En provenance des régions méditerranéennes, le calendula est une plante aux belles fleurs orange vif. Macérées dans de l'huile de tournesol, ces dernières fournissent un macérât huileux d'exception pour les peaux inflammées ou irritées. Naturellement riche en faradiol, le macérât huileux de Calendula calmera en effet tous types de problèmes inflammatoires. Ajoutez à cela ses vertus apaisantes, nourrissantes et raffermissantes cutanées, vous obtenez alors un soin idéal pour les peaux sensibles ! Nom latin : Calendula officinalis L. Partie utilisée : Sommités fleuries

Propriétés principales du macérât huileux de Calendula

  • Anti-inflammatoire : contenant naturellement du faradiol, ce macérât huileux soulagera les inflammations cutanées.
  • Cicatrisant : grâce à la présence de flavonoïdes et de faradiol, ce macérât huileux stimule la prolifération des cellules de l'épiderme pour accélérer la régénération de la peau.
  • Apaisant : en lien avec son action anti-inflammatoire, ce macérât huileux apaise et adoucit les peaux maltraitées, irritées ou rougies par le soleil.
  • Nourrissant : les différentes couches de l'épiderme sont nourries par ce macérât huileux en raison de sa teneur élevée en acide oléique. La peau conserve ainsi toute son hydratation.
  • Assouplissant : les acides gras que ce macérât huileux contient redonnent toute sa souplesse et son élasticité à la peau.

Caractéristiques et composition

Le macérat huileux de Calendula est obtenu à partir de la macération des fleurs de Calendula Officinalis L. Sa composition peut varier selon l'huile de macération utilisée, mais ses propriétés et utilisations restent similaires. Les informations données ici concernent la macération de fleurs de Calendula dans de l'huile de Tournesol. Chez les personnes sensibles aux astéracées, ce macérât huileux peut provoquer une réaction allergique.

Caractéristiques cosmétiques
  • Type de peau : sensible, irritée, inflammée.
Caractéristiques organoleptiques
  • Aspect : liquide huileux
  • Couleur : jaune orangé à rouge
  • Odeur : florale, légèrement amère
Caractéristiques pour la formulation
  • Insaponifiables et principes actifs : caroténoïdes, faradiol, flavonoïdes
  • Indice de comédogénicité : 1 (= peu comédogène)
  • Indice de saponification moyen : 188
  • Stabilité à l'oxydation : sensible
  • Stabilité aux hautes températures : sensible
  • Nom INCI : Calendula Officinalis Flower Extract
Composition en acides gras
  • acide oléique (AGMI oméga 9) : 14 à 40 %
  • acide linoléique (AGPI oméga 6) : 3,5 à 20 %
  • acide palmitique (AGS) : 4 à 9 %
  • acide stéarique (AGS) : 1 à 7 %
Caractéristiques physiques
  • Densité à 20°C : 0,910 à 0,930
  • Point éclair : > 175°C
  • Indice de péroxyde :  < 20 meqO2/kg
  • Indice d'acide : < 2,5 mg KOH/g
Caractéristiques botaniques
  • Nom latin : Calendula officinalis L.
  • Famille botanique : Asteracées
  • Origine : France
  • Partie utilisée : sommités fleuries
  • Procédé d'obtention : macération des fleurs dans de l'huile de tournesol

En cas de coup de soleil, brûlure

Le macérat huileux de Calendula est largement reconnu pour ses propriétés anti-inflammatoires. Pour le prouver, une étude sur l'extraction au CO2 supercritique de fleurs de Calendula a été menée pour isoler certains de ses composants. Il s'avère que des composants lipophiles, donc retrouvés dans l'huile de macération, sont responsables de cette propriété : il s'agit des faradiols. Cette propriété anti-inflammatoire permet au macérat huileux de Calendula de soulager les rougeurs, chaleur et douleurs des coups de soleil ou des brûlures légères. L'huile de macération permet quant à elle de nourrir la peau en profondeur pour favoriser une réparation plus rapide.

  • Conseil d'application : appliquer quelques gouttes de macérat huileux de Calendula sur la zone touchée.

  • Huile essentielle complémentaire : en cas de coup de soleil ou de brûlure légère, l'huile essentielle de Lavande Aspic est parfaite grâce à ses propriétés anti-inflammatoires également.

  • Autres huiles végétales adaptées : le macérât huileux de Millepertuis et l'huile végétale de Pépins de Framboise permettent aussi de réparer la peau après un coup de soleil.

En cas d'allergies cutanées

Le macérat huileux de Calendula n'est pas à proprement parler anti-allergique, il ne va pas agir directement contre la libération d'histamine, mais il va permettre de calmer les irritations causées par les allergies cutanées grâce à son action apaisante et anti-inflammatoire conférée par ses principes actifs. Il peut ainsi être utilisé en cas de prurit ou d'urticaire pour calmer la peau.

  • Conseil d'application : appliquer quelques gouttes de macérat huileux de Calendula sur la zone touchée.

  • Huile essentielle complémentaire : pour leurs propriétés anti-allergiques, les huiles essentielles de Tanaisie Annuelle ou Camomille Matricaire pourront renforcer l'action du Calendula.

  • Autre huile végétale adaptée : l'huile végétale de Nigelle peut aussi être utilisée contre les allergies.

Contre les érythèmes fessiers

Les érythèmes fessiers sont, au même titre que les coups de soleil ou les brûlures, une réaction inflammatoire de la peau. Bien que l'origine du problème soit différente, le macérat huileux de Calendula permet d'agir sur l'inflammation pour la calmer, apaiser la peau et l'adoucir. Sa composition en acides gras lui permet également de contribuer à la régénération du tissu cutané pour réparer la peau.

  • Conseil d'application : appliquer quelques gouttes de macérat huileux de Calendula sur la zone touchée.

  • Hydrolat complémentaire : pour soulager l'inflammation, l'hydrolat de Camomille Romaine peut être utilisé en complément.
  • Autre huile végétale adaptée : le beurre de Karité permet lui aussi de calmer les érythèmes fessiers des plus petits !


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.5 ( 30 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Publication : Kishimoto, S., Maoka, T., Sumitomo, K., & Ohmiya, A. (2005). Analysis of Carotenoid Composition in Petals of Calendula (Calendula officinalisL.). Bioscience, Biotechnology, and Biochemistry, 69(11), 2122–2128. https://doi.org/10.1271/bbb.69.2122

Publication : Loggia, R., Tubaro, A., Sosa, S., Becker, H., Saar, S., & Isaac, O. (1994b). The Role of Triterpenoids in the Topical Anti-Inflammatory Activity of Calendula officinalis Flowers. Planta Medica, 60(06), 516–520. https://doi.org/10.1055/s-2006-959562

Publication : Andersen, F. A. (2010). Final Report of the Cosmetic Ingredient Review Expert Panel Amended Safety Assessment of Calendula officinalis—Derived Cosmetic Ingredients. International Journal of Toxicology, 29(6_suppl), 221–243. https://doi.org/10.1177/1091581810384883

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Luu, C., & Pelt, J. M. (2016). 250 remèdes naturels à faire soi-même. Mens, France: Terre vivante.

Ouvrage : Pobeda, M. (2014). Les bienfaits des huiles végétales: Apprendre à les connaître et à les utiliser pour votre santé et votre beauté. Poessneck, Allemagne: Marabout.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?