Fini les désagréments de la ménopause ! La ménopause correspond à une forte diminution de la sécrétion par l'organisme des hormones sexuelles (œstrogène et progestérone). L'étape précédant cette période est appelée la périménopause. C'est en fait durant cette dernière que tous les symptômes bien connus apparaissent : bouffées de chaleur, jambes lourdes, insomnies, sautes d'humeur, baisse de la libido etc. Les huiles essentielles sont une alternative efficace aux hormones ! Une synergie a été spécialement élaborée pour répondre à ce problème.

Le réflexe rapide : Sauge Sclarée

Pour les adultes. Par voie orale, 2 gouttes de Sauge Sclarée dans une cuillère à café d’huile d’olive.

  • Avant la ménopause : 3 fois par jour du 7ème au 21ème jour du cycle.
  • Après la ménopause : 3 fois par jour pendant 3 semaines, à renouveler en observant une pause d’une semaine avant de reprendre.

L'ingestion d'huile essentielle de Sauge Sclarée ne se fait que sur avis médical, pensez donc à consulter un professionnel de santé avant toute prise orale.

Synergie complète

Le mélange

Pour calmer les effets de la ménopause, prenez votre flacon vide, et ajoutez :

    • 60 gouttes d'huile essentielle de Sauge Sclarée
    • 30 gouttes d'huile essentielle de Niaouli
    • 30 gouttes d'huile essentielle de Lentisque Pistachier
    • 30 gouttes d'huile essentielle de Marjolaine à Coquilles
    • 60 gouttes d'huile essentielle de Menthe Poivrée

Bouchez (clic !), homogénéisez puis étiquetez votre flacon. Votre synergie est prête !

Mode d'utilisation

Appliquer 3 gouttes du mélange localement sur l'abdomen et 3 gouttes sur le bas du dos.

Répéter l'application 2 fois par jour pendant 3 semaines, arrêter une semaine, puis reprendre.

Utilisateurs autorisés

OUI. Les femmes souffrant de troubles de la ménopause.
NON. Les femmes enceintes et allaitantes.

Précautions particulières

  • Cette synergie est contre-indiquée en cas de maladies hormono-dépendantes (telles que les cancers hormono-dépendants, mastoses ou fibromes), de troubles hépatiques ou cardiovasculaires graves et d'hypotension aigüe.
  • Un avis médical avant son utilisation est nécessaire aux asthmatiques et épileptiques.
  • Il est aussi recommandé de réaliser le test allergique avec le mélange dans le creux du coude avant toute utilisation.

Ces précautions s'appliquent dans les conditions d'application et de dosage citées ci-dessus. En cas de doute, posez votre question sur notre forum et consultez votre médecin.

Pourquoi ces huiles essentielles ?

La Sauge Sclarée pour combler le manque d’œstrogènes dans l'organisme

L'huile essentielle de Sauge Sclarée est reconnue pour atténuer les symptômes de la ménopause. Elle possède en effet du sclaréol, une molécule qui va mimer l'action des œstrogènes dans l'organisme (oestrogen-like). Durant la ménopause, c'est le déficit en hormones sexuelles féminines, dont les œstrogènes, qui est responsable de l'apparition de tous les symptômes. En prenant la place des œstrogènes manquants, le sclaréol va donc aider à atténuer les symptômes principaux que sont les bouffées de chaleurs, sautes d'humeur, sécheresses vaginale et cutanée, etc.

De plus, l'huile essentielle de Sauge Sclarée possède des molécules à l'action aphrodisiaque (le linalol et le germacrène D). Elles vont ainsi aider à contrer les troubles liés à la perte de libido souvent observés durant la ménopause.

Rééquilibrer le niveau des hormones sexuelles avec le Niaouli

Possédant du viridiflorol, une molécule oestrogen-like, l'huile essentielle de Niaouli vient ici en renfort de l'action de l'huile essentielle de Sauge Sclarée. Les troubles de la ménopause étant principalement liés à un déséquilibre au niveau des hormones sexuelles, il est en effet important d'agir de manière appuyée sur ce point.

La présence dans cette synergie du viridiflorol et du sclaréol lui donne toutes les chances d'intervenir efficacement sur les différents symptômes rencontrés durant cette période.

La Marjolaine à Coquilles pour relâcher l'ensemble des fonctions de l'organisme

L'huile essentielle de Marjolaine à Coquilles possède de puissantes propriétés calmantes et anxiolytiques. Elles sont attribuées à l'action d'un alcool, le terpinèn-4-ol présent dans sa composition. Cette molécule favorise l'endormissement par un effet relaxant musculaire. Il a aussi, et surtout démontré son rôle apaisant sur le système nerveux central par l'intermédiaire de l'acétylcholine, un neuromédiateur intervenant dans de nombreux mécanismes des systèmes nerveux central et périphérique.

Lors des premiers temps de la ménopause, insomnies et sautes d'humeurs sont fréquentes. C'est pourquoi l'huile essentielle de Marjolaine à Coquilles a toute sa place dans cette synergie.

La Menthe Poivrée contre les bouffées de chaleur

L'huile essentielle de Menthe Poivrée est composée en majorité de menthol. Cette molécule possède une action constrictrice des vaisseaux sanguins. Cette propriété est ici très intéressante dans la mesure où les bouffées de chaleur sont causées par une dilatation importante des vaisseaux sanguins. Cette dilatation incontrôlée est, comme tous les autres symptômes, le résultat du déséquilibre hormonal engendré lors de la ménopause.

Si les huiles essentielles de Sauge Sclarée et de Niaouli auront une action à la source par leurs vertus oestrogen-like, celle de Menthe Poivrée agira plus en aval en limitant la dilatation des vaisseaux.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.4 ( 64 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

On vous en parle en vidéo

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?