L’hypersensibilité dentaire apparaît quand il y a une perte d’émail et/ou un déchaussement des dents. Le nerf dentaire n’étant plus protégé, tout contact avec le froid, le chaud, le sucré, l’acide… peut alors déclencher une douleur vive et désagréable. Les huiles essentielles ne permettront pas de remplacer les soins dentaires nécessaires, mais en complément, elles pourront contribuer à limiter la sensation douloureuse tout en agissant sur certains facteurs aggravants. C’est notamment le cas du Clou de Girofle qui est largement utilisé depuis très longtemps en cas de problèmes bucco-dentaires douloureux.

Pourquoi utiliser des huiles essentielles en cas de sensibilité dentaire ?

La prise en charge de l’hypersensibilité des dents repose principalement sur des conseils de prévention. S’ils ne sont pas suffisants, plusieurs soins dentaires peuvent être envisagés comme la pose de résines pour reconstituer l’émail, la dévitalisation de la dent, jusqu’à la greffe de gencive. Les huiles essentielles ne pourront certes pas les remplacer, mais dans tous les cas, il est toujours possible d’y avoir recours en complément pour limiter :

  • La sensation douloureuse, grâce à leurs propriétés antalgiques et anesthésiantes largement utilisées dans toutes les problématiques qui touchent la sphère bucco-dentaire ;
  • Le développement de bactéries et de champignons qui peuvent aggraver la situation (développement de caries et de maladies parodontales) ;
  • L’inflammation de la muqueuse buccale, souvent associée à l’hypersensibilité dentaire.

À elle seule, l’huile essentielle de Clou de Girofle agit à ces trois niveaux. Ce n’est donc pas un hasard si les clous de girofle ont été utilisés pendant bien longtemps en cas de problèmes bucco-dentaires, non seulement comme « remède de grand-mère », mais aussi par les dentistes !

Le réflexe rapide : l’huile essentielle de Clou de Girofle

Comment l'utiliser ?

Pour adultes et enfants de plus de 6 ans. Par voie locale, préparer un mélange à 5 % d'huile essentielle de Clou de Girofle dans une huile végétale alimentaire, de préférence l'huile végétale de Nigelle (0,5 mL ou 15 gouttes d’HE, dans 9,5 mL d’HV). Après le brossage des dents ou en cas d’épisode douloureux, appliquer 1 à 2 gouttes du mélange sur la zone douloureuse jusqu’à 3 fois par jour. Si l’application est trop sensible, la quantité d’huile essentielle pourra être réduite de moitié.

Pour les plus pressés, déposer 1 goutte de Clou de Girofle sur un coton tige imbibé d’huile végétale (HV de Nigelle ou n’importe quelle autre huile végétale alimentaire) et l’appliquer sur la zone douloureuse, jusqu'à 3 fois par jour pendant 3 jours maximum.

En cas d'usage quotidien, il est recommandé de faire un arrêt d’une semaine après 3 semaines d'utilisation avant de recommencer. Alterner si possible avec une autre huile essentielle.

Pourquoi est-elle efficace ?

Les connaissances actuelles permettent d'expliquer pourquoi l’huile essentielle de Clou de Girofle est si efficace et polyvalente dès qu’il s’agit de problèmes bucco-dentaires. C’est en particulier grâce à sa richesse en eugénol (80% et plus). En effet, cette molécule a fait l’objet de nombreuses études qui ont permis de mieux connaître ses modes d’action et, parmi ses multiples propriétés, de confirmer celles qui sont recherchées en cas d’hypersensibilité dentaire :

  • Une activité anesthésiante locale qui a même été comparée à celle de la lidocaïne, un principe actif de médicament anesthésiant.
  • Une activité anti-infectieuse à large spectre : bactéricide et antifongique avec, d’après des études plus récentes, une action inhibitrice sur la formation du biofilm au niveau de la plaque dentaire.
  • Une activité anti-inflammatoire, notamment par inhibition de la formation de molécules pro-inflammatoires.

Toutefois, l’eugénol fait aussi partie des phénols, des molécules connues pour être dermocaustiques. Il est donc recommandé de l’utiliser diluée dans une huile végétale. Sinon, avant de bénéficier de son effet antalgique, son application risque de provoquer une sensation de brulure, certes passagère, mais désagréable.

Par ailleurs, elle est contre-indiquée pendant toute la grossesse et l’avis d’un thérapeute sera nécessaire pour son usage chez les jeunes enfants. On privilégiera alors l’usage de l'hydrolat de Laurier Noble ou d’huiles essentielles plus douces parmi les huiles essentielles recommandées pour éviter le déchaussement des dents.

Conseils de prévention et autres approches naturelles

  • Adopter une bonne hygiène bucco-dentaire avec un brossage régulier et complet, mais tout en douceur, en choisissant un dentifrice adapté et une brosse à dents à poils souples. Cela contribuera à limiter le développement de la plaque dentaire sans agresser l'émail des dents ou les gencives. Il est également possible d'utiliser les huiles essentielles pour imiter la plaque dentaire et le tartre en complément de celles qui sont conseillées dans cette page. 
  • Adapter son régime alimentaire en évitant les aliments sucrés et les boissons acides, surtout en dehors des repas.
  • Limiter les grincements de dents (bruxisme) qui sont à l’origine d’une érosion importante jusqu’à fracturer les dents et entraîner une sensibilité dentaire. Le dentiste pourra prescrire un protège-dents et, comme le stress et l’anxiété font partie des facteurs de risque, il est également possible d’utiliser des huiles essentielles en cas de bruxisme.

Sensibilité dentaire : causes et symptômes

La sensibilité dentaire est cette sensation vive et douloureuse ressentie au moindre contact des dents avec une boisson ou un aliment trop chaud, trop froid, acide ou très sucré. Dans certains cas, la simple inspiration d’air frais, ou juste l’effleurement de la brosse à dents peut déclencher ce frisson aigu et désagréable. La sensibilité dentaire apparaît quand il y a une perte d’émail et/ou un déchaussement des dents, Le nerf dentaire n’est alors plus protégé que par la dentine, cette couche interne de la dent qui est plus « poreuse », notamment aux influx douloureux. C’est pourquoi les chirurgiens-dentistes parlent plutôt d’hypersensibilité dentinaire.

Les causes de la sensibilité dentaire sont multiples :

  • Un brossage trop vigoureux, une brosse à dents trop dure ou un dentifrice trop abrasif ;
  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire ;
  • Une maladie parodontale (gingivite, parodontite) ;
  • Une alimentation trop acide et/ou trop sucrée ;
  • Le bruxisme (grincement des dents) ;
  • La prise de certains médicaments, le tabac, le reflux gastro-oesophagien...

Quant à l’hypersensibilité faisant suite à la pose d’un appareil dentaire, à un détartrage, au traitement d’une carie ou au blanchiment des dents, elle ne sera, heureusement, que passagère. Attention cependant, ce type de douleurs est parfois similaire à celui d’une carie et peut aussi être le signe d’autres troubles comme un abcès, une dent cassée, une poussée de dent de sagesse, voire une sinusite… Il est donc impératif de consulter pour éviter de passer à côté d’une urgence ou d’un problème plus grave.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Bibliographie

Publication : Gucwa, K., Milewski, S., Dymerski, T., & Szweda, P. (2018). Investigation of the Antifungal Activity and Mode of Action of Thymus vulgaris, Citrus limonum, Pelargonium graveolens, Cinnamomum cassia, Ocimum basilicum, and Eugenia caryophyllus Essential Oils. Molecules, 23(5), 1116. https://doi.org/10.3390/molecules23051116

Publication : Bodhankar, S., Kurian, R., Arulmozhi, D., & Veeranjaneyulu, A. (2006). Effect of eugenol on animal models of nociception. Indian Journal of Pharmacology, 38(5), 341. https://doi.org/10.4103/0253-7613.27702

Publication : Marchese, A. and al. (2017). Antimicrobial activity of eugenol and essential oils containing eugenol: A mechanistic viewpoint. Critical Reviews in Microbiology, 43(6), 668–689. https://doi.org/10.1080/1040841x.2017.1295225

Publication : Yagura, S., Onimaru, H., Kanzaki, K., & Izumizaki, M. (2018). Inhibitory effects of eugenol on putative nociceptive response in spinal cord preparation isolated from neonatal rats. Experimental Brain Research, 236(6), 1767–1774. https://doi.org/10.1007/s00221-018-5254-y

Publication : Miladi, H., Zmantar, T., Kouidhi, B., al Qurashi, Y. M. A., Bakhrouf, A., Chaabouni, Y., Mahdouani, K., & Chaieb, K. (2017). Synergistic effect of eugenol, carvacrol, thymol, p-cymene and γ-terpinene on inhibition of drug resistance and biofilm formation of oral bacteria. Microbial Pathogenesis, 112, 156‑163. https://doi.org/10.1016/j.micpath.2017.09.057

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Géa, A., & Banel, P. (2022). Physiologie et huiles essentielles : Comment les huiles essentielles agissent sur les différents systèmes de l’organisme? DUNOD.

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.