L’huile essentielle de Gaulthérie (Couchée ou Odorante) est très populaire dans le milieu de l’aromathérapie pour ses puissantes propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, notamment par l’effet chauffant qu’elle procure par voie cutanée. En l’occurrence, l’huile essentielle de Gaulthérie est la référence pour soulager les douleurs articulaires et musculaires, bien connue des sportifs et des personnes en âge mûr, mais pas seulement ! Toutes ces propriétés sont dues au salicylate de méthyle, molécule similaire à l’aspirine qui compose jusqu’à 99 % l’huile essentielle de Gaulthérie. Cette molécule faisant partie du groupe des salicylés, l'huile essentielle de Gaulthérie présente de nombreuses contre-indications et précautions d'emploi qu'il convient de respecter pour ne prendre aucun risque.

Cet article a été mis à jour le 30/01/2023

Craquez pour la Compagnie

Pistaches BIO...
riche en antioxydants
A partir de 19.8€
picto cart
Flacon en verre ambré 10 mL
Avec bouchon codigoutte
A partir de 0.8€
picto cart
GAULTHÉRIE ODORANTE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.4€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
Arnica
Macérât huileux BIO
A partir de 8.1€
picto cart
Diffuseur Rosae + 3 Huiles...
Pack découverte
A partir de 32.64€
picto cart

Contre-indications

L’huile essentielle de Gaulthérie (Couchée ou Odorante) ne doit pas être utilisée avant l’âge de 6 ans et est interdite aux femmes enceintes et allaitantes. De plus, l’utilisation de Gaulthérie se fait principalement par voie cutanée. Puisque sa molécule principale est très similaire à l’aspirine, elle partage plusieurs contre-indications avec ce médicament. Ainsi, la Gaulthérie est contre-indiquée en cas de :

  • Prise d’un traitement anticoagulant et troubles de la coagulation.
  • Opération chirurgicale dans moins de 48h.
  • Allergie aux salicylés.
  • Asthme.
  • Ulcère digestif, hernie hiatale.
  • Hémorragie.

L’utilisation de la Gaulthérie en diffusion et en inhalation ne présente pas d’intérêt car cette huile essentielle possède une odeur peu agréable et peut être irritante pour les voies respiratoires. La voie orale ne présente pas d’intérêt non plus et est très peu utilisée, voire nocive, surtout en cas de surdosage. Elle est donc réservée à la prescription médicale. Enfin, la Gaulthérie présente des risques d’irritation cutanée : elle est donc également contre-indiquée en cas d’eczéma.

L’huile essentielle de Gaulthérie n’est cependant pas entièrement composée de salicylate de méthyle. D’autres molécules présentes dans cette huile essentielle apportent un « effet totum ». C’est pourquoi la Gaulthérie n’implique pas toujours les mêmes précautions et effets secondaires que l’aspirine, qui n’est que de l’acide acétylsalicylique (un salicylé), une molécule de synthèse.

Attention au surdosage

L’huile essentielle de Gaulthérie (Couchée ou Odorante) est très riche en salicylate de méthyle : cette molécule de la famille des salicylés représente jusqu’à 99 % de sa composition. Si l’huile essentielle de Gaulthérie n’est pas correctement utilisée, elle peut entraîner un surdosage.

Par voie orale

Il est avant toute chose nécessaire de rappeler que l’utilisation d’huile essentielle de Gaulthérie par voie orale est contre-indiquée, d’une part parce qu’elle ne présente pas ou peu d’intérêt, et d’autre part parce qu’elle présente de nombreux risques. Vigilance surtout en cas d’ulcère ou d’hernie hiatale.

Par voie orale, un surdosage de Gaulthérie peut causer une acidose métabolique. Les symptômes les plus courants d’un surdosage de salicylate de méthyle par voie orale sont des vomissements, une déshydratation, une désorientation, de l’hyperventilation, des difficultés à respirer etc. En cas de suspicion d’intoxication, contacter en urgence le centre antipoison de votre région.

À titre d’information, la dose léthale d’huile essentielle de Gaulthérie par voie orale est de 5 mL chez l’adulte et de 4 mL chez l’enfant. À titre indicatif, 5 mL (soit une cuillère à café) d’huile essentielle de Gaulthérie équivaut à une vingtaine de comprimés d’aspirine dosés à 300 mg.

Par voie cutanée

Si les conseils d’utilisation de la Gaulthérie par voie cutanée ne sont pas respectés, un risque de surdosage se présente. Les symptômes les plus courants d’un surdosage de salicylate de méthyle par voie cutanée sont des démangeaisons, une rougeur sur la zone concernée, une agitation, etc

En effet, l’épiderme contient des estérases, un type d’enzyme capable d’hydrolyser le salicylate de méthyle de la Gaulthérie et ainsi de le transformer en acide salicylique, un précurseur de l’acide acétylsalicylique. Pour éviter le surdosage de salicylate de méthyle par voie cutanée, il est nécessaire de respecter les conseils d’utilisation et de diluer l’huile essentielle de Gaulthérie avant utilisation. Dans tous les cas, l’utilisation d’huile essentielle de Gaulthérie par voie cutanée est contre-indiquée en cas d’eczéma.

À titre d’information, la DL50 (quantité d’une substance qui, administré en une fois, peut causer la mort de 50 % d’un groupe d’animaux d’essai) de l’huile essentielle de Gaulthérie par voie cutanée chez l’être humain est de 2,8 g/kg.

Interaction avec les anticoagulants

Le salicylate de méthyle présent dans l’huile essentielle de Gaulthérie est transformé en acide salicylique par l’organisme. L’acide salicylique, tout comme l’aspirine, possède des effets anticoagulants. En effet, il diminue fortement l’agrégation plaquettaire. Cette action antiplaquettaire est due au fait que l’acide salicylique inhibe la formation de prostaglandines E2 et la libération d’ADP (adénosine diphosphate) par la plaquette.

Ainsi, peu importe la voie d’utilisation, il est important de ne pas utiliser l’huile essentielle de Gaulthérie en parallèle d’un traitement anticoagulant, au risque de favoriser une hémorragie interne. Il faut également veiller à ne pas utiliser l’huile essentielle de Gaulthérie en cas d’ulcère digestif, de saignements ou d’opération chirurgicale dans moins de 48h.

Irritation cutanée

L’huile essentielle de Gaulthérie est capable de dilater les vaisseaux sanguins. Cette action vasodilatatrice entraîne un réchauffement local de la peau. Ce réchauffement peut être trop puissant et causer des irritations cutanées, d’où l’importance de diluer l’huile essentielle de Gaulthérie avant toute application cutanée, surtout si la peau est sensible, notamment en cas d’eczéma.

Craquez pour la Compagnie

Pistaches BIO...
riche en antioxydants
A partir de 19.8€
picto cart
Flacon en verre ambré 10 mL
Avec bouchon codigoutte
A partir de 0.8€
picto cart
GAULTHÉRIE ODORANTE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.4€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
Arnica
Macérât huileux BIO
A partir de 8.1€
picto cart
Diffuseur Rosae + 3 Huiles...
Pack découverte
A partir de 32.64€
picto cart

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 535 votes )

Bibliographie

Publication : Lobstein, A., & Couic-Marinier, F. (2017a). Huile essentielle de Gaulthérie. Actualités Pharmaceutiques, 56(563), 57‑60. https://doi.org/10.1016/j.actpha.2016.11.032

Publication : Ying, Z., Giachini, F., Tostes, R., & Webb, R. (2009). Salicylates dilate blood vessels through inhibiting PYK2-mediated RhoA/Rho-kinase activation. Cardiovascular Research, 83(1), 155-162. doi: 10.1093/cvr/cvp084

Publication : MILLAR RJ, BOWMAN J. Oil of wintergreen (methyl salicylate) poisoning treated by exchange transfusion. Can Med Assoc J. 1961 Apr 29;84(17):956-7. PMID: 13770703; PMCID: PMC1939543.

Publication : Franceschi, J., Darrigade, A., Jegou, M., & Milpied, B. (2022). First report of allergic contact dermatitis caused by            Gaultheria procumbens            (wintergreen) essential oil. Contact Dermatitis, 87(2), 193‑195. https://doi.org/10.1111/cod.14120

Publication : Aëlis Mongreville. Aromathérapie‎ : législation et toxicologie en France et en Europe, appliquées à la pédiatrie. Sciences pharmaceutiques. 2017. ⟨dumas-01643722⟩

Ouvrage : Festy, D. (2018). Ma bible des huiles essentielles: Guide complet d'aromathérapie. Leduc.s éditions.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Franchomme, P., Jollois, R., & Pénoël, D. (1990). L'aromathérapie exactement : encyclopédie de l'utilisation thérapeutique des huiles essentielles : fondements, démonstration, illustration et applications d'une science médicale naturelle. France: R. Jollo

Ouvrage : Géa, A., & Banel, P. (2022). Physiologie et huiles essentielles : Comment les huiles essentielles agissent sur les différents systèmes de l’organisme? DUNOD.

Ouvrage : Millet, F. (2022). Le grand guide des huiles essentielles. Marabout.

Ouvrage : Baudoux, D. (2017). Aromathérapie. Dunod.

Ouvrage : Rodet, J., & Moyon, A. (2022). Interactions médicamenteuses : Guide d’information sur les influences des médicaments entre eux, avec les aliments, les plantes, et les produits de santés naturels. DAUPHIN.

Ouvrage : Tisserand, R., & Young, R. (2013). Essential Oil Safety : A Guide for Health Care Professionals. Elsevier Gezondheidszorg.

Site Web : Salicylés. (s. d.). https://www.sfmu.org/toxin/PROTOCOL/SALICYLE/SALICYL3.HTM

Site Web : AquaPortail, É. (2021a, octobre 5). adénosine diphosphate. AquaPortail. https://www.aquaportail.com/definition-10460-adenosine-diphosphate.html

Site Web : O’Malley, G. F., & O’Malley, R. (2023, 17 janvier). Intoxication par l’aspirine et d’autres salicylates. Édition professionnelle du Manuel MSD. https://www.msdmanuals.com/fr/professional/blessures-empoisonnement/intoxications-empoisonnements/intoxication-par-aspirine-et-autres-salicylates

Site Web : Résumé des Caractéristiques du Produit. (s. d.). http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/rcp/R0234259.htm

Articles liés

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.