Sportif et asthmatique : est-ce possible ?


L’asthme est une maladie des voies respiratoires qui se manifeste par des crises d'essoufflement, des difficultés à respirer, une respiration sifflante… Ce phénomène est dû à une inflammation des bronchioles et des voies respiratoires.

A priori, avec des symptômes pareils, le sport ne semble pas conseiller. Un jogging, un match de foot, de tennis, l’athlétisme (etc.) demandent beaucoup d’énergie et surtout demandent de pouvoir respirer correctement puisqu’on a de grandes chances d’être essoufflé à la fin.

Comment peut-on faire quand nos voies respiratoires nous empêche de reprendre notre respiration et donc de récupérer un rythme cardiaque normal ? Pas de panique, la rédaction de la Compagnie des Sens vous dit tout sur la compatibilité entre sport et asthme.

Quelques précautions à prendre

Est-ce que les asthmatiques sont dans l’impossibilité de faire du sport ? On vous rassure, la réponse est non !

Cependant certaines précautions sont à prendre pour éviter l’asphyxie. Quand on a une pathologie comme celle-ci, tout effort physique n’est pas à prendre à la légère. En effet sans précautions, le sport peut même devenir dangereux.

Tout d'abord, il faut  noter que certains sports sollicitent plus les voies respiratoires que d’autres. Cela ne veut pas dire que l’effort sportif est plus important, il est juste plus intense et concentré, ce qui demande une récupération immédiate et le contrôle de la respiration en est la principale clé. Si vous êtes asthmatique, préférez donc les sports les plus calmes.

Bien se préparer

Avec une bonne préparation et un entraînement progressif et régulier, les asthmatiques peuvent contrôler et travailler sur leur asthme. Un traitement de fond est bien sûr impératif avant même d’envisager une activité sportive. Sachant cela, tous les sports sont accessibles ! Alors ne vous mettez plus des barrières et apprenez à appréciez le sport !

Il faudra cependant beaucoup appuyer sur l’échauffement, très important pour préparer le corps mais aussi les voies respiratoires. Il faudra aussi particulièrement veiller à boire de l’eau avant et après l’effort. Ayez toujours votre traitement à portée de main en cas de crise. De la même manière, l’effort sportif ne doit pas être interrompu trop brutalement, le mieux est de s’arrêter progressivement et de penser aux étirements qui permettront d’installer une période de récupération.

Choisir son environnement

Certaines périodes sont moins favorables que d’autres à la pratique du sport, d’autant plus chez les asthmatiques. Au printemps, le pollen vole partout, notamment à la campagne. Des allergies peuvent donc survenir et il peut aussi favoriser une crise d’asthme. On évite donc le fameux “jogging printanier” qui vous fera plus de mal que de bien.

A certaines périodes de l’été, tout le monde connaît au moment des grandes chaleurs, les pics de pollution en ville. Les molécules dans l’air auront tôt fait de déclencher une crise d’asthme. On ne s’y risque donc pas ! Dans ce cas précis, pourquoi ne pas en profiter pour une virée à la campagne ? Vous pourrez ainsi respirer un air bien plus sain et pratiquer une activité sportive. Une randonnée semble tout à fait approprié par exemple…

Les sports plus recommandés en cas d’asthme

Comme nous le disions précédemment, pratiquement tous les sports sont accessibles aux asthmatiques avec une bonne préparation, cependant certains spécialistes encouragent particulièrement certains sports :

  • La natation est excellente pour travailler sur la respiration tout en douceur. Cela ne demande pas d’effort trop violent et pourtant permet de bien faire progresser son endurance. En plus, rappelons-le, c’est l’un des sports les plus complets !
  • Les sports plus intenses comme l’escalade, le ski de fond ou même les sports de combat sont recommandés par les spécialistes. Étonnant me direz-vous, mais ils sollicitent en effet beaucoup des voies respiratoires et avec une pratique très progressive, ils pourraient faire reculer votre asthme. Beaucoup de sportifs asthmatiques constatent en effet que la pratique régulière d’un sport leur permet de faire face à beaucoup moins de crises qu’avant.

Les sports déconseillés

La plongée sous-marine avec bouteille est complètement déconseillée, voire interdite pour les asthmatiques, les raisons sont évidentes, la respiration grâce à une bouteille risquerez de déclencher une crise et sous l’eau, cela devient dangereux.

Pensez aussi aux sports qui pourraient déclencher des allergies et donc des crises comme l’équitation. Alors on évite...


Ce produit a bien été ajouté à votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a un produit dans votre panier.

Frais de ports offerts à partir de 50€ ! (en France et en Belgique)

Prix des produits
Emballages
Frais de port 
Total
Continuer mes achats Régler la commande
Avec cette commande, la Compagnie des Sens vous offre