D'origine tropicale, le ricin est un arbrisseau aux imposantes feuilles et dont les graines offrent par pression à froid une huile végétale excellente pour nourrir et renforcer les cheveux, les cils et les sourcils. Cette huile végétale oubliée possède en outre de nombreuses propriétés cosmétiques et thérapeutiques très intéressantes. Elle est aussi utilisée en synergie avec des huiles essentielles pour sa très bonne pénétration tissulaire malgré sa viscosité. Nom latin : Ricinus communis L. Partie utilisée : graines

Propriétés principales

  • Nourrissante et fortifiante : cette huile végétale excelle pour renforcer les cils, les sourcils et faire pousser les cheveux qui deviennent plus forts, plus épais et plus brillants. Elle fortifie et durcit également les ongles.
  • Anti-inflammatoire et antalgique : cette huile végétale calme les inflammations de la peau et calme la douleur. Elle soulage ainsi de nombreuses affections cutanées.
  • Antibactérienne, antivirale : cette huile végétale aide à lutter contre la grippe, les verrues, la gastro-entérite. Elle est également active contre les mycoses.
  • Immunostimulante : cette huile végétale augmente les défenses de l'organisme face aux germes pathogènes.
  • Digestive, laxative : l'huile végétale de Ricin favorise la digestion et le transit intestinal et sera utile en cas de constipation, d'intoxication alimentaire. Elle est également utilisée pour purger l'organisme de ses toxines.

Caractéristiques et composition

Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peau : sèche à très sèche, abimée, mature
  • Type de cheveux : secs, ternes, crépus, plats, chute de cheveux
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide visqueux
  • Couleur : incolore à jaune clair
  • Odeur : caractéristique
  • Toucher : épais, collant
Caractéristiques pour la formulation
  • Insaponifiables : 0,1 à 0,8 %
  • Indice de comédogénicité : 1 (très peu comédogène)
  • Indice de saponification moyen : 180
  • Stabilité à l'oxydation : excellente
  • Stabilité aux hautes températures : excellente
  • Nom INCI : Ricinus Communis Seed Oil
Le petit plus : si vous êtes adepte de saponification à froid, il faut savoir que l'huile de Ricin, et surtout son acide ricinoléique, donne une mousse onctueuse à vos savons, à hauteur de 5 à 15 % !

Composition en acides gras
  • acide ricinoléique : 80 à 92 %
  • acide arachidique : 0 à 2 %
  • acide eicosénoïque : < 1 %
  • acide linoléique : 3 à 8 %
  • acide linolénique : 0,5 à 2 %
  • acide oléique : 2 à 8 %
  • acide palmitique : 1 à 4 %
  • acide stéarique : 1 à 5 %
Caractéristiques physiques
  • Densité à 20°C : 0,945 à 0,970
  • Point éclair : > 230°C
  • Indice de péroxyde : < 10 meqO2/kg
  • Indice d'acide : < 2 mg KOH/g
Caractéristiques botaniques
  • Nom latin : Ricinus communis L.
  • Famille botanique : Euphorbiacées
  • Origine : Inde
  • Partie utilisée : graines
  • Procédé d'obtention : première pression à froid

Pour les cheveux secs, ternes, crépus et la chute de cheveux

L'huile de Ricin est particulièrement intéressante en soin des cheveux pour 2 raisons. La première, c'est sa concentration exceptionnelle en acide ricinoléique. Cet acide gras, qu'on ne retrouve nulle part ailleurs, lui confère une texture très visqueuse qui va permettre de gainer les cheveux, de les nourrir et ainsi de renforcer la fibre capillaire. Cet acide gras possède également des propriétés antifongiques et antibactériennes permettant d'assainir le cuir chevelu. Et qui dit cuir chevelu sain, dit cheveux en pleine santé ! La deuxième raison serait du à la présence de vitamine E dans sa composition. La vitamine E est un antioxydant naturel qui va protéger les cheveux des agressions extérieures, les réparer, et stimuler leur croissance. Elle favorise également la microcirculation du cuir chevelu, et stimule ainsi l'apport des nutriments au niveau du bulbe pileux.

  • Conseil d'application : faire un masque capillaire sur cheveux secs et démêlés en appliquant la quantité nécessaire. Insister sur les pointes, et masser doucement le cuir chevelu. Laisser poser au moins une heure, ou toute une nuit, puis faire un shampoing. Très visqueuse, l’huile de Ricin peut être diluée dans une autre huile végétale (selon son type de cheveux) à 50 % par exemple.

  • Huiles essentielles complémentaires : en cas de cheveux secs, abimés ou crépus, les huiles essentielles de Lavande Vraie ou Ylang Ylang peuvent être ajoutées à l'huile végétale. Contre la chute de cheveux, le Nard de l'Himalaya, le Gingembre ou le Pamplemousse seront plus efficaces.
  • Autres huiles végétales adaptées : de nombreuses huiles végétales permettent de nourrir les cheveux : Argan, Avocat, beurre de KaritéCoco ou encore beurre de Cacao.

Contre les ongles mous et cassants

L’huile de Ricin, parmi ses premières utilisations en Inde, aurait servi à prendre soin des ongles, et ce n’est pas un hasard ! Son acide ricinoléique et ses omégas 6 et 9, permettent de nourrir les ongles en profondeur : ils sont plus épais et brillants, moins cassants et mous, et les cuticules sont plus souples et aisées à repousser. Même si le Ricin laisse un effet un peu gras, il va complètement ré-hydrater les ongles.

  • Conseil d'application : appliquer 1 à 2 gouttes d’huile de Ricin sur chaque ongle, puis masser jusqu’à pénétration. Recommencer 2 à 3 fois par semaine pour une meilleure efficacité.

  • Autres huiles végétales adaptées : les huiles de CassisCamélia ou Brocoli sont elles aussi reconnues pour renforcer les ongles.

Pour renforcer les cils et sourcils

L’action du Ricin sur les cils et sourcils résulte du même phénomène que sur les cheveux ! Cette huile va renforcer le poil et stimuler la pousse par un apport de nutriments et une stimulation des bulbes. Ainsi, elle permet de renforcer les cils et sourcils, de les densifier, et de stimuler la pousse pour combler les trous.

  • Conseil d'application : le soir avant le coucher, appliquer de l’huile de Ricin sur les sourcils et les cils à l’aide d’un coton tige ou d’une brosse à cils propre et sèche. Attention, ne pas en mettre dans les yeux.

  • Hydrolats complémentaires : il est possible de réaliser un démaquillant biphasé en ajoutant au Ricin de l'hydrolat de Bleuet, de Rose de Damas, de Thé Vert ou encore de Ciste.
  • Autres huiles végétales complémentaires : le Ricin étant une huile très visqueuse, pour faciliter le démaquillage il est recommandé de la diluer dans une huile végétale plus fluide comme le Noyaux d'Abricot, l'Avocat ou la Coco par exemple (légèrement chauffée entre les doigts).

Pour la peau sèche et abîmée

L'huile de Ricin est émolliante et adoucissante, grâce à sa richesse en acides gras. L'acide ricinoléique notamment, qui fait partie des acides gras oméga-9, va renforcer la barrière naturelle de la peau : le film hydrolipique ! L’huile de Ricin présente également des propriétés anti-inflammatoire et antalgique, lui permettant de calmer l’inconfort d'une peau sèche à très sèche. Elle facilite également la réparation de la peau, et accélère le processus de cicatrisation.

  • Conseil d'application : appliquer quelques gouttes d’huile de Ricin sur les zones sèches et abîmées de la peau. Diluer de préférence à 50 % dans une autre huile végétale.

  • Autres huiles végétales adaptées : pour nourrir la peau sèche et abimée, il est également posible d'utiliser les huiles d'Argan, beurre de KaritéChanvre ou encore Sésame par exemple.

Pour la pousse de la barbe

Comme sur les cheveux, le Ricin va agir à deux niveaux sur la barbe. Elle va nourrir la peau sous la barbe, trop souvent oubliée et donc trop souvent négligée, et adoucir et renforcer les poils par son action sur la kératine. L’huile de Ricin peut être utilisée aussi bien pour renforcer et faire briller les poils de barbe, pour stimuler la pousse du poil et combler les barbes hétérogènes, ou simplement pour la densifier.

  • Conseil d'application : appliquer quelques gouttes d’huile sur la barbe en massant la peau pour une meilleure pénétration, le soir au coucher pour que l’huile de Ricin puisse agir toute la nuit. Rincer l’excédent d’huile le lendemain matin. A renouveler 3 fois par semaine. Pour faciliter l’application, il est possible de diluer l’huile de Ricin dans une autre huile végétale.

  • Huile essentielle complémentaire : pour stimuler la pousse des cheveux, l'huile essentielle de Nard de l'Himalaya peut être utilisée.

En cas de constipation ou d'empoisonnement

L'acide ricinoléique largement présent dans l'huile de Ricin lui confère des vertus laxatives. En ingestion, cet acide vient irriter la muqueuse de l’intestin pour obliger l’estomac à produire des enzymes digestives (appelés lipases) en plus grande quantité. Les intestins se mettent alors à travailler avec plus d’ardeur pour accélérer le transit grâce à ces fameuses petites enzymes. Le Ricin permet ainsi de lutter contre la constipation mais pas que ! Elle a aussi une action purgative lui permettant de nettoyer le corps de divers empoisonnements. En revanche, l'huile de Ricin prise par voie orale peut présenter des dangers à hautes doses, et son action est plutôt express (4h à 8h). Cette voie d'utilisation est donc réservée à la prescription médicale, et ne doit pas être utilisée par les enfants de moins de 6 ans, les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les personnes ayant des intestins sensibles. Le médecin américain William A. Mc Carey s'intéressa quant à lui à l'utilisation du Ricin en onguent. Il consacra d'ailleurs tout un livre recensant 80 études de cas ayant eu recours à l'huile de Ricin, notamment contre les empoisonnements.

Conseil d'utilisation : 
  • Par voie orale, pour les adultes seulement et sur accord du mécedin, une petite cuillère à soupe à ne pas renouveler.
  • Par voie cutanée (à privilégier), en cataplasme chaud sur l'abdomen.

Pour stimuler le système immunitaire

L’huile de Ricin possède des propriétés thérapeutiques intéressantes pour lutter contre les maladies hivernales et autres infections microbiologiques. Elle est antibactérienne et antivirale, agit contre la grippe, les verrues ou encore la gastro-entérite. En plus de cela, l'huile de Ricin est immunostimulante. Elle va augmenter les défenses de l'organisme face aux germes pathogènes, D'après le médecin américain William A. Mc Garey toujours, l'huile de ricin améliore le fonctionnement du thymus et des autres organes du système immunitaire. Il a notamment démontré via deux études distinctes que des patients utilisant des cataplasmes chauds de Ricin montraient une augmentation significative de lymphocytes, comparé à des patients qui utilisaient un placebo.

  • Conseil d'utilisation : réaliser un cataplasme chaud d'huile de Ricin, à appliquer sur le ventre pendant une heure au moins.

  • Huile essentielle complémentaire : pour stimuler l'immunité, l'huile essentielle de référence est le Ravintsara.

  • Autres huiles végétales adaptées : l'huile de Nigelle, de par sa composition très particulière, permet elle aussi de stimuler l'immunité.

Huile de Ricin ou huile de Castor ?

L'huile de Ricin est communément appelée par nos amis anglosaxons "castor oil". Par traduction directe, l'huile de Ricin est ainsi souvent appelée "huile de castor". Quel rapport avec le rongeur ? Pour les anglais, rien, puisque castor se dit beaver ! Le castor (le rongeur cette fois-ci) est en fait capable de sécréter une sustance huileuse, nommée castoreum, connue depuis l'Antiquité pour ses vertus. Il se trouve que les deux produits, le castoreum et l'huile de Ricin, ont similairement les mêmes utilisations. Ils sont notamment utilisés en tant que lubrifiant (pour les moteurs principalement) et pour des usages médicinaux. C'est suite à certaines confusions que le Ricin s'est vu porter le nom de castor oil !


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.6 ( 27 votes )

Bibliographie

PUBLICATION Beubler, E., & Juan, H. (1979). Effect of ricinoleic acid and other laxatives on net water flux and prostaglandin E release by the rat colon†. Journal of Pharmacy and Pharmacology, 31(1), 681–685. https://doi.org/10.1111/j.2042-7158.1979.tb13628.x
PUBLICATION Dumeignil, F. (2012). Propriétés et utilisations de l’huile de ricin. Oléagineux, Corps gras, Lipides, 19(1), 10–15. https://doi.org/10.1051/ocl.2012.0427
SITE WEB EMA,Committee on Herbal Medicinal Products (2016). Assessment report on Ricinus communis L., oleum. https://www.ema.europa.eu/documents/herbal-report/final-assessment-report-ricinus-communis-l-oleum_en.pdf

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.