La constipation se caractérise par des selles moins fréquentes et une défécation difficile ou incomplète, voire douloureuse. On estime que 16 millions de français souffrent de constipation occasionnelle. Son origine peut être multiple, allant d’une alimentation pauvre en fibres et en eau, à un mode vie stressant et une sédentarité. Il existe néanmoins maints remèdes naturels pour soulager la constipation occasionnelle. On retrouve parmi eux l’huile de Ricin. Cette huile végétale est réputée pour être un puissant laxatif naturel, permettant ainsi de soulager la constipation en quelques heures. Toutefois, il est préférable de demander l’avis d’un professionnel de santé avant de l’utiliser en raison de ses actions laxative et purgative violentes.

Cet article a été mis à jour le 17/11/2022

Pourquoi l'utiliser ?

Modes d’utilisation

  • En ingestion : prendre une cuillère à café d’huile de Ricin en prise unique.

  • En massage : verser 3 à 4 gouttes d'huile de Ricin dans la main. Ensuite, mettre les mains bien à plat sur le ventre et réaliser un massage dans les sens des aiguilles d’une montre, avec pour centre le nombril. Le massage permet d’activer le transit intestinal.

  • En cataplasme : faire chauffer doucement un peu d’huile de Ricin dans une casserole. Une fois l’huile tiède, imbiber un morceau de flanelle propre ou 1 à 2 compresses, puis les disposer sur l’abdomen. Pour plus d’efficacité, appliquer une bouillotte chaude sur le cataplasme pour conserver la chaleur. Laisser agir environ une heure puis essuyer l’excédent d’huile.

Précautions d'utilisation

L’huile de Ricin doit être utilisée strictement en cas de constipation occasionnelle (moins de 3 défécations par semaine) et sur avis médical. En effet, l’huile de Ricin fait partie de la famille des laxatifs naturels stimulants. Elle est donc puissante et doit être utilisée avec précautions. De plus, elle ne doit pas être ingérée à forte dose et/ou sur une longue durée, car cette huile végétale peut provoquer une accoutumance, une inflammation de l’intestin ou encore une diarrhée sévère. L’huile de Ricin peut aussi faire l’objet d’effets secondaires tels que des vomissements, des nausées, des douleurs abdominales ou de la diarrhée. Ainsi, elle doit ne pas être ingérée par les personnes ayant un intestin fragile ou sensible, mais également chez les personnes allergiques ou intolérants aux laxatifs naturels. Par ailleurs, son usage est strictement interdit chez la femme enceinte et allaitante ainsi que chez l’enfant. En cas de traitements médicamenteux, il est préférable de demander conseil au près d’un professionnel de santé avant utilisation.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.6 ( 806 votes )

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales 10 macérâts huileux. DAUPHIN.

Ouvrage : Lelief-Delcourt, A. (2020). Les huiles végétales (Grand Livre) (French Edition). LEDUC.

Site Web : Laxatif. (s. d.). Vulgaris Médical. https://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/laxatif

Site Web : AquaPortail, É. (2019, 2 décembre). purgatif. AquaPortail. https://www.aquaportail.com/definition-10333-purgatif.html