Il est parfois nécessaire d’extraire une ou plusieurs dents quand elles sont trop endommagées par une carie, par une fissure profonde ou quand elles sont sur le point de se déchausser. Cela peut aussi être envisagé pour des dents de sagesse, avant un traitement orthodontique ou implantaire. Grâce à l’anesthésie, l’extraction n’est plus un acte douloureux mais, pendant quelques jours ou quelques heures après l’intervention, il peut y avoir des saignements, des douleurs, un œdème, voire un hématome si l’extraction a été difficile. En complément des recommandations post-opératoires à respecter pour éviter des complications, des huiles essentielles comme le Clou de Girofle pourront notamment être utilisées pour avoir moins mal.

Cet article a été mis à jour le 25/11/2022

Pourquoi utiliser des huiles essentielles après une extraction dentaire ?

À condition de les utiliser correctement et au bon moment, les huiles essentielles seront très appréciées après une extraction dentaire. En effet, elles ont des propriétés à la fois puissantes et complémentaires, particulièrement recherchées après ce genre d’intervention :

  • Les huiles essentielles contiennent des molécules comme l’eugénol ou le menthol qui sont antalgiques, voire anesthésiantes. Ce sont les composants majoritaires du Clou de Girofle et de la Menthe Poivrée qui sont d’usage courant en cas de douleurs dentaires.
  • Leur pouvoir anti-infectieux a été confirmé par de nombreuses recherches, notamment sur les germes qui peuvent favoriser le développement de complications après une extraction dentaire comme l’alvéolite.
  • Leurs actions anti-inflammatoire et cicatrisante vont participer à la résorption de l’œdème et à la régénération des tissus.

Cependant, compte tenu des risques de complications après une extraction dentaire, l’application des huiles essentielles est déconseillée directement sur la plaie. Pour ne pas perturber le processus naturel de cicatrisation et éviter les interactions avec les traitements, il faudra également attendre au moins 24h avant de les utiliser. On privilégiera une application sur la gencive à proximité de la zone douloureuse ou en externe sur la joue. L’avis et le suivi du chirurgien-dentiste seront nécessaires jusqu’à la fin des soins, surtout en cas d’aggravation des symptômes.

Le réflexe rapide : l'huile essentielle de Clou de Girofle

Pour adultes et adolescents. Par voie locale, déposer 1 goutte d'huile essentielle de Clou de Girofle sur un coton tige imbibé d’huile végétale (HV de Nigelle ou n’importe quelle autre huile végétale alimentaire) et l’appliquer sur la gencive à proximité de la zone douloureuse, jusqu'à 5 fois par jour pendant 3 jours. En cas de gencive irritée ou trop sensible, utiliser le mélange proposé ci-dessous pour les enfants de plus de 6 ans.

Pour enfants de plus de 6 ans. Par voie locale, préparer un mélange à 5 % d'huile essentielle de Clou de Girofle dans une huile végétale alimentaire, de préférence l'huile végétale de Nigelle (0,5 mL ou 15 gouttes d’HE, dans 9,5 mL d’HV). Appliquer 2-3 gouttes du mélange sur la gencive à proximité de la zone douloureuse jusqu’à 5 fois par jour. Si l’application sur la gencive est trop sensible, surtout chez les enfants, le mélange pourra être appliqué sur la joue.

Synergie complète pour adultes

L'huile essentielle de Clou de Girofle est efficace seule, mais il peut être intéressant de l’associer avec d'autres huiles essentielles dans une synergie. Cela permet d’avoir un mélange plus complet et polyvalent, combinant de nombreuses propriétés et molécules actives au sein d'un même produit prêt à l'emploi.

Le mélange

Pour soulager les douleurs après une extraction dentaire, prenez votre flacon vide, et ajoutez :

    • 2 gouttes d'huile essentielle de Clou de Girofle
    • 1 goutte d'huile essentielle de Camomille Romaine
    • 2 gouttes d'huile essentielle de Menthe Poivrée
    • 50 gouttes d'huile végétale alimentaire

Bouchez (clic !), homogénéisez puis étiquetez votre flacon. Votre synergie est prête !

Mode d'utilisation

Minimum 24h après l’extraction dentaire, appliquer 2-3 gouttes du mélange sur la gencive à proximité de la zone douloureuse (du bout des doigts ou à l'aide d'un coton-tige) jusqu’à 5 fois par jour.

Si l’application sur la gencive est trop sensible, surtout chez les enfants, le mélange pourra être appliqué sur la joue à proximité de la zone douloureuse.

Bien se laver les mains après application en cas de contact direct.

Utilisateurs autorisés

OUI. Les adultes, les adolescents

NON. Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de - de 6 ans

Précautions particulières

  • Demander un avis médical avant utilisation pour les personnes épileptiques.
  • Ne pas utiliser cette synergie sur une longue durée sans l'avis d'un thérapeute, surtout chez les personnes déficientes en enzyme G6PD, en cas de troubles hépato-biliaires et de problèmes cardiovasculaires importants.
  • Il est aussi recommandé de réaliser le test allergique avec le mélange dans le creux du coude avant toute utilisation

Ces précautions s'appliquent dans les conditions d'application et de dosage citées ci-dessus. En cas de doute, posez votre question sur notre forum et consultez votre médecin.

Pourquoi ces huiles essentielles ?

L'huile essentielle de Clou de Girofle

L’huile essentielle de Clou de Girofle est majoritairement composée d’eugénol (72 à 88%). Cette molécule a une action antalgique qui a été comparée à celle de la lidocaïne avec des effets supérieurs car elle bloque des informations nerveuses, spécifiquement au niveau de la pulpe dentaire. De plus, son pouvoir anti-infectieux est très puissant. Cette molécule a une action bactéricide en détruisant les membranes cellulaires de nombreux germes. L'odeur du Clou de Girofle rappelle d'ailleurs le cabinet du dentiste.

L'huile essentielle de Camomille Romaine

Après une extraction dentaire, il peut y avoir une inflammation localement avec, en plus de la douleur, des signes comme un œdème. L’huile essentielle de Camomille Romaine est alors très intéressante pour remédier à ce problème car elle est majoritairement composée d’esters de la famille des angélates. Ces molécules sont très anti-inflammatoires, en particulier au niveau de la peau et des muqueuses.

Avec une utilisation en olfaction, son action calmante sur le système nerveux sera également un atout pour aider à supporter la douleur après l’extraction.

L'huile essentielle de Menthe Poivrée

Le menthol présent dans l’huile essentielle de Menthe Poivrée complète l’action antalgique du Clou de Girofle. En effet, cette molécule va agir sur d’autres mécanismes en inhibant la transmission de la douleur. Par ailleurs, le menthol est actif sur de nombreux germes présents dans la bouche. Enfin, la fraîcheur locale apportée par le menthol apportera une sensation agréable en bouche.

L'huile essentielle de Menthe Poivrée contient aussi de la menthone (13 % à 28 %), une cétone qui lui confère des propriétés cicatrisantes complémentaires, utiles après l’extraction.

Recommandations des chirurgiens-dentistes

Voici quelques exemples de recommandations données par les chirurgiens-dentistes en préparation d’une extraction dentaire ou juste après l’intervention, pour favoriser le processus normal de cicatrisation et prévenir la survenue de complications comme l’alvéolite :

  • Quelques jours avant et juste après l’intervention : arrêter de fumer et éviter l’alcool.
  • Prévenir son médecin et son dentiste en cas de traitement anti-coagulant. Même pour certaines substances naturelles (ex : Ginko Biloba), il pourra être recommandé d’arrêter le traitement entre 1 et 4 jours selon les cas.
  • Préparer de la glace au congélateur en prévision du retour. À appliquer ensuite sur la joue pour limiter la douleur et la formation d’un œdème.
  • Prendre une dose d'Arnica Montana 9CH la veille et le matin de l'intervention. À renouveler après l’intervention si besoin.
  • Juste après l’opération : ne pas se rincer la bouche, pas de bain de bouche, pas de brossage du secteur concerné, mais brosser le reste des dents normalement, les boissons ou aliments trop chauds. Privilégier une alimentation mixée ou fine sans miettes ou débris.
  • Attention aux risques liés à une reprise trop rapide ou trop vigoureuse du brossage de la zone opérée ou des bains de bouche.
  • Limiter les activités physiques intenses pendant 24 heures après l’extraction.
  • Consulter au plus vite en cas de signes d’aggravation : saignements trop abondants, douleurs persistantes, infection…

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 326 votes )

Bibliographie

Publication : Lobstein, Annelise; Couic-Marinier, Françoise (2016). Huile essentielle de Menthe poivrée. Actualités Pharmaceutiques, 55(558), 57–59. doi:10.1016/j.actpha.2016.06.021

Publication : Bodhankar, S., Kurian, R., Arulmozhi, D., & Veeranjaneyulu, A. (2006). Effect of eugenol on animal models of nociception. Indian Journal of Pharmacology, 38(5), 341. https://doi.org/10.4103/0253-7613.27702

Publication : Marchese, A. and al. (2017). Antimicrobial activity of eugenol and essential oils containing eugenol: A mechanistic viewpoint. Critical Reviews in Microbiology, 43(6), 668–689. https://doi.org/10.1080/1040841x.2017.1295225

Publication : Al-Snafi, A. E. (2016). Medical importance of Anthemis nobilis (Chamaemelum nobile)-A review. AJPST, 6(2), 89-95.

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Millet, F. (2022). Le grand guide des huiles essentielles. Marabout.

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.