L’huile de Ricin est dotée de nombreuses propriétés cosmétiques et thérapeutiques, notamment grâce à l’acide ricinoléique qu’elle renferme. Des études scientifiques émettent l’hypothèse que des formulations à base d’huile de Ricin présenteraient une certaine efficacité en cas de gêne ou de pathologie oculaire. En parallèle, des collyres contenant de l’huile de Ricin ont fait leur apparition sur certains sites e-commerces dans le but de soulager les inflammations ou les infections oculaires par exemple. Ainsi, de nombreuses personnes se questionnent sur la toxicité de l’huile de Ricin, notamment sur son risque de rendre aveugle. À l’heure actuelle, les études ne déclarent aucune toxicité oculaire. Il est important de rappeler que l’œil est un organe complexe et fragile. Par conséquent, il est primordial de consulter un professionnel de santé en cas de gêne persistante ou de pathologie oculaire.

Cet article a été mis à jour le 03/01/2023

Aucune toxicité déclarée

L’huile végétale de Ricin est au cœur de nombreux questionnements puisque, selon certaines rumeurs, cette huile végétale pourrait rendre aveugle. Les études scientifiques actuelles n’évaluent pas de façon optimale les risques de toxicité. Parmi certaines de ces études, il évoqué une atteinte de la cornée après instillation oculaire de l’huile de Ricin, tandis que d’autres études ne révèlent aucune atteinte. L’origine, la composition et la dilution de l’huile de Ricin semblent être différentes dans chacune des études menées sur le modèle animal et celui de l’homme. De ce fait, nous ne pouvons pas conclure sur la toxicité de l’huile de Ricin pour les yeux et sur le fait qu’elle puisse rendre aveugle. Ainsi, l'usage raisonnable d'une huile de Ricin de qualité en démaquillage du visage ne semble pas être source de danger. Toutefois, il est possible que certaines personnes contractent une hypersensibilité à l’huile de Ricin, entraînant ainsi des yeux rouges ou une irritation, par exemple. Dans ce cas, il convient de consulter en urgence un médecin et d’éviter d’utiliser l’huile de Ricin.

Bien que l’huile de Ricin fasse l’objet d’accusations infondées, il semblerait au contraire qu’elle soit efficace dans le cadre de certaines pathologies ou gênes oculaires : notamment la blépharite (inflammation du bord des paupières), la sécheresse oculaire, ou encore le dysfonctionnement des glandes de Meibomus. En effet, un dysfonctionnement de ces glandes peut induire une sécheresse, une irritation oculaire, voire une inflammation de l’œil, puisque la qualité et/ou la quantité du film lacrymal (ou couche lipidique) est impactée. Ainsi, les chercheurs supposent que l’acide ricinoléique (composant majeur de l’huile de Ricin) interviendrait dans la formation d’acides gras déficients de la couche lipidique et restreindrait ainsi l’évaporation des larmes aqueuses. Par ailleurs, les études montrent que les formulations à base d’huile de Ricin permettraient d’accroître l’épaisseur de la couche lipidique du film lacrymal et d’assurer une meilleure stabilité.

D’autres études sont nécessaires afin de confirmer que les gouttes ophtalmiques à base d’huile de Ricin soient une cible thérapeutique dans les pathologies ou gênes oculaires. De ce fait, il est déconseillé d'utiliser l'huile de Ricin dans les yeux sans avis médical.

Attention au mésusage

De nombreux collyres à base d’huile de Ricin commencent à voir le jour sur les sites d’e-commerce, et ce, sans prescription médicale. Ces collyres sont vendus dans le but de traiter la sécheresse oculaire, les irritations oculaires, les orgelets ou encore les conjonctivites. Il est important de souligner que ces collyres vendus sur les sites de vente en ligne ne sont pas des médicaments. Ainsi, ils ne possèdent aucune Autorisation de la Mise sur le Marché (AMM) pour le traitement de pathologies ou de gênes oculaires. Par conséquent, nous ne connaissons ni l’efficacité, ni les éventuels effets indésirables, ni la qualité chimique, biologique ou microbiologique de ses produits. De ce fait, ils peuvent entraîner des conséquences pour les yeux. Par ailleurs, l’usage d’huile de Ricin pour les yeux en automédication est contre-indiqué. Il est important de rappeler que l’œil est un organe complexe et fragile. Dans ce cadre, il est vivement recommandé de s’orienter vers un professionnel de santé en cas de pathologie ou de gêne oculaire. Seul un professionnel de santé (médecin ou ophtalmologue) aura la capacité de déterminer la cause lors d’un examen et, de cette manière, proposer un traitement adéquat.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.5 ( 63 votes )

Bibliographie

Publication : Muntz, A., Sandford, E., Claassen, M., Curd, L., Jackson, A. K., Watters, G., Wang, M. T., & Craig, J. P. (2021). Randomized trial of topical periocular castor oil treatment for blepharitis. The Ocular Surface, 19, 145–150. https://doi.org/10.1016/j.jtos.2020.05.007

Publication : Sandford, E. C., Muntz, A., & Craig, J. P. (2021). Therapeutic potential of castor oil in managing blepharitis, meibomian gland dysfunction and dry eye. Clinical and Experimental Optometry, 104(3), 315–322. https://doi.org/10.1111/cxo.13148

Publication : Ghazza, A., Madiq, B., Aitlhaj, L., & Kriet, M. (2020). Toxicité cornéenne de l’huile de ricin: à propos d’un cas et revue de la littérature. PAMJ Clinical Medicine, 2. https://doi.org/10.11604/pamj-cm.2020.2.8.20820