Une peau inconfortable, c’est la définition même de la peau sèche. Contre la sécheresse, l’eau n’est pas toujours un remède suffisant. Par contre, le beurre de Karité oui ! Particulièrement efficace pour nourrir la peau en profondeur, vous verrez que le beurre de Karité peut non seulement lutter contre la peau sèche, mais peut également soulager bien d’autres petits problèmes cutanés !

Retour aux origines du Karité

Rangez votre seau, on ne va rien traire pour obtenir de beurre de Karité non non ! Contrairement au beurre conventionnel, le beurre de Karité est un produit végétal. C’est dans les noix de l’arbre de Butyrospermum Parkii, un arbre originaire d’Afrique de l’Ouest, que l’on va retrouver ce composé à la texture crémeuse et à l’odeur… caractéristique. Eh oui, si on ouvre l’un de ses fruits, et qu’on récolte son amande, on va obtenir après extraction un beurre de Karité que l’on qualifie de brut, à la couleur jaunâtre. Certains industriels vont en revanche préférer le modifier pour obtenir un produit plus facile à utiliser, notamment dans les produits cosmétiques. Divers traitements sont possibles comme la désodorisation, qui consiste à retirer naturellement l’odeur du beurre avec de la vapeur d’eau, ou le raffinage qui consiste à le modifier chimiquement pour en obtenir un produit standardisé, blanc et sans odeurs.

Comment le Karité nourrit-il la peau ?

Le Karité possède une panoplie d’acides gras bien utiles pour notre petite peau. D’une part, ils vont lui permettre de facilement traverser la barrière cutanée pour agir en profondeur et hydrater les nombreuses couches qui la composent.

Un autre de ses composants, les esters cinnamiques, vont eux aussi apporter tous leurs bienfaits à ce beurre puisqu’ils vont lui conférer sa propriété de cicatrisant et d’assouplissant pour réparer les peaux abîmées. Le Karité contient également de la vitamine E, un antioxydant naturel très réputé pour lutter contre les radicaux libres responsables des rides et autres marques du temps. Cela lui permet également d’agir au niveau du renouvellement cellulaire. Enfin, le karitène couplé au nombreux insaponifiables permet de protéger la peau des agressions exterieurs comme par exemple le soleil et ses vilains rayons UV.

On garde le meilleur pour la fin : le Karité peut et DOIT être utilisé par tout le monde ! Femmes enceintes et bébés, vous avez ici la solution parfaite pour vos petits tracas.

Les utilisations du Beurre de Karité sur la peau

Avant, pendant et après la grossesse

Pendant la grossesse, la peau est mise à rude épreuve. Eh oui, il faut de l’espace pour le petit nouveau qui va prendre place ! Peau qui tiraille, rougeurs et irritations, les modifications se font ressentir et ne sont pas forcément agréables. La préparation de la peau au cours de la grossesse est une étape indispensable pour les femmes enceintes. Et pour les accompagner, rien de mieux que le beurre de Karité. Sur toutes les zones où la peau fait des siennes, le ventre, le tour de taille, la poitrine ou même encore les pieds, rien de mieux qu’un petit massage avec une noisette de Karité pour soulager.

Contre les vergetures

Les vergetures, ce sont ces stries qui font certaines fois leur apparition au niveau des cuisses, du ventre, des bras ou fesses aussi. Ces traces, on préfère les voir au zoo sur les zèbres que sur nous ! Elles sont causées par un changement trop brutal, par exemple une prise de poids, la peau n’a pas le temps de s’adapter et se déchire. Elles apparaissent généralement au cours de l’adolescence ou, encore une fois, pendant la grossesse, lorsqu’il y a un changement de poids trop brutal. Quand elles sont installées, difficile de les faire partir mais il est cependant possible de les prévenir ! Le beurre de Karité, grâce à sa composition, permet de rendre la peau plus élastique, luttant ainsi contre les craquements inopinés.

Pour lutter contre les irritations et les rougeurs

L’épilation ou les frottements répétés des vêtements peuvent certaines fois être responsables d’irritations et de rougeurs. Lorsque la peau est maltraitée et qu’elle ne demande qu’un peu d’amour, apportez-en lui grâce au beurre de Karité. En massage sur les zones irritées, il permet de soulager immédiatement en plus de l’hydrater.  Que demande le peuple !

Contre les crevasses et les callosités

Si vous êtes un sportif aguerri ou un jardinier habitué, vous devez certainement connaître les douleurs des crevasses ou la désagréable sensation des callosités. Sur les pieds ou sur les mains, ces modifications de la peau peuvent certaines fois s'accompagner de sensations douloureuses. Provoquées par des frottements répétitifs, une peau particulièrement sensible ou l’utilisation récurrente de détergents, elles nécessitent une protection particulière. C’est là qu’entre en jeu le Karité, il va créer une barrière de protection sur la peau pour prévenir ce genre de désagréments.

En baume à lèvres

Quand l’hiver arrive, on passe rarement à côté des douloureuses lèvres sèches et gercées. Appliqué du bout des doigts, le Karité peut devenir un baume à lèvres très efficace ! Il va vous les rendre douce et parfaitement hydratées. De plus, il contient une légère protection UV parfaite pour les longues journées des ski où le soleil peut faire des siennes.

Pour protéger du soleil et prolonger le bronzage

Bon, on ne va pas remplacer une crème solaire par du beurre de Karité pur, mais il contient tout de même une légère protection solaire qui peut être bien utile quand le soleil pointe le bout de son nez. On l’utilisera surtout pour calmer les coups de soleils et prolonger le bronzage de l’été. Avec quelques gouttes d’huile végétale de Carotte, vous obtiendrez un mélange parfait pour un joli teint hâlé !


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.7 ( 7 votes )

Autres articles liés

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?