Parmi les huiles essentielles d'Eucalyptus, celle d'Eucalyptus Globulus est sans doute la plus connue. Spécialiste des voies respiratoires basses, son action expectorante sur la zone broncho-pulmonaire est remarquable. Elle est ainsi toute indiquée en cas de bronchites et de toux grasse, mais aussi de rhinopharyngites ou sinusites, et de nez bouché. Sa puissance et son efficacité réservent toutefois son utilisation aux adultes. Pour les sujets plus sensibles, on préférera l'utilisation de l'huile essentielles d'Eucalyptus Radiata, aux propriétés similaires, Nom latin : Eucalyptus Globulus Labill. Partie distillée : feuilles

Cet article a été mis à jour le 06/07/2023

Précautions d'utilisation

Vigilance ! L'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus est réservée aux adolescents et adultes. Elle est contre-indiquée aux personnes asthmatiques et épileptiques sans avis médical, ainsi qu'aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans. Toutes les voies d'utilisation sont autorisées, à condition de respecter les précautions spécifiques pour chacune.

Utilisateurs autorisés

Adultes et Ados Adultes et Ados
Enfants de moins de 6 ans Enfants de moins de 6 ans
Femmes enceintes & allaitantes Femmes enceintes & allaitantes
Bébés de moins de 3 ans Bébés de moins de 3 ans

Voies d'utilisation possibles

En inhalation En inhalation
Voie cutanée Voie cutanée
Voie orale Voie orale
En diffusion En diffusion

Risques d'utilisation

Irritante pour la peau Irritante pour la peau
Irritante pour les voies respiratoires Irritante pour les voies respiratoires
Neurotoxique Neurotoxique

Autres précautions

Avis médical
  • Les personnes épileptiques doivent demander un avis médical avant toute utilisation (risque épileptogène à forte dose).
  • Demander un avis médical avant utilisation pour les personnes asthmatiques.
Application cutanée

Il est préférable de diluer l’huile essentielle d’Eucalyptus Globulus à 20% maximum dans de l’huile végétale (1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale), à adapter en fonction de l'âge et de la sensibilité de la peau.

En ingestion

L'utilisation par voie orale de l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus est réservée aux adolescents et adultes et doit se faire de manière exceptionnelle, et sur une courte période.

En diffusion

L'utilisation de l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus est très puissante et peut provoquer une sensibilisation des voies respiratoires (eucalyptol et alpha-pinène). Sa diffusion est possible, diluée à 20 % dans d'autres huiles essentielles. 

Contre-indications
  • En inhalation humide, utiliser de préférence l'Eucalyptus Globulus en synergie avec d'autres huiles essentielles.
  • Chez les utilisateurs les plus sensibles, elle peut être asséchante pour les voies respiratoires. 
  • Elle peut être irritante et asséchante également pour les yeux, d'où l'intérêt de sa dilution.
Composants allergènes

L’huile essentielle d'Eucalyptus Globulus contient des composants biochimiques allergènes :

  • limonène (≤11 %)

  • géraniol (≤0,5 %)

  • linalol (≤0,1 %)

Note : Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

Propriétés de l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus

L'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus est fortement concentrée en 1,8-cinéole et alpha-pinène. Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :

  • expectorant, mucolytique ++++ (α-pinène, 1,8-cinéole (eucalyptol)) :

    l'eucalyptol et l'alpha-pinène jouent un rôle très important sur la zone broncho-pulmonaire : ils permettent d'éliminer les encombrements, souvent produits lors d'une infection respiratoire. Ces deux molécules régulent et fluidifient le mucus sécrété en excès par les bronches, puis l'expulse des voies respiratoires en activant le mouvement des cils bronchiques. 

  • spasmolytique, broncho-dilatateur ++++ (1,8-cinéole (eucalyptol)) :

    le 1,8-cinéole présent dans l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus est utile pour soulager une toux, grâce à ses propriétés antispasmodiques et bronchodilatatrices. Il permet le relâchement des muscles lisses des voies respiratoires.

  • antibactérien, assainissant, antiseptique respiratoire +++ (α-pinène, 1,8-cinéole (eucalyptol), aromadendrène) :

    l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus possède une excellente activité bactéricide contre certaines bactéries Gram - (E. coli, P. aeruginosa) et Gram + (S. aureus). Elle empêche efficacement leur développement et leur croissance lors d'infections respiratoires. Elle s'utilise également en diffusion, en synergie avec d'autres huiles essentielles, pour désinfecter ou assainir l'air ambiant et les voies respiratoires. 

  • antifongique ++ (α-pinène, 1,8-cinéole (eucalyptol)) :

    l'activité fongicide de l'Eucalyptus Globulus a été vérifiée sur plusieurs souches de champignons dans des études in vivo, et notamment le champignon responsable de l'aspergillose bronchopulmonaire (Aspergillus fumigatus) et celui des candidoses (Candida). L'huile essentielle aurait un effet inhibiteur sur la croissance de ces champignons, mais des études approfondies sont nécessaires pour comprendre son mode d'action.

  • antiviral ++ (α-pinène, 1,8-cinéole (eucalyptol)) :

    l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus est capable de ralentir la progression du virus dans l'organisme afin de la stopper au plus vite. En effet, ses composés majeurs, l'eucalyptol, et l'alpha-pinène, possèdent une action antivirale par inhibition de la réplication intracellulaire. Cette propriété a été démontrée notamment sur le virus de la bronchite infectieuse (IBV).

  • anti-inflammatoire ++ (1,8-cinéole (eucalyptol)) :

    lors d'une affection respiratoire, des cytokines sont sécrétées par l'organisme en réponse à cette agression, induisant un processus inflammatoire de défense. L'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus module cette réponse immunitaire en inhibant la production de la leucotriène B4 ou l’interleukine 1-β par exemple, molécules impliquées dans les maladies des voies respiratoires et l'hypersécrétion du mucus.

  • immunomodulant ++ (1,8-cinéole (eucalyptol)) :

    l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus peut être utilisée pour stimuler l'immunité, afin d'aider l'organisme à combattre une infection ou en prévention. Elle est capable d'augmenter la sécrétion de gamma-globulines et de bêta-globulines, deux protéines du système immunitaire. 

  • insecticide + :

    l'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus s'est révélée efficace contre les mouches domestiques (Musca domestica). Dans cette étude, l'activité insecticide de l'huile essentielle a été évaluée sur les larves et les pupes de mouche. L'activité de l'Eucalyptus Globulus, démontre son potentiel en tant que produit respectueux de l'environnement pour la lutte contre les mouches domestiques.

  • antalgique + (1,8-cinéole (eucalyptol)) :

    l'eucalyptol est un activateur de TRPM8 (récepteur sensible au froid) provoquant une anesthésie locale par sensation de froid. C’est également un inhibiteur de TRPA1, récepteur impliqué dans le déclenchement des signaux de la douleur et activé par des médiateurs de l’inflammation. Ces deux mécanismes associés semblent réellement efficaces pour bloquer les douleurs induites par l’inflammation.

Mais aussi ces propriétés secondaires :

  • anti-oxydant
  • promoteur d'absorption cutanée

Contre la Bronchite

Efficacité : ++++

Utilisation simple

Pour adultes et adolescents. Par voie cutanée, 1 goutte d'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus dans 4 gouttes d'huile végétale, à appliquer sur le thorax et le haut du dos, 4 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Utilisation en synergie

Réservée aux + de 6 ans. À renouveler 3 fois à 4 par jour pendant 8 jours. Appliquer ce mélange sur le dos, le thorax et la voûte plantaire :

  • 2 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Globulus
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Niaouli
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Thym à Feuilles de Sarriette
  • 15 mL d'huile végétale d'Argan

Source : Couic-Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante.

Contre la Toux grasse

Efficacité : ++++

Utilisation simple

Réservée aux adultes et adolescents. Par voie cutanée, 1 goutte d'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus dans 4 gouttes d'huile végétale, à appliquer sur le thorax et le haut du dos, 4 fois par jour jusqu'à amélioration.

Utilisation en synergie

À partir de 7 ans. Masser le thorax, le haut du dos et la plante des pieds avec ce mélange, 4 fois par jour jusqu'à amélioration des symptômes (7 jours maximum) : 

  • 5 gouttes d'huile essentielle d'Inule Odorante
  • 15 gouttes d'huile essentielle de Niaouli
  • 10 gouttes d'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus
  • qsp 10 mL d'huile végétale de Calophylle Inophyle

Source : Couic-Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante.

En cas de Rhinite, Rhume, Sinusite

Efficacité : +++

Utilisation simple

Pour adultes et adolescents. Par voie cutanée, 1 goutte d'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus dans 4 gouttes d'huile végétale, à appliquer en fonction du problème, au niveau des sinus ou sur le front (mais à distance des yeux et pas à l'intérieur du nez), 4 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Eucalyptus Globulus ou Eucalyptus Radiata ?

L'Eucalyptus Globulus est efficace, mais pour les infections des voies respiratoires hautes, l'Eucalyptus Radiata reste la meilleure : 1 goutte d'Eucalyptus Radiata dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer au niveau des sinus (mais à distance des yeux), 4 fois par jour pendant 5 à 7 jours. 

Pour Assainir l'air

Efficacité : +++

Utilisation simple

À partir de 6 ans. En diffusion, diluer l'Eucalyptus Globulus à 20% dans une autre huile essentielle (d'agrume par exemple) et diffuser par plages de 30 minutes maximum selon les modalités du diffuseur.

Eucalyptus Globulus ou Pamplemousse ?

L'Eucalyptus Globulus est très efficace pour assainir l'air, mais il vaut mieux ne pas l'utiliser pure. Pour une utilisation simple et efficace, privilégier l'huile essentielle de Pamplemousse en diffusion.

Utilisation en synergie

Réservée aux + de 6 ans. Introduisez le nombre de gouttes de ce mélange indiqué sur la notice de votre diffuseur et diffusez sur une plage d'environ 30 minutes :

  • 40 gouttes d’huile essentielle de Pamplemousse

  • 20 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara

  • 20 gouttes d’huile essentielle d'Eucalyptus Globulus

  • 20 gouttes d’huile essentielle de Citron

Plus de détails : la diffusion pour assainir l'air.

En cas de Fièvre

Efficacité : +++

Utilisation simple

Pour adultes et adolescents. Par voie cutanée, 1 goutte d'Eucalyptus Globulus dans 9 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le thorax 4 fois par jour pendant 3 jours maximum (si la fièvre persiste au-delà, un avis médical est nécessaire).

L'Eucalyptus peut être efficace en cas de fièvre si celle-ci est liée à une infection ORL. Rester vigilant et consulter un médecin en cas de fièvre prolongée, supérieure à 40°C ou si d'autres symptômes apparaissent. 

Eucalyptus Globulus ou Eucalyptus Radiata ?

Mieux tolérée, l'huile essentielle d'Eucalyptus Radiata est préférable en cas de fièvre : par voie cutanée, 1 goutte d'huile essentielle d'Eucalyptus Radiata dans 9 gouttes d'huile végétale, sur le thorax et la voute plantaire 2 fois par jour.

En prévention d'une Grippe, Infection ORL

Efficacité : +++

Utilisation simple

Pour adultes et adolescents. Par voie cutanée, 1 goutte d'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus dans 9 gouttes d'huile végétale, à appliquer sur le thorax et le haut du dos, 4 fois par jour pendant 5 à 7 jours.

Utilisation en synergie

À partir de 6 ans. En diffusion, mettre environ 10 gouttes du mélange suivant dans le diffuseur (selon la notice) et laisser diffuser entre 10 et 20 minutes toutes les heures : 

  • 3,5 mL d'huile essentielle de Tea Tree
  • 3 mL d'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus
  • 3 mL d'huile essentielle de Bergamote
  • 0,5 mL d'huile essentielle de Niaouli

Source : Couic-Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante.

Eucalyptus Globulus ou Ravintsara ?

L'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus est efficace sur la plupart des infections ORL, mais le Ravintsara reste la référence pour venir aider l'immunité. Par voie cutanée, 3 gouttes de Ravintsara sur les poignets et respirer profondément, en prévention, une fois par jour, pendant les périodes à risques. Faire une pause d'une semaine après trois semaines d'utilisation.

Autres applications réputées de l' Eucalyptus Globulus

L'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus est utilisée en de très nombreuses occasions, notamment liées à ses propriétés décongestionnantes et antiseptiques au niveau des voies respiratoires. Pour la plupart des utilisations suivantes elle sera efficace, mais sans être forcément la meilleure huile essentielle. Nous vous indiquons donc le meilleur remplaçant de l'Eucalyptus Globulus pour les différents problèmes suivants.

Douleur musculaire

Eucalyptus Globulus a des propriétés antalgiques, mais... pour des douleurs musculaires, il vaut mieux employer l'huile essentielle de Gaulthérie odorante : par voie cutanée, masser doucement avec 1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale sur la zone concernée, 4 fois par jour, jusqu’à amélioration.

Anti-insectes

L'Eucalyptus Globulus possède des propriétés insecticides, mais... l'huile essentielle de Citronnelle de Java reste la meilleure, surtout contre les moustiques : par voie cutanée, diluer 1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer sur les parties du corps exposées.

Staphylocoque doré

L'huile essentielle d'Eucalyptus Globulus est active sur le staphylocoque doré, mais... selon l'infection et l'origine, d'autres huiles essentielles sont plus intéressantes comme le Tea Tree ou l'Origan Vert. Demander conseil à un professionnel de santé.

Cystite, Infection urinaire

L'Eucalyptus Globulus n'est pas vraiment adapté en cas de cystite ou d'infection urinaire... il est préférable d'utiliser l'huile essentielle de Sarriette des Montagnes : par voie cutanée, diluer 1 goutte de Sarriette des Montagnes dans 9 gouttes d'huile végétale en massage sur le bas ventre, 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours.

Candidose, Infection cutanée

L'Eucalyptus Globulus pourrait être efficace, mais... l'huile essentielle de Tea Tree est l'anti-infectieuse par excellence : appliquer localement en utilisant un coton-tige préalablement imbibé d'huile végétale, ou diluer à 20 % (1 goutte dans 5 gouttes d'huile végétale) selon la surface d'application.

Comment reconnaître une bonne huile essentielle d'Eucalyptus Globulus ?

Caractéristiques botaniques
  • Nom Latin : Eucalyptus globulus Labill.
  • Famille botanique : Myrtacées
  • Partie utilisée : feuilles
  • Pays d'origine : Espagne.
Caractéristiques physiques
  • Densité à 20°C : 0.905 à 0.921
  • Indice de réfraction à 20°C : 1.460 à 1.466
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : 3 à 8
  • Point éclair : 51
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide
  • Couleur : jaune à jaune pâle
  • Odeur : aromatique, montante.
Caractéristiques biochimiques
  • 1,8-cinéole (eucalyptol) : 58 à 85.5 %
  • α-pinène : 10 à 22 %
  • aromadendrène : 1 à 5 %
  • paracymène : 1 à 5 %
  • trans-pinocarvéol : 1 à 5 %
  • globulol : 0.5 à 1.5 %

Les différentes huiles essentielles d'Eucalyptus

Eucalyptus Radiata, Eucalyptus Citronné, Eucalyptus Globulus ou Eucalyptus Smithii ? Quelle huile essentielle pour quelle utilisation ?

Bien qu'elles appartiennent au même genre, ces 4 espèces sont bien diffférentes et leurs huiles essentielles ne sont donc pas les mêmes. Pour plus d'informations, découvrez comment différencier les huiles essentielles d'Eucalyptus ?

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 915 votes )

Bibliographie

Publication : Juergens, U. (2014). Anti-inflammatory Properties of the Monoterpene 1.8-cineole: Current Evidence for Co-medication in Inflammatory Airway Diseases. Drug Research, 64(12), 638–646. https://doi.org/10.1055/s-0034-1372609

Publication : Dhakad, A. K., Pandey, V. V., Beg, S., Rawat, J. M., & Singh, A. (2017). Biological, medicinal and toxicological significance of Eucalyptus leaf essential oil: a review. Journal of the Science of Food and Agriculture, 98(3), 833–848. https://doi.org/10.1002/jsfa.8600

Publication : Luís, Â., Duarte, A., Gominho, J., Domingues, F., & Duarte, A. P. (2016). Chemical composition, antioxidant, antibacterial and anti-quorum sensing activities of Eucalyptus globulus and Eucalyptus radiata essential oils. Industrial Crops and Products, 79, 274–282. https://doi.org/10.1016/j.indcrop.2015.10.055

Publication : Worth, H., Schacher, C., & Dethlefsen, U. (2009). Concomitant therapy with Cineole (Eucalyptole) reduces exacerbations in COPD: A placebo-controlled double-blind trial. Respiratory Research, 10(1). https://doi.org/10.1186/1465-9921-10-69

Publication : Ghaffar, A., Yameen, M., Kiran, S., Kamal, S., Jalal, F., Munir, B., . . . Jabbar, A. (2015). Chemical Composition and in-Vitro Evaluation of the Antimicrobial and Antioxidant Activities of Essential Oils Extracted from Seven Eucalyptus Species. Molecules, 20(11), 20487–20498. https://doi.org/10.3390/molecules201119706

Publication : Mulyaningsih, S., Sporer, F., Zimmermann, S., Reichling, J., & Wink, M. (2010). Synergistic properties of the terpenoids aromadendrene and 1,8-cineole from the essential oil of Eucalyptus globulus against antibiotic-susceptible and antibiotic-resistant pathogens. Phytomedicine, 17(13), 1061–1066. https://doi.org/10.1016/j.phymed.2010.06.018

Publication : Juergens, L., Worth, H., & Juergens, U. R. (2020). New Perspectives for Mucolytic, Anti-inflammatory and Adjunctive Therapy with 1,8-Cineole in COPD and Asthma : Review on the New Therapeutic Approach. Advances in Therapy, 37(5), 1737‑1753. https://doi.org/10.1007/s12325-020-01279-0

Publication : Nascimento, N. R., De Carvalho Refosco, R. M., Vasconcelos, E. C. F., Kerntopf, M. R., Santos, C. P., Batista, F. L. A., De Sousa, C. M., & Fonteles, M. C. (2009). 1,8-Cineole induces relaxation in rat and guinea-pig airway smooth muscle. Journal of Pharmacy and Pharmacology. https://doi.org/10.1211/jpp/61.03.0011

Publication : Antimicrobial Activity of Several Cineole-Rich Western Australian Eucalyptus Essential Oils 2018F Aldoghaim, G Flematti, K Hammer10.3390/microorganisms6040122Microorganisms

Publication : Astani, A., Reichling, J. & Schnitzler, P. (2009). Comparative study on the antiviral activity of selected monoterpenes derived from essential oils. Phytotherapy Research, 24(5), 673‑679. https://doi.org/10.1002/ptr.2955

Publication : Yang, Z., Wu, N., Fu, Y., Yang, G., Wang, W., Zu, Y., & Efferth, T. (2010). Anti-Infectious Bronchitis Virus (IBV) Activity of 1,8-cineole : Effect on Nucleocapsid (N) Protein. Journal of Biomolecular Structure & Dynamics, 28(3), 323‑330. https://doi.org/10.1080/07391102.2010.10507362

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Franchomme, P., Jollois, R., & Pénoël, D. (1990). L'aromathérapie exactement : encyclopédie de l'utilisation thérapeutique des huiles essentielles : fondements, démonstration, illustration et applications d'une science médicale naturelle. France: R. Jollo

Ouvrage : Festy, D.,& Dufour, A. (2022). Ma bible des huiles essentielles. Leduc Editions

Ouvrage : Faucon, M. (2017). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale: Les huiles essentielles, fondements et aides à la prescription (3ème éd). Sang de la Terre.

Ouvrage : Zahalka, J. (2017). Dictionnaire complet d'aromathérapie. Editions du Dauphin.

Articles liés

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.