Les huiles végétales détiennent des propriétés intéressantes en cosmétique : elles peuvent être nourrissantes, assouplissantes ou régénérantes cutanées. Le choix d’une d’huile végétale se porte également sur son odeur, sa texture ou son fini sec ou gras. Toutefois, lors d’une application cutanée, il est capital de choisir une huile végétale en fonction de sa comédogénicité afin que cette dernière soit adaptée à son type de peau (grasse, sèche, mixte, etc.). Dans ce cadre, les amateurs d’huiles végétales peuvent s’interroger sur la comédogénicité de l’huile de Ricin. Certes, cette huile est peu comédogène, pourtant, elle n’est pas la plus agréable à appliquer sur le visage en raison de son aspect et de son toucher collant sur la peau.

Cet article a été mis à jour le 17/11/2022

L'huile de Ricin peu comédogène

L’huile de Ricin a un indice de comédogénicité de 1. Cela signifie qu’elle est peu comédogène et entraîne peu la formation de comédons. En effet, elle possède une excellente stabilité à l’oxydation. Elle est donc stable et se conserve généralement 12 à 24 mois à température ambiante. De plus, elle est très résistante aux hautes températures. Toutefois, l’huile de Ricin a une texture épaisse et visqueuse, ainsi elle pénètre moins bien à travers les couches de la peau.

Certes, l’huile de Ricin est peu comédogène, néanmoins, elle n’est pas la plus agréable en application cutanée en raison de sa texture épaisse et de son toucher collant. Par ailleurs, l’huile de Ricin est davantage réputée pour la pousse des phanères que ses bienfaits en application cutanée. C’est pourquoi, il est judicieux de se tourner vers des huiles végétales plus adaptées.

Des huiles végétales plus adaptées pour le visage

L’indice de comédogénicité permet de nous aider à choisir une huile végétale qui correspond à son type de peau (grasse, sèche, etc.). Ainsi, préférer une huile végétale ayant un indice de comédogénicité compris entre 0 et 2 pour les peaux grasses et acnéiques. Dans ce cadre, l’huile végétale de Jojoba se révèle particulièrement intéressante car elle est non comédogène et elle permet également de diminuer la sécrétion de sébum. De ce fait, elle évite l’obstruction des pores de la peau.

À l’inverse, les peaux sèches et peu acnéiques peuvent utiliser toutes les huiles végétales, avec un indice de comédogénicité compris entre 0 et 5. Dans ce cadre, l’huile végétale d’Avocat semble être la plus efficace pour les peaux sèches grâce à ses propriétés assouplissantes, nourrissantes et protectrices de la peau. En effet, cette huile végétale renferme de l’acide linoléique (5 à 16 %) qui nourrit et préserve du dessèchement grâce au renforcement de la barrière hydrolipidique. De plus, l’huile d’Avocat contient de l’acide palmitoléique qui est un acide gras semblable au sébum humain et qui permet ainsi de renforcer l’épiderme de la peau. 

La comédogénicité des huiles végétales

Généralement, en cosmétique, une huile végétale est qualifiée de comédogène si elle a la capacité de boucher les pores de la peau et, par conséquent, participer à la formation de comédons. Ces derniers sont des imperfections de la peau, qui peuvent prendre la forme points noirs, de boutons, voire de microkystes. La comédogénicité d’une huile végétale est définie selon 3 critères :

  • sa vitesse de pénétration dans la peau, liée à la composition en acides gras de l’huile végétale et à leur affinité avec la peau.
  • sa fraîcheur, liée au temps entre la récolte de la matière première (graines oléagineuses, fruits ou légumes) et la pression de cette dernière.
  • sa sensibilité face à l’oxydation qui peut être occasionnée par l’oxygène de l’air, la lumière, la chaleur, mais encore les interactions avec le contenant.

Ainsi, une huile végétale sera jugée comédogène si elle a plus de difficulté à pénétrer dans les couches de la peau, mais également si elle s’oxyde rapidement. La comédogénicité d’une huile végétale est déterminée par son indice de comédogénicité. Ce dernier varie de 0 à 5. Un indice de comédogénicité de 0 signifie que l’huile végétale est non comédogène tandis qu’un indice de comédogénicité de 5 indique que l’huile végétale est très comédogène.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 1 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales 10 macérâts huileux. DAUPHIN.

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Lelief-Delcourt, A. (2020). Les huiles végétales (Grand Livre) (French Edition). LEDUC.