Réputée pour son utilisation en tant que déodorant, l'huile essentielle de Palmarosa possède de nombreuses propriétés antibactériennes s'avérant utiles dans des problèmes variés : cystites, mauvaises odeurs de transpiration, acné… Sa puissante action antifongique permet également son utilisation en cas de mycoses (unguéales, cutanées, du pied, digestives...). Tous les modes d'utilisations sont possibles à partir de 6 ans. Néanmoins, sa forte concentration en géraniol, un alcool monoterpénique, peut la rendre irritante et allergisante, d'où son utilisation diluée sur la peau. . Nom latin : Cymbopogon martini (Roxb.) W.Watson. Partie distillée : Herbes.

Cet article a été mis à jour le 04/10/2023

Craquez pour la Compagnie

PALMAROSA
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
GÉRANIUM ROSAT CV EGYPTE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.7€
picto cart
LAURIER NOBLE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.9€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (23 juin) : PROM-1706

Précautions d'utilisation

Cette huile essentielle est interdite aux enfants de moins de 6 ans (sauf en diffusion), aux femmes enceintes et allaitantes. Sinon, tous les modes d'utilisation sont autorisés. Il est néanmoins conseillé de la diluer avant application cutanée en raison de son potentiel irritant. Par ailleurs, l'avis d'un professionnel de santé demeure nécessaire avant utilisation pour les personnes asthmatiques, épileptiques ou sous certains traitements médicamenteux. 

Utilisateurs autorisés

Adultes et Ados Adultes et Ados
Enfants de moins de 6 ans Enfants de moins de 6 ans
Femmes enceintes & allaitantes Femmes enceintes & allaitantes
Bébés de moins de 3 ans Bébés de moins de 3 ans

Voies d'utilisation possibles

En inhalation En inhalation
Voie cutanée Voie cutanée
Voie orale Voie orale
En diffusion En diffusion

Risques d'utilisation

Allergisante Allergisante
Irritante pour la peau Irritante pour la peau

Autres précautions

Avis médical

Les personnes asthmatiques, épileptiques ou sous traitements médicamenteux (notamment sous médicaments métabolisés par CYP2B6 ou prescrits à la suite d'un cancer du sein) doivent demander l'avis d'un professionnel de santé.

Application cutanée

Diluer l'huile essentielle de Palmarosa dans au moins 50% d'huile végétale avant application cutanée.

En diffusion
  • L'huile essentielle de Palmarosa peut s'utiliser en diffusion seule ou en synergie avec d'autres huiles essentielles.
  • Son usage est possible chez les enfants de moins de 6 ans, sans leur présence dans la pièce pendant la diffusion. 
Contre-indications

Cette huile essentielle serait utérotonique. Par précaution, elle est contre-indiquée chez la femme enceinte.

Composants allergènes

L’huile essentielle de Palmarosa est fortement dosée en géraniol, un composant biochimique allergène.

  • géraniol (jusqu’à 80 %)
  • linalol (≤ 4 %)
  • néral + géranial (≤ 2 %)
  • trans trans farnésol (≤ 2 %)
  • limonène (≤ 1 %)
  • eugénol (≤ 0,2%)
  • citronellol (≤ 0,05 %)

Note : Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (diluer une goutte d'huile essentielle dans un peu d'huile végétale et l'appliquer au creux du coude). Attendre au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction.

Propriétés de l'huile essentielle de Palmarosa

L'huile essentielle de Palmarosa est fortement concentrée en géraniol et en acétate de géranyle. Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :

  • antifongique ++++ (géraniol) :

    L'huile essentielle de Palmarosa possède de très bonnes propriétés antifongiques sur de nombreux champignons, notamment ceux affectant la peau. Des études scientifiques sur le cobaye montrent en effet son action fongistatique sur des dermatophytes, à l'origine de mycoses des ongles ou de la peau. De plus, elle agit contre le biofilm des champignons Candida (en synergie avec du fluconazole) ainsi que sur Malassezia Pachydermatis, à l’origine d’infections de la peau et des muqueuses.

  • antibactérien +++ (géraniol) :

    Elle possède une activité antibactérienne qui a été confirmée sur plusieurs souches : des études montrent notamment son action grâce au géraniol sur Cutibacterium acnes, responsable de l'acné. Cette huile essentielle est également bactéricide sur Escherichia Coli et sur les bactéries présentes sur la peau responsables des mauvaises odeurs de transpiration. 

  • spasmolytique ++ (géraniol, acétate de géranyle) :

    Cette propriété spasmolytique a d'abord été associée à la présence d'un ester, l'acétate de géranyle. Des études portant sur le géraniol, son composant principal, ont ensuite montré que cette molécule inhibait la contraction de l'iléon. Par ailleurs, il a été mis en évidence qu'un extrait méthanolique de Palmarosa a permis, possiblement par blocage des canaux calciques, de diminuer la fréquence et l'ampleur des contractions spontanées du jéjunum (segment de l'intestin grêle) chez le lapin. 

  • anti-inflammatoire ++ (géraniol) :

    L'huile essentielle de Palmarosa contribue à augmenter la production d'IL-10 (Interleukine 10), une protéine synthétisée par les cellules sanguines et qui participe à la réponse immunitaire. Une étude a été réalisée sur un modèle utilisant des monocytes humains et elle montre que cette action serait induite par le géraniol. 

  • antihelminthique, vermifuge + (géraniol) :

    Une étude portant sur les stades de développement des trichostrongylides chez les moutons infectés a été réalisée et a permis de prouver in vitro que l'huile essentielle de Palmarosa possède une activité contre ces trichostrongylides ovins. Selon une autre étude, cette action anthelminthique agit sur Caenorhabditis elegans, un petit ver largement utilisé en recherche comme modèle de développement.

Mais aussi ces propriétés secondaires :

  • cicatrisant
  • insectifuge
  • antalgique
  • utérotonique
  • insecticide
  • immunomodulant

En cas de Transpiration

Efficacité : ++++

Utilisation simple

Pour adultes et adolescents. Par voie cutanée, 1 goutte de Palmarosa pure sous chaque aisselle, 1 fois par jour après la douche. Faire une semaine de pause après 3 semaines d'utilisation. Pour les peaux sensibles et pour une utilisation prolongée, diluer le Palmarosa dans une huile végétale avant application (1 goutte d'HE pour 4 gouttes d'HV). Il est également possible de déposer 1 goutte d'huile essentielle dans une noisette de gel d’Aloe Vera avant application (aisselles ou plantes des pieds). 

Utilisation en synergie

Pour adultes et adolescents. Sur une peau sèche et propre, appliquer du bout des doigts 1 goutte du mélange sous chaque aisselle, pied ou main, jusqu’à 2 fois par jour.  Il est également possible de déposer 1 goutte sur une pierre d’alun humidifiée ou dans une noisette de gel d’Aloe Vera avant application sur les zones sujettes aux mauvaises odeurs :

  • 60 gouttes d'huile essentielle de Sauge Sclarée
  • 60 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Ciste

Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles contre la transpiration.

Contre l' Acné

Efficacité : +++

Utilisation simple

Pour adultes et adolescents. Par voie cutanée, 1 goutte d'huile essentielle pure, à diluer dans un peu d'huile végétale (de préférence Jojoba ou Nigelle) en cas de peau sensible et d'usage répété. Appliquer matin et soir sur chaque bouton, après s’être lavé le visage. Faire une semaine de pause après 3 semaines d'utilisation.

Palmarosa ou Tea Tree ?

L'huile essentielle de Palmarosa peut être efficace contre l'acné grâce à ses propriétés antibactériennes, mais l'huile essentielle de Tea Tree reste la référence.  Par voie cutanée : 1 goutte pure (ou diluée dans une huile végétale) sur chaque bouton, matin et soir après s’être lavé le visage, jusqu’à disparition de l’acné. Faire une semaine de pause après 3 semaines d'utilisation.

En cas de Cystite, Infection urinaire

Efficacité : +++

Utilisation simple

Réservé aux adolescents et adultes. Par voie orale, déposer 2 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa sur un comprimé neutre. À ingérer jusqu’à 3 fois par jour, pendant 10 jours dès les premières manifestations. Ne pas tarder à demander un avis médical en cas d'aggravation des signes.

Palmarosa ou Sarriette des Montagnes ?

L'huile essentielle de Palmarosa sera efficace en cas de cystites ou d'infections urinaires grâce à ses propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et apaisantes. Cependant, l'huile essentielle de Sarriette des Montagnes sera encore plus efficace. Par voie cutanée, 1 goutte dans 9 gouttes d'huile végétale en massage sur le bas ventre, 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours.

Utilisation en synergie

Réservée aux adultes et adolescents. Appliquer en massage 4 gouttes de la synergie sur le bas-ventre, 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours maximum. Ne pas tarder à demander un avis médical en cas d'aggravation des signes.

  • 15 gouttes d'huile essentielle de Sarriette des Montagnes
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Saro
  • 50 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa
  • 50 gouttes d'huile essentielle de Thym à Linalol
  • 100 gouttes (5 mL) d'huiles végétale de Nigelle

Plus de détails ou autres utilisations : les huiles essentielles contre les cystites. 

En cas de Mycose des ongles

Efficacité : +++

Utilisation simple

À partir de 6 ans. Déposer une goutte d’huile essentielle de Palmarosa sur un coton-tige imbibé d’huile végétale, par exemple de Neem ou de Ricin. Appliquer tous les soirs sur l’ongle concerné. 

Utilisation en synergie

À partir de 6 ans. Appliquer 2 à 3 gouttes du mélange sur l'affection de l'ongle. Renouveler l'opération 2 fois par jour jusqu'à disparition complète de la mycose. Faire une pause d’une semaine après 3 semaines d’utilisation : 

  • 60 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree
  • 40 gouttes d'huile essentielle de Laurier Noble
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Lavande Vraie
  • Compléter jusqu’à 10 mL avec de l’huile végétale de Ricin

Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles contre les mycoses.

Palmarosa ou Tea Tree ?

L'huile essentielle de Palmarosa peut être efficace, mais l'huile essentielle de Tea Tree reste la référence par excellence. Par voie cutanée, 1 goutte sur la mycose, matin et soir après avoir bien nettoyé la zone touchée. Faire une semaine de pause après 3 semaines d'utilisation. Diluer dans une huile végétale en cas de mycose étendue ou d'usage prolongé. 

Contre la Perlèche (chéilite)

Efficacité : +++

Utilisation simple

À partir de 6 ans. Par voie cutanée, mélanger 15 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa, dans 9,5 mL d’huile de Nigelle. Appliquer sur la zone touchée jusqu'à 3 fois par jour en fonction de l'amélioration. Au-delà de 20 jours ou en cas de signes d'aggravation, un avis médical est recommandé.

Palmarosa ou Géranium Rosat ?

L'huile essentielle de Palmarosa est efficace contre la perlèche, surtout fongique, mais l'huile essentielle de Géranium est meilleure encore quel que soit le type de perlèche (fongique ou bactérienne). Par voie cutanée, préparer un mélange avec 15 gouttes d’huile essentielle, dans 9,5 mL d’huile de Nigelle. Appliquer sur la zone touchée jusqu'à 3 fois par jour en fonction de l'amélioration. Au-delà de 20 jours ou en cas de signes d'aggravation, un avis médical est recommandé.

En cas de Mycose cutanée

Efficacité : +++

Utilisation simple

À partir de 6 ans. Par voie cutanée, diluer 1 goutte d’huile essentielle de Palmarosa dans au moins 1 goutte d’huile végétale de Nigelle ou autre. En cas de surface étendue ou de peau sensible, diluer davantage jusqu'à 20% (1 goutte d'huile essentielle dans 4 gouttes d'huile végétale)

Utilisation en synergie

À partir de 6 ans. Utiliser 2 à 3 gouttes du mélange en application locale, 3 fois par jour pendant 3 semaines. Si après 3 semaines la mycose n’a pas encore disparu, faire une pause d’une semaine puis reprendre l’application pendant 3 semaines :

  • 40 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree
  • 40 gouttes d'huile essentielle de Laurier Noble
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Géranium Rosat
  • Compléter jusqu'à 10mL avec de l’huile végétale de Nigelle ou autre 

Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles contre les mycoses

 

Palmarosa ou Tea Tree ?

L'huile essentielle de Palmarosa peut être efficace, mais l'huile essentielle de Tea Tree reste la référence par excellence. Par voie cutanée, 1 goutte sur la mycose, matin et soir après avoir bien nettoyé la zone touchée. Faire une semaine de pause après 3 semaines d'utilisation. Diluer dans une huile végétale en cas de mycose étendue ou d'usage prolongé. 

Contre la Mycose des pieds

Efficacité : +++

Utilisation simple

À partir de 6 ans. Par voie cutanée, diluer 1 goutte d’huile essentielle de Palmarosa dans 1 goutte d’huile végétale de Nigelle ou autre. Appliquer matin et soir après avoir bien nettoyé et séché la zone touchée. En cas de surface étendue ou de peau sensible, diluer davantage jusqu'à 20% (1 goutte d'huile essentielle dans 4 gouttes d'huile végétale). Faire une semaine de pause après 3 semaines d'utilisation.

Utilisation en synergie

À partir de 6 ans. Pulvériser 2 fois par chaussure ce spray assainissant. Éviter de rester dans la même pièce que la paire de chaussure pendant 15 min :

  • 40 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Géranium Rosat
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Verveine Exotique
  • 30 gouttes d'huile essentielle de Palmarosa
  • 5 gouttes d'huile essentielle de Clou de Girofle
  • Compléter à 100 mL avec de l’alcool à 90° non alimentaire

Source : COUIC MARINIER F. (2019). Huiles essentielles : Le guide complet pour toute la famille. Editions Solar

 

Palmarosa ou Tea Tree ?

L'huile essentielle de Palmarosa peut être efficace, mais l'huile essentielle de Tea Tree reste la référence par excellence. Par voie cutanée, 1 goutte sur la mycose, matin et soir après avoir bien nettoyé la zone touchée. Faire une semaine de pause après 3 semaines d'utilisation. Diluer dans une huile végétale en cas de mycose étendue ou usage prolongé. 

Contre les Pellicules

Efficacité : +++

Utilisation simple

À partir de 6 ans. Mélanger 30 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa dans 100 mL de shampoing neutre. Masser le cuir chevelu avec une noisette de ce mélange puis rincer abondement. À réaliser 2 fois par semaine maximum jusqu’à amélioration. Attention aux yeux. 

Ponctuellement, il est possible d’ajouter 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa dans une noisette de shampoing neutre. 

Utilisation en synergie

À partir de 6 ans. Masser avec une noisette de ce shampoing le cuir chevelu avec la paume des mains. Laisser poser 2 à 3 minutes puis rincer abondamment les cheveux.

  • 2 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa
  • 4 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas
  • 4 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
  • 6 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie
  • Compléter jusqu’à 50 mL avec du shampoing neutre 

Plus de détails ou autres utilisateurs : les huiles essentielles contre les pellicules

 

Palmarosa ou Tea Tree ?

L'huile essentielle de Palmarosa peut être efficace en cas de pellicules, mais l'huile essentielle de Tea Tree est meilleure encore . Par voie cutanée, 1 goutte de Tea Tree dans une noix de shampoing. Faire une semaine de pause en cas d'utilisation répétée. 

Autres applications réputées du Palmarosa

L'huile essentielle de Palmarosa est utilisée pour diverses occasions, notamment grâce à ses propriétés antibactériennes, antifongiques ou encore anthelmintiques et vermifuges. Pour la plupart des utilisations suivantes elle sera efficace, mais sans être forcément la meilleure huile essentielle. Nous vous indiquons donc le meilleur remplaçant du Palmarosa pour les différents problèmes suivants.

Accouchement

Palmarosa pourrait faciliter l'accouchement mais... mais l'huile essentielle de Clou de Girofle est à privilégier. Uniquement pour les femmes enceintes de plus de 9 mois, sous contrôle médical avec des personnes formées : 1 goutte d’HE dans 9 gouttes d’HV, en massage local durant le travail.

Impétigo

L'huile essentielle de Palmarosa peut être efficace, mais l'huile essentielle de Géranium Rosat est plus adaptée. Pour adultes et adolescents, par voie cutanée : 1 goutte d'huile essentielle dans 4 gouttes d'huile végétale en massage sur la zone concernée, 2 fois par jour. Faire une semaine de pause après 3 semaines d'utilisation.

Eczéma

L'huile essentielle de Palmarosa est efficace pour soulager l'eczéma, mais l'huile essentielle de Géranium Rosat est celle de référence. Par voie cutanée, 1 goutte de Géranium Rosat dans 4 à 9 gouttes d'huile végétale sur les zones affectées, 2 fois par jour, pendant 3 semaines maximum. Faire une pause d'une semaine avant de reprendre si nécessaire.

Teigne

Le Palmarosa peut être efficace, mais... il vaut mieux utiliser l'huile essentielle de Tea Tree : par voie cutanée, 1 goutte dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer sur les zones affectées. Renouveler l'opération matin et soir jusqu'à disparition totale des symptômes (rougeurs, démangeaisons). Faire une pause d'une semaine après 3 semaines d'utilisation.

Infection digestive

L'huile essentielle de Palmarosa peut être efficace en cas d'infections de la sphère digestive, mais l'huile essentielle de Cannelle reste la référence. À partir de 12 ans. Par voie orale, déposer 1 goutte de Cannelle de Chine et 1 goutte d’huile essentielle de Citron (protecteur hépatique) dans une cuillère à soupe d’huile végétale alimentaire. À ingérer au cours du repas jusqu'à 3 fois par jour pendant une semaine maximum. Demander un avis médical au-delà de 3 jours sans amélioration. 

Rides

Palmarosa peut être utile, mais... il vaut mieux utiliser l'huile essentielle de Géranium Rosat pour atténuer les rides. Par voie cutanée : 1 goutte dans au moins 9 gouttes d'huile végétale sur les zones affectées (éviter les paupières près des yeux), jusqu'à 2 fois par jour.

Comment reconnaître une bonne huile essentielle de Palmarosa ?

Caractéristiques botaniques
  • Nom Latin : Cymbopogon martini (Roxb.) W.Watson
  • Famille botanique : Poacées
  • Partie utilisée : herbes
  • Pays d'origine : Inde, Madagascar, Népal.
Caractéristiques physiques
  • Densité à 20°C : 0.880 à 0.894
  • Indice de réfraction à 20°C : 1.470 à 1.478
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : -1 à 3
  • Point éclair : 93
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide
  • Couleur : jaune pâle
  • Odeur : herbacée, rosée.
Caractéristiques biochimiques
  • géraniol : 72 à 86 %
  • acétate de géranyle : 7 à 16 %
  • linalol : 1 à 5.5 %
  • trans-β-ocimène : 0.5 à 3 %
  • β-caryophyllène : 0.7 à 2.5 %
  • farnésol : 0.2 à 1.5 %
  • limonène : ≤ 1.3 %
  • citral : 0.2 à 1.1 %
  • hexanoate de géranyle : 0.4 à 0.8 %
  • cis-β-ocimène : 0.2 à 0.6 %
  • géranial : 0.2 à 0.6 %
  • nérol : 0.2 à 0.5 %
  • néral : ≥ 0.5 %
  • β-myrcène : ≥ 0.5 %

Histoire et botanique du Palmarosa

Les herbes du Palmarosa peuvent atteindre près de 3 mètres de hauteur s’il pousse dans conditions optimales : chaleur, pays ensoleillés, sols secs à proximité des cours d’eau ou des lacs. Les tribus indigènes ont transmis leur savoir-faire de génération en génération. Ce riche savoir ancestral est un patrimoine précieux à conserver de ces régions du monde.

Certains l’utilisent même pour aromatiser le tabac. Ingénieux ! Le Palmarosa pousse à l’état sauvage aussi bien qu’en plantation. Les grandes feuilles sont séchées pour éliminer l’eau et favoriser ainsi un meilleur rendement dans la production de l’huile essentielle de Palmarosa.

Craquez pour la Compagnie

PALMAROSA
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
GÉRANIUM ROSAT CV EGYPTE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.7€
picto cart
LAURIER NOBLE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.9€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (23 juin) : PROM-1706

On vous en parle en vidéo

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 697 votes )

Bibliographie

Publication : Prasad, C. S., Shukla, R., Kumar, A., & Dubey, N. K. (2010). In vitroandin vivoantifungal activity of essential oils of Cymbopogon martini and Chenopodium ambrosioidesand their synergism against dermatophytes. Mycoses, 53(2), 123–129.

Publication : Ganjewala D. (2009). Cymbopogon essential oils: Chemical compositions and bioactivities.

Publication : Anjali Prashar, Pauline Hili, Robert G. Veness, Christine S. Evans, (2003). Antimicrobial action of palmarosa oil (Cymbopogon martinii) on Saccharomyces cerevisiae.

Publication : M. H. Lodhia, K. R. Bhatt and V. S. Thaker. (2009). Antibacterial activity of essential oils from palmarosa, evening primrose, lavender and tuberose.

Ouvrage : Baudoux, D. (2013). Guide pratique de l'Aromathérapie : la diffusion. Edition J.O.M s.a.

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Zahalka, J. (2017). Dictionnaire complet d'aromathérapie. Editions du Dauphin.

Articles liés

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.