3 semaines.

Autres applications réputées du Ravintsara

L'huile essentielle de Ravintsara est utilisée en de très nombreuses occasions, notamment liées à ses propriétés antivirales, immunostimulantes, antibactériennes et expectorantes. Pour la plupart des utilisations suivantes elle sera efficace, mais sans être forcément la meilleure huile essentielle. Nous vous indiquons donc le meilleur remplaçant du Ravintsara pour les différents problèmes suivants.

Herpès, Zona

Ravintsara efficace, mais... il vaut mieux employer l'huile essentielle de Niaouli contre l'herpès/zona : par voie cutanée, 2 gouttes pures (ou dilution 50 % dans une huile végétale) sur l'herpès, toutes les 2h jusqu'à disparition.

Insomnie

Ravintsara efficace, mais ... il vaut mieux employer l'huile essentielle de Lédon du Groënland contre l'insomnie : par voie cutanée, 1 goutte d'HE dans 4 gouttes d'huile végétale sur le thorax avant de se coucher.

Mononucléose

Le Ravintsara sera efficace pour soulager les symptômes de la mononucléose, en suivant le même mode opératoire que pour renforcer l'immunité, décrit ci-dessus.

Angoisse, Stress

Ravintsara efficace, mais ... il vaut mieux employer l'huile essentielle de Petit Grain Bigarade contre le stress : par inhalation et application cutanée, 1 goutte sur les poignets à inhaler profondément, 3 fois par jour (effet très rapide).

Contracture, Fatigue

Ravintsara peut-être efficace, mais ... il vaut mieux employer l'huile essentielle de Gaulthérie Odorante pour soulager vos muscles : par voie cutanée, 3 gouttes d'HE dans 12 gouttes d'huile végétale (optionnel pour peaux sensibles) sur zone touchée, 3 fois par jour jusqu'à amélioration.

Ravintsara ou Ravensare ?

Attention ! Il faut bien distinguer l’huile essentielle de Ravintsara et l’huile essentielle de Ravensare. Cette dernière est beaucoup moins souple d’utilisation, ne possède pas du tout les mêmes propriétés et est interdite aux enfants ! Pour vous repérer, vérifiez bien les noms latins.

  • Ravensare : Ravensare Aromatica ou Ravensara Anisata
  • Ravintsara : Cinnamomum camphora L.

Comment reconnaître une bonne huile essentielle de Ravintsara ?

Une bonne huile essentielle de Ravintsara doit avoir les caractéristiques suivantes. N'hésitez pas à les demander à votre marchand pour être sur de la qualité de votre huile.

Caractéristiques botaniques
  • Nom latin : Cinnamomum camphora L.
  • Famille botanique : Lauracées
  • Partie distillée : feuilles
  • Pays d'origine : Indonésie, Madagascar,
Caractéristiques biochimiques
  • 1,8-cinéole (eucalyptol) : 50 à 60 %
  • sabinène : 10 à 18 %
  • α-terpinéol : 5 à 11 %
Caractéristiques physiques
  • Densité à 20°C : 0.900 à 0.920
  • Indice de réfraction à 20°C : 1.460 à 1.470
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : -25° à -15°
  • Point éclair : +50°C
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide mobile limpide
  • Couleur : incolore à jaune clair
  • Odeur : fraîche, épicée, douce, eucalyptolée, balsamique,

Petite histoire du Ravintsara, pour se détendre

entre expéditions maritimes et marchands vénitiens

Si Marco Polo est aujourd’hui extrêmement célèbre, c’est grâces à ses nombreuses expéditions en mer pour découvrir de nouveaux horizons et de nouveaux peuples avec lesquels il pouvait faire du commerce. La soif de découverte de ce marchand italien né à Venise au XIIIème siècle l’amène à l’autre bout du monde : en Chine. A l’époque, cette région du monde méconnue est l’objet de toutes les convoitises, des rêves les plus fous et des images les plus pittoresques.

C’est donc dans cette partie d’Asie que Marco Polo découvre l’essence du Camphrier de Chine. Les Chinois l’utilisent alors depuis des centaines d’années dans leur médecine traditionnelle : lotions, pommades, baumes… Le grand explorateur en ramène à sa famille pour leur faire bénéficier de ses vertus incroyables de guérison. On pense donc que le Camphrier Ravintsara serait une espèce acclimatée du Camphrier de Chine…

Les délices de l'île aux parfums

Plus tard, Etienne de Flacourt, Orléanais de souche, est nommé Commandant de Madagascar au milieu du XVIIème siècle. Il écrit plusieurs ouvrages sur cette merveilleuse « île aux parfums », dont Histoire de la Grande Isle Madagascar (1658) dans lequel il décrit le Ravintsara et ses propriétés des plus efficaces pour contrer toutes sortes de maladies et d’infections. Son huile essentielle est décrite seulement deux siècles plus tard.

Au tout début de la commercialisation de l’huile essentielle de Ravintsara, les producteurs allaient tout bonnement cueillir les feuilles dans les arbres qu’ils trouvaient : dans les forêts mais aussi dans les villes : parcs, cours de récréation dans les écoles, grandes avenues, places des villages etc… Cette surexploitation et les coupes sauvages effectuées pour améliorer au maximum le rendement ont mis à mal une grande partie des arbres Ravintsara. L’appât du gain a failli entraîner sa disparition. La catastrophe a pu être évitée grâce à une prise de conscience générale au milieu du XXème siècle. Les projets de plantations fleurissent et l’arbre poussant vite et bien a repris du poil de la bête.

Sur une terre bénie des dieux

Plus tard, Etienne de Flacourt, Orléanais de souche, est nommé Commandant de Madagascar au milieu du XVIIème siècle. Il écrit plusieurs ouvrages sur cette merveilleuse « île aux parfums », dont Histoire de la Grande Isle Madagascar (1658) dans lequel il décrit le Ravintsara et ses propriétés des plus efficaces pour contrer toutes sortes de maladies et d’infections. Son huile essentielle est décrite seulement deux siècles plus tard.

Au tout début de la commercialisation de l’huile essentielle de Ravintsara, les producteurs allaient tout bonnement cueillir les feuilles dans les arbres qu’ils trouvaient : dans les forêts mais aussi dans les villes : parcs, cours de récréation dans les écoles, grandes avenues, places des villages etc… Cette surexploitation et les coupes sauvages effectuées pour améliorer au maximum le rendement ont mis à mal une grande partie des arbres Ravintsara. L’appât du gain a failli entraîner sa disparition. La catastrophe a pu être évitée grâce à une prise de conscience générale au milieu du XXème siècle. Les projets de plantations fleurissent et l’arbre poussant vite et bien a repris du poil de la bête.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.6 ( 555 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Publication : Pragadheesh, V., Saroj, A., Yadav, A., Chanotiya, C., Alam, M., & Samad, A. (2013). Chemical characterization and antifungal activity of Cinnamomum camphora essential oil. Industrial Crops and Products, 49, 628–633. https://doi.org/10.1016/j.indcrop.2013.

Publication : Singh, R., & Jawaid, T. (2012). Cinnamomum camphora (Kapur): Review. Pharmacognosy Journal, 4(28), 1–5. https://doi.org/10.5530/pj.2012.28.1

Publication : Andrianoelisoa, H., Menut, C., & Danthu, P. (2012). Ravensara aromatica ou Ravintsara : une confusion qui perdure parmi les distributeurs d’huiles essentielles en Europe et en Amérique du Nord. Phytothérapie, 10(3), 161–169. https://doi.org/10.1007/s10298

Ouvrage : Faucon, M. (2017). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale: Les huiles essentielles, fondements et aides à la prescription (3ème éd). Sang de la Terre.

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Baudoux, D. (2008). L'aromathérapie: se soigner par les huiles essentielles. Editions Amyris.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Zahalka, J. (2017). Dictionnaire complet d'aromathérapie. Editions du Dauphin.

On vous en parle en vidéo

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?