La gingivite est une inflammation des gencives, le plus souvent annoncée par des saignements au moment du brossage et principalement due à une accumulation de plaque dentaire. Une bonne hygiène bucco-dentaire est donc essentielle pour la prévenir et éviter des complications. Dans tous les cas, une visite et un suivi régulier chez son dentiste s’imposent. En complément des soins nécessaires, plusieurs huiles essentielles présentent un intérêt validé par des études scientifiques de plus en plus nombreuses. Ces recherches ont notamment permis de mettre en évidence l’action de certains de leurs composants sur des germes spécifiquement impliqués dans l’apparition de gingivites. Il s'agit notamment du gamma-terpinène présent à la fois dans les huiles essentielles de Tea Tree et de Citron, mais aussi de l’eugénol qu’on retrouve dans le Laurier Noble ou le fameux Clou de Girofle. Sans oublier les huiles essentielles de Menthe Poivrée ou Menthe des Champs qui sont riches en menthol et déjà largement utilisées dans la composition de bains de bouches et dentifrices.

Gingivite : causes et symptômes

La gingivite fait partie des parodontopathies, ces maladies qui touchent tout ou partie du parodonte. Le parodonte est le terme qui désigne l'ensemble des tissus de soutien de la dent (gencive, os, tendons). La gingivite désigne ainsi plus spécifiquement un état inflammatoire au niveau des gencives. Ce sont généralement des saignements au moment du brossage des dents qui en sont les premiers signes. Elle peut aussi s’accompagner d’une halitose (mauvaise haleine). Elle n’est pas spécialement douloureuse sauf en cas de gingivite aiguë, quand les gencives enflammées apparaissent rouges, enflées et sensibles. La mastication peut alors devenir problématique. Si la gingivite dure plusieurs jours, il est important de consulter. Sans traitement, elle risque de persister sous une forme chronique. La gingivite peut alors évoluer en parodontite avec une atteinte irréversible de tout le pardonte, accompagnée d’un risque de déchaussement et de perte des dents.

Dans la majorité des cas, les problèmes de gencives sont directement en lien avec l’accumulation de plaque dentaire et de tartre surtout si le brossage des dents est insuffisant. Tout le monde peut donc être concerné par une gingivite, y compris les jeunes enfants, mais certains facteurs sont plus particulièrement favorables à leur développement :

  • les modifications hormonales au moment de la puberté, de la grossesse ou de la ménopause ;
  • une infection, une baisse d’immunité, des apports insuffisants en vitamines (B, C et D) ou en minéraux (ex : calcium, zinc), un diabète, le stress ou simplement l’âge ;
  • la consommation d’alcool, de tabac et de cannabis ;
  • certains médicaments qui diminuent la production de salive ou qui favorisent une prolifération du tissu gingival ;
  • une prothèse mal ajustée...

Dans tous les cas, si l’on souhaite l’éviter, il sera primordial d’adopter une bonne hygiène bucco-dentaire, sans oublier d’aller chez le dentiste pour des conseils personnalisés et un détartrage régulier.

Pourquoi utiliser les huiles essentielles quand les gencives sont enflammées ?

En complément de l'action mécanique du brossage et du détartrage, l’utilisation d'huiles essentielles a fait l’objet de plusieurs recherches scientifiques dans le cas des gingivites. Ces études ont notamment permis de mesurer l’efficacité de certaines huiles essentielles dans la prévention du développement de la plaque dentaire sans pour autant perturber l’écosystème buccal, ni l’intégrité de la muqueuse. Elles sont donc considérées comme une alternative pertinente aux bains de bouche antiseptiques habituels qui, utilisés de manière prolongée, exposent à une coloration des dents et un déséquilibre du microbiote présent dans la bouche. Grâce aux multiples propriétés de leurs composants chimiques, les huiles essentielles peuvent ainsi contribuer à prévenir l'inflammation des gencives et accompagner leur traitement par différentes actions synergiques :

  • anti-infectieuses polyvalentes,
  • anti-inflammatoires,
  • antalgiques…

Les connaissances actuelles sur la composition de la flore buccale sont un atout majeur pour comprendre l’intérêt des huiles essentielles et choisir celles qui seront les plus adaptées en cas de gingivite. En effet, on sait aujourd’hui que ce sont certains streptocoques qui sont impliqués dans l’apparition des caries alors que les gingivites seraient plutôt associées à la pullulation de bactéries anaérobies ou de germes à l’origine de mycoses buccales comme les Candida. Or, certaines huiles essentielles comme le Tea Tree, le Laurier Noble ou le Clou de Girofle contiennent plusieurs molécules actives à la fois sur les bactéries et les Candida présents dans le microbiote de la bouche. L’essence de Bergamote aurait même une action puissante sur les bactéries anaérobies dont le Parvimonas micra qui est souvent identifié chez les patients atteints de parodontite chronique.

En cas d’inflammation aiguë ou de douleurs associées, les huiles essentielles vont par ailleurs avoir une action sur ces symptômes. Certaines permettront aussi de contribuer à la cicatrisation des tissus lésés. On veillera à bien les choisir et à les utiliser diluées pour donner un parfum agréable aux soins et respecter l’intégrité de la muqueuse buccale qui est sensible.

Les conseils de cette page concernent surtout l’utilisation d’huiles essentielles en cas d’épisodes aigus de gingivite, avec un usage limité à quelques jours. Au-delà de 5 jours, il est conseillé de continuer à limiter la plaque dentaire et le tartre en privilégiant l'usage des huiles essentielles en bains de bouche sous des formes plus diluées et d’alterner avec des hydrolats aromatiques.

Le reflexe rapide : l’huile essentielle de Tea Tree

Pourquoi est-elle efficace ?

Grâce à sa composition unique combinant des monoterpènes avec des monoterpénols et du 1-8 cinéole, l’huile essentielle de Tea Tree est reconnue comme une anti-infectieuse majeure incontournable. En effet, toutes ces molécules agissent en synergie et lui confèrent des propriétés aussi bien antivirale, qu’antibactérienne et antifongique avec un large panel d’utilisations en cas d’infections respiratoire, digestive, urinaire, cutanée… et buccale. En hygiène bucco-dentaire, c’est surtout sa forte concentration en gamma-terpinène et paracymène qui la désigne comme une huile essentielle de premier choix en cas de gingivite. Ces deux molécules ont notamment fait l’objet d’études qui ont mis en évidence leur action spécifique sur le développement de la plaque dentaire (ou biofilm). Des recherches plus anciennes avaient déjà permis de révéler que, même diluée à 1 %, l’huile essentielle de Tea Tree avait la capacité de s’opposer à la croissance de bactéries, par une action au niveau de leur perméabilité membranaire. En agissant directement sur les différents germes impliqués dans la gingivite (bactéries anaérobies et Candida), cette huile essentielle va donc permettre de s’attaquer à la source du problème tout en contribuant, par certaines de ses propriétés secondaires, à limiter l’inflammation et à favoriser la cicatrisation.

L’huile essentielle de Tea Tree est souple d’emploi et bien tolérée. Il faudra juste veiller à la diluer avant de l’appliquer sur les gencives compte tenu de son potentiel irritant pour la peau et les muqueuses. Son goût n’est malheureusement pas très agréable. Pour les personnes qui ne le supporterait pas du tout, il faudra alors privilégier la synergie ou les autres huiles essentielles présentées dans la suite de cet article.

Comment l'utiliser ?

  • Adultes et enfants de plus de 6 ans. Par voie locale, préparer un mélange à 10 % d'huile essentielle de Tea Tree dans une huile végétale alimentaire, de préférence l'huile végétale de Sésame (1 mL ou 30 gouttes d’HE, dans 9 mL d’HV). Après le brossage des dents, appliquer 3 à 5 gouttes du mélange sur la gencive, ou à l'aide d'un coton tige, jusqu’à 3 fois par jour pendant 5 jours. Si l’application est malgré tout trop sensible, la quantité d’huile essentielle pourra être réduite de moitié. Toujours bien se laver les mains après application en cas de contact direct.
  • Pour les adultes plus pressés, déposer 1 goutte pure d’huile essentielle de Tea Tree sur un coton tige imbibé d’huile végétale (HV de Sésame ou n’importe quelle autre huile végétale alimentaire) pour l’appliquer sur la gencive après le brossage des dents.
  • Femmes enceintes de plus de 3 mois et enfants de plus de 3 ans. Par voie locale, préparer un mélange à 5 % d'huile essentielle de Tea Tree dans une huile végétale alimentaire, de préférence l'huile végétale de Sésame (0.5 mL ou 15 gouttes d’HE, dans 9.5 mL d’HV). Après le brossage des dents, appliquer 3 à 5 gouttes du mélange sur la gencive jusqu’à 3 fois par jour pendant 5 jours maximum. Toujours bien se laver les mains après application en cas de contact direct.

Synergie complète pour adulte

L'huile essentielle de Tea Tree est très efficace en cas de gingivite. Il est néanmoins intéressant de l’associer avec d'autres huiles essentielles dans une synergie. Cela permet d’utiliser un mélange avec une spectre anti-infectieux plus complet et un goût plus agréable. L’huile végétale de sésame a été choisie comme support de dilution au vu de son action sur le développement de la plaque dentaire mise en évidence par plusieurs publications scientifiques.

Le mélange

Prenez votre flacon vide de 10ml et ajoutez :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Citron
  • 5 gouttes d'huile essentielle de Laurier Noble
  • 9 mL d'huile végétale de Sésame

Bouchez (clic !), homogénéisez puis étiquetez votre flacon. Votre synergie est prête !

Modes d'utilisation

Plusieurs usages complémentaires au choix:

  • Appliquer quelques gouttes du mélange sur la gencive (du bout des doigts ou à l'aide d'un coton-tige) jusqu’à 3 fois par jour et pendant 5 jours maximum. Bien se laver les mains après application en cas de contact direct.
  • Déposer 1 à 2 gouttes du mélange directement sur le dentifrice avant le brossage.
  • Pour les plus sensibles, mettre 3 gouttes du mélange dans un verre d'eau. Après le brossage des dents, faire un gargarisme pendant quelques secondes pour émulsionner le mélange dans la bouche, avant de recracher.

Utilisateurs autorisés

OUI. Les adultes et les enfants de + de 6 ans.
NON. Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de - de 6 ans.

Précautions particulières

  • Demander un avis médical avant l'utilisation de cette synergie pour les personnes asthmatiques et épileptiques
  • Plusieurs huiles essentielles du mélange étant irritantes pour la peau, il est conseillé de bien respecter le mode d'utilisation et les quantités indiquées.
  • Il est aussi recommandé de réaliser le test allergique avec le mélange au creux du coude avant toute utilisation.

Ces précautions s'appliquent dans les conditions d'application et de dosage citées ci-dessus. En cas de doute, posez votre question sur notre forum et consultez votre médecin.

Autres huiles essentielles efficaces en cas de gingivite

L’huile essentielle de Clou de Girofle

Pourquoi est-elle efficace ?

L’huile essentielle de Clou de Girofle est elle aussi incontournable en hygiène bucco-dentaire. C’est surtout LA référence pour soulager les douleurs en cas de rage de dents et son parfum, bien caractéristique, fait automatiquement penser à celui du cabinet dentaire. Les fameux clous de Girofle (boutons floraux du giroflier) étaient en effet utilisés depuis bien longtemps par les dentistes. On sait aujourd’hui que l’huile essentielle de Clou de Girofle est particulièrement riche en eugénol, une molécule aux multiples propriétés anti-infectieuse, antalgique, anesthésique locale et anti-inflammatoire confirmées par de nombreuses études. Elle pourra donc, si besoin, remplacer l’huile essentielle de Laurier Noble dans la synergie proposée. L’activité bactéricide de l’eugénol est rapide et puissante sur plusieurs germes pathogènes présents dans la flore buccale. Quant à son action anesthésiante locale, elle serait supérieure à celle de la lidocaïne en bloquant spécifiquement la fibre nerveuse impliquée dans la douleur inflammatoire de la pulpe dentaire. elles sera donc particulièrement indiquée en cas de gingivite douloureuse. Il est néanmoins important de rappeler que l’eugénol fait partie de la famille des phénols présentant un risque de dermocausticité. C’est la raison pour laquelle l'huile essentielle de Clou de Girofle sera utilisée diluée dans une huile végétale. Avant de ressentir son effet antalgique, son application pourra quand même être associée à une sensation de brûlure passagère en fonction de la sensibilité de chacun. La bonne nouvelle est qu'elle reste efficace même diluée. Elle reste cependant contre-indiquée pendant toute la grossesse, l’allaitement et chez les enfants de moins de 6 ans.

Comment l'utiliser ?

Adultes et enfants de plus de 6 ans. Par voie locale, préparer un mélange à 3% d'huile essentielle de Clou de Girofle dans une huile végétale alimentaire, de préférence l'huile végétale de Sésame (0,3 mL ou 9 gouttes d’HE dans 9,7 mL d’HV). Après le brossage des dents, appliquer 1 à 2 gouttes du mélange directement sur les gencives ou à l’aide d’un coton tige, jusqu’à 2 fois par jour et pendant 5 jours maximum. Bien se laver les mains après application en cas de contact direct.

L’huile essentielle de Laurier Noble

Pourquoi est-elle efficace ?

L’huile essentielle de Laurier Noble est une huile essentielle très polyvalente, particulièrement recommandée en cas d’atteintes gingivales infectieuses et/ou douloureuses. Sa composition riche en molécules anti-infectieuses, alpha et béta pinènes, linalol, eugénol et 1-8 cinéole lui permet d’agir directement sur les bactéries présentes dans la plaque dentaire ainsi que sur d’autres germes en lien avec des affections buccales comme le Candida albicans. Elle est donc tout indiquée en cas de gingivites, d’aphtes ou encore de muguet buccal. Comme le Clou de Girofle, l’huile essentielle de Laurier Noble est par ailleurs très appréciée pour ses propriétés antalgiques et antinévralgiques. Moins concentrée en eugénol, et donc moins irritante pour les muqueuses, elle contient par ailleurs du méthyleugénol qui est lui aussi connu pour inhiber certains récepteurs de la douleur. Même s’il est recommandé de l’utiliser diluée et de tenir compte de son pouvoir allergisant, elle est plus facile d’emploi que l’huile essentielle de Clou de Girofle.

Comment l’utiliser ?

Adultes et enfants de plus de 6 ans. Par voie locale, préparer un mélange à 5% d'huile essentielle de Laurier Noble dans une huile végétale alimentaire, de préférence l'huile végétale de Sésame (0,5 mL ou 15 gouttes d’HE dans 9,5 mL d’HV). Après le brossage des dents, appliquer 1 à 2 gouttes du mélange directement sur les gencives ou à l’aide d’un coton tige. Jusqu’à 2 fois par jour et pendant 5 jours maximum. Bien se laver les mains après application en cas de contact direct.

L’huile essentielle de Menthe Poivrée

Pourquoi est-elle efficace ?

L’huile essentielle de Menthe Poivrée peut contenir presque 50% de menthol. C’est cette molécule au parfum si caractéristique qui va agir sur les nombreux germes qui peuvent proliférer dans la bouche (bactéries de la plaque dentaire et/ou Candida albicans). C’est encore le menthol qui lui confère ses fameuses propriétés anesthésiantes locales si appréciées dans les maux de tête mais aussi en cas de douleurs dentaires. Par son « effet froid » instantané, combiné à son parfum si caractéristique, le menthol donne aussi à l'huile essentielle de Menthe Poivrée cette sensation d’haleine fraîche et saine si agréable et déjà largement utilisée pour aromatiser les dentifrices et autres bains de bouches. L'huile essentielle de Menthe Poivrée contient également de la menthone (de 13% à 28%), une cétone aux propriétés cicatrisantes qui va contribuer à régénérer la muqueuse buccale et les gencives en cas de lésions. La présence de cétone et de menthol en fortes concentrations oblige néanmoins à l'utiliser avec précaution, surtout en cas d’utilisation régulière. Elle est réservée à l’adulte et aux enfants de plus de 6 ans.

En cas de besoin, la Menthe Poivrée pourra être remplacée par de l'huile essentielle de Menthe des Champs tout en respectant les mêmes précautions d’emploi. L’huile essentielle de Menthe Verte doit, quant à elle, être évitée. Plus délicate d’emploi, elle ne contient pas de menthol et n’est pas utilisée pour les problèmes bucco-dentaires.

Comment l’utiliser ?

Pour adultes et enfants de plus de 6 ans. Par voie locale, préparer un mélange à 5 % d'huile essentielle de Menthe Poivrée dans une huile végétale alimentaire, de préférence l'huile végétale de Sésame (0.5 mL ou 15 gouttes d’HE, dans 9,5 mL d’HV). Après le brossage, appliquer 1 à 2 gouttes du mélange directement sur les gencives ou à l’aide d’un coton tige, jusqu’à 2 fois par jour et pendant 5 jours maximum. Bien se laver les mains après application en cas de contact direct.

L’huile essentielle de Citron

Pourquoi est-elle efficace ?

L'huile essentielle de Citron fait également partie des huiles essentielles les plus utilisées en hygiène buccale. Elle est souvent conseillée en cas de mauvaise haleine pour sa saveur fruitée, mais la présence de monoterpènes et citrals lui confère surtout des propriétés antibactériennes et antimycosiques confirmées in vitro et in vivo. C’est avant tout le gamma-terpinène, également présent dans l’huile essentielle de Tea Tree, qui serait intéressant dans le cas des gingivites par son action spécifique sur les bactéries de la plaque dentaire. On attribue par ailleurs au Citron des effets sur le blanchiment des dents. On retrouve l’essence de Citron dans la composition de nombreux dentifrices et bains de bouche, d’autant que son arôme fait souvent l’unanimité. En outre, elle est facile d’emploi et présente moins de contre-indications que les autres huiles essentielles déjà citées. Elle sera donc particulièrement adaptée aux enfants. Il faudra cependant tenir compte du fait qu’elle contient 56 à 78% de limonène, un composant biochimique allergène et potentiellement irritant pour la muqueuse. Il est donc recommandé de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser, d’éviter un usage trop prolongé et de l’utiliser diluée. On recommande aussi de la conserver à l’abri de la chaleur car le risque de développer une allergie serait plus élevé avec une huile oxydée.

Comment l’utiliser ?
  • Adultes et enfants de plus de 6 ans. En application locale. Préparer un mélange à 10 % d'huile essentielle de Citron dans une huile végétale alimentaire, de préférence l'huile végétale de Sésame (1 mL ou 30 gouttes d’HE, dans 9 mL d’HV). Après le brossage des dents, appliquer 1 à 2 gouttes du mélange directement sur les gencives ou à l’aide d’un coton tige. Jusqu’à 3 fois par jour et pendant 5 jours maximum.
  • Pour les adultes plus pressés, déposer 1 goutte d’huile essentielle de Citron sur un coton tige préalablement imbibé d’huile végétale (HV de Sésame ou n’importe quelle autre huile végétale alimentaire) et l’appliquer sur les gencives après le brossage des dents.
  • Femmes enceintes de + de 3 mois et enfants de + de 3 ansEn application locale. Préparer un mélange à 5 % d'huile essentielle de Citron dans une huile végétale alimentaire, de préférence l'huile végétale de Sésame (0,5 mL ou 15 gouttes d’HE, dans 9,5 mL d’HV). Après le brossage des dents, appliquer 1 à 2 gouttes du mélange directement sur les gencives ou à l’aide d’un coton tige. Jusqu’à 3 fois par jour et pendant 5 jours maximum.

Prévention des gingivites et autres approches naturelles

Limiter la plaque dentaire et le tartre

En dehors des situations de gingivite aiguë, une utilisation préventive des huiles essentielles peut efficacement prendre le relai pour limiter la plaque dentaire et le tartre. Complétées par un brossage régulier des dents et l’usage de fils ou de brossettes interdentaires, elles vont contribuer à éviter les récidives et la survenue de complications.

Pour vérifier si le brossage est suffisant, il existe des révélateurs de plaque dentaire. Ce sont des produits à appliquer après le brossage qui colorent les zones où il reste de la plaque dentaire. Cette méthode visuelle et pédagogique permet d’améliorer la qualité du brossage, avec un aspect ludique pour les enfants.

Les hydrolats de Laurier Noble, Menthe Poivrée ou Tea Tree

Plusieurs hydrolats aromatiques présentent des propriétés antiseptiques et analgésiques utiles en cas de gingivite. Ils contribuent eux aussi à rééquilibrer la flore buccale, éviter des récidives ou les complications des gingivites. Efficaces et faciles d’emploi, ce sont des alternatives idéales pour les personnes sensibles et celles qui ne peuvent pas utiliser les huiles essentielles, notamment les femmes enceintes et les jeunes enfants. En dehors des épisodes aigus de gingivites, ils sont aussi tout indiqués pour prendre le relai des huiles essentielles. Parmi les plus utilisés, on retiendra : l'hydrolat de Laurier Noble, l'hydrolat de Menthe Poivrée et l'hydrolat de Tea Tree. Ils ont enfin l'avantage de pouvoir être avalés sans présenter autant de risques que les huiles essentielles.

Seuls ou associés, ils sont utilisés en bains de bouche, purs ou dilués dans un peu d’eau, 2 à 3 fois par jour en complément du brossage. Comme ils doivent être conservés au réfrigérateur, leur fraîcheur sera un atout supplémentaire en hygiène bucco-dentaire.

La Propolis

Compte tenu de sa richesse en composants anti-infectieux, la Propolis est ajoutée dans la composition de certains dentifrices et bains de bouche. Plusieurs études ont d’ailleurs porté sur l’évaluation de son efficacité sur le développement de la plaque dentaire et en cas de gingivite. D’autres recherches sont encore nécessaires mais certains résultats s’avèrent déjà assez prometteurs pour l’intégrer dans une approche naturelle.

L’extrait hydro-alcoolique peut être utilisé en bain de bouche en diluant 15 gouttes dans un verre d'eau, 2 fois par jour après le brossage des dents (ne pas avaler !). Pour les enfants de plus de 6 ans, diminuer la dose par deux. Ne pas utiliser pendant plus de 3 semaines consécutives, au risque de développer une réaction allergique. Pour rappel, l'extrait hydro-alcoolique de propolis est déconseillé aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes, et en cas d’allergie aux produits de la ruche.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.9 ( 7 votes )

Bibliographie

Publication : McKay, D. L., & Blumberg, J. B. (2006). A review of the bioactivity and potential health benefits of peppermint tea (Mentha piperita L.). Phytotherapy Research, 20(8), 619–633. https://doi.org/10.1002/ptr.1936

Publication : Li, W., Li, H., Shi, Q., Sun, T., Xie, X., Song, B., & Huang, X. (2016). The dynamics and mechanism of the antimicrobial activity of tea tree oil against bacteria and fungi. Applied Microbiology and Biotechnology, 100(20), 8865–8875. https://doi.org/10.10

Publication : Merghni, A., Marzouki, H., Hentati, H., Aouni, M., & Mastouri, M. (2016). Antibacterial and antibiofilm activities of Laurus nobilis L. essential oil against Staphylococcus aureus strains associated with oral infections. Current Research in Translational Medicine, 64(1), 29–34. https://doi.org/10.1016/j.patbio.2015.10.003

Publication : Miladi, H., Zmantar, T., Kouidhi, B., al Qurashi, Y. M. A., Bakhrouf, A., Chaabouni, Y., Mahdouani, K., & Chaieb, K. (2017). Synergistic effect of eugenol, carvacrol, thymol, p-cymene and γ-terpinene on inhibition of drug resistance and biofilm formation of oral bacteria. Microbial Pathogenesis, 112, 156‑163. https://doi.org/10.1016/j.micpath.2017.09.057

Publication : Araujo, M. W., Charles, C. A., Weinstein, R. B., McGuire, J. A., Parikh-Das, A. M., Du, Q., Zhang, J., Berlin, J. A., & Gunsolley, J. C. (2015). Meta-analysis of the effect of an essential oil–containing mouthrinse on gingivitis and plaque. The Journal of the American Dental Association, 146(8), 610‑622. https://doi.org/10.1016/j.adaj.2015.02.011

Publication : Klimek-Szczykutowicz, Szopa, & Ekiert. (2020). Citrus limon (Lemon) Phenomenon—A Review of the Chemistry, Pharmacological Properties, Applications in the Modern Pharmaceutical, Food, and Cosmetics Industries, and Biotechnological Studies. Plants, 9(1), 119. https://doi.org/10.3390/plants9010119

Publication : Sonmez, S., Kirilmaz, L., Yucesoy, M., Yücel, B., & Yilmaz, B. (2005). The effect of bee propolis on oral pathogens and human gingival fibroblasts. Journal of Ethnopharmacology, 102(3), 371‑376. https://doi.org/10.1016/j.jep.2005.06.035

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Millet, F. (2015). Le grand guide des huiles essentielles. Marabout.

Ouvrage : Baudoux, D. (2017). Aromathérapie. Dunod.

Ouvrage : Faucon, M., & Canac, P. (2018). Traité d'Aromathérapie scientifique et médicale, les hydrolats (1st ed.). Paris: Éd. Sang de la Terre.

Ouvrage : Géa, A., & Banel, P. (2022). Physiologie et huiles essentielles : Comment les huiles essentielles agissent sur les différents systèmes de l’organisme? DUNOD.

Ouvrage : Avril, G. (2014). La santé naturelle avec l'apithérapie : Miel, propolis, pollen, gelée royale... Éditions Terre vivante.

Site Web : Gingivite, saignement de gencives et parodontite - symptômes, causes, traitements et prévention. (2021, 14 octobre). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/bouche-dents/gingivite-saignement-gencives-parodontite.html#:%7E:text=La%20gingivite%20est%20l’inflammation,plaque%20dentaire%20et%20de%20tartre

À propos de ces conseils

Cet article a été rédigé et mis à jour par Théophane de la Charie et l'équipe de la Compagnie des Sens. Depuis ses débuts, l'entreprise est composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.