Quoi de neuf à la Compagnie ?
Mon compte
Panier

La Mauve est reconnue pour régulariser les troubles digestifs tels que la constipation ou la diarrhée. Cette plante pectorale riche en mucilages soulage les toux, laryngites et bronchites. Elle est également employée en cas de cystite et de problèmes de peau.

  • Nom commun : Mauve
  • Nom latin : Malva sylvestris L.
  • Famille botanique : Malvacées
  • Partie de la plante utilisée : fleurs, parties aériennes,
  • Période de récolte : printemps, été,

Comment l'utiliser ?

En infusion

Verser 1,5 à 2 g de plante sèche par tasse d'eau chaude. Laisser infuser 10 minutes. La dose journalière recommandée est de 5 g par jour. Boire 2 à 3 tasses par jour.

En teinture-mère

Selon les recommandations du produit, diluer 15 à 40 gouttes de teinture-mère dans un verre d'eau. Boire 2 à 3 fois par jour.

En extrait fluide

Selon les recommandations du produit, diluer 1 cuillère à café d'extrait fluide dans un verre d'eau ou une infusion. Boire 1 à 3 fois par jour.

En gargarisme

Réaliser une infusion ou diluer 30 gouttes de teinture-mère dans un verre d'eau. Réaliser un gargarisme avec la prépration 2 à 3 fois par jour.

En gélule

Selon les recommandations du produit, prendre 3 à 6 gélules par jour.

En poudre

Diluer 1 cuillère à café rase de poudre dans un peu d'eau. Boire 1 à 2 fois par jour.

En cataplasme

Broyer la plante sèche avec un peu d'eau ou la plante fraîche afin d'obtenir un mélange pâteux. Appliquer la préparation directement sur la peau.

En compresse

Réaliser une infusion et laisser refroidir. Imbiber une compresse ou un linge propre de la préparation puis appliquer sur les zones touchées.

En lotion

Réaliser une infusion ou diluer 50 gouttes de teinture-mère dans un verre d'eau. Laisser refroidir si nécessaire. Utiliser directement sur les zones touchées.

Pourquoi l'utiliser ?

En cas de Bronchite, Toux, Laryngite
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Marjolaine, Guimauve, Anis Vert, Anis Étoilé, Lavande, Laurier, Bouillon blanc, Eucalyptus, Tilleul (Bractées)
En cas de Constipation
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Bourrache, Rose, Souci, Guimauve, Pissenlit, Olivier, Bourdaine
En cas de Diarrhée
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Alchémille, Cassis, Citronnelle, Sauge Officinale, Vigne Rouge, Guimauve, Ortie, Bouillon blanc, Sarriette
En cas de Cystite
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Citronnelle, Genévrier, Thym, Guimauve, Chiendent, Bouillon blanc, Sarriette
En cas d'Abcès, Crevasse, Furoncle, Gerçure, Piqûres
  • Modes d'utilisation recommandés : compresse, cataplasme, lotion
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Camomille Matricaire, Hibiscus, Guimauve, Bouillon blanc, Bardane
En cas d'Angine, Aphte, Pharyngite, Stomatite, Gingivite, Mal de gorge
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gargarisme, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Alchémille, Origan, Chêne, Plantain, Guimauve, Laurier, Aubépine, Aigremoine
En cas d'Yeux irrités
  • Modes d'utilisation recommandés : compresse
  • Plantes souvent associées : Camomille Romaine, Rose, Vigne Rouge, Bleuet, Euphraise, Réglisse

Propriétés et composants actifs

Propriétés

  • émollient (mucilages)
  • antitussif (mucilages)
  • adoucissant (mucilages)
  • antiprurigineux
  • laxatif
  • calmant
  • pectoral
  • diurétique

Composants actifs

  • Mucilages
  • Polysaccharides
  • Oses : rhamnose, galactose
  • Flavonoïdes : glucuronides, etc.
  • Anthocyanosides : malvine, delphinidine
  • Tanins

Précautions d'utilisation

Il est recommandé d'espacer la consommation d'infusion de Mauve d'une heure avec les repas ou la prise de traitements médicamenteux en raison de la présence de mucilages pouvant modifier l'absorption des molécules.

Botanique

La Mauve appartient à la famille des Malvacées. C'est une plante bisannuelle à fleurs larges de 2,5 à 4 cm, d'un rose violacé veiné de violet, munies d'un long pédoncule et à pétales 3 ou 4 fois plus longs que le calice, naissant à plusieurs à l'aisselle des feuilles. Les tiges dressées jusqu'à 1 m de haut et ramifiées portent des feuilles alternes, longuement pétiolées et ont un contour arrondi en 5 ou 7 lobes profonds et crénelés. 

La Mauve fleurit de juin à août. Ses fleurs sont récoltées avec le calice au tout début de leur épanouissement. Le fruit est composé de nombreuses graines groupées autour d'un axe central. Proche de la Guimauve tant pour ses propriétés que la forme de ses fleurs, la Mauve est souvent surnommée "fausse guimauve".

Originaire des pays européens du bassin méditerranéen et d'Asie, on la retrouve sur les terrains incultes, le long des chemins, dans les jardins et les terrains vagues. Le climat idéal pour la culture de Mauve est tempéré voire continental.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.3 ( 3 votes )

Bibliographie

Publication : Flores, M. (2011). Malva sylvestris L. et autres mauves de France (Thèse). http://hdl.handle.net/10068/855832

Publication : Lim, T. K. (2014). Malva sylvestris. Edible Medicinal and Non Medicinal Plants, 395‑404. https://doi.org/10.1007/978-94-017-8748-2_28

Publication : Jabri, M.-A., Wannes, D., Hajji, N., Sakly, M., Marzouki, L., & Sebai, H. (2017). Role of laxative and antioxidant properties of Malva sylvestris leaves in constipation treatment. Biomedicine & Pharmacotherapy, 89, 29‑35. https://doi.org/10.1016/j.biopha.2017.02.020

Ouvrage : Dubray, M. (2010). Guide des contre-indications des principales plantes médicinales. La Geneytouse, France: L. Souny.

Ouvrage : Corjon, G. (2018). Se soigner par les plantes. Quitin, France : Jean-Paul Gisserot.

Ouvrage : Valnet, J. (1986b). Phytothérapie: se soigner par les plantes. Paris, France: Maloine S.A.

Ouvrage : Pierre, M. (2017). La bible des plantes qui soignent. Vanves, France: Editions du Chêne.

Ouvrage : Fournier, P. V., & Boisvert, C. (2010). Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paris, France: Presses de la Cité.

Ouvrage : Fleurentin, J., Pelt, J. M., & Hayon, J. C. (2016). Du bon usage des plantes qui soignent. Rennes, France: Ouest-France.

Ouvrage : Luu, C., & Pelt, J. M. (2016). 250 remèdes naturels à faire soi-même. Mens, France: Terre vivante.

Ouvrage : Lousse, D., Macé, N., Saint-Béat, C., & Tardif, A. (2017). Le guide familial des plantes médicinales. Paris, France: Mango.

Ouvrage : Lieutaghi, P. (1996). Le livre des bonnes herbes. Arles, France: Actes Sud.

Ouvrage : Malvae Flos (Mallow Flower). (2019, 6 février). ESCOP. https://escop.com/downloads/malva/

Site Web : EMA, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC), (2018). Assessment report on Malva sylvestris L. and/or Malva neglecta Wallr., folium and Malva sylvestris L., flos. https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-report/final-assessment-report-malva-sylvestris-l/malva-neglecta-wallr-folium-malva-sylvestris-l-flos-first-version_en.pdf

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?