Originaire des déserts d'Amérique du Sud, l'huile végétale de Jojoba est utilisée depuis des siècles pour ses vertus très intéressantes. Son emploi est exclusivement réservé en cosmétologie pour les soins de la peau, favorisant la beauté du tissu cutané. Hydratante, elle peut être utilisée aussi bien pour les peaux grasses que les peaux sèches en raison de sa capacité à réguler et à maintenir un équilibre parfait. De même, elle constituera un soin capillaire intense pour tous types de cheveux. Nom latin : Simmondsia chinensis Link. Partie utilisée : Noix.

Propriétés principales

  • Stabilité et conservation unique : l’huile végétale de Jojoba améliore grandement la stabilité des produits cosmétiques qui l’intègrent dans leur composition.
  • Régulatrice du pH de la peau : cette huile végétale maintient l'équilibre de l'acidité de la peau. Elle augmente le pH trop faible des peaux sèches et diminue celui trop élevé des peaux grasses.
  • Séborégulatrice : cette huile végétale régule la production de sébum. En fonction du type de peau, elle diminue ou augmente sa production. Elle améliore donc l'aspect des peaux grasses ou acnéiques (excès de sébum) et revitalise les peaux sèches (manque de sébum). Elle constitue également un soin intense pour les cheveux gras, secs et cassants.
  • Assouplissante : cette huile végétale redonne souplesse et élasticité à la peau. Elle agit en activant le métabolisme de l'élastine et en freinant la perte d'eau dans les cellules. Elle permet donc de lutter contre le vieillissement cutané et les rides.
  • Protectrice de la peau : cette huile végétale protège les cellules de la peau. Elle contient un filtre solaire (protection 5) et permet aussi une protection face aux agents pathogènes grâce au renforcement du film hydrolipidique de la peau.
  • Non occlusive, lubrifiant non graissant : via sa composition en cérides, l'huile de Jojoba permet d'hydrater la peau sans boucher ses pores. Son indice de comédogénicité est très faible. Cette propriété intéresse aussi les fabricants automobiles pour créer un additif pour lubrifiant industriel renouvelable.

Caractéristiques et composition

L'huile de Jojoba est unique parmi les huiles végétales. En fait, ce n'est pas une huile à proprement parler, mais une cire, composée de cérides. Les cérides se composent d'un acide gras et d'un alcool gras, liés par une liaison ester.
Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peau : tout type de peau, mais mention spéciale pour peau mixte et peau grasse, adapatée aux peaux acnéiques
  • Type de cheveux : cheveux secs, cassant et ternes + régulatrice sébum pour cheveux gras
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide huileux
  • Couleur : jaune clair à orangé
  • Odeur : douce, agréable, rappelant la noisette
  • Toucher : sec
Caractéristiques pour la formulation
  • Insaponifiables et principes actifs : vitamines A, B, C, D, E, H, K, PP
  • Indice de comédogénicité : 0 (= non comédogène)
  • Indice de saponification moyen : 92 (c'est faible)
  • Stabilité à l'oxydation : excellente
  • Stabilité aux hautes températures : bonne
  • Nom INCI : Simmondsia Chinensis Seed Oil
Composition en acides gras après trans-estérification*
  • acide béhénique : < 1 %
  • acide eicosénoïque : 32 à 40 %
  • acide érucique : 5 à 11 %
  • acide nervonique : < 1,7 %
  • acide oléique : 2 à 7 %
  • acide palmitique : < 1,5 %
  • acide palmitoléique : < 1 %
  • et bien sur, alcools gras : 50 %
* La trans-estérification permet de séparer les acides gras et les alcool gras composant les cérides. Cette opération est effectuée sur le Jojoba afin de pouvoir effectuer l'analyse chromatographique qui permet de vérifier la composition en acides gras d'une huile végétale.
Caractéristiques physiques
  • Densité à 20°C : 0,863 à 0,873
  • Point éclair : > 175°C
  • Indice de peroxyde : < 10 meqO2/kg
  • Indice d'acide : < 2,5 mg KOH/g
Caractéristiques botaniques
  • Famille botanique : Buxacées
  • Origine : Pérou
  • Partie utilisée : noix
  • Procédé d'obtention : première pression à froid
  • Nom latin : Simmondsia chinensis Link.

Pour les cheveux gras et pelliculaires

Sébo-régulatrice et non graissante, l'huile de Jojoba prend place dans de nombreux soins capillaires dédiés aux cheveux trop gras et pelliculaires. Des huiles essentielles lipolytiques (comme le Cèdre de l'Atlas ou le Pamplemousse) doivent venir en renfort, mais le Jojoba peut déjà bien faire le travail.

  • Application simple :  30 minutes avant votre shampoing, massez-vous le cuir chevelu avec l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile de Jojoba.
  • Utilisation en synergie avec des huiles essentielles : les huiles essentielles contre les cheveux gras.

Pour les cheveux secs, cassants et ternes

Oui, l'huile de Jojoba sied aux cheveux gras et aux cheveux secs, mais pas pour les mêmes raisons. Concernant les cheveux secs, cassants et ternes, ce sont les propriétés liées aux cérides qui la composent qui nous intéressent, notamment :

  • Le pouvoir protecteur : comme la cuticule végétale protège la feuille, le jojoba protège le cheveu. Il est donc très apprécié dans les longueurs et sur les pointes pour les fortifier et les assouplir.
  • Le renforcement de la brillance : le Jojoba a un effet kératoplastique incomparable qui renforce les couleurs naturelles et la brillance du cheveu.
Le Jojoba va donc être particulièrement intéressant sur les pointes et les longueurs des cheveux secs.
  • Conseil d'application : De même que pour les cheveux gras, 1 à 2 cuillère à soupe de Jojoba pur suffiront, 30 minutes avant chaque shampoing, sauf qu’ici vous l’étalez sur les cheveux, sur les longueurs surtout, et non en massage sur le cuir chevelu.
  • Huiles essentielles complémentaires : si vous voulez renforcer ces effets, n’hésitez pas à ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Lavande fine et d’Ylang Ylang Complète (15 gouttes de chaque pour 2 cuillère à soupe de Jojoba) pour vous faire un soin anti-cheveux secs et cassant naturel et puissant.
  • Autre huiles végétales adaptées :  Argan, Avocat, Beurre de Cacao, Beurre de Karité, Coco, Mûre

Pour limiter la chute des cheveux

Bien sûr, ça dépend de la cause de la chute des cheveux en question. De nombreux problèmes de cuir chevelu sont liés à une accumulation de sébum durci qui obstrue les follicules pileux et peut gêner leur fonctionnement normal, ce qui peut conduire à la mort du follicule.

  • Le Jojoba pénètre aisément (grâce aux propriétés pénétrantes étudiées ci-dessus) dans le cuir chevelu, desserre et dissout ce durcissement.
  • Le cuir chevelu et les follicules pileux sont laissés propres et libres (le jojoba est non-occlusif).
Application simple : 30 minutes avant votre shampoing, massez-vous le cuir chevelu avec l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile de Jojoba.

Pour assouplir et nettoyer la peau

Le Jojoba assouplit et nettoie la peau par une double action :

  • Il assouplit la peau en formant une couche lipidique, très peu occlusive, et il se diffuse dans les espaces intercellulaires de la couche cornée (stratum corneum). Lors d’expériences, il a été montré que la souplesse de la peau des témoins était améliorée de 45%, pendant plus de 8 heures ! Un excellent soin au quotidien pour les peaux qui manquent de souplesse. On dit que l’huile végétale de Jojoba est fortement émolliente.
  • L’huile de Jojoba est aussi dites non-graissante grâce à sa composition biochimique très proche d'une partie de celle du sébum humain. Cette particularité la rend très facilement absorbable par l’épiderme. Elle pénètre donc facilement et ne graisse pas l’extérieur de la peau. Les pores de cette dernière restent donc ouverts et gardent leurs précieuses fonctionnalités. On dit donc de l’huile végétale de Jojoba qu’elle est non occlusive et non comédogène.
La combinaison des 2 propriétés précédemment cités, émolliente et non graissante, font de l’huile de Jojoba la candidate idéale pour un nettoyage en profondeur de l’épiderme : en l’appliquant régulièrement, vous aller désengorger les pores de votre peau de tout ce qui peut les obstruer, notamment du surplus de sébum.

Pour lutter contre les rides

L’huile végétale de Jojoba nettoie, assouplit, voir même désinfecte l’épiderme. En conséquence de quoi le Jojoba est excellent pour prévenir et lutter contre le vieillissement de la peau. D’après des tests effectués en laboratoire, le Jojoba peut réduire les fines rides du visage. Après une seule application de Jojoba, sur un échantillon de 20 femmes, ces rides ont été réduites de 26% au bout d’une heure, 18% au bout de 4 heures, 11% au bout de 8 heures. Un effet temporaire ? Certainement après seulement une application, probablement pas dans le cas d’une application régulière.

  • Conseil d'application : massez la peau à l'aide de 2 à 3 gouttes de Jojoba, matin et soir, tous les jours.
  • Huile essentielle complémentaire : contre les rides, vous pouvez rajouter quelques gouttes d'huile essentielle de Géranium Rosat dans votre Jojoba pour en augmenter l'efficacité.
  • Autre huiles végétales adaptées :  Chanvre, Rose Musquée, Noyaux d’Abricot ou Pépins de Figue de Barbarie.

Pour faire son déodorant ou parfum naturel

Pour faire vos déodorants ou parfums naturels, vous allez avoir besoin d'huiles essentielles, mais aussi d'une bonne base. L'huile de Jojoba est parfaitement indiquée, pour 2 raisons : 

  • La configuration moléculaire du Jojoba lui permet de réduire significativement la perte d'eau trans-épidermique (TEWL), sans complètement bloquer la transpiration : le parfait équilibre pour une base pour déodorant efficace, mais non nocif.
  • Sa grande stabilité lui permettra de tenir dans le temps, sans risque que le taux de peroxyde ne monte en flèche.
Pour apprendre à créer vos parfums sur une base de Jojoba, suivez ce guide : créer son parfum avec les huiles essentielles

Contre l'acné ?

Peut-on lutter contre l'acné avec l'huile de Jojoba ? Oui et non. Soyons clairs, aucune huile végétale ne lutte efficacement seule contre l’acné, des huiles essentielles seront nécéssaire : Tea Tree, Lavande Vraie, Eucalyptus Citronné, etc. Mais ces huiles essentielles ont souvent parfois d’un support de dilution, et c’est là que le Jojoba intervient. En tant qu’huile végétale non graissante et sebo-régulatrice, elle est tout indiquée. Voici un mélange efficace contre l'acné, à base de Jojoba.

Réservé aux + de 6 ans. À renouveler 2 fois par jour pendant 10 à 15 jours. Déposer 3 à 4 gouttes de ce mélange sur les boutons inflammés :

  • 35 gouttes d'huile essentielle d'Eucalyptus Citronné
  • 35 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree
  • 50 gouttes d'huile essentielle de Lavande Fine
  • 120 gouttes d'huile végétale de Jojoba
Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles et le Jojoba contre l'acné.

Pour désinfecter une plaie ?

Certains tests ont montré que 5 des bactéries cutanées les plus communes (dont les bactéries staphylococcus et pseudomonas) ne pouvaient survivre dans l’huile de Jojoba, de même que certains champignons. Cependant, c’est un indicateur vraiment trop faible pour parler d’une huile antibactérienne et antifongique : seules les huiles essentielles sont réellement puissantes pour ces applications. Ne désinfectez donc pas une plaie avec du Jojoba seul. Le Jojoba sera par contre une excellente base pour diluer votre huile essentielle de Tea Tree si besoin.

Fondements scientifiques des propriétés du Jojoba

Pour la petite histoire, l’huile de Jojoba est en cosmétique le remplaçant historique du… blanc de baleine (ou spermaceti pour les intimes) ! Véridique. On remercie cette huile surprenante de sauver ainsi les quelques rares cachalots qui nous restent sur terre. Mais qu’est-ce que le jojoba et le blanc de baleine ont de si particulier pour être autant recherchés ? Comment expliquer les propriétés que nous avons mis en avant dans les paragraphes précédents ?

Composition unique en cérides

Les cérides sont des esters d'alcool gras et d'un acide gras, et ce sont eux qui faisaient l’intérêt du blanc de baleine cité ci-dessus (le blanc de baleine contient du palmitate de cétyle, un céride très utile).Le Jojoba, c’est 60% de cérides. Ce sont ces esters très longs (C40) qui confèrent à l’huile de Jojoba cette texture inimitable (veloutée, cireuse), sa stabilité (comme vu ci-dessus), ses propriétés protectrices, et de lubrifiant non-graissant. Le Jojoba est aujourd'hui la seule plante connue à produire des cérides !

Stabilité à l’oxydation et aux hautes températures exceptionnelle

Cela peut paraitre anodin, mais le principal problème des cosmétiques naturelles pour le marché de masse, c’est la mauvaise conservation des produits naturels. Et l’huile de jojoba règle ce problème avec brio grâce à deux facteurs :

  • Sa configuration moléculaire particulièrement stable : les longues chaines d’esters qui constituent le jojoba sont bien moins réactives à l’oxydation que celles constituant la plupart des HV, composées majoritairement d'acides gras classiques.

  • Et la présence d’antioxydants. Alors, sur ce point, les scientifiques ne comprennent pas très bien encore ce qui se passe : le taux de tocopherols, le piégeur de radicaux libres qu’on trouve généralement dans les HVs qui se conservent bien, est assez classique (50ppm – partie par million). Il n’explique pas à lui tout seul l’extraordinaire stabilité à l’oxydation de l’huile végétale de Jojoba. Les scientifiques penchent donc pour la présence d’un antioxydant très puissant, encore inconnu à ce jour.

En conséquence de quoi… l’huile végétale de Jojoba améliore grandement la stabilité des produits cosmétiques qui l’intègrent dans leur composition : un scoop pour un produit naturel non ?

Composition chimique proche de celle du sébum humain

Partout dans les livres et sur internet, la proximité chimique entre le Jojoba et le sébum humain est vantée. Qu'en est-il réellement ? Le sébum humain est composé de triglycérides et d'acides gras (57,5%), d'esters de cire (26%) et de squalène (12%). Le Jojoba, lui n'est quasiment composé que d'esters de cire. Et effectivement, les esters du Jojoba et du sébum sont quasi-identiques ! Pour être précis, on peut dire que le Jojoba est quasiment identique à 25% du sébum. 

Cette similitude confère à l’huile de jojoba d’excellentes propriétés émollientes (amolli et détend les tissus de l’organisme), hydratantes (pénètre très bien dans la peau) et non occlusive… tout comme le sébum, dont elle peut réguler la production si nécessaire.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 144 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Publication : Harry-O’kuru, R. E., Biresaw, G., Gordon, S., & Xu, J. (2018). Physical Characteristics of Tetrahydroxy and Acylated Derivatives of Jojoba Liquid Wax in Lubricant Applications. Journal of Analytical Methods in Chemistry, 2018, 1–12. https://doi.org/10.115

Publication : Spencer, G. F., Plattner, R. D., & Miwa, T. (1977). Jojoba oil analysis by high pressure liquid chromatography and gas chromatography/mass spectrometry. Journal of the American Oil Chemists' Society, 54(5), 187–189. https://doi.org/10.1007/bf02676270

Publication : Miwa, T. K. (1971). Jojoba oil wax esters and derived fatty acids and alcohols: Gas chromatographic analyses. Journal of the American Oil Chemists Society, 48(6), 259–264. https://doi.org/10.1007/bf02638458

Publication : Picardo, M., Ottaviani, M., Camera, E., & Mastrofrancesco, A. (2009). Sebaceous gland lipids. Dermato-endocrinology, 1(2), 68-71.

Publication : Kalscheuer, R., Stoveken, T., Luftmann, H., Malkus, U., Reichelt, R., & Steinbuchel, A. (2006). Neutral Lipid Biosynthesis in Engineered Escherichia coli: Jojoba Oil-Like Wax Esters and Fatty Acid Butyl Esters. Applied and Environmental Microbiology, 72(2

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Site Web : Tiffany N. Oliphant, T. N. O. (2013). Skin Barrier Protection with Jojoba Esters. Consulté sur https://www.floratech.com/PDFs/Articles_MKT/ART06.pdf

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?