Quoi de neuf à la Compagnie ?
Mon compte
Panier

La racine de Réglisse possède de nombreux bienfaits. Anti-ulcéreuse, elle s'emploie contre les ulcères gastriques et duodénaux. Expectorante, anti-infectieuse, anti-inflammatoire et antispasmodique, elle est particulièrement intéressante contre les toux, bronchite, rhumes, mais aussi contre les gastrites.

  • Nom commun : Réglisse
  • Nom latin : Glycyrrhiza glabra L.
  • Famille botanique : Fabacées
  • Partie de la plante utilisée : racines,
  • Période de récolte : printemps, automne,

Comment l'utiliser ?

En infusion

Verser 1,5 cuillères à café de racines sèches, soit environ 4,5 g, dans 150 mL d'eau chaude. Laisser infuser 10 à 15 minutes puis filtrer. Boire 1 à 2 tasses par jour.

En décoction

Verser 1 cuillère à café de racines sèches par tasse d'eau froide. Faire bouillir 3 minutes puis laisser infuser 10 minutes. Filtrer, et boire 1 à 2 tasses par jour.

En macération à froid

Verser 8 à 16 g de racines sèches ou fraîches dans 500 mL d'eau froide. Laisser macérer environ 6 heures, puis filtrer. Boire dans la journée.

En teinture-mère

Selon les recommandations du produit, diluer 15 à 40 gouttes de teinture-mère dans un verre d'eau. Boire 2 à 3 fois par jour.

En extrait fluide

Selon les recommandations du produit, diluer 1 cuillère à café d'extrait fluide, soit 5 mL, dans un verre d'eau. Boire 1 à 2 fois par jour.

En gargarisme

Réaliser une décoction concentrée avec 20 g de racines sèches pour 100 mL d'eau. Laisser refroidir et utiliser en gargarisme.

En gélule

Selon les recommandations du produit, consommer 1 à 5 gélules par jour avec un verre d'eau.

En poudre

Prendre 1 cuillère à café de poudre dans un verre d'eau. Boire 1 à 2 fois par jour.

À mâcher

Mâcher un bâton de racine de réglisse.

En compresse

Réaliser une décoction concentrée avec 20 g de racines sèches pour 100 mL d'eau ou une infusion de 5 g de racines sèches pour 100 mL d'eau. Laisser refroidir. Imbiber une compresse ou un linge propre de la préparation puis appliquer sur les zones touchées.

En lotion

Réaliser une infusion de 5 g de racines sèches pour 100 mL d'eau. Filtrer avec un filtre à café et utiliser en lotion ou en bain occulaire.

En sirop

Diluer 50 g de racines broyées dans 200 mL d'eau. Laisser macérer pendant 24 heures puis filtrer. Ajouter 1 kg de sucre et faire réduire à feu doux jusqu'à l'obtention d'une consistance sirupeuse.

En vin médicinal

Verser 100 g de racines sèches dans 1 L de vin blanc et 50 mL de vodka à 40°. Laisser macérer pendant 3 semaines puis filtrer. Ajouter 20 à 50 g de sucre ou de miel selon vos goûts. Mettre en bouteille, étiqueter et stocker au frais. Boire 2 verres à liqueur par jour.

Pourquoi l'utiliser ?

En cas de Bronchite, Rhume, Toux, Trachéite
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, macération à froid, teinture-mère, sirop, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Thym, Guimauve, Romarin, Laurier, Bouillon blanc, Mauve, Eucalyptus, Menthe Douce, Tilleul (Bractées)
En cas d'Ulcère digestif
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, macération à froid, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Curcuma, Marjolaine, Noyer, Origan, Reine des prés, Souci, Plantain, Salicaire, Saule
En cas de Gastrite, Acidité gastrique
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, macération à froid, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Angélique, Camomille Matricaire, Plantain, Guimauve
En cas de Digestion difficile, Spasmes digestifs
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, macération à froid, gélule, poudre, teinture-mère, vin médicinal, extrait fluide, mâcher
  • Plantes souvent associées : Citronnelle, Fenouil, Genévrier, Anis Vert, Anis Étoilé, Aspérule Odorante, Cumin, Tilleul (Bractées)
En cas d'Aphte, Stomatite, Gingivite, Glossite
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, macération à froid, gargarisme, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Alchémille, Camomille Matricaire, Guimauve, Ortie, Lavande, Laurier, Mauve
En cas d'Eczéma, Prurit
  • Modes d'utilisation recommandés : compresse, lotion
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Hibiscus, Bourrache, Ortie, Fumeterre, Pissenlit, Bouleau, Bardane
En cas d'Yeux irrités
  • Modes d'utilisation recommandés : compresse, lotion
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Rose, Vigne Rouge, Mauve, Bleuet, Euphraise

Propriétés et composants actifs

Propriétés

  • expectorant (glycyrrhizine)
  • antibactérien (glycyrrhizine, flavonoïdes)
  • antiviral (glycyrrhizine)
  • antifongique (glycyrrhizine, flavonoïdes)
  • antispasmodique (flavonoïdes)
  • anti-inflammatoire (glycyrrhizine, flavonoïdes)
  • antiulcéreux (glycyrrhizine)
  • hépatoprotecteur (glycyrrhizine)
  • anti-oxydant (glycyrrhizine, flavonoïdes)
  • stimulant surrénalien
  • cicatrisant

Composants actifs

  • Saponosides triterpéniques : glycyrrhizine
  • Flavonoïdes : isoliquiritoside, liquiritoside, liquiritigénine, licochalcone, glabrol, licoricidine, glabrène, glabridine, etc.
  • Coumarines : ombelliférone, herniarine
  • Polysaccharides : glycyrrhizane
  • Phytostérols
  • Asparagine
  • Tanins
  • Huiles essentielles

Précautions d'utilisation

  • Contre-indiquée en cas d'hypertension et d'insuffisance cardiaque ou rénale.
  • Demander un avis médical en cas de prise de corticostéroïdes.
  • Ne pas dépasser les doses conseillées et ne pas utiliser sur une période prolongée (plus de 6 semaines).
  • Déconseillé chez les femmes enceintes et allaitantes.

Botanique

Si la Réglisse est surtout connue en bâtons ou en bonbons, sa plante ne profite pas d'une si grande réputation. De la famille des Fabacées, la Réglisse est un sous-arbrisseau à tiges robustes et creuses pouvant atteindre 1 à 2 m de haut. Ses feuilles alternes sont composées de 9 à 17 folioles, et ses fleurs bleu à blanc jaunâtre s'épanouissent en juin-juillet, et sont disposées en grappes. Elles donnent ensuite naissance à des gousses plates de 2 cm de long et de 5 à 6 mm de large.

La racine, bien connue, est formée de longs rejets souterrains donnant de nouvelles souches de tiges. Le climat idéal pour la culture de Réglisse est un climat continental. Elle est récoltée au printemps et à l'automne, sur des plants âgés d'au moins 3 ans. Les principaux producteurs de cette plante sont la Russie, la Chine, la Turquie, la Bulgarie, l’Italie, l’Irak et l’Iran. De saveur sucrée, la racine de Réglisse est largement recherchée comme aromatisant ou pour les liqueurs. Son nom, Glycyrrhiza, signifie "racine sucrée" en grec.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Publication : Pastorino, G., Cornara, L., Soares, S., Rodrigues, F., & Oliveira, M. B. P. P. (2018). Liquorice (Glycyrrhiza glabra) : A phytochemical and pharmacological review. Phytotherapy Research, 32(12), 2323‑2339. https://doi.org/10.1002/ptr.6178

Publication : Al-Snafi, A. E. (2018). Glycyrrhiza glabra: A phytochemical and pharmacological review. IOSR Journal of Pharmacy, 8(6), 1-17. https://www.researchgate.net/profile/Ali_Al-Snafi/publication/325805868_Glycyrrhiza_glabra_A_phytochemical_and_pharmacological_review/links/5b25fcf60f7e9b0e374cdf5c/Glycyrrhiza-glabra-A-phytochemical-and-pharmacological-review.pdf

Publication : Cael, D. (2009). Contribution à l’étude de la réglisse (Glycyrrhiza glabra L.) : ses utilisations thérapeutiques et alimentaires (Thèse). Sciences pharmaceutiques. https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733705

Ouvrage : Dubray, M. (2010). Guide des contre-indications des principales plantes médicinales. La Geneytouse, France: L. Souny.

Ouvrage : Corjon, G. (2018). Se soigner par les plantes. Quitin, France : Jean-Paul Gisserot.

Ouvrage : Fleurentin, J., Pelt, J. M., & Hayon, J. C. (2016). Du bon usage des plantes qui soignent. Rennes, France: Ouest-France.

Ouvrage : Lousse, D., Macé, N., Saint-Béat, C., & Tardif, A. (2017). Le guide familial des plantes médicinales. Paris, France: Mango.

Ouvrage : Fournier, P. V., & Boisvert, C. (2010). Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paris, France: Presses de la Cité.

Ouvrage : Valnet, J. (1986b). Phytothérapie: se soigner par les plantes. Paris, France: Maloine S.A.

Ouvrage : Pierre, M. (2017). La bible des plantes qui soignent. Vanves, France: Editions du Chêne.

Ouvrage : Lieutaghi, P. (1996). Le livre des bonnes herbes. Arles, France: Actes Sud.

Site Web : eFlore. (s. d.). Tela Botanica. https://www.tela-botanica.org/eflore/?referentiel=bdtfx&module=fiche&action=fiche&num_nom=30457&onglet=synthese

Site Web : EMA, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC), (2013). Assessment report on Glycyrrhiza glabra L. and/or Glycyrrhiza inflata Bat. and/or Glycyrrhiza uralensis Fisch., radix. https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-report/final-assessment-report-glycyrrhiza-glabra-l/glycyrrhiza-inflata-bat/glycyrrhiza-uralensis-fisch-radix_en.pdf

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?