La pharyngite est une inflammation du pharynx pouvant être causée par un virus dans la plupart des cas, une bactérie ou pouvant être d’origine non infectieuse. Elle est responsable de divers symptômes ressentis au niveau de la gorge, notamment une douleur, une gêne ou une toux. Si dans la plupart des cas les symptômes disparaissent en quelques jours, les huiles essentielles peuvent tout de même être intéressantes pour accélérer le processus de guérison dans le cas de pharyngite d’origine infectieuse, grâce à leurs propriétés anti-infectieuses et stimulantes de l’immunité. L’huile essentielle de Thym à Thujanol possède justement toutes ces propriétés. Elle est par ailleurs suffisamment douce pour être utilisée chez les enfants, qui sont les plus touchés par la pharyngite. Les huiles essentielles de Thym à Linalol et Niaouli peuvent également être envisagées selon les cas et les personnes touchées.

Cet article a été mis à jour le 12/08/2022

Pharyngite : causes et symptômes

Le pharynx est un organe situé au fond de la cavité nasale, juste avant le larynx. Il intervient dans la digestion (pour la déglutition), dans la respiration (pour le passage de l’air vers le larynx) et dans la phonation. On parle de pharyngite lorsque le pharynx subit une inflammation, de rhino-pharyngite lorsque cette inflammation touche également les muqueuses nasales, et d’amygdalite s’il y a atteinte des amygdales. Tout le monde peut souffrir de pharyngite, toutefois les enfants sont plus touchés que les adultes, notamment en période scolaire de 5 à 18 ans. Les principaux symptômes d’une pharyngite sont :

  • un mal de gorge plus ou moins important avec une gêne, voire une douleur à la déglutition,
  • une sensation de sécheresse et de corps étranger dans la gorge,
  • une toux, des raclements de gorge
  • une fièvre légère à modérée
  • quelques fois un écoulement nasal ou une perte d'appétit

Une pharyngite est généralement aiguë et passagère. Elle peut être d'origine : 

  • virale dans 80 à 90 % des cas,
  • plus rarement bactérienne : il est alors nécessaire de réaliser un prélèvement pour détecter la présence de streptocoques ß-hémolytique du groupe A. Ces bactéries peuvent provoquer des complications (rhumatisme articulaire aigu, glomérulonéphrite ou infections invasives telles que le choc toxique),
  • non infectieuse : causée par toute sorte d’agression susceptible de provoquer une inflammation (brûlure, allergène, air froid et sec, alcool, cigarette, pollution, etc.). La ménopause, le diabète et l’hypothyroïdie peuvent également être à l’origine de pharyngites.

Les principales complications pouvant survenir avec une pharyngite sont l’adénite, la sinusite, l’otite et plus rarement l’abcès périamygdalien ou rétropharyngé. Bien que plus rares, les pharyngites chroniques existent également.

Pourquoi utiliser les huiles essentielles en cas de pharyngite ?

La pharyngite est une maladie spontanément résolutive en quelques jours, toutefois les huiles essentielles peuvent accélérer la guérison. Elles présentent en effet des propriétés antibactériennes, antivirales, antalgiques et immunostimulantes. Elles peuvent donc agir aussi bien sur les pharyngites virales que bactériennes, hormis celle à streptocoques ß-hémolytique du groupe A, qui nécessite alors un traitement antibiotique. Les huiles essentielles permettent en somme de lutter contre l’agent infectieux d’une part, mais également de soulager les symptômes occasionnés par celui-ci d’autre part. Elles sont donc très polyvalentes.

Le réflexe rapide : l'huile essentielle de Thym à Thujanol

Pourquoi est-elle efficace ?

L’huile essentielle de Thym à Thujanol est particulièrement riche en monoterpénols. Cette famille de molécule représente plus de 50 % de sa composition. On y retrouve plus particulièrement le thujanol-4, autour de 20 %, le linalol à environ 50 %, et le terpinène-4-ol autour de 15 %. Les monoterpénols sont connus pour être de puissants anti-infectieux, agissant à la fois sur les virus et les bactéries. Ils agissent directement sur les germes pathogènes qu’ils neutralisent, et indirectement sur le terrain qu’ils corrigent. Le thujanol-4 et le terpinène-4-ol font par ailleurs partie des meilleurs immunostimulants. Ils permettent une augmentation des immunoglobulines, notamment les IgA.

Le Thym à Thujanol est enfin une huile essentielle parfaitement bien tolérée. Elle présente très peu de risques d’utilisation, et peut de ce fait être utilisée dès l’âge de 3 mois et par les femmes enceintes. Elle semble donc être le candidat idéal en cas de pharyngite, pathologie qui rappelons-le touche principalement les enfants.

Comment l'utiliser ?

  • Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans. Par voie orale, ingérer 2 gouttes de Thym à Thujanol mélangées à du miel à ajouter dans une tisane par exemple, ou sur un comprimé neutre, 3 fois par jour.

  • Pour les enfants de plus de 3 ans et les femmes enceintes et allaitantes de plus de 3 mois. Par voie cutanée, diluer 1 goutte de Thym à Thujanol dans 5 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le cou 3 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

  • Pour les bébés de plus de 3 mois. Par voie cutanée, diluer 1 goutte de Thym à Thujanol dans 9 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le cou 3 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

Synergie complète pour adultes

L'huile essentielle de Thym à Thujanol peut être très efficace à elle seule contre une pharyngite, mais il peut être intéressant de la combiner avec d'autres huiles essentielles en synergie. Cela permet de créer un mélange plus complet et polyvalent, combinant de nombreuses propriétés et de nombreuses molécules actives au sein d'un même flacon prêt à l'emploi.

Le mélange

Pour vous débarrasser de la pharyngite, prenez votre flacon vide de 10 mL, et ajoutez :

  • 20 gouttes d'huile essentielle de Thym à Thujanol
  • 20 gouttes d'huile essentielle de Niaouli
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Menthe Poivrée

Bouchez (clic !), homogénéisez puis étiquetez votre flacon. Votre synergie est prête !

Mode d'utilisation

Verser 2 gouttes sur un support, de préférence du miel pour profiter de ses propriétés, un sucre ou un comprimé neutre par exemple, 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes (plus ou moins 4 jours).

Il est également possible d’utiliser cette recette par voie cutanée si nécessaire : diluer alors 2 gouttes de ce mélange dans 2 gouttes d’huile végétale en application sur le cou, 2 à 3 fois par jour.

Utilisateurs autorisés

OUI. Les adultes et adolescents, les enfants de + de 6 ans.
NON. Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de - de 6 ans.

Précautions particulières

  • Demander un avis médical pour les personnes asthmatiques ou épileptiques.
  • La synergie contient des huiles essentielles œstrogen-like. Ne pas utiliser en cas de maladie hormono-dépendante.
  • Ne pas utiliser en cas de lithiase biliaire, d'inflammation de la vésicule biliaire, de troubles hépatiques graves, d'hypertension et lors de problèmes cardiovasculaires importants.

Ces précautions s'appliquent dans les conditions d'application et de dosage citées ci-dessus. En cas de doute, posez votre question sur notre forum et consultez votre médecin.

Synergie complète pour enfants

L'huile essentielle de Thym à Thujanol peut être très efficace à elle seule contre une pharyngite, mais il peut être intéressant de la combiner avec d'autres huiles essentielles en synergie. Cela permet de créer un mélange plus complet et polyvalent, combinant de nombreuses propriétés et de nombreuses molécules actives au sein d'un même flacon prêt à l'emploi.

Le mélange

Pour vous débarrasser de la pharyngite, prenez votre flacon vide de 10 mL, et ajoutez :

  • 10 gouttes d'huile essentielle de Thym à Thujanol
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree
  • 10 gouttes d'huile essentielle de Bois de Hô
  • 4 mL d'huile végétale d'Amande Douce

Bouchez (clic !), homogénéisez puis étiquetez votre flacon. Votre synergie est prête !

Mode d'utilisation

Masser le cou en insistant sur la région amygdales 3 à 4 fois par jour pendant quelques jours.

Pour les enfants de moins de 3 ans, augmenter la quantité d’Amande Douce à 9 mL au lieu de 4 pour réaliser un mélange à 10 % d’huiles essentielles.

Utilisateurs autorisés

OUI. Les enfants de + de 3 ans, les femmes enceintes et allaitantes de + de 3 mois.
NON. Les enfants de - de 3 ans, les femmes enceintes et allaitantes de - de 3 mois.

De manière générale, n'oubliez pas que les huiles essentielles sont INTERDITES dans les 3 premiers mois de grossesse. Plus de précisions : les huiles essentielles pour les enfants et les huiles essentielles pour les femmes enceintes et allaitantes

Précautions particulières

  • Les personnes épileptiques doivent demander un avis médical avant toute utilisation (risque épileptogène à forte dose).
  • Il est aussi recommandé de réaliser un test allergique avec le mélange au creux du coude avant toute utilisation.

Ces précautions s'appliquent dans les conditions d'application et de dosage citées ci-dessus. En cas de doute, posez votre question sur notre forum et consultez votre médecin.

Pourquoi ces huiles essentielles dans les différentes synergies ?

  • L'huile essentielle de Menthe Poivrée : elle complète l’action du Thym à Thujanol. En effet, contre la pharyngite, il est intéressant d’agir à la source du problème, c’est-à-dire sur l’agent infectieux bien souvent, mais également de soulager les désagréments provoqués, c’est-à-dire l’inflammation et la douleur. C’est pour cette raison précise que l’huile essentielle de Menthe Poivrée est présente dans cette synergie. Composée à plus de 30 % de menthol, elle confère des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques pour soulager la gorge.

  • L'huile essentielle de Bois de Hô : elle est très utilisée comme anti-infectieuse chez les jeunes enfants, grâce à sa composition exceptionnellement riche en linalol. Ce monoterpénol représente à lui seul 90 à 99.5% de sa composition. Le linalol est une molécule considérée comme non toxique, c’est-à-dire qu’elle ne présente pas ou peu de contre-indication. Elle est non irritante et faiblement allergisante, ce qui fait du Bois de Hô une huile essentielle très bien tolérée pouvant être utilisée chez les plus jeunes enfants, diluée pour plus de précaution.

  • L'huile essentielle de Tea Treeelle est complémentaire de l’huile essentielle de Thym à Thujanol ! Si cette dernière contient autour de 15 % de terpinène-4-ol, le Tea Tree en contient quant à lui jusqu’à 40 %. Le terpinène-4-ol permet, rappelons-le, de stimuler l’immunité pour soutenir l’organisme dans sa lutte contre les pathogènes. Cet alcool va augmenter les défenses de l’enfant en stimulant l'activité des globules blancs. La production d'anticorps sera notamment favorisée et permettra une lutte plus efficace contre les virus et bactéries responsables de la pharyngite. Le Tea Tree est par ailleurs largement connu pour son action anti-infectieuse et il est également légèrement anti-inflammatoire pour soutenir l’action de la Menthe Poivrée.

  • L'huile végétale d'Amande Doucebien que toutes les huiles essentielles sélectionnées pour cette synergie pour enfants soient douces et bien tolérées, il est préférable de toujours diluer les huiles essentielles dans une huile végétale pour limiter les risques d’irritation. C’est d’autant plus vrai pour les enfants, dont la peau est plus sensible. L’Amande Douce est parfaite pour cela. Elle pénètre bien la peau et possède un toucher sec.

Autres huiles essentielles efficaces contre la pharyngite

L'huile essentielle de Thym à linalol

Pourquoi est-elle efficace ?

L’huile essentielle de Thym à Linalol est une référence pour toutes les pathologies respiratoires, notamment chez les enfants. C’est un anti-infectieux très polyvalent, actif contre les bactéries, les virus, les champignons, et même les parasites. Mais ce sont surtout ses propriétés antivirales et antibactériennes qui nous intéressent ici, pour agir contre la pharyngite. Ces propriétés, elle les doit plus particulièrement à sa forte concentration en linalol, un alcool monoterpénique, puisqu’elle en contient 30 à 50 %. Les propriétés anti-infectieuses du linalol sont souvent comparées à celle des phénols, les molécules les plus anti-infectieuses qui soient. Les phénols présentent en revanche de nombreux risques d’utilisation, notamment dermocaustique et hépatotoxique. Le linalol est quant à lui très anti-infectieux, mais sans présenter de risque particulier. Il est par ailleurs immunostimulant, et permet ainsi une double action : il lutte d’une part sur l’agent infectieux, et permet d’autre part de renforcer le système immunitaire.

Le Thym à Linalol est enfin et surtout le plus doux de la famille des Thyms, juste après celui à thujanol. Il ne présente presque aucune contre-indication, et peut donc être utilisé dès le plus jeune âge par voie cutanée diluée. Pour toutes ces raisons, il peut donc être une bonne alternative à l’huile essentielle de Thym à Thujanol.

Comment l'utiliser ?
  • Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans. Par voie orale, 2 gouttes de Thym à Linalol mélangées à une cuillère à café de miel, ou dans une tisane (préalablement mélangées dans une cuillère à café de miel ou un sucre), jusqu’à 4 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

  • Pour les enfants de plus de 3 ans et les femmes enceintes et allaitantes de plus de 3 mois. Par voie cutanée, diluez 1 goutte de Thym à Linalol dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le cou 3 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

  • Pour les bébés de plus de 3 mois. Par voie cutanée, diluez 1 goutte de Thym à Linalol dans 9 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le cou 3 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

L'huile essentielle de Niaouli

Pourquoi est-elle efficace ?

L'huile essentielle de Niaouli est composée d'eucalyptol (1,8-cinéole) à plus de 50 %, d’α-terpinéol, de limonène et d’α-pinène principalement. Ce cocktail de molécules lui confère des propriétés anti-infectieuses sur différentes catégories de microorganismes, en particulier les virus et bactéries. Très utilisée pour les infections cutanées, elle n’en demeure pas moins efficace sur l’appareil respiratoire.

Le Niaouli contient néanmoins du viridiflorol, une molécule aux propriétés intéressantes également, mais mimétique des œstrogènes. L’huile essentielle de Niaouli est donc considérée comme œstrogen-like, et doit de ce fait être évitée ou utilisée avec précaution chez les femmes enceintes et les jeunes enfants, de moins de 3 ans. Elle ne doit pas non plus être utilisée en cas de maladie hormono-dépendante. Elle est par ailleurs légèrement irritante pour la peau.

Comment l'utiliser ?
  • Pour les adultes et enfants de plus de 6 ans. Par voie orale, 2 gouttes de Niaouli mélangées à une cuillère à café de miel, ou dans une tisane (préalablement mélangées dans une cuillère à café de miel ou un sucre), jusqu’à 4 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

  • Pour les enfants de plus de 3 ans et les femmes enceintes et allaitantes de plus de 3 mois. Par voie cutanée, 1 goutte de Niaouli dans 4 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le thorax et le haut du dos (éviter le cou) 3 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

  • Pour les bébés de plus de 3 mois. Par voie cutanée, 1 goutte de Niaouli dans 9 gouttes d'huile végétale à appliquer sur le thorax et le haut du dos (éviter le cou) 3 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

Autres approches naturelles

Les tisanes de plantes : Thym, Guimauve ou Bouillon Blanc

Bien que la déglutition soit douloureuse lors d’une pharyngite, il est important d’hydrater les muqueuses irritées. Pour remplir ce rôle, les tisanes de plantes sont parfaites : elles associent les bienfaits de l’eau à ceux des plantes. Privilégier alors des plantes anti-infectieuses, anti-inflammatoires et émollientes : par exemple le Thym, le Bouillon Blanc et la Guimauve, seules ou en association. Enfin, ne pas hésiter à y ajouter une cuillère à café de miel lorsque l’eau a tiédi, cela permettra de potentialiser l’effet apaisant pour la gorge et conférera une petite touche sucrée bien agréable, surtout pour les enfants.

La Propolis

La propolis joue un rôle de bouclier naturel pour la ruche. Elle assure son étanchéité et limite la propagation des maladies et microorganismes. Sur l’organisme, elle joue des rôles très similaires. Grâce à sa richesse en composés nutritifs, elle est idéale en cas d'affections respiratoires. En plus d’être antibactérienne et antivirale, elle est également immunostimulante et anti-inflammatoire. Elle combat donc avec succès les agents anti-infectieux, et permet à la fois de lutter et de limiter les symptômes de l’infection.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 13 votes )

Bibliographie

Publication : Sykes, E. A., Wu, V., Beyea, M. M., Simpson, M., & Beyea, J. A. (2020). Pharyngite: Approche diagnostique et thérapeutique. Canadian family physician Medecin de famille canadien, 66(4), e119–e126.

Ouvrage : Millet, F. (2015). Le grand guide des huiles essentielles. Marabout.

Ouvrage : Festy, D. (2018). Ma bible des huiles essentielles: Guide complet d'aromathérapie. Leduc.s éditions.

Ouvrage : Franchomme, P., Jollois, R., & Pénoël, D. (1990). L'aromathérapie exactement : encyclopédie de l'utilisation thérapeutique des huiles essentielles : fondements, démonstration, illustration et applications d'une science médicale naturelle. France: R. Jollo

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.