Particulièrement appréciée pour son effet frais, l’huile essentielle de Menthe Poivrée est très prisée en cosmétique. Tonifiante, rafraîchissante et purifiante, elle est idéale pour redonner un coup d’éclat à la chevelure. Séborégulatrice, antifongique et anti-inflammatoire, elle aide à lutter contre les cheveux ayant tendance à regraisser facilement et contre les pellicules. Apaisante et cicatrisante, elle sera l’alliée de ceux souffrant de démangeaisons. Finalement, grâce à son action vasoconstrictrice, elle stimulera la microcirculation sanguine contribuant ainsi à favoriser la pousse des cheveux et à limiter leur chute. À utiliser directement dans un shampoing neutre, ou en soin !

Cet article a été mis à jour le 02/12/2022

Pour stimuler la pousse

En soin

À partir de 6 ans. Dans un flacon vide, mélanger :

Appliquer ce mélange à la racine des cheveux en massant délicatement, avec la pulpe des doigts, et laisser poser au minimum 30 min avant de rincer avec un shampoing. Ce bain d’huile peut être utilisé 1 fois par semaine pendant 1 mois.

En synergie en shampoing

À partir de 6 ans. Dans un flacon vide de 50 mL, déposer un fond de shampoing neutre puis ajouter :

  • 5 gouttes d'huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 5 gouttes d'huile essentielle de Ylang Ylang Complète
  • 5 gouttes d'huile essentielle de Gingembre

Compléter avec du shampoing neutre jusqu’à remplissage du flacon. Ce shampoing s’utilise comme un shampoing classique.

Pour atténuer les démangeaisons et lutter contre les pellicules et les cheveux gras

En soin

À partir de 6 ans. Mélanger 1 goutte d’huile essentielle de Menthe Poivrée à 9 gouttes d’huile végétale. Masser 1 à 2 gouttes de ce mélange sur les zones de démangeaison matin et soir pendant quelques jours.

En shampoing

À partir de 6 ans. Ajouter 1 goutte d’huile essentielle de Menthe Poivrée dans 1 noisette de shampoing. Appliquer ce mélange sur les cheveux en massant le cuir chevelu, puis laisser agir quelques minutes avant de rincer.

Précautions

L’huile essentielle de Menthe Poivrée est contre-indiquée chez les personnes suivantes :

  • Chez la femme enceinte ou allaitante.
  • Chez les enfants de moins de 6 ans.
  • Pour les personnes épileptiques et asthmatiques sans avis médical.
  • En cas de pics d’hypertension ou de problèmes cardiovasculaires importants sans avis médical.
  • En cas de maladie hormonale ou d’antécédents de cancers hormonodépendants sans avis médical.

Pour chacune des utilisations données ci-dessus, il est recommandé d’effectuer un test allergique au creux du coude au préalable.

Pourquoi l’utiliser ?

Si l’huile essentielle de Menthe Poivrée a sa place dans une trousse de secours, elle a tout autant sa place dans une routine capillaire. Riche en menthol, la Menthe Poivrée est vasoconstrictrice. Elle permet de stimuler la microcirculation sanguine au niveau du cuir chevelu et de mieux irriguer les bulbes pileux. Elle favorise ainsi la pousse et prévient la chute des cheveux. Il a également été prouvé  que le menthol permet de soulager les démangeaisons. En effet, cette molécule, en plus de procurer un effet frais particulièrement apprécié, joue un rôle d’anesthésiant local et d’analgésique  en activant spécifiquement les thermorécepteurs TRPM8. Antifongique, séborégulatrice et anti-inflammatoire, l’huile essentielle de Menthe Poivrée pourra être utilisée pour lutter contre les pellicules et les cheveux ayant tendance à regraisser rapidement. Finalement, elle est tonifiante, purifiante et rafraîchissante. La Menthe Poivrée redonnera fraîcheur et éclat à la chevelure.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.4 ( 214 votes )

Bibliographie

Publication : Abelan, U. S., de Oliveira, A. C., Cacoci, R. S. P., Martins, T. E. A., Giacon, V. M., Velasco, M. V. R. & Lima, C. R. R. D. C. (2021). Potential use of essential oils in cosmetic and dermatological hair products : A review. Journal of Cosmetic Dermatology, 21(4), 1407‑1418. https://doi.org/10.1111/jocd.14286

Publication : Ahuja, A., Gupta, J. & Gupta, R. (2021). Miracles of Herbal Phytomedicines in Treatment of Skin Disorders : Natural Healthcare Perspective. Infectious Disorders - Drug Targets, 21(3), 328‑338. https://doi.org/10.2174/1871526520666200622142710

Publication : Sheth, U. & Dande, P. (2020). Pityriasis capitis : Causes, pathophysiology, current modalities, and future approach. Journal of Cosmetic Dermatology, 20(1), 35‑47. https://doi.org/10.1111/jocd.13488

Publication : Oh, J. Y., Park, M. A. & Kim, Y. C. (2014). Peppermint Oil Promotes Hair Growth without Toxic Signs. Toxicological Research, 30(4), 297‑304. https://doi.org/10.5487/tr.2014.30.4.297

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.