Quoi de neuf à la Compagnie ?
Mon compte
Panier

L'utilisation du Thym est reconnue pour lutter contre les affections respiratoires de type rhume, bronchite ou mal de gorge. Le Thym permet également d'agir contre certains désordres digestifs. Enfin, il est stimulant et peut être utilisé en périodes de fatigue.

  • Nom commun : Thym
  • Nom latin : Thymus vulgaris L.
  • Famille botanique : Lamiacées
  • Partie de la plante utilisée : feuilles,
  • Période de récolte : toute l'année,

Comment l'utiliser ?

En infusion

Verser 1 cuillère à café, soit environ 1,5 g, de feuilles sèches par tasse d'eau. Laisser infuser 10 à 15 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour.

En teinture-mère

Selon les recommandations du produit, diluer 25 à 40 gouttes de teinture-mère dans un verre d'eau. Boire 3 fois par jour.

En extrait fluide

Selon les recommandations du produit, diluer 1 cuilère à café, soit 5 mL d'extrait fluide dans un verre d'eau. Boire 1 à 3 fois par jour.

En suc

Diluer 2 cuillères à café, soit 10 mL de suc dans un verre d'eau. Boire 2 fois par jour.

En gargarisme

Réaliser une infusion. Laisser refroidir. Utiliser la préparation en gargarisme.

En gélule

Selon les recommandations du produit, consommer 2 à 6 gélules par jour avec un verre d'eau. 

En poudre

Diluer 1 cuillère à café de poudre dans un verre d'eau. Boire 1 à 3 fois par jour.

En cataplasme

Utiliser des feuilles fraîches ou imbiber des feuilles sèches d'un peu d'eau. Broyer la matière au pilon, puis utiliser directement sur la zone touchée.

En bain aromatique

Faire bouillir 500 g de feuilles dans 3 L d'eau pendant 3 minutes. Laisser infuser hors du feu pendant 5 à 10 minutes. Filtrer et ajouter à l'eau du bain.

En macérat huileux

Placer dans un bocal la quantité de feuilles sèches souhaitée et recouvrir d'huile végétale. Refermer le bocal et laisser macérer pendant au moins 3 semaines. Il est possible de placer le bocal au soleil : dans ce cas, choisir un verre ambré ou le recouvrir d'un linge. Remuer le bocal de temps en temps. Filtrer puis presser délicatement les feuilles.

En sirop

Verser 30 g de feuilles dans 1/2 L d'eau. Porter à ébullition pendant 5 minutes. Laisser infuser hors du feu pendant 2 à 3 heures puis ajouter le poids de l'infusion en sucre. Porter à ébullition jusqu'à obtention d'une consistance sirupeuse. Mettre en bouteille et étiqueter. Boire 1 cuillère à café, 2 à 3 fois par jour.

En vinaigre

Placer dans un bocal la quantité de sommités fleuries fraîches ou sèches souhaitée, puis les recouvrir de vinaigre de cidre. Refermer le bocal et laisser macérer pendant 2 semaines dans un endroit frais et sombre. Remuer le bocal de temps en temps. Filtrer puis mettre en bouteille. Boire 1 cuillère à café de vinaigre dans un peu d'eau.

Pourquoi l'utiliser ?

En cas d'Asthme, Bronchite, Rhume, Coqueluche, Toux
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gélule, poudre, teinture-mère, sirop, extrait fluide, suc
  • Plantes souvent associées : Lavande, Laurier, Bouillon blanc, Mauve, Réglisse, Eucalyptus, Menthe Douce, Tilleul (Bractées)
En cas de Dyspepsie, Digestion difficile, Troubles digestifs
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Camomille Matricaire, Fenouil, Marjolaine, Mélisse, Romarin, Anis Vert, Anis Étoilé, Aspérule Odorante, Cumin
En cas de Ballonnements, Flatulences
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Fenouil, Marjolaine, Mélisse, Anis Vert, Anis Étoilé, Lavande, Cumin, Menthe Douce
En cas de Cystite, Infection urinaire
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion
  • Plantes souvent associées : Cassis, Citronnelle, Genévrier, Guimauve, Ortie, Aspérule Odorante, Pissenlit, Chiendent, Prêle, Frêne, Cerise
En cas d'Aphte, Gingivite, Mal de gorge
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gargarisme, teinture-mère, sirop, extrait fluide, suc
  • Plantes souvent associées : Alchémille, Camomille Matricaire, Menthe Poivrée, Rose, Sauge Officinale, Guimauve, Ortie, Romarin, Lavande, Laurier, Mauve, Réglisse, Menthe Douce
En cas de Mauvaise haleine
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gargarisme, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Menthe Poivrée, Menthe Douce
En cas de Bleu, Plaie, Douleur cutanée, Douleur musculaire, Torticolis
  • Modes d'utilisation recommandés : cataplasme, bain aromatique, macérat huileux
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Menthe Poivrée, Reine des prés, Arnica, Romarin, Lavande, Menthe Douce
En cas de Rhumatismes
  • Modes d'utilisation recommandés : cataplasme, bain aromatique, macérat huileux
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Cassis, Genévrier, Gingembre, Ortie, Romarin, Pissenlit, Chiendent, Bouillon blanc, Bardane
En cas d'Asthénie, Fatigue
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, gélule, poudre, teinture-mère, bain aromatique, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Coriandre, Gingembre, Hibiscus, Ortie, Romarin, Sarriette, Frêne

Propriétés et composants actifs

Propriétés

  • expectorant (thymol, carvacrol)
  • antitussif
  • antispasmodique (flavonoïdes)
  • antiseptique (thymol)
  • antibactérien (thymol, carvacrol)
  • antifongique (thymol, carvacrol)
  • digestif
  • stomachique
  • stimulant général
  • anti-oxydant

Composants actifs

  • Tanins
  • Huiles essentielles : thymol, carvacrol
  • Flavonoïdes : apigénine, lutéoline, thymonine, cirsilinéol
  • Acides phénols : acide rosmarinique, caféique, chlorogénique
  • Triterpènes : acide oléanique, ursolique

Précautions d'utilisation

Les bains sont contre-indiqués en cas de blessures cutanées ou de fièvre.

Botanique

Le Thym, célèbre farigoule des garrigues provencales, fait partie de la famille des Lamiacées. Sous arbrisseau haut de 20 à 30 cm, il suffit de s'y frotter très légèrement pour se rendre compte de son caractère très aromatique. Il possède des tiges ligneuses et dressées qui comprennent de nombreux rameaux. Ses feuilles, petites et coriaces, sont opposées et ne font pas plus de 1 cm. Elles sont parsemées de glandes transparentes contenant toutes les essences de la plante. Elles ont la particularité d'être enroulées sur les bords, avec un aspect duveteux et blanchâtre.

Le climat idéal pour la culture de Thym est un climat méditerranéen. De ce fait, le Thym croît à l'état sauvage dans toute la région méditérannéenne française. Il affectionne les terrains calcaires et argileux des rocailles et maquis. Le Thym fleurit à la belle saison et donne des petites fleurs rosées rapprochées, attirant les abeilles. Les principaux pays producteurs de Thym sont la France, l'Espagne, la Pologne et le Maroc.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Publication : Basch, E., Ulbricht, C., Hammerness, P., Bevins, A., & Sollars, D. (2004). Thyme (Thymus vulgarisL.), Thymol. Journal of Herbal Pharmacotherapy, 4(1), 49‑67. https://doi.org/10.1080/j157v04n01_07

Publication : Van Den Broucke, C. O., & Lemli, J. A. (1983). Spasmolytic activity of the flavonoids from Thymus vulgaris. Pharmaceutisch Weekblad, 5(1), 9‑14. https://doi.org/10.1007/bf01959645

Publication : Reddy V, P. (2014). Review on Thymus vulgaris Traditional Uses and Pharmacological Properties. Medicinal & Aromatic Plants, 03(03), 1‑3. https://doi.org/10.4172/2167-0412.1000164

Ouvrage : Dubray, M. (2010). Guide des contre-indications des principales plantes médicinales. La Geneytouse, France: L. Souny.

Ouvrage : Corjon, G. (2018). Se soigner par les plantes. Quitin, France : Jean-Paul Gisserot.

Ouvrage : Fleurentin, J., Pelt, J. M., & Hayon, J. C. (2016). Du bon usage des plantes qui soignent. Rennes, France: Ouest-France.

Ouvrage : Luu, C., & Pelt, J. M. (2016). 250 remèdes naturels à faire soi-même. Mens, France: Terre vivante.

Ouvrage : Lacoste, S., & Lallement, M. (2014). Ma bible de la phytothérapie (SANTE/FORME) (French Edition) (1re éd.). Éditions Leduc.s.

Ouvrage : Pierre, M. (2017). La bible des plantes qui soignent. Vanves, France: Editions du Chêne.

Ouvrage : Fournier, P. V., & Boisvert, C. (2010). Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paris, France: Presses de la Cité.

Site Web : Garcia. J, Chambre régionale d'Agriculture du languedoc-Roussillon, (2008), Filière Plantes Aromatiques &à Parfum : Fiche Technique : Thym. Bio-aude. http://www.bio-aude.com/images/imagesFCK/file/espace_producteurs/ppam/fiche_thym.pdf

Site Web : eFlore Thymus vulgaris L. (s. d.). Tela Botanica. https://www.tela-botanica.org/eflore/?referentiel=bdtfx&module=fiche&action=fiche&num_nom=68271&onglet=synthese

Site Web : EMA, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC), (2013). Assessment report on Thymus vulgaris L., vulgaris zygis L., herba. https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-report/final-assessment-report-thymus-vulgaris-l-vulgaris-zygis-l-herba_en.pdf

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?