Fermer
Panier

Frais de ports offerts à partir de 35€ en point relais (en France), et 50€ à domicile (en France et en Belgique)

Livraison
Total

Voir le panier

Pour avoir une peau nette et lisse, l’exfoliation est une étape indispensable. C’est une routine beauté à adopter au plus vite puisqu’elle permet d’éliminer efficacement les cellules mortes s’accumulant à la surface de la peau. Ainsi, exfolier la peau c’est libérer les pores pour favoriser l’oxygénation de la peau et l’évacuation du sébum. Mais ce n’est pas tout, en détachant les cellules mortes de l’épiderme, l’absorption des produits hydratants et le renouvellement cellulaire n’en seront que favorisés ! Parmi les produits exfoliants, le choix est varié : produits exfoliants naturels, agents synthétiques, accessoires de gommage ou même agents chimiques, ils permettent tous de réaliser une exfoliation. Encore faut-il adapter sa technique selon son type de peau ou bien la zone en question, visage ou corps...

Article mis à jour en octobre 2018

Qu’est ce qu’un exfoliant et pourquoi faut-il exfolier ?

Un exfoliant est un produit cosmétique ayant pour but d’éliminer les cellules mortes en excès présentes sur la peau ; mais si vous savez ces petites pellicules blanchâtres qui stagnent à la surface de l’épiderme... A cause de ces dernières, la peau paraît plus sèche, dévitalisée, terne et les pores, eux, se voient obstrués par l’accumulation des cellules mortes, du sébum et des impuretés. L'obstruction des pores peut entraîner une infection cutanée et par conséquent des inflammations, petits boutons et même des poils incarnés selon la zone.

Il est alors important de réaliser une exfoliation de la peau pour libérer les pores cutanés et ainsi :
  • améliorer l’oxygénation de la peau
  • faciliter l’évacuation du sébum
  • faciliter la pénétration et l’absorption des soins hydratants
  • accélérer le renouvellement cellulaire et par conséquent ralentir le vieillissement cellulaire et donc l’apparition des rides
Évidemment, une bonne exfoliation ne sert à rien si elle n’est pas accompagnée d’un nettoyage de la peau, adapté et quotidien, et suivie d'une bonne hydratation. 

Qu’est ce que le renouvellement cellulaire ?

L’ensemble des êtres vivants est constitué de cellules, cette unité biologique structurelle et fonctionnelle fondamentale à notre organisme. Les cellules se spécialisent en fonction du rôle physiologique qu’elles tiendront dans l’organisme.

La
peau a elle aussi droit à ses cellules particulières, et parmi elles : les kératinocytes. Ses dernières se situent au niveau de la couche basale, le plus en profondeur dans l’épiderme et sont responsables du renouvellement cellulaire. En effet, l’épiderme se régénère continuellement et ce turnover est possible via la division des kératinocytes qui migrent par la suite à la surface de la peau. Lorsqu'elles atteignent la couche cornée, elles se transforment en cornéocytes, les fameuses cellules mortes formant une barrière protectrice naturelle de l'épiderme. L’accumulation de ces dernières va progressivement entraîner leur détachement, il s’agit de la desquamation.

Et c’est là que l’
exfoliation entre en jeu… Elle permet de faire peau neuve plus facilement et d’éviter l’obstruction des pores cutanés par des cellules mortes en excès !

Comment exfolier ?

Comment se pratique l’exfoliation ? Visage, corps, chaque partie du corps s’exfolie-t-elle de la même manière ? A quelle fréquence exfolier ? Peau grasse, mixte, lésée ou sèche, mêmes conditions ?

De manière générale, l’exfoliation est un procédé qui doit se faire en douceur en respectant la couche supérieure de la peau, le fameux épiderme. Des exfoliations trop agressives ou trop fréquentes endommagent l’intégrité de la barrière cutanée et laissent ainsi la peau plus fragile et sensible aux agressions extérieures… Et il y en a ! Ca commence avec l’eau de votre robinet dont la composition et le pH ne sont pas réellement adaptés à notre peau. Le climat, que ce soit le vent, le froid, le soleil, tous agressent la peau, l’assèchent et la déshydratent… Sans compter sur la fameuse pollution et son lot de poussières, impuretés et autres toxines que la peau absorbe et stocke dans ses pores. C’est pourquoi l’exfoliation se doit d’être toujours suivie d’une bonne hydratation, l'un ne va pas sans l'autre !

Le visage comme le corps se doivent d’être exfoliés. Et oui le renouvellement cellulaire et les peaux mortes c’est un processus qui concerne l’ensemble du corps. Cependant, entre le visage et le corps, certaines distinctions sont à faire, la peau du visage étant souvent beaucoup plus sensible. Il est important de respecter votre peau en choisissant un produit exfoliant adapté à la partie du corps ou du visage à exfolier. 

Quel exfoliant utiliser pour mon visage ?

Pour exfolier la peau du visage, c’est le type de peau qu’il faut absolument considérer. Celui-ci permet de déterminer d’une part le choix de l’exfoliant et d’autre part la fréquence d’exfoliation.

  • Pour des peaux normales à grasses, il est conseillé de réaliser une exfoliation de manière hebdomadaire avec des agents exfoliants à grains très fins comme l’argile rhassoul ou l’argile verte.

Exemple d'utilisation : réaliser une pâte homogène à base d'hydrolat d’Hamamélis et d’argile Rhassoul. Exfolier avec vos mains grâce à un massage circulaire.

  • Pour des peaux sèches, une exfoliation 1 à 2 fois par semaine peut être réalisée à l’aide d’agents exfoliants fins comme du bicarbonate de soude ou bien de la poudre de noyaux d’abricots.

Exemple d'utilisation : mélanger dans le creux de votre main de l’huile végétale et du bicarbonate de soude. Exfolier avec vos mains grâce à un massage circulaire.

  • Pour une peau trop irritée et sensibilisée, l’exfoliation est déconseillée.

Quel gommage pour mon corps ?

  • Pour l’exfoliation du corps, le gommage mécanique réalisé de manière hebdomadaire peut être une solution. Les agents exfoliants aux grains plus épais peuvent être utilisés comme le sucre, le sel, la poudre de coques de noix ou bien les gants et éponges exfoliantes.

Exemple d'utilisation : mélanger dans le creux de votre main une cuillère à soupe d'huile végétale et une cuillère à café de sucre. Exfolier avec vos mains grâce à un massage circulaire ou bien à l’aide d’un gant exfoliant.

  • Cas particulier de la corne et des callosités

Certaines parties du corps comme les talons, les genoux ou même les coudes réagissent aux traumatismes quotidiens qu’ils subissent. Cela se traduit par une peau plus épaisse et plus dure… Dans ce cas le gommage peut se faire quotidiennement jusqu’à amélioration à l'aide d'agents exfoliants mécaniques et d'accessoires de type gants ou éponges exfoliantes. La pierre ponce est aussi une solution possible, plus adaptée aux talons, s'utilisant sur la peau préalablement assouplie et humidifiée dans de l'eau tiède. 

Deux procédés d'exfoliation : Gommage, Peeling, quelles différences ?

Le gommage : procédé d’exfoliation mécanique

L’élimination des cellules mortes et impuretés peut être efficace via un procédé mécanique, c’est-à-dire en appliquant un exfoliant possédant une texture granuleuse en massage circulaire. Le gommage mécanique permet de réactiver la microcirculation sanguine grâce à la granulométrie de l’exfoliant frottant la peau. De cette manière, il participe à l’oxygénation du tissu cutané et au renouvellement cellulaire. Les exfoliants mécaniques sont différents selon la nature et la taille du grain. Ils peuvent se présenter sous la forme de poudres de noyaux ou pépins de fruits, de sel, de sucre, d’argiles, de charbon végétal actif, de bicarbonate de soude, etc… Les exfoliants mécaniques peuvent également se présenter sous forme d’accessoires, on pense ici aux gants et éponges exfoliantes.

Le peeling : procédé d’exfoliation chimique

L’exfoliation de la peau peut également se faire via une action chimique et/ou enzymatique. Pour des peelings dit superficiels, les exfoliants de type chimique agissent en déstabilisant l’adhésion des cellules mortes à la peau et leur cohésion entre elles. Ainsi, leur élimination est facilitée. Ils sont généralement utilisés pour le visage.

Les peelings peuvent être superficiels ou bien plus profonds selon la nature de l’exfoliant utilisé et/ou son dosage. Cependant, ce procédé nécessite plusieurs étapes : préparation de la peau, déroulement du peeling en plusieurs séances, et après-peeling. Différentes étapes nécessitant avis et conseils de professionnels de santé comme un dermatologue.

Gommage : exemples d'exfoliants mécaniques

Les agents naturels

Parmi eux, on retrouve les poudres végétales, pépins ou graines de fruits, les argiles ou des ingrédients que vous avez forcément à la maison : le sel, le sucre, le bicarbonate de soude… Ce sont des ingrédients parfaits, 100 % purs et naturels, pour réaliser soi-même un gommage. Ils peuvent être divers et variés et permettent tous d’exfolier la peau, soit du visage, soit du corps, soit des deux selon leur granulométrie.

Quelques exemples :

- Poudre de noyaux d’abricots
- Poudre de rose
- Pulpe de coco
- Graines de grenade
- Poudre d’amande
- Poudre de noyaux de prune
- Poudre de raisin
- Pépins de fraise
- Poudre de coques de noix
- Perles de bambou
- Poudre de sève de bambou
- Sève d’érable
- Argile blanche kaolin
- Argile verte
- Sucre
- Sel
- Bicarbonate de soude
- Charbon végétal actif
Certains seront plus doux et réservés à la peau du visage par exemple l’argile blanche kaolin, et d’autres, comme la poudre de coques de noix ou le sucre, présentent des grains plus grossiers pour un gommage puissant du corps par exemple.

Les critères à vérifier :
  • la qualité : un ingrédient exfoliant se doit d’être 100 % pur et naturel
  • la granulométrie : ceci correspond au diamètre des grains de poudre, il vous indique la taille des grains et donc vous permet de cibler leurs utilisations
  • la culture et le procédé d’obtention

Les agents synthétiques

Les grains de gommage servant d’agents exfoliants peuvent également être des agents synthétiques. On pense ici notamment aux billes de polyéthylène largement utilisées dans les produits cosmétiques… mais ça c’est du passé ! En effet, depuis le 20 juillet 2016, la loi Biodiversité a été validée prévoyant l’interdiction des billes de polyéthylène dans les produits cosmétiques à partir de janvier 2018. En effet, depuis plusieurs années déjà, ces billes étaient accusées de polluer les mers et les océans, trop petites pour être filtrées avant... Voilà alors que les êtres vivants aquatiques finissent par ingérer ces déchets plastiques s’accumulant dans les eaux :( 

En attendant 2018, rien ne nous empêche d’éviter les produits cosmétiques dont le nom “Polyethylene” apparaît dans la liste des ingrédients, la fameuse liste INCI.

Les gants et éponges exfoliantes

Parmi les gants exfoliants, il y a les simples gants de toilettes en coton qui peuvent se présenter comme première option. L’avantage ? Ils sont adaptés à tous les types de peaux et vous pouvez les trouver n’importe où à la vente. Ils sont plutôt adaptés au massage et gommage, léger et doux, du corps.

Le fameux gant de crin ou kessa est un gant à la surface rugueuse utilisé pour réaliser un gommage, traditionnellement en Orient avec du savon noir. A l’origine, ce gant était fait à partir de poils d’animaux mais de nos jours il est plutôt composé de viscose issue de fibres végétales. Humidifié, le gant de crin ou kessa s’utilise en gommage du corps préférentiellement ou de manière délicate sur la peau du visage.

Celle qui allie exfoliation et écologie : l’éponge de Konjac. Elle est fabriquée à partir des racines de la plante du même nom retrouvée majoritairement en Asie du sud. Elle est alors 100 % naturelle et biodégradable. Elle s’utilise à la fois sur le corps et le visage, évidemment de manière plus douce sur la peau du visage. Les éponges Konjac associent parfois des argiles, du charbon végétal ou des extraits naturels à leur composition.

Peeling : exemples d'exfoliants chimiques

Les acides de fruits

Les acides de fruits sont des molécules naturellement présentes dans les fruits largement recherchées pour leur action chimique exfoliante de la peau. Ils existent sous la forme la plus connue appelée AHA pour Alpha Hydroxy Acides ou acides alpha-hydroxylés. Il s’agit d’acides carboxyliques c’est-à-dire des molécules comprenants un groupement carboxyle (-COOH). Les principaux acides carboxyliques, dérivés la plupart du temps de fruits ou de plantes, sont :
  • l’acide lactique, retrouvé dans la tomate, le miel ou encore le lait
  • l’acide glycolique, présent dans la canne à sucre, l’abricot, le raisin ou encore la betterave
  • l’acide citrique qui comme son nom l’indique entre dans la composition du citron mais aussi de l’orange ou de la groseille
  • l’acide malique que l’on retrouve également dans la groseille ou la pomme
  • l’acide mandélique, présent dans l’amande amère
  • l’acide tartrique, présent dans le raisin

Evidemment en tant qu’acides, ils permettent de rééquilibrer le pH d’une solution par exemple. Mais c’est pour leur propriété exfoliante qu’ils sont ici intéressants… Les liaisons entre les cellules mortes ou cornéocytes, dépendent de plusieurs mécanismes. Elles sont influencées premièrement par les liens entre les cornéocytes eux-mêmes et secondement par le milieu présent entre les cornéocytes appelés intercornéocytaire.

Propriété exfoliante des AHA
Les cornéocytes possèdent dans leur membrane cellulaire des espèces chimiques, certaines sont chargées négativement et d’autres positivement. Ainsi, des forces d’attraction et de liaison s’établissent entre ces charges opposées, entre les différents cornéocytes. Dans l’espace intercornéocytaire, des enzymes interviennent ayant pour rôle de fixer les groupements, liés aux charges négatives, à la surface des cornéocytes. Et, on y vient enfin, c’est à ce niveau que les AHA interviennent ! Ils vont en fait entrer en compétition avec ces fameux enzymes. Ainsi, qui dit compétition, dit substitution des enzymes et qui dit substitution des enzymes dit zéro fixation des cellules entre elles. La cohésion entre les cellules mortes se voit affaiblie, la desquamation est alors facilitée ! Tada !

Les AHA interviennent à un second niveau en influençant la composition de l’espace intercornéocytaire (entre les cornéocytes). Le pH acide des AHA permet de dissoudre des composants servant d’attache entre les cellules. Encore un moyen de détacher les cornéocytes de l’épiderme...

Propriété hydratante des AHA
Des études ont également démontré une certaine capacité des AHA à réguler l’hydratation de l’épiderme. Selon l’acide, des capacités de rétention d’eau ont été observées : ils possèdent de véritables propriétés de fixation de l’eau permettant de fait, d’augmenter l’hydratation de l’épiderme.
Actions des AHA sur le vieillissement cellulaire
Certaines études scientifiques mettent en avant d’autres effets des AHA très prometteurs incitant à poursuivre les études à ce sujet. A ce jour, les AHA auraient clairement un rôle général bénéfique sur le renouvellement cellulaire, l’amélioration de l’élasticité de la peau et la diminution des taches brunes apparaissant souvent au cours du vieillissement.

Les enzymes de fruits

Les enzymes issus de fruits sont des agents exfoliants généralement associées aux acides de fruits. Les plus connus et utilisés sont :
  • la papaïne dans la papaye
  • la bromélaïne dans l’ananas
  • la ficine dans la figue
  • les enzymes de la citrouille

Leur mode d’action ? C’est l’action protéolytique des enzymes qui est intéressante ici. Protéoly-quoi ? Si l’on décompose ce mot cela veut simplement dire lyser des protéines, c’est-à-dire dissoudre les protéines par l’action d’un agent enzymatique. Les enzymes de fruits vont alors dissoudre des protéines mais, lesquelles ? Vous savez la fameuse kératine dont vous entendez parler à tous bouts de champs ? Et bien c’est une protéine. Elle confère en grande partie à l'épiderme et donc à la peau sa fonction de protection. Les cellules mortes que l’on souhaite exfolier sont remplies de kératine. Sous l'action des enzymes de fruits, les cellules mortes vont perdre en cohésion et se détacher les unes après les autres : c’est la desquamation accélérée par les enzymes.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.5 ( 39 votes )

Nous sommes désolés !
Vous avez déjà donné un avis pour cette page.


Quel problème avez-vous rencontré ?








Quelle note voulez-vous attribuer ?

Envoyé !
La Compagnie des Sens vous remercie pour votre collaboration.

Oops... Une erreur s'est produite
Veuillez réessayer plus tard ou contactez notre service client.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Si vous avez une à nous poser, rendez-vous sur le forum, nous vous répondrons chaque jour de la semaine. Vous pouvez aussi nous contacter par mail.

Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 35€ en point relais (en France), et 50€ à domicile (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre