Caractérisée par une gène respiratoire lors de l'expiration, l'asthme est une maladie très répandue. Les bronches sont alors obstruées et leur diamètre est rétréci. La respiration devient difficile et sifflante, la crise d'asthme débute ! Les huiles essentielles possèdent des vertus nombreuses et variées. Nous vous en proposons ici une synergie spécifiquement élaborée pour atténuer voire éliminer les mécanismes responsables de la crise.

Le réflexe rapide : Khella

Dès 3 ans & adultes. Par voie cutanée, 1 goutte de Khella dans 9 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le thorax, toutes les 15 minutes jusqu'à amélioration.
De 3 mois à 3 ans. Pour les bébés, l'application cutanée diluée est possible sur avis médical.

Synergie complète

Le mélange

Pour soulager l'asthme, prenez votre flacon vide, et ajoutez :

    • 40 gouttes d'huile essentielle de Camomille Romaine
    • 40 gouttes d'huile essentielle d'Eucalyptus Citronné
    • 20 gouttes d'huile essentielle de Myrte Rouge
    • 20 gouttes d'huile essentielle de Khella
    • 120 gouttes (6 mL) d'huile végétale de Nigelle

Bouchez (clic !), homogénéisez puis étiquetez votre flacon. Votre synergie est prête !

Mode d'utilisation

Appliquer 10 gouttes du mélange sur le thorax ou le haut du dos lorsque les premiers symptômes apparaissent.

Pendant la crise, renouveler l'opération toutes les demi-heures. Ne pas dépasser 4 applications.

Utilisateurs autorisés

OUI. Les adultes, les enfants de + de 6 ans.
NON. Les femmes enceintes, les enfants de - de 6 ans, les bébés.

Précautions particulières

  • Ne pas s'exposer au soleil après application.
  • De plus, en raison de la composition en huiles essentielles du mélange, il est aussi recommandé de réaliser le test allergique avec le mélange au creux du coude avant toute utilisation.

Ces précautions s'appliquent dans les conditions d'application et de dosage citées ci-dessus. En cas de doute, posez votre question sur notre forum et consultez votre médecin.

Pourquoi ces huiles essentielles ?

La Camomille Romaine apaise les spasmes

L'huile essentielle de Camomille Romaine est la composante calmante du mélange, le rendant notamment très efficace en cas d'asthme nerveux. Elle possède aussi une action relaxante au niveau des muscles (action spasmolytique), limitant leur contraction involontaire. Cela permet alors de détendre les muscles lisses des bronches et de respirer plus facilement.

Ces propriétés intéressantes résultent de la composition spécifique de l'huile essentielle de Camomille Romaine : elle contient des esters monoterpéniques en grande quantité (jusqu'à 76% de sa composition). Agissant par l'intermédiaire de neuromédiateurs comme l'acétylcholine, ces esters sont reconnus pour leurs vertus relaxantes et spasmolytiques.

L'Eucalyptus Citronné combat l'inflammation

Le citronellal est un aldéhyde monoterpénique à l'activité anti-inflammatoire et spasmolytique remarquable. En raison de son fort pourcentage en citronellal (65 à 82% de la composition totale), l'huile essentielle d'Eucalyptus Citronné est reconnue pour ses vertus anti-inflammatoires générales. Elle module la réponse immunitaire et inhibe les enzymes qui interviennent dans une chaîne de réactions responsables de l'inflammation (métabolisme de l'acide arachidonique), limitant ainsi l'étendue de cette dernière.

L'huile essentielle d'Eucalyptus Citronné est donc tout à fait recommandée quand on sait que l'origine de la crise d'asthme est une inflammation des bronches. Comme la camomille romaine, elle est aussi présente dans le mélange pour sa capacité à lutter contre les spasmes musculaires involontaires.

Le Myrte Rouge fluidifie le mucus

L'huile essentielle de Myrte Rouge apporte les propriétés expectorantes et mucolytiques nécessaires au mélange. Elle va en effet permettre de dégager le mucus excédentaire et ainsi aider à libérer les voies respiratoires. Cela est dû à sa teneur en alpha pinène et en 1,8-cinéole, des molécules reconnues pour leur action décongestionnante. Le 1,8-cinéole est aussi et surtout un anti-inflammatoire spécifique de l'arbre respiratoire et semble avoir une action décontractante sur le muscle trachéal.

L'huile essentielle de Myrte Rouge aura donc une action indispensable pour enrayer le processus de déclenchement de la crise d'asthme.

La Khella dilate les bronches

L'huile essentielle de Khella possède une propriété broncho-dilatante puissante en raison de sa teneur en esters spécifiques (méthylbutyrate d'isoamyle et isobutyrate d'amyle).

Elle a toute sa place dans cette synergie pour combattre la crise d'asthme puisqu'elle va aider à accroitre le diamètre des bronches, et ainsi favoriser le dégagement des voies respiratoires.

Pourquoi cette huile végétale ?

L'huile végétale de Nigelle

L’huile végétale de Nigelle possède des propriétés étonnantes : la nigellone qu’elle contient en fait une huile broncho-dilatatrice, qui vient compléter l’effet de l’huile essentielle de Khella. Ainsi, la Nigelle soulage les crises d’asthme. De plus, cette huile possède des propriétés immunostimulantes, qui vous permettent d’éviter le rhume ou autres bronchites, des maladies bénignes mais qui sont plus difficiles à vivre pour les personnes asthmatiques ! La Nigelle va ainsi augmenter les défenses naturelles de l’organisme.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.3 ( 56 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?