Argania Spinosa, ça vous dit quelque chose ? Obtenue à partir de l'arganier, arbre millénaire du Maroc, l'huile végétale d'Argan (ausssi appelée huile d'argane) est utilisée depuis toujours pour ses propriétés thérapeutiques et cosmétiques. Très nutritive, elle est la meilleure amie des peaux sèches, cheveux ternes et ongles abîmés. Et, pour tous les fans d'huiles essentielles, c'est l'huile végétale parfaite pour une pénétration optimale des actifs aromatiques à travers la peau ! Nom latin : Argania spinosa L. Skeels. Partie utilisée : Amandes

Propriétés principales

  • Antioxydante : la présence de composés anti-radicalaires naturels tels que les tocophérols (dont la vitamine E), le squalène ou les caroténoïdes font de cette huile un excellent remède anti-âge. Cette propriété associée à celle de la réparation et protection cutanée permet à cette huile de lutter efficacement contre les signes de dessèchement et vieillissement de la peau. Elle est également très efficace dans la prévention des vergetures de la femme enceinte.
  • Assouplissante : l'huile d’Argan a une composition similaire à celle des lipides de la peau, elle pénètre donc rapidement la peau pour un effet hydratant et nourrissant. Les apports d’oméga-3, 6 et 9 participent également à restaurer une bonne élasticité de la peau. L’huile d’Argan s'utilise également en soin capillaire pour nourrir les cheveux secs en profondeur et obtenir des cheveux brillants et souples. Le schotténol, un stérol présent dans cette huile végétale assouplit la peau.
  • Hypocholestérolémiante, protectrice du système cardio-vasculaire : l'huile issue des amandes d’Argan est riche en vitamine E et en composés phénoliques (acide férulique), substances participant à l'équilibre du système cardio-vasculaire. La présence de spinastérol, stérol végétal présentant une grande similitude physico-chimique avec le cholestérol, entraîne une diminution des concentrations plasmatiques du cholestérol total et du cholestérol LDL, ce dernier étant considéré comme « mauvais cholestérol ».
  • Anti-inflammatoire : les acides gras, notamment les oméga-3 et les alcools tri-terpéniques contribuent aux propriétés anti-inflammatoires de l’huile d’Argan. Ces substances ont des propriétés thérapeutiques utilisées dans la protection dermatologique et la lutte contre l’inflammation des peaux irritées.
  • Raffermissante, revitalisante : l’acide linoléique de cette huile végétale permet à la peau de retrouver son tonus et sa fermeté perdue, ce qui en fait un fleuron de la lutte contre le vieillissement précoce et contre l’apparition de rides.
  • Nourrissante : très hydratante en raison de sa teneur en acide linoléique, cette huile végétale est l'alliée des cheveux abîmés, des peaux desquamantes et desséchées, mais aussi des ongles cassants.
  • Cicatrisante : bien adaptée aux peaux sensibilisées, cette huile végétale participe notamment à la cicatrisation des gerçures et brûlures, et autres maladies dermiques, notamment grâce à la présence de ses phytostérols comme le schotténol.

Caractéristiques et composition

Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peau : tout type de peau, mais mention spéciale pour les peaux sèches, à tendance grasse et les peaux matures
  • Type de cheveux : cheveux secs, cassants et tombants.
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide fluide limpide
  • Couleur : jaune à vert
  • Odeur : caractéristique, discrète, rappelle le gazon ou le foin
  • Goût : neutre, herbacé, rappelant la noix, noisette
  • Toucher : sec
        Caractéristiques pour la formulation
        • Insaponifiables et principes actifs : vitamine E, tocophérols totaux : 30 à 90 mg/100 g
        • Indice de comédogénicité : 0 (= non comédogène)
        • Indice de saponification moyen : 192
        • Stabilité à l'oxydation : bonne
        • Stabilité aux hautes températures : sensible
        • Nom INCI : Argania Spinosa Kernel Oil
        Composition en acides gras
        • acide myristique (AGS) : 0 à 1 %
        • acide palmitique (AGS) : 10 à 15 %
        • acide palmitoléique (AGMI oméga 7) : 0 à 1 %
        • acide stéarique (AGS) : 4,5 à 8 %
        • acide oléique (AGMI oméga 9) : 43 à 50 %
        • acide linoléique (AGPI oméga 6) : 29 à 38 %
        • acide arachidique (AGS) : 0 à 1 %
        Caractéristiques physiques
        • Densité à 20°C : 0,900 à 0,925
        • Indice d’iode : 81 à 99
        • Point éclair : > 175 °C
        • Indice de péroxyde : < 10 meqO2/kg
        • Indice d'acide : < 4 mg KOH/g
        Caractéristiques botaniques
        • Famille botanique : Sapotacées
        • Origine : Maroc
        • Partie utilisée : amandon
        • Procédé d'obtention : première pression à froid
        • Nom latin : Argania spinosa L.

        Pour ses bienfaits nutritionnels

        En plus de sa richesse en acides gras essentiels, l’huile d’Argan contient des tocophérols (dont la vitamine E, aussi appelée α-tocophérol) et des phytostérols tels que le schotténol et l’α-spinastérol, qui sont des antioxydants naturels. Ces derniers luttent contre les radicaux libres issus des lipides peroxydés en les neutralisant. Cette propriété antioxydante confère un rôle protecteur vis-à-vis des membranes cellulaires et des parois des vaisseaux sanguins. En raison de leur nature chimique, ces composés peuvent contribuer à maintenir les défenses naturelles de l’organisme contre une série de maladies liées au stress oxydatif, comme les maladies cardiovasculaires (athérosclérose, cholestérol, etc…), les cancers et les processus inflammatoires. En effet, l’huile d’Argan a fait l’objet d’une étude épidémiologique portant sur 182 personnes consommant régulièrement de l’huile d’argan et a montré chez ces personnes un risque deux fois moindre de développer une hypertension artérielle que des sujets n’en consommant pas.

        • Conseils d’utilisation : par voie orale, environ 2 cuillères à soupe d’huile d’Argan serviront à couvrir la totalité des apports journaliers conseillés en acide linoléique (oméga-6).

          En cuisine, il est préférable de la consommer crue, car elle perd de sa saveur à la cuisson. Voilà pourquoi les chefs l’utilisent davantage pour assaisonner leurs plats, relever le goût et parfumer. L'huile d'argan est principalement utilisée dans les recettes marocaines. Vous pouvez donc l'utiliser sans crainte dans des tajines et autres couscous. Elle s’associe très bien aux épices, comme le paprika, la coriandre, le curcuma, le cumin, le safran. Elle accompagnera également le poisson et toutes les salades.

        • Autres huiles végétales complémentaires : les huiles de Lin, de Chanvre ou de Périlla sont très intéressantes en nutrition car elles sont particulièrement riches en oméga-3. Elles permettent d’équilibrer le rapport oméga-6/oméga-3. L’ANSES recommande en effet d’apporter 5 fois plus d’oméga-3 que d’oméga 6 ; or à l’heure actuelle il semblerait que l’on consomme trop d’oméga-6 par rapport aux oméga-3 (20 pour 1, au lieu de 5 pour 1).

        Contre le vieillissement cutané et les rides

        Les radicaux libres, à l’origine du vieillissement cutané sont des molécules ou atomes qui ont gagné ou perdu un électron. Ceux-ci sont instables et déséquilibrent la structure membranaire des cellules cutanées, en particulier le collagène, l’élément de structure qui est responsable de l’élasticité de la peau, notamment celle du visage. Ce qui fait la particularité de l’huile d’Argan, c’est surtout sa composition. Composée à 80% d’acides gras insaturés, en majorité de l’acide oléique et de l’acide linoléique, l’Argan contient aussi 8% de vitamine E : c’est un antioxydant majeur, qui protège la membrane cellulaire, plus particulièrement les globules blancs et rouges. Ainsi, cette vitamine E participe au bon fonctionnement du système immunitaire et du système cardiovasculaire, grâce aux propriétés anti-inflammatoires de la vitamine E. Et l’huile d’Argan n’a pas fini de nous faire du bien : elle contient aussi un stérol, plus précisément le schotténol, qui est un excellent régulateur cutané. Ce stérol est en effet l’un des atouts majeurs de l’huile d’Argan, car il est présent dans très peu d’autres huiles végétales.

        • Conseil d'application : par voie cutanée, quelques gouttes d’huile d’Argan matin et soir sur les zones à risque de votre peau (coin des yeux et de la bouche, ride du lion, rides d’expression, etc).

        • Huile essentielle complémentaire : contre les rides, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Géranium Rosat à votre huile d'Argan pour en augmenter l'efficacité.

        • Autre huiles végétales adaptées : l’huile d'Argan est très intéressante en cas de vieillissement de la peau grâce à riche composition en antioxydants. D’autres huiles végétales peuvent également être utilisée dans ce cas comme la Rose Musquée, le Noyaux d’Abricot ou encore le Pépins de Figue de Barbarie.

        Pour les peaux sèche, à tendance grasse ou dévitalisée

        La peau sèche et déshydratée nécessite un soin particulier. Ce soin peut être apporté par des acides gras, composants naturels de notre sébum mais aussi de nos membranes cellulaires. C’est en fait la richesse en acides gras essentiels oméga-6, l’acide linoléique, que l’huile d’Argan est particulièrement appréciée. Ces acides gras vont prévenir le dessèchement de la peau en renforçant la barrière hydrolipidique de la peau. Pour être plus claire, les acides gras vont en fait avoir une forte affinité avec la peau, c’est-à-dire qu’ils vont être attirés par la composition de la peau (son film hydrolipidique particulièrement) et traverser facilement la barrière cutanée. Ainsi la peau est mieux protégée des agressions extérieures, puisque sa barrière est renforcée. La peau est également mieux hydratée car elle perd moins d’eau, ce qui lui permet de rester imperméable aux allergènes. 
        Elle est également adaptée au soin de la peau grasse, étant une huile non comédogène. Elle va permettre de nourrir la peau, ce qui va diminuer la sécrétion de sébum compensatoire, sans pour autant l’étouffer et favoriser la formation de boutons d’acné ou d’imperfections. De plus, le caractère pénétrant de l’huile d’Argan évitera que le visage ne brille sous l’effet d’un résidu gras sur la peau.

        • Conseil d'application : par voie cutanée, appliquer quelques gouttes d’huile d’Argan en guise de crème de nuit ou de corps.

        • Autres huiles végétales adaptées : l’huile d'Argan est très intéressante pour les peaux sèches mais la Noisette est également très nourrissante dans ce cas.

        Contre les accidents cutanés et les problèmes de peau

        La riche composition en phytostérols de la famille des D7-stérols (schotténol, spinastérol) de l’huile d’Argan lui trouve une utilisation traditionnelle dans le traitement ou la prévention des problèmes cutanés ou pileux, notamment chez l’homme. Ces molécules agiraient directement sur la 5-alpharéductase, enzyme responsable de la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone. Des taux élevés de cette dernière provoqueraient des troubles physiologiques, comme l’acné, une pilosité excessive et la calvitie.

        Des composés comme le tirucallol, la b-amyrine ou le butyrospermol portent l’activité cicatrisante et protectrice de l’huile d’Argan. D’autres études cliniques ont prouvé les effets régénérant, hydratant (par limitation de la perte hydrique) et restructurant. L’application cutanée de l’huile d’Argan restaure la couche hydrolipidique et augmente la teneur en nutriments des cellules cutanées. Elle stimule aussi l’oxygénation intracellulaire, neutralise les radicaux libres et protège le tissu conjonctif.

        • Conseils d’utilisation : par voie cutanéeaprès un bon nettoyage de votre peau, masser matin et soir quelques gouttes d’huile végétale d’Argan sur les zones concernées.
        • Huile essentielle complémentaire : pour la désinfection des plaies et une bonne cicatrisation, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Tea Tree à votre huile d’Argan pour en augmenter l'efficacité.
        • Autres huiles végétales adaptées : l’huile d'Argan est intéressante pour apaiser la peau mais d’autres huiles végétales peuvent également être très intéressantes en cas de problèmes de peau et d’inflammation : la Calophylle Inophyle, le Calendula, la Nigelle.

        Contre les cheveux secs et ternes, la chute de cheveux et les pellicules

        La composition de l’huile d’Argan est particulièrement intéressante pour les cheveux, en raison de la forte présence d’acides gras insaturés, mais surtout de 8% de vitamine E. Antioxydant majeur et excellent anti-âge naturel, la vitamine E est présente dans peu d’huiles végétales. On retrouve également un stérol dans l’Argan (le schotténol) qui, en tant que régulateur cutané, permet de revitaliser les cellules et ainsi de relancer leur activité (notamment pour lutter contre la chute des cheveux). Nourrissante grâce aux nombreux acides gras qu’elle contient (et plus particulièrement l’acide linoléique), l’huile d’Argan répare les cheveux secs et abîmés. En agissant au cœur de la fibre capillaire, l’huile d’Argan vient ainsi la renforcer pour la protéger davantage des nombreuses agressions extérieures. Sa grande capacité de pénétration permet de venir combler les écailles capillaires qui se sont ouvertes par fragilité. Ainsi resserrée, la fibre capillaire reflète mieux la lumière et les cheveux retrouvent leur brillance.

        • Conseil d'application : appliquez directement quelques gouttes d’huile végétale d’Argan sur vos cheveux en insistant sur les pointes et les longueurs. Laissez poser quelques minutes pour une revitalisation intense.

        • Huile essentielle complémentaire : pour les cheveux bruns, particulièrement sujets au manque d’éclat, les huiles essentielles de Lemongrass et de Romarin à Cinéole viennent renforcer l’action de l’Argan pour apporter de jolis reflets cuivrés.

          Contre les cheveux ternes et la chute de cheveux, vous pouvez associer une goutte d’Ylang-Ylang à l’huile d’Argan.

        • Autres huiles végétales et essentielles adaptées : prenez soin de vos cheveux secs et cassants en associant l’huile d'Argan à d’autres huiles végétales et essentielles comme Le Beurre de Karité pour nourrir la fibre capillaire, l’huile végétale de Ricin pour limiter la chute des cheveux et l’huile essentielle de Lavande Fine contre la sécheresse du cuir chevelu ! A appliquer avant votre shampoing pendant 3 à 5 minutes.

        Pour des ongles fortifiés

        La richesse de l’huile végétale d’Argan en acides gras permet de nourrir l’ongle en profondeur. Pour des ongles plus forts et brillants, les vitamines composants l’huile d’Argan seront particulièrement intéressantes. Les acides gras possèdent d’une part la capacité à régénérer le tissu cutané mais également à protéger l’ongle par l’action antioxydante de la vitamine E qui va capter les radicaux libres. Très nourrissante, l’Argan va permettre de rendre vos ongles moins cassants, d’adoucir vos cuticules et surtout de les renforcer.

        Conseil d'application :

        • Pour assouplir les cuticules : ajouter une goutte d’huile d’Argan sur les doigts. Frotter ensuite l’huile entre les doigts, puis couper le reste des cuticules. Elles seront alors douces et bien entretenues.
        • Pour nourrir et fortifier les ongles cassants : appliquez directement 1 à 2 gouttes d’huile végétale d’Argan sur vos ongles et massez. Eviter de le faire lorsque l’ongle est verni : il crée une barrière entre l’environnement et l’ongle, ce qui empêche l’huile d’être absorbé.

        Huile essentielle complémentaire : en associant l’huile végétale d’Argan à des huiles essentielles, le pouvoir fortifiant n’en sera que potentialisé. Avec de l’huile essentielle de Citron par exemple, vous éclaircirez vos ongles, qui apparaîtront plus blancs que jamais.

        Autres huiles végétales adaptées : l’huile d’Argan est intéressante pour nourrir les ongles mais la meilleure huile végétale pour renforcer et fortifier les ongles est le Ricin.


        Cet article vous a-t-il été utile ?

          

        Note moyenne: 4.7 ( 12 votes )

        Bibliographie

        PUBLICATION Adlouni, A. (2010). L’huile d’argan, de la nutrition à la santé. Phytothérapie, 8(2), 89-97. doi: 10.1007/s10298-010-0538-9
        PUBLICATION El Abbassi, A., Khalid, N., Zbakh, H., & Ahmad, A. (2014). Physicochemical Characteristics, Nutritional Properties, and Health Benefits of Argan Oil: A Review. Critical Reviews In Food Science And Nutrition, 54(11), 1401-1414. doi: 10.1080/10408398.2011.6
        PUBLICATION Guillaume, D., & Charrouf, Z. (2011). Argan oil and other argan products: Use in dermocosmetology. European Journal Of Lipid Science And Technology, 113(4), 403-408. doi: 10.1002/ejlt.201000417
        PUBLICATION Dom, G., & Zoubida, C. (2011). Argan oil. Alternative Medicine Review, 16(3), 275-279.

        Qui rédige ces conseils ?

        Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une question à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.