Le déchaussement des dents est le terme le plus couramment utilisé pour désigner une parodontite. Dans la majorité des cas, il s'agit en effet de la conséquence ultime du développement d'une parodontite. Trop souvent négligée, la parodontite est par ailleurs la maladie bucco-dentaire la plus fréquente, largement devant la carie. Ce sont principalement des bactéries de la plaque dentaire qui vont d'abord favoriser l'apparition d'une gingivite qui, si elle n'est pas traitée, va évoluer en parodontite avec une atteinte progressive et insidieuse de tous les tissus de soutien de la dent (gencive, os, ligament...)... jusqu'à leur déchaussement. Les huiles essentielles ne suffisent pas à elles seules pour éviter ou traiter un déchaussement des dents mais plusieurs études ont permis de mesurer leur intérêt en accompagnement des soins conventionnels et d'une bonne hygiène bucco-dentaire. Il s’agit notamment d’huiles essentielles contenant des molécules aux propriétés anti-infectieuses ou anti-inflammatoires comme l’eugénol présent dans les huiles essentielles de Clou de Girofle ou de Laurier Noble. On retrouve aussi les gamma-terpinène et le paracymène du Tea Tree.

Déchaussement des dents ou parodontite : causes et conséquences

En dehors d'appareils orthodontiques qui pourraient tirer trop fort ou trop vite sur des dents, le déchaussement dentaire est, dans le majorité des cas, la conséquence d'une maladie parodontale. Tout commence par une gingivite qui, si elle n’est pas traitée, va évoluer plus ou moins rapidement en parodontite, aussi appelée parodontose. Il s'agit d'une maladie infectieuse et inflammatoire responsable de la destruction progressive du parodonte (paro : autour et odonte : dent). Le parodonte est le terme utilisé pour désigner l’ensemble des tissus de soutien des dents : gencive, os, ligament... L'évolution des maladies parodontales est en général lente et insidieuse sans entrainer de douleur significative d'où leur prise en charge tardive et leur fréquence (20 % à 50 % des adultes dans les pays industrialisés d'après une enquête NPASES de 2007). Il existe aussi des formes agressives de parodontite, plus rares, conduisant à un déchaussement dentaire très rapide, en quelques mois seulement.

Avant le stade du déchaussement des dents, c'est le plus souvent un excès de tartre qui va favoriser la formation d'une poche parodontale entre la dent et la gencive. C’est là que des bactéries de la plaque dentaire vont continuer à proliférer et s'attaquer au parodonte sans que le brossage des dents ne puisse plus les atteindre. Un brossage trop agressif ou l'usage de brosses à dents trop dures peuvent aussi léser la gencive et être à l'origine d'une récession gingivale, autre terme utilisé en pour parler du déchaussement des dents.

Certains facteurs de risques sont connus pour favoriser l'apparition et le développement de formes graves des maladies parodontales :

  • le tabac : les fumeurs ont 6 fois plus de risque de développer une parodontite que les non-fumeurs.
  • certaines pathologies générales, comme le diabète et certains médicaments pris au long cours, tels que les anti-dépresseurs, les anti-inflammatoires…
  • le stress chronique.
  • l'âge et et l'hérédité sont aujourd'hui des facteurs controversés mais on peut retrouver des familles davantage touchées que d'autres.
  • les changements hormonaux au cours de la grossesse.

Les symptômes anonciateurs, de fréquence et d’intensité très variables, sont liés à la réaction inflammatoire : gencives rouges et gonflées, saignements, sensibilité dentaire… Pour évaluer le risque de perte des dents et le stade d’avancement d’une parodontite, il faudra réaliser un sondage parodontal, un prélèvement bactérien et des examens radiographiques.

Déchaussement des dents: dans quel cas les huiles essentielles sont-elles utiles ?

Selon le stade du déchaussement des dents, les atteintes peuvent être irréversibles. Un traitement chirurgical peut alors s’avérer nécessaire avec des soins longs, parfois douloureux et surtout très coûteux. Il est donc recommandé d’agir dès les premiers signes pour prévenir l’apparition ou l’aggravation d’une parodontite.

Les huiles essentielles peuvent alors jouer un rôle important en limitant l’accumulation de plaque dentaire pathogène et l’installation d’une gingivite chronique grâce à leurs propriétés anti-infectieuses et anti-inflammatoires. Elles ne permettent certes pas à elles seules d'éviter le déchaussement des dents mais leur usage sera complémentaire et synergique de l’action mécanique du brossage (doux, quotidien et complet) et des soins parodontaux qui seront prescrits.

Les huiles essentielles font en effet l’objet d’études de plus en plus nombreuses et prometteuses dans ce domaine. Ces recherches ont notamment permis de mettre en évidence leur action sur certaines bactéries pathogènes impliquées dans les maladies parodontales comme l’extrait du Clou de Girofle contre le Porphyromonas gingivalis ou l’essence de Bergamote contre le Parvimonas micra.

L’écosystème de la bouche est par ailleurs très complexe avec de nombreux germes en interaction les uns avec les autres. Le recours aux huiles essentielles sera surtout intéressant pour agir sur les causes et les conséquences d'un déchaussement dentaire :

  • limiter le développement de germes pathogènes et retrouver un équilibre au niveau de la flore buccale;
  • réduire l’inflammation et les douleurs éventuelles ;
  • aider à la régénération du tissus gingival.

Qu'il s'agisse des premiers signes de la parodontite ou du déchaussement des dents, les huiles essentielles proposées seront les mêmes et leur usage local sera limité à quelques jours. Il est donc recommandé d’alterner ensuite avec les conseils complémentaires détaillés dans les articles sur Comment utiliser les huiles essentielles en cas de gingivite et Limiter la plaque dentaire et le tartre avec les huiles essentielles.

Le réflexe rapide : l’huile essentielle de Laurier Noble

Pourquoi est-elle efficace ?

Plante des héros de l’Antiquité grecque, le Laurier Noble est toujours utilisé en cuisine pour son parfum caractéristique. C’est par ailleurs une plante majeure en aromathérapie car elle permet d’obtenir une huile essentielle et un hydrolat aux multiples usages, en particulier dans la sphère bucco-dentaire.

L’huile essentielle de Laurier Noble est avant tout connue pour ses propriétés anti-infectieuses à large spectre et son action antalgique. Sa composition riche en 1-8 cinéole, linalol, alpha-terpinéol et pinène lui permet en effet d’agir directement sur différents germes en lien avec des affections buccales comme les bactéries présentes dans la plaque dentaire ou le Candida albicans responsable du muguet buccal. Le linalol lui confère aussi ses propriétés antalgiques tout comme l’acétate de terpényle. La teneur en eugénol et méthyleugénol est assez faible mais, par un effet synergique, leur présence va venir renforcer l’action anti-infectieuse et antalgique des autres molécules plus concentrées déjà citées.

Sa faible concentration en eugénol fait par ailleurs qu’elle est moins irritante pour les muqueuses et plus facile d’emploi que le Clou de Girofle, cette autre huile essentielle de référence dans les problèmes bucco-dentaires. Il est malgré tout recommandé de l’utiliser diluée et de tenir compte de son pouvoir allergisant. En cas de parodontite au cours de la grossesse, on privilégiera la synergie proposée ci-dessous ou l’usage de l’hydrolat aromatique de Laurier Noble en bains de bouche car l’huile essentielle est contre-indiquée pour les femmes enceintes.

Selon son usage traditionnel, l’huile essentielle de Laurier Noble utilisée en olfaction permettrait de dépasser ses peurs. On manque bien sûr de preuves scientifiques dans ce domaine mais plusieurs ouvrages d’aromathérapie mentionnent le Laurier Noble comme l’huile essentielle de la confiance en soi. Une invitation à l'utiliser en cas d'appréhension des soins chez le dentiste...

Comment l'utiliser ?

Adultes et enfants de plus de 6 ans. Par voie locale, préparer un mélange à 10 % d'huile essentielle de Laurier Noble dans une huile végétale alimentaire, de préférence l'huile végétale de Sésame (1 mL ou 30 gouttes d’HE dans 9 mL d’HV). Après le brossage des dents, appliquer 1 à 2 gouttes du mélange directement sur les gencives. Jusqu’à 2 fois par jour et pendant 5 jours maximum. Bien se laver les mains après application en cas de contact direct.

Pour les adultes plus pressés, déposer 1 goutte d’huile essentielle de Laurier Noble sur un coton tige préalablement imbibé d’huile végétale (HV de Sésame ou n’importe quelle autre huile végétale alimentaire) et l’appliquer sur les gencives après le brossage des dents.

Synergie complète pour adulte

L'huile essentielle de Laurier Noble est souvent conseillée seule en cas de déchaussement des dents. Il est néanmoins intéressant de l’associer avec d'autres huiles essentielles dans une synergie. Cela permet d’avoir un mélange plus complet combinant de nombreuses propriétés au sein d'un même produit prêt à l'emploi.

Le mélange

Prenez votre flacon vide de 10ml et ajoutez :

  • 15 gouttes d’huile essentielle de Laurier Noble
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
  • 5 gouttes d'huile essentielle de Myrrhe
  • 9 mL d'huile végétale de Sésame

Bouchez (clic !), homogénéisez puis étiquetez votre flacon. Votre synergie est prête !

Modes d'utilisation

Plusieurs usages au choix:

  • Appliquer quelques gouttes du mélange sur la gencive du bout des doigts jusqu’à 3 fois par jour et pendant 5 jours maximum. Bien se laver les mains après application en cas de contact direct.
  • Déposer 1 à 2 gouttes du mélange directement sur le dentifrice avant le brossage.
  • Pour les personnes plus sensibles, mettre 3 gouttes du mélange dans un verre d'eau. Après le brossage des dents, faire un gargarisme pendant quelques secondes pour émulsionner le mélange dans la bouche, avant de recracher.

Utilisateurs autorisés

OUI. Les adultes et les enfants de + de 6 ans.
NON. Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de - de 6 ans.

Précautions particulières

  • Demander un avis médical avant l'utilisation de cette synergie pour les personnes asthmatiques et épileptiques
  • Plusieurs huiles essentielles du mélange étant irritantes pour la peau, il est conseillé de bien respecter les modes d’utilisation.
  • Il est aussi recommandé de réaliser le test allergique avec le mélange au creux du coude avant toute utilisation.

Ces précautions s'appliquent dans les conditions d'application et de dosage citées ci-dessus. En cas de doute, posez votre question sur notre forum et consultez votre médecin.

Synergie complète pour femme enceinte

Le risque de parodontite étant plus important pendant la grossesse, voici un autre mélange avec une sélection d’huiles essentielles utilisables par les femmes enceintes de plus de 3 mois pour prévenir le déchaussement des dents. 

Le mélange

Prenez votre flacon vide de 10ml et ajoutez :

  • 5 gouttes d’huile essentielle de Citron
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
  • 5 gouttes d'huile essentielle de Lavande Vraie ou Fine
  • 9,5 mL d'huile végétale de Sésame

Bouchez (clic !), homogénéisez puis étiquetez votre flacon. Votre synergie est prête !

Modes d'utilisation

Plusieurs usages au choix:

  • Appliquer quelques gouttes du mélange sur la gencive du bout des doigts jusqu’à 3 fois par jour et pendant 5 jours maximum. Bien se laver les mains après application en cas de contact direct.
  • Déposer 1 à 2 gouttes du mélange directement sur le dentifrice avant le brossage.
  • Pour les personnes plus sensibles, mettre 3 gouttes du mélange dans un verre d'eau. Après le brossage des dents, faire un gargarisme pendant quelques secondes pour émulsionner le mélange dans la bouche, avant de recracher.

Utilisateurs autorisés

OUI. Les enfants de + de 6 ans, les femmes enceintes de + de 3 mois
NON. Les enfants de - de 6 ans, les femmes enceintes des – de 3 mois

De manière générale, n'oubliez pas que les huiles essentielles sont INTERDITES dans les 3 premiers mois de grossesse. Plus de précisions: les huiles essentielles pour les femmes enceintes et allaitantes

Précautions particulières

  • Demander un avis médical avant l'utilisation de cette synergie pour les personnes asthmatiques et épileptiques
  • Plusieurs huiles essentielles du mélange étant irritantes pour la peau, il est conseillé de bien respecter les modes d’utilisation.
  • Il est aussi recommandé de réaliser le test allergique avec le mélange au creux du coude avant toute utilisation.

Ces précautions s'appliquent dans les conditions d'application et de dosage citées ci-dessus. En cas de doute, posez votre question sur notre forum et consultez votre médecin.

Pourquoi ces huiles essentielles dans les différentes synergies ?

L'huile essentielle de Tea Tree

L’huile essentielle de Tea Tree est connue pour ses propriétés anti-infectieuses puissantes avec un large panel d’utilisations en cas d’infections respiratoire, digestive, urinaire, cutanée… et buccale. Grâce à sa richesse en monoterpènes, monoterpénols et 1-8 cinéole, elle vient renforcer l’action de l’huile essentielle de Laurier Noble contre les différents germes impliqués dans les déséquilibres de la flore buccale (bactéries anaérobies et Candida). En hygiène bucco-dentaire, c’est surtout sa forte concentration en gamma-terpinène et paracymène qui retient l’attention. En effet, ces deux molécules ont fait l’objet d’études qui ont mis en évidence leur action spécifique sur le développement de la plaque dentaire (ou biofilm). Des recherches plus anciennes avaient déjà montré que, même diluée à 1 %, l’huile essentielle de Tea Tree avait la capacité de s’opposer à la croissance de bactéries, par une action au niveau de leur perméabilité membranaire. Par certaines de ses propriétés secondaires, le Tea Tree va aussi contribuer à limiter l’inflammation et à favoriser la cicatrisation. Son goût n’est malheureusement pas très agréable mais l’huile essentielle de Tea Tree est souple d’emploi et bien tolérée. Il faudra juste veiller à bien respecter la dilution proposée dans le mélange pour éviter d’irriter les gencives et la muqueuse buccale.

L'huile essentielle de Myrrhe

L’huile essentielle de Myrrhe est fortement concentrée en sesquiterpènes (furanoeudesma-1,3-diène, curzérène et lindestrène), des molécules qui lui confèrent des propriétés complémentaires et synergiques du Laurier Noble et du Tea Tree pour prévenir le déchaussement des dents. En effet, c’est une huile essentielle à la fois anti-inflammatoire, anti-infectieuse et cicatrisante. Elle peut d’ailleurs être utilisée seule en gargarisme. Son utilisation par voie orale est réservée à la prescription thérapeutique mais il est possible de l'utiliser en massage sur les gencives pendant quelques jours. Par contre, elle reste contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes et les enfants de moins de 6 ans dans cette indication.

L'huile essentielle de Citron

L’huile essentielle de Citron est une des très rares huiles essentielles qui peuvent être utilisées pendant la grossesse. Elle est par ailleurs souvent conseillée en hygiène buccale, notamment en cas de mauvaise haleine pour sa saveur fruitée. Sa composition riche en monoterpènes et en citrals lui confère en effet des propriétés à la fois antibactériennes et antimycosiques. Comme pour le Tea Tree, plusieurs études ont même permis de confirmer l’action du gamma-terpinène sur des bactéries de la plaque dentaire. L'essence de Citron a donc été choisie pour remplacer le Laurier Noble dans le mélange pour femmes enceintes. Il faudra cependant tenir compte de sa richesse en limonène, un composant biochimique allergène qui peut aussi être irritant pour les muqueuses. Il faudra donc l’utiliser diluée dans une huile végétale et éviter un usage trop prolongé. Il faudra aussi bien la conserver à l’abri de la chaleur car le risque de développer une allergie serait plus élevé avec une huile essentielle oxydée.

L'huile essentielle de Lavande Vraie ou Fine

L’huile essentielle de Lavande Vraie ou Fine fait aussi partie des huiles essentielles qui peuvent être utilisées à partir du 2e trimestre de la grossesse. Elle est rarement citée dans les problèmes bucco-dentaires mais ses propriétés sont intéressantes à plusieurs titres en cas de parodontite chez les femmes enceintes. En effet, le linalol, l’un de ses composés majoritaires est d’abord un anti-infectieux à large spectre qui va compléter l’action du Citron et du Tea Tree. Le linalol est également connu pour son action cicatrisante et antalgique d’où le choix de l’huile essentielle de Lavande Vraie ou Fine en remplacement du Laurier Noble et de la Myrrhe. Son seul défaut sera son mauvais goût. Si c’est trop désagréable, il est possible de l’enlever du mélange. Le Citron et le Tea Tree seront déjà très actifs. En revanche, son parfum étant plus agréable que son goût, l’huile essentielle de Lavande Vraie ou Fine pourra en olfaction être d’une grande aide par son effet calmant sur le système nerveux central, qu’il s’agisse d’appréhension pour une visite chez le dentiste ou pour l’accouchement.

L'huile végétale de Sésame

L’huile végétale de Sésame a été sélectionnée comme support de dilution au vu de son action sur le développement de la plaque dentaire mise en évidence par plusieurs publications scientifiques. Elle serait aussi efficace que la chlorhexidine, cet ingrédient de médicaments largement prescrits en bains de bouche comme antiseptique dans les affections bucco-dentaires. Ces études ont notamment porté sur l’utilisation de l'huile de Sésame dans l'oil pulling (ou Gandouch), une pratique de la médecine traditionnelle indienne.

Conseils de prévention et autres approches naturelles

Adopter une bonne hygiène bucco-dentaire

Un brossage complet, sans être trop agressif pour les gencives, et des détartrages réguliers sont incontournables pour prévenir les maladies bucco-dentaires et le déchaussement des dents en particulier. C’est d’autant plus nécessaire en cas de gingivite, surtout s’il y a des facteurs aggravants comme une grossesse, le tabac, un diabète ou une maladie cardio-vasculaire. Complémentaires des huiles essentielles, les hydrolats aromatiques peuvent aussi être utilisés en routine ou dès les premiers signes, en soins locaux et en bains de bouches. Faciles d’emploi, ce sont des alternatives idéales pour les personnes sensibles et celles qui ne peuvent pas utiliser les huiles essentielles. En hygiène bucco-dentaire, on privilégie surtout les hydrolats de Laurier Noble, de Menthe Poivrée et de Tea Tree.

Macérats de bourgeons de Bouleau pubescent et Sapin blanc

Certains macérats de bourgeons sont connus pour avoir une action sur le métabolisme osseux et les troubles dentaires. C'est le cas du macérat de Bouleau Pubescent et du macérat de Sapin Blanc qui sont ainsi conseillés pour soutenir et améliorer le terrain général. Leur mécanisme d’action n’est pas encore scientifiquement prouvé mais des analyses et surtout des retours d’expérience ont permis de confirmer leur intérêt dans cette indication en complément de l’aromathérapie.

Oil pulling : bain de bouche à l'huile de Sésame ou de Coco

L'oil pulling (ou Gandouch) est une pratique ayurvédique (médecine traditionnelle indienne) qui consiste à réaliser un bain de bouche avec une cuillère à soupe d’huile végétale chaque matin, dès le réveil, pendant 10 à 20 minutes (sous la douche pour gagner du temps !). Il est ensuite conseillé de recracher pour éliminer les toxines. Les huiles les plus utilisées :

  • L’huile végétale de Coco est en effet connue pour diminuer la formation de la plaque dentaire. Etant donné qu’elle est sous forme solide à température ambiante, il est préférable de la liquéfier au bain-marie avant de réaliser le bain de bouche. Son action serait due à l'acide laurique, aussi appelé acide dodécanoïque, qui est antimicrobien et permet de lutter contre le tartre.
  • L’huile végétale de Sésame peut aussi être utilisée pour réaliser ce genre de bain de bouche. Des publications scientifiques montrent qu’après 10 jours de bain de bouche à l'huile de Sésame, la plaque dentaire et le nombre de bactéries présentes ont diminué.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 5 votes )

Bibliographie

Publication : Li, W., Li, H., Shi, Q., Sun, T., Xie, X., Song, B., & Huang, X. (2016). The dynamics and mechanism of the antimicrobial activity of tea tree oil against bacteria and fungi. Applied Microbiology and Biotechnology, 100(20), 8865–8875. https://doi.org/10.10

Publication : Merghni, A., Marzouki, H., Hentati, H., Aouni, M., & Mastouri, M. (2016). Antibacterial and antibiofilm activities of Laurus nobilis L. essential oil against Staphylococcus aureus strains associated with oral infections. Current Research in Translational Medicine, 64(1), 29–34. https://doi.org/10.1016/j.patbio.2015.10.003

Publication : Miladi, H., Zmantar, T., Kouidhi, B., al Qurashi, Y. M. A., Bakhrouf, A., Chaabouni, Y., Mahdouani, K., & Chaieb, K. (2017). Synergistic effect of eugenol, carvacrol, thymol, p-cymene and γ-terpinene on inhibition of drug resistance and biofilm formation of oral bacteria. Microbial Pathogenesis, 112, 156‑163. https://doi.org/10.1016/j.micpath.2017.09.057

Publication : Araujo, M. W., Charles, C. A., Weinstein, R. B., McGuire, J. A., Parikh-Das, A. M., Du, Q., Zhang, J., Berlin, J. A., & Gunsolley, J. C. (2015). Meta-analysis of the effect of an essential oil–containing mouthrinse on gingivitis and plaque. The Journal of the American Dental Association, 146(8), 610‑622. https://doi.org/10.1016/j.adaj.2015.02.011

Publication : Klimek-Szczykutowicz, Szopa, & Ekiert. (2020). Citrus limon (Lemon) Phenomenon—A Review of the Chemistry, Pharmacological Properties, Applications in the Modern Pharmaceutical, Food, and Cosmetics Industries, and Biotechnological Studies. Plants, 9(1), 119. https://doi.org/10.3390/plants9010119

Publication : Lobstein, A., Couic-Marinier, F., & Briot, C. (2017). Huile essentielle de Laurier noble. Actualités Pharmaceutiques, 56(571), 57‑60. https://doi.org/10.1016/j.actpha.2017.09.035

Publication : Castellino, G., Mesa, F., Cappello, F., Benavides-Reyes, C., Malfa, G. A., Cabello, I., & Magan-Fernandez, A. (2021). Effects of Essential Oils and Selected Compounds from Lamiaceae Family as Adjutants on the Treatment of Subjects with Periodontitis and Cardiovascular Risk. Applied Sciences, 11(20), 9563. https://doi.org/10.3390/app11209563

Publication : Germano, A., Occhipinti, A., Barbero, F., & Maffei, M. E. (2017). A Pilot Study on Bioactive Constituents and Analgesic Effects of MyrLiq®, a Commiphora myrrha Extract with a High Furanodiene Content. BioMed Research International, 2017, 1–11. https://doi.org/10.1155/2017/3804356

Publication : Asokan, S., Emmadi, P., & Chamundeswari, R. (2009). Effect of oil pulling on plaque induced gingivitis: A randomized, controlled, triple-blind study. Indian Journal of Dental Research, 20(1), 47.

Publication : Peedikayil, F., Sreenivasan, P., & Narayanan, A. (2015). Effect of coconut oil in plaque related gingivitis - A preliminary report. Nigerian Medical Journal, 56(2), 143. https://doi.org/10.4103/0300-1652.153406

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Millet, F. (2015). Le grand guide des huiles essentielles. Marabout.

Ouvrage : Géa, A., & Banel, P. (2022). Physiologie et huiles essentielles : Comment les huiles essentielles agissent sur les différents systèmes de l’organisme? DUNOD.

Ouvrage : Faucon, M., & Canac, P. (2018). Traité d'Aromathérapie scientifique et médicale, les hydrolats (1st ed.). Paris: Éd. Sang de la Terre.

Ouvrage : Festy, D. (2018). Ma bible des huiles essentielles: Guide complet d'aromathérapie. Leduc.s éditions.

Site Web : Maladie des gencives, Gingivite, Parodontite | ameli.fr | Assuré. (2021, 30 décembre). Ameli. https://www.ameli.fr/rhone/assure/sante/themes/maladie-gencives#:%7E:text=La%20maladie%20des%20gencives%20(gingivite,plaque%20dentaire%20sur%20les%20dents

À propos de ces conseils

Cet article a été rédigé et mis à jour par Théophane de la Charie et l'équipe de la Compagnie des Sens. Depuis ses débuts, l'entreprise est composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.