Figurant parmi les huiles végétales les plus visqueuses, l’huile de Ricin est paradoxalement celle qui fera le plus couler… vos selles ! En effet, l’huile de Ricin est réputée pour être un puissant laxatif naturel, permettant de lutter contre la constipation.

L’huile de Ricin : un laxatif naturel contre la constipation

L'huile de Ricin et ses origines

Huile de ricin et ricine dans l’Histoire

Les propriétés puissamment laxatives du Ricin ont tristement marqué l’Histoire : les franquistes utilisaient cette huile (avec la ricine) pour torturer leurs prisonniers. Ingérée en quantité disproportionnée, la ricine a une action très violente sur l’organisme qui peut aller jusqu’à engendrer la mort. L’épisode historique le plus célèbre étant celui du parapluie bulgare : les services secrets soviétiques ont utilisé de la ricine cachée dans un parapluie pour infliger une piqure mortelle à un dissident bulgare (Georgi Ivano Markov) le 7 septembre 1978. Bref l’huile de Castor (car c’est son autre nom) n’est pas à prendre à la légère !

Dosage et mode d’utilisation de l’huile de Ricin comme laxatif naturel

Précautions d’utilisation

L’huile de Ricin fait partie de la famille des laxatifs naturel stimulants. Elle est donc puissante et doit être utilisée avec précautions. Assurez-vous d’abord d’être réellement dans une situation de constipation (moins de 3 défécations par semaine). Ensuite, elle est clairement déconseillée à toutes les personnes ayant des intestins sensibles. Souvenez-vous que le Ricin agît en irritant la muqueuse de l’intestin. Il faut en limiter son utilisation et faire preuve de vigilance : vous risqueriez sinon de souffrir d’une diarrhée sévère. Inversion totale de la tendance de votre météo intérieure : ça ne coule jamais comme on aime !

De la même manière, il est conseillé de limiter son utilisation pour ne pas créer d’accoutumance de notre organisme à ce produit. C’est donc un laxatif naturel efficace pour la constipation occasionnelle.

Dosages

En massage ou en cataplasme : faire pénétrer quelques gouttes sur le bas du ventre afin de lui faire bénéficier des propriétés de l’acide ricinoléique 2 à 3 fois par jour.

En ingestion : 1 à 2 cuillère à soupe le matin et à jeun.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.6 ( 720 votes )

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

À propos de ces conseils

Cet article a été rédigé et mis à jour par Théophane de la Charie et l'équipe de la Compagnie des Sens. Depuis ses débuts, l'entreprise est composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.