Les vergetures sont des microdéchirures du derme qui peuvent laisser des marques sur la peau. Lors de la grossesse, les femmes sont en effet sujettes à des variations physiologiques et hormonales importantes et des vergetures peuvent apparaitre à la suite d’un manque d’élasticité de la peau. Pour prévenir au maximum des vergetures de grossesse, des solutions préventives et post grossesse seront proposées. Des routines cosmétiques à base d’extraits naturels peuvent être adoptées chez la femme enceinte dès le premier trimestre.

Cet article a été mis à jour le 31/08/2023

Causes et aspects des Vergetures de grossesse

Les vergetures, appelées aussi Striae distensae sont des lésions cutanées qui se manifestent sur la peau par l’apparition de stries linéaires, atrophiques et bien définies. Ces déchirures localisées dans les tissus de la couche interne de la peau sont associées à des variations hormonales (puberté, excès de stéroïdes) ou physiologiques (poussées de croissance, prise de poids, obésité).

La grossesse en est un parfait exemple, puisque les vergetures liées à cette période (Striae gravidarum) touchent jusqu’à 90 % des femmes. Elles surviennent au cours du second ou troisième trimestre, généralement sur l’abdomen et les seins, puis plus rarement sur les fesses, les hanches et les cuisses. Les vergetures évoluent selon deux phases. La première phase inflammatoire est marquée par des lésions cutanées rouges à violettes (appelé Striae rubra) pouvant être gonflées (œdème) ou prurigineuses (démangeaisons). Au fil des mois et des années, ces lésions se transforment en stries blanches (appelé Striae alba) atrophiques et ridées qui restent apparentes sur l’épiderme (couche externe) de la peau.

Les causes des vergetures ne sont actuellement pas totalement comprises, mais elles sont probablement liées aux modifications des structures assurant la résistance et l’élasticité de la peau. La tension mécanique peut y jouer un rôle en endommageant les tissus conjonctifs dermiques (tissus biologiques internes assurant la cohésion des autres tissus de l’organisme). Les stries sont alors orientées perpendiculairement à la direction de l'étirement de la peau. Au niveau moléculaire, cette rupture du tissu conjonctif dermique, incluant les fibrilles de collagène (protéine structurale de la peau) et les fibres élastiques entraîne probablement ce déséquilibre élastique. L'augmentation des hormones pendant la grossesse, telles que les glucocorticoïdes, peut aussi agir sur la diminution de la production de fibroblastes (cellules des tissus conjonctifs), du collagène et des fibres élastiques. Cela empêche ainsi la réparation complète du tissu conjonctif perturbé.

Les massages préventifs pendant la grossesse

Il est possible de prévenir les vergetures de grossesse en apportant des soins sur le corps.

Les acides gras (acide oléique, acide stéarique, acide palmitique) contenus dans les huiles végétales sont particulièrement efficaces afin d’assouplir au maximum la peau et de lui apporter une meilleure élasticité. De plus, ils nourrissent la peau en profondeur dans le derme et l’épiderme pour lutter au mieux contre les tensions importantes à venir. Les huiles riches en oméga-3 seront par ailleurs particulièrement intéressantes pour la grossesse aussi bien par voie cutanée, que par voie orale. L'huile végétale de Rose Musquée, l'huile végétale de Chanvre, l'huile végétale de Noix ou encore l'huile végétale de Lin consommée à raison d’une à deux cuillères à café par jour permettent d’améliorer l’aspect général de la peau et le bien-être de la femme enceinte. Sur la peau, ces huiles renforcent la fonction de barrière cutanée en nourrissant le film hydrolipidique. De plus, les huiles riches en oméga-3 soulagent les rougeurs cutanées.

De plus, il est essentiel de conserver l’élasticité de la peau pour aider à la prévention des vergetures de grossesse. En effet, des agressions extérieures telles que les rayons UV du soleil induisent un stress oxydatif sur les cellules cutanées. Ce stress oxydatif généré par des radicaux libres conduit donc à une désorganisation cellulaire, se traduisant ainsi par une perturbation des fibres de collagène (fibres structurelles de la peu) et à une perte en élasticité de la peau. Des molécules antioxydantes vont ainsi permettre de protéger les cellules cutanées et de neutraliser ces radicaux libres, responsables de la perte en élasticité de la peau. Il est possible de retrouver des antioxydants dans la fraction en insaponifiables des huiles végétales comme l’huile végétale de Rose Musquée, le beurre de Karité ou encore le macérat huileux de Pâquerette.

Le massage est enfin une technique très intéressante pour prévenir les vergetures de grossesse. En effet, il permet de détendre les muscles, favoriser la microcirculation sanguine et lymphatique ainsi que de nourrir en profondeur la peau par action mécanique pour préserver sa tonicité.

Techniques de massages à adopter

Ventre : masser longuement en effleurant et exerçant une pression légère du pouce sur toute la zone de l’abdomen. Insister sur les futures zones autour du ventre en frictionnant vigoureusement, sans écraser les organes digestifs.


Seins :

  • Commencer par l’intérieur des seins (dessus) en effleurant la peau, puis en remontant sous le cou.
  • Masser ensuite de façon circulaire avec les deux mains le creux entre les seins, au niveau du sternum.Ensuite, à l’extérieur du sein (sous l’aisselle), effectuer des massages circulaires en pression avec les doigts dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Avec les 2 mains, envelopper un sein (dessous du sein), puis le remonter par un mouvement de pression glissée.
  • Masser ensuite le contour des seins en effectuant des mouvements en forme de 8. Commencer par le creux entre les deux seins vers le bas extérieur du 1er sein jusqu’à l’aisselle. Remonter le long du sein pour tourner autour et revenir au centre (creux), puis répéter l’opération sur le 2ème sein.
  • Finir par masser les seins du côté extérieur (dessous du sein) avec un mouvement de pression glissée pour remonter jusqu’à l’aisselle.

Fesses : masser en pétrissant les fesses par roulement. Il est aussi possible de réaliser des massages en pression avec les poings fermés et d’écraser les cellules graisseuses par mouvement de rotation.

Hanches : partir du bas des hanches et effectuer des mouvements par pétrissage en soulevant la peau jusqu’en haut de la taille.

Cuisses :

  • Effleurage : effectuer des massages circulaires avec les mains à plat et remonter le mouvement de bas en haut des cuisses.
  • Palper-rouler : soulever un pli de peau entre le pouce et deux doigts de chaque main, puis faire rouler la peau en déplaçant les pouces.
  • Pressions : poser les mains à plat sur les cuisses. Exercer une pression avec les doigts sur la peau des cuisses et effectuer des mouvements circulaires à la perpendiculaire des muscles.
  • Percussions : masser avec les poings fermés en glissant sur la peau et en effectuant des mouvements de rotation vertical avec les poignets. Ce mouvement doit être léger et il vaut mieux éviter l’intérieur des cuisses.
  • Pétrissage : positionner les mains à plats avec les pouces écartées sur les cuisses. Prendre ensuite la chair entre la main droite et la main gauche, puis exercer une torsion en dirigeant la chair dans la direction opposée.

Recettes de massages anti-vergetures

Les soins naturels sont tout aussi importants pour réduire au maximum la gravité des stries sur le corps.

Dans un premier temps, il faut favoriser des produits naturels qui aident à régénérer la membrane cellulaire cutanée. L’acide linoléique en est un parfait exemple. Contenu généralement dans les huiles végétales, cet acide est proche par sa composition aux céramides. Les céramides sont des composants lipidiques qui participent à la reconstitution du film hydrolipidique de l’épiderme et favorisent la bonne cohésion des cellules entre elles. Ainsi, l’acide linoléique limite les pertes hydriques de la peau, tout en présentant des qualités adoucissantes. Le macérat huileux de Pâquerette ou des huiles végétales comme l’huile végétale de Nigelle, l’huile végétale d’Onagre ou encore l’huile végétale de Fruit de la Passion sont riches en acide linoléique. Des huiles essentielles comme l’huile essentielle de Géranium Rosat ou l’huile essentielle de Lavande Vraie peuvent aider à resserrer les tissus cutanés des vergetures post grossesse.

De plus, il est important de réparer au plus vite la peau soumise aux tensions des vergetures de grossesse avec des constituants favorisant le processus de cicatrisation. Des huiles végétales riche en oméga-3 telles que l’huile végétale de Chanvre ou l’huile végétale de Rose Musquée aide à réduire la première phase de cicatrisation : l’inflammation. Les inflammations peuvent sinon être atténuées grâce au macérat huileux d’Arnica ou macérat huileux de Calendula. D’autre part, les effets qui aident à drainer la circulation sanguine favorise une migration des fibroblastes (cellules du tissu conjonctif) et aide à la phase de reconstruction de la peau. L’huile végétale de Calophylle Inophyle est le parfait exemple, car elle possède des pyrocoumarines qui accélèrent la cicatrisation des stries liées aux vergetures de la grossesse. Des huiles essentielles comme l’huile essentielle d’Eucalyptus Citronnée aide à réduire l’inflammation, tandis que l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne atténue les vergetures drastiquement par ses effets circulatoires et cicatrisants.

Enfin, les soins réguliers sur le corps appliqués directement après la grossesse permet de réduire au mieux les vergetures de la grossesse. Cela passe par des produits naturels qui aideront à raffermir la peau soumis aux tensions des vergetures de grossesse. Les huiles végétales comme l’huile végétale de Rose Musquée, l’huile végétale d’Amande Douce ou encore le beurre de Karité aide à donner une meilleure tonicité à la peau. Les hydrolats peuvent éventuellement aider à raffermir la peau par leurs propriétés astringentes. Il est ainsi possible d’utiliser l’hydrolat de Rose de Damas, l’hydrolat d’Hamamélis ou encore l’hydrolat de Bleuet.

Soins anti-vergetures adaptée au 1er trimestre de grossesse

Durant le premier trimestre de la grossesse, des variations hormonales se mettent en place chez la femme avec des changements psychiques (euphorie, nervosité) et quelques changements sur le corps (seins douloureux notamment). Les grandes variations physiques viennent pendant le second trimestre, et il vaut mieux maintenir l’élasticité et la souplesse de la peau pour prévenir au maximum des vergetures de grossesse.

Des soins aux huiles végétales sont adaptés pour garantir cette élasticité de la peau. En revanche, l’utilisation des huiles essentielles est interdite pendant cette période, par principe de précautions. En effet, certaines molécules (cétones) contenues dans les huiles essentielles sont réputées abortives et nuisent gravement au développement du fœtus. De plus, les huiles essentielles peuvent accentuer les malaises ou les nausées pouvant subvenir durant le premier trimestre de la grossesse.

En utilisation seule

Pour prévenir au mieux des vergetures de grossesse, le beurre de Karité est adapté par ses propriétés nourrissantes, émollientes et protectrice cutané. Appliquer une noisette du beurre de Karité chauffé entre les mains et effectuer des massages circulaires sur les futures zones à risques (ventre, seins, fesses, cuisses) des vergetures. Répéter cette opération chaque jour, matin et soir.

Précaution d’emploi : Veiller à effectuer un test dermatologique au moins 24 heures avant son utilisation en cas d’allergie au latex contenu dans ce beurre végétal.

En huile préventive des vergetures de grossesse

Ingrédients et recette.

Dans un flacon de 50 mL, verser :

Refermer le flacon et agiter pour l’homogénéiser. Recette inspirée de : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales, 10 macérâts huileux, 100 pathologies traitées. p.225

Conseils d’utilisation : Masser chaque jour quelques gouttes de la synergie sur les futures zones à risque (ventre, seins, fesses, cuisses) des vergetures de grossesse. Répéter cette opération matin et soir.

Pourquoi ces huiles végétales ? L’huile végétale de Rose Musquée est une référence pour lutter contre les vergetures de grossesse. Régénérante par les omégas 3 et 6 qu’elle contient, elle participe au renouvellement de la membrane cellulaire. De plus, elle est raffermissante par l’acide trans-rétinoïque et la vitamine E qui donne à la peau plus de souplesse. L’huile végétale d’Amande Douce est intéressante pour les vergetures de grossesse grâce à ses propriétés nourrissantes, assouplissantes et pénétrantes. Sa richesse en acide oléique nourrit en profondeur l’épiderme et le derme de la peau pour prévenir des vergetures de grossesse. Cet acide gras confère aussi à la peau de l’élasticité. Enfin, l’huile végétale de Calophylle Inophyle est émolliente par ses acides gras oléique, palmitique et stéarique. De plus, elle contient des polyphénols et de la vitamine E reconnus pour neutraliser les radicaux libres responsables de la baisse de production en collagène. Ainsi, cette huile ralentit le processus de formation des vergetures de grossesse.

Précaution d’emploi : Veiller à effectuer un test dermatologique de cette synergie au moins 24 heures avant son utilisation, en cas d’allergies (fruits à coques).

Soins anti-vergetures 2ème et 3ème trimestres de grossesse

A partir du second semestre de la grossesse, il est possible de réintroduire les huiles essentielles aux soins pour les vergetures de grossesse en veillant à les diluer dans des huiles végétales. Les huiles essentielles seront appliquées seulement en diffusion ou par voie cutanée, en évitant la ceinture abdominale et les zones proches du bébé. Les dosages à respecter varient de 1 à 3 % d’huiles essentielles dans les soins pour les vergetures de grossesse.

En baume anti-vergetures

Ingrédients :

Recette : au bain-marie, faire fondre le beurre de Karité. Une fois fondu, ajouter les huiles végétales de Rose Musquée, de Chanvre. Retirer la préparation du feu, puis ajouter une fois la température ambiante atteint l’huile essentielle de Géranium Rosat. Verser la préparation dans un pot de 50 mL et laisser refroidir pendant 2 heures au réfrigérateur pour solidifier le soin.

Conseils d’utilisation : prendre une petite noisette du baume dans vos mains et masser les zones les plus touchées par les vergetures (cuisses, fesses, seins, etc.).

Pourquoi ces huiles ? Le beurre de Karité est excellent pour atténuer les vergetures de grossesse. Sa richesse en acide stéarique assouplit et aide à cicatriser les éventuelles stries. De plus, il contient des alcools triterpéniques boostant la production en collagène et diminuant ainsi l’intensité des vergetures. L’huile végétale de Rose Musquée et l’huile végétale de Chanvre sont quant à elles nourrissantes et régénérantes par leur richesse en oméga-3 et en oméga-6. Elles contiennent aussi de la vitamine E qui protège la peau contre les dommages des radicaux libres. Cette dernière aide donc pour réduire l'apparence des vergetures existantes et prévenir l'apparition de nouvelles. En complément, l’huile essentielle de Géranium Rosat est une référence contre les vergetures de grossesse. En effet, les alcools monoterpéniques qu’elle contient (géraniol, citronellol) confère des propriétés astringentes qui resserre les tissus cutanés lorsque la peau est soumise aux vergetures. De plus, elle inhiberait les enzymes responsables de la rupture de l’élastine (protéine structurelle de la peau) lors d’une vergeture.

Précautions d’emploi : Ce baume est interdit pour les femmes enceintes de moins de 3 mois. Les personnes asthmatiques et épileptiques doivent demander un avis médical avant utilisation. Veiller à effectuer un test dermatologique de cette synergie au moins 24 heures avant son utilisation, en cas d’allergies.

En crème corporelle raffermissante

Ingrédients :

Recette : dans un bol, au bain-marie et à feu doux, verser tous les ingrédients sauf l’huile essentielle et le conservateur Cosgard. Une fois la cire émulsifiante fondue, retirer le bol du feu et commencer à mélanger au fouet pour réaliser l’émulsion (mélange huile dans eau). Lorsque la crème est homogène et onctueuse, ajouter l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne et le conservateur Cosgard. Transvaser la crème dans un pot en verre ambré de 100 mL. Recette inspirée de : Hébert, E. (2020). Le grand livre des cosmétiques naturels. p. 366

Conseils d’utilisation : Appliquer généreusement une noisette de crème sur les zones des vergetures de grossesse à raffermir (ventre, fesses, seins, cuisses, etc.). Répéter cette opération chaque jour, matin et soir.

Pourquoi ces ingrédients ? L’huile végétale d’Avocat est excellente par ses propriétés nourrissantes et assouplissantes grâce aux acides oléique et palmitique. Sa richesse en vitamines A et E permet aussi de lutter efficacement contre les vergetures de grossesse en ralentissant le vieillissement cutané, pour maintenir l’élasticité de la peau. L’huile végétale de Macadamia complète les actions de celle de l’Avocat grâce à sa richesse en acide palmitoléique. Elle pénètre en profondeur dans le derme et aide à restaurer la souplesse de la peau après la grossesse. De plus, elle apporte des actions circulatoires grâce aux phytostérols qu’elle contient pour atténuer les marques des vergetures. L’huile végétale d’Argan est très intéressante, car cicatrisante et assouplissante par les acides gras linoléique et oléique. Elle joue aussi le rôle d’antioxydante par sa richesse en vitamine E, qui donne à la peau une meilleure fermeté. Le beurre de Karité est un agent texturant assouplissant et un protecteur cutané qui diminue l’intensité des stries des vergetures de grossesse. En parallèle, l’Olivem 1000 sert de cire émulsifiante pour lier la phase aqueuse et la phase huileuse et former une crème. La glycérine végétale joue le rôle d’humectant et permet de retenir les molécules d’eau sur la peau. La vitamine E et le conservateur Cosgard ralentissent l’apparition de germes et permettent une utilisation prolongée de la crème. Enfin, l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne est parfaite pour favoriser les cicatrices des stries des vergetures de grossesse. Ces actions sont favorisées par les italidiones.

Précautions d’emploi : Cette crème corporelle raffermissante doit être utilisée lorsque les tissus cutanés sont détendus. Sa durée de conservation est en moyenne de 6 mois. Elle est interdite à l’utilisation en cas de traitement anticoagulant. Veiller à effectuer un test dermatologique de cette synergie au moins 24 heures avant son utilisation, en cas d’allergies.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 2 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Hébert, E. (2020). Le grand livre des cosmétiques naturels.

Ouvrage : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales, 10 macérâts huileux, 100 pathologies traitées.