L’huile essentielle de Tea Tree est très populaire pour ses propriétés anti-infectieuses à large spectre. En effet, elle est couramment utilisée en application cutanée afin de soulager des affections dermatologiques d’origine fongique et bactérienne. Or, il est également possible de profiter des propriétés anti-infectieuses du Tea Tree par voie orale, notamment en cas d’affections bucco-dentaires, de mycoses digestives, etc. En effet, la zone qui entoure la langue ainsi que les parois digestives sont très riches en veines, ce qui permet aux principes actifs du Tea Tree de pénétrer plus facilement dans l’organisme.

Cet article a été mis à jour le 23/11/2022

Comment l’utiliser en toute sécurité ?

Précautions d’utilisation

Sauf avis médical, l’utilisation de l’huile essentielle de Tea Tree par voie orale est réservée aux plus de 6 ans. Elle est interdite aux femmes enceintes de moins de 3 mois et déconseillée aux femmes enceintes de plus de 3 mois et allaitantes. Les personnes épileptiques doivent demander un avis médical et celles qui souffrent d’ulcère gastrique ne doivent pas y avoir recours.

Les voies digestives et linguales sont des zones dans lesquelles l’absorption des principes actifs d’une huile essentielle se fait très rapidement. C’est en particulier pour cette raison que l’utilisation des huiles essentielles par voie orale est contre-indiquée chez certaines personnes et à réaliser avec la plus grande attention pour les autres. En cas de surdosage, l’huile essentielle de Tea Tree peut provoquer temporairement confusion et perte de coordination. En effet, les huiles essentielles se concentrent très rapidement au niveau du cerveau, très vascularisé. L’utilisation d’huiles essentielles par voie orale doit se faire sur avis médical en cas de traitement médicamenteux en parallèle. Enfin, il est préférable de ne pas dépasser 5 à 10 jours d’utilisation. En cas de doute, il est préférable de demander conseil à un professionnel ou de privilégier un mode d’utilisation plus doux lorsque c’est possible.

Modes d’utilisation

L’utilisation de l’huile essentielle de Tea Tree par voie orale est particulièrement indiquée en cas de problèmes bucco-dentaires, mycoses digestives etc. Il est généralement préférable d’utiliser un support neutre pour son ingestion : un comprimé neutre, une boulette de mie de pain, un morceau de sucre, une cuillère à café de miel ou d’huile végétale alimentaire (Olive, Noisette…). La dose généralement conseillée est de 2 gouttes maximum sur le support neutre, jusqu’à 3 fois par jour.

Ensuite, différents modes d’utilisations peuvent être envisagés selon les cas :

  • Par voie sublinguale : laisser un support neutre fondre sous la langue. La langue étant une zone bien vascularisée, cela assurera un bon passage des principes actifs du Tea Tree dans le sang. Cette voie d’utilisation est particulièrement utile pour soulager les affections touchant la sphère ORL. De manière générale, laisser fondre le support en bouche plutôt que de l’avaler permet de calmer plus efficacement les problèmes autres que ceux touchant la sphère digestive.
  • Par voie digestive : il s’agit ici non pas de laisser fondre le support mais de l’avaler. Cette voie d’utilisation est utile pour soulager les problèmes digestifs et urinaires. La voie digestive est également une zone dans laquelle l’absorption des principes actifs du Tea Tree se fera très rapidement.

Il est enfin possible d’utiliser l’huile essentielle de Tea Tree dans une tisane. Les huiles essentielles n’étant toutefois pas miscibles dans l’eau, elles doivent être diluées à raison d’une goutte ou deux dans une cuillère à café de miel au préalable. Il suffit ensuite de plonger cette cuillère dans une tisane tiède. La tisane ne doit pas être brûlante afin de ne pas détériorer les propriétés de l’huile essentielle de Tea Tree.

Pourquoi utiliser le Tea Tree par voie orale ?

En cas de troubles bucco-dentaires

À partir de 6 ans. Dans un flacon vide de 10 mL, réaliser la synergie d’huiles essentielles suivante, utile contre le tartre et la plaque dentaire :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Citron
  • 8 mL d'huile végétale de Sésame

Verser 3 à 5 gouttes du mélange dans un verre d’eau et procéder à un gargarisme pendant quelques secondes, après brossage des dents. Pour les personnes sensibles, la quantité d’huiles essentielles peut être réduite de moitié. En cas d’usage régulier, réaliser des cures de 3 semaines avec une semaine de pause entre chaque reprise.

Cette synergie est interdite aux femmes enceintes et allaitantes. Demander un avis médical pour les personnes épileptiques, asthmatiques, hypertendues, déficientes en enzyme G6PD, ayant des troubles de la coagulation ou prenant un traitement anticoagulant, en cas de problèmes hépato-biliaires. Ne pas utiliser en cas de maladie hormono-dépendante. Il est recommandé de réaliser un test allergique dans le creux du coude 24h avant utilisation.

En cas d’angine

À partir de 6 ans. Dans un flacon de 10 mL, ajouter :

  • 43 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
  • 1,75 mL (58 gouttes) d’huile essentielle de Thym à Thymol
  • 1,25 mL (42 gouttes) d’huile essentielle de Romarin à Verbénone
  • 1 mL d’huile essentielle de Ravintsara
  • 15 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée

Déposer 3 gouttes de ce mélange sur un support neutre à laisser fondre en bouche, 3 fois par jour pendant 6 jours.

Cette synergie est interdite aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes asthmatiques, épileptiques et ayant des troubles de la coagulation ou prenant un traitement anticoagulant doivent demander un avis médical avant utilisation. Ne pas utiliser en cas de lithiase biliaire, d'inflammation de la vésicule biliaire, de troubles hépatiques graves, de problèmes cardiovasculaires importants, d'hypertension, déficience en enzyme G6PD et en cas d’obstruction des voies biliaires. Ne pas utiliser en cas de maladie hormono-dépendante.

Source : ZAHALKA J.P. (2017). Dictionnaire complet d’aromathérapie. Editions Dauphin



En cas de mycose digestive

À partir de 6 ans. Dans un flacon vide, réaliser la synergie suivante :

  • 150 gouttes (5 mL) d'huile essentielle de Tea Tree
  • 150 gouttes (5 mL) d'huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 90 gouttes (3 mL) d'huile essentielle de Palmarosa

Déposer 2 gouttes de ce mélange sur un support neutre à avaler, 3 fois par jour pendant 5 à 10 jours.

Cette synergie est interdite aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes asthmatiques, épileptiques, ayant des troubles de la coagulation ou prenant un traitement anticoagulant doivent demander un avis médical avant utilisation. Ne pas utiliser en cas de lithiase biliaire, d'inflammation de la vésicule biliaire, de troubles hépatiques graves, de problèmes cardiovasculaires importants, d'hypertension, de déficience en enzyme G6PD et en cas d’obstruction des voies biliaires. Ne pas utiliser en cas de maladie hormono-dépendante.

Source : COUIC MARINIER F. (2017). Le guide terre vivante des huiles essentielles. Editions Terre Vivante

En cas d’infection urinaire

À partir de 6 ans. Dans un flacon vide de 10 mL, mélanger :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Sarriette des Montagnes
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Basilic Tropical

Déposer 2 gouttes sur un support neutre à laisser fondre en bouche après le repas, 2 à 3 fois par jour pendant 7 jours.

Cette synergie est interdite aux femmes enceintes et allaitantes. Les personnes asthmatiques et épileptiques doivent demander un avis médical avant utilisation. Ne pas utiliser en cas de troubles cardiaques ou en même temps qu’un traitement anticoagulant.

Source : FAUCON M. (2017). Initiation à l’aromathérapie scientifique et médicale : se soigner avec les huiles essentielles. Editions Sang de la Terre

En cas de mycose vaginale

À partir de 6 ans. Dans un flacon vide, réaliser la synergie suivante :

  • 1 mL d'huile essentielle de Tea Tree
  • 2 mL d'huile essentielle de Laurier Noble
  • 1 mL d'huile essentielle de Thym à Thujanol
  • 1 mL d'huile essentielle de Géranium Rosat

Déposer 2 gouttes de ce mélange sur un support neutre à laisser fondre en bouche, 2 fois par jour pendant 20 jours.

Cette synergie est interdite aux femmes enceintes de moins de 3 mois. Les personnes asthmatiques et épileptiques doivent demander un avis médical avant utilisation. Il est recommandé d’utiliser cette synergie sous forme de cures de 10 jours avec une semaine de pause avant chaque reprise.

Source : ZAHALKA J.P. (2017). Dictionnaire complet d’aromathérapie. Editions Dauphin

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.9 ( 14 votes )

Bibliographie

Publication : Özfenerci, Müjgan & Koca, Ufuk. (2018). Tea Tree Oil and Its Use in Aromatherapy. Current Perspectives on Medicinal & Aromatic Plants, 2, 90-102.

Publication : Loose, M., Pilger, E. & Wagenlehner, F. (2020, 25 juin). Anti-Bacterial Effects of Essential Oils against Uropathogenic Bacteria. Antibiotics, 9(6), 358. https://doi.org/10.3390/antibiotics9060358

Publication : Mondello, F., De Bernardis, F., Girolamo, A., Cassone, A. & Salvatore, G. (2006, 3 novembre). In vivo activity of terpinen-4-ol, the main bioactive component of Melaleuca alternifolia Cheel (tea tree) oil against azole-susceptible and -resistant human pathogenic Candida species. BMC Infectious Diseases, 6(1). https://doi.org/10.1186/1471-2334-6-158

Publication : Hammer, K., Carson, C., Riley, T. & Nielsen, J. (2006, mai). A review of the toxicity of Melaleuca alternifolia (tea tree) oil. Food and Chemical Toxicology, 44(5), 616‑625. https://doi.org/10.1016/j.fct.2005.09.001

Ouvrage : Festy, D. (2018). Ma bible des huiles essentielles: Guide complet d'aromathérapie. Leduc.s éditions.

Ouvrage : Millet, F. (2022). Le grand guide des huiles essentielles. Marabout.

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Zahalka, J. (2017). Dictionnaire complet d'aromathérapie. Editions du Dauphin.

Ouvrage : Géa, A., & Banel, P. (2022). Physiologie et huiles essentielles : Comment les huiles essentielles agissent sur les différents systèmes de l’organisme? DUNOD.

Ouvrage : Faucon, M. & Mary, R. (2017, 13 novembre). Initiation à l’aromathérapie scientifique et médicale - Se soigner avec les huiles essentielles (French Edition). SANG TERRE.

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.