Le Karité est arbre de la famille des Sapotaceae. Il est originaire d’Afrique de l’Ouest et Centrale. Cet arbre est également connu sous le nom d’« arbre à beurre ». Il est malheureusement aujourd’hui en danger d’extinction. Ses fruits se présentent sous la forme de noix charnues et ovales et sont prisés pour l’huile végétale qu’elles contiennent. En effet, par pression à froid ou par extraction naturelle, on obtient du Beurre de Karité. Ce dernier est très riche en acides gras et en principes actifs comme des vitamines. Depuis des siècles, les populations d’Afrique ont ainsi cultivé le Karité et utilisé son beurre en cuisine. Il tient en effet une place au sein de la préparation de plats traditionnels. Aujourd’hui, les industriels l’utilisent aussi en agroalimentaire comme alternative naturelle au beurre de Cacao. Ainsi, le beurre de Karité est comestible sous sa forme brute et peut être incorporé dans la cuisine quotidienne.

Cet article a été mis à jour le 18/12/2023

Oui, il est utilisé dans l’alimentation

Le Beurre de Karité est une huile végétale comestible et largement consommée dans l’alimentation depuis de nombreux siècles. En effet, 90 % de la production mondiale de cette graisse végétale sont utilisés dans le domaine alimentaire.

Des origines à l’alimentation d’aujourd’hui

À l’origine, les populations d’Afrique produisent le Beurre de Karité et l’utilisent comme un beurre classique pour réaliser des sauces ou comme une huile de friture. De nos jours, les industries agroalimentaires emploient également ce produit dans les secteurs du chocolat et des confiseries. Il sert en effet de substitut au beurre de Cacao du fait de ses propriétés physico-chimiques similaires. On le trouve également dans certains biscuits et pâtes. Enfin, il s’agit également d’un constituant de l’alimentation de certains animaux.

Des qualités nutritionnelles intéressantes

Le Beurre de Karité Brut est riche en acides gras, mais aussi en insaponifiables et principes actifs qui lui confèrent de bonnes qualités nutritionnelles :

  • Acides gras insaturés : le Beurre de Karité contient de l’acide oléique (40 à 60%) et de l’acide linoléique (3 à 10%). Ces deux acides gras, respectivement connus sous le nom d’oméga 9 et d’oméga 6, sont reconnus pour avoir une bonne action sur le système cardio-vasculaire. Il s’agit de plus d’acides gras essentiels pour l’organisme.

  • Acides gras saturés : l’acide stéarique (30 à 50%), l’acide palmitique (2 à 7%) et l’acide arachidonique (<2%) font également partie de la composition du beurre qui est ainsi une source majeure de matière grasse.

  • Vitamines : le Beurre de Karité contient deux vitamines. La vitamine E, autrement appelée tocophérols, agit comme un antioxydant qui lutte contre le stress oxydatif auquel sont soumises les cellules de l’organisme. La santé, et donc le fonctionnement de ces dernières est amélioré. De plus, la vitamine A est connue pour le rôle qu’elle joue pour la vision et le système immunitaire.

  • Triterpènes : ces molécules sont présentes dans le Beurre de Karité et lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires.

Conseils d’utilisation

Incorporer le Beurre de Karité dans un assaisonnement ou utiliser ce dernier en huile de friture.

Sa texture apporte de l’onctuosité aux sauces ou encore aux plats réalisés à la poêle. Néanmoins, il est important de savoir que le Beurre de Karité Brut utilisé pour la cuisine est caractérisé par un arôme unique qui peut surprendre lors des premières utilisations. De plus, il présente un point de fusion particulièrement bas. Il est ainsi recommandé de ne pas le faire chauffer à des températures de cuisson trop élevées.

Remarque : D’autres huiles végétales peuvent être utilisées au même titre que le Beurre de Karité pour la richesse en oméga 9. Il s’agit de l’huile végétale de Macadamia.

Précautions d’utilisation : Les personnes allergiques au latex se doivent d’être vigilantes. Le Beurre de Karité en contient en effet naturellement.

Différentes qualités du Beurre de Karité

On retrouve le beurre de Karité sous différentes qualités. Il existe en effet une forme brute, une désodorisée et une raffinée. De plus, la provenance de ce produit joue également sur sa composition. Ces deux caractéristiques jouent sur sa qualité nutritionnelle mais aussi sur ses qualités physico-chimiques.

Différentes qualités du Beurre de Karité

La qualité du Beurre de Karité dépend du traitement qu’il a subi :

  • Le Beurre de Karité Brut : obtenu soit à partir d’une extraction naturelle, soit à partir d’une extraction par pression à froid. La seconde permet d’obtenir la meilleure qualité. En effet, le procédé monte très peu en température et permet de conserver l’intégralité des principes actifs du produit. Les Beurres Bruts sont très riches en acides gras mais présentent une odeur et un arôme forts, caractéristiques, rappelant le chocolat blanc ou encore l’huile d’olive. Attention, si l’odeur est désagréable, c’est que le beurre a été rapidement et mal produit.

  • Le Beurre de Karité Désodorisé : dans ce cas, le Beurre de Karité Brut subit un entrainement à la vapeur sous vide. Cela permet d’éliminer certains acides gras ainsi que les odeurs. La stabilité du beurre est également améliorée. Cette technique conserve l’ensemble des insaponifiables. C’est le beurre le plus souvent choisi en cosmétique pour ceux et celles n’appréciant pas son odeur.

  • Le Beurre de Karité Raffiné : ce Beurre est obtenu grâce à une extraction par solvant mais il ne présente pas la même composition. En effet, le procédé de raffinage élimine certains actifs et neutralise les acides gras susceptibles de s’oxyder. Il supprime aussi les odeurs et décolore légèrement le produit d’origine.

En cuisine, il est recommandé d’utiliser uniquement du Beurre de Karité Brut afin de bénéficier des qualités nutritionnelles les plus intéressantes.

Des origines différentes

Le Beurre de Karité ne présente pas la même qualité en fonction de sa provenance. Sa région d’origine a en effet un impact évident sur le climat et la terre de récolte, et ainsi sur la qualité des noix. Le Beurre extrait de ces dernières ne sera donc pas identique.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 4 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales 10 macérâts huileux. DAUPHIN.