Lors d’une utilisation cosmétique, l’huile de Jojoba possède une innocuité parfaite, elle est considérée comme sans dangers. C’est une huile très sûre et bien tolérée par la grande majorité des utilisateurs.

Cet article a été mis à jour le 19/06/2023

Non allergène

L’huile végétale de Jojoba est très rarement associée à des allergies. Elle est d’ailleurs très souvent recommandée pour substituer certaines huiles plus allergisantes. Toutefois, pour les peaux extrêmement sensibles, il est recommandé de tester l’huile dans le creux du coude avant toute première utilisation généralisée sur le visage ou les cheveux.

Non comédogène

C’est une huile très légère et possédant un fort pouvoir pénétrant et nettoyant des pores de la peau. Elle participe à l’élimination des cellules mortes dans les follicules pileux, et à éliminer les impuretés dans les pores grâce à ses propriétés antibactériennes. Elle ne les obstrue pas, elle ne provoque pas l’apparition de comédons, de boutons ou d’autres problèmes liés à l’obstruction des pores. Lors de l’utilisation sur une peau déjà obstruée, prendre soin de ne pas l’appliquer en excès pour ne pas obtenir l’effet inverse et favoriser la formation de boutons et de points noirs.

Très stable

Du fait de son importante quantité de cérides et de sa classification plus de cire que d’huile végétale, l’huile de Jojoba est une huile très stable pouvant se garder plus de 2 ans. Le conditionnement au frais, à l’abri de la lumière est tout de même recommandé pour améliorer la conservation.

Une huile exclusivement cosmétique

Bien que son utilisation cosmétique ne présente aucun danger, l’huile de Jojoba peut être toxique en cas d’ingestion et ne doit pas être utilisée en cuisine. Des études ont montré qu’en cas d’ingestion, l’huile de Jojoba pouvait causer une intoxication du foie en favorisant l’infiltration de graisses et des changements pathologiques à la numération sanguine et à l’intestin grêle.

Importance de la qualité de l’huile

Comme pour toute huile, pour maximiser les bienfaits et inhiber toute réaction secondaire à des composés indésirables, il est important de choisir une huile de qualité. Pour cela, le choix doit s’orienter vers des huiles vierges, non raffinées, biologiques, de première pression à froid, et de privilégier le conditionnement en verre tinté pour éviter toute dégradation précoce.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 14 votes )

Bibliographie

Publication : Casettari, L., Roberts, A., Hamzi, S. H., Gad, H. A., Touiss, I., Altyar, A. E., Kensara, O. A., & Ashour, M. L. (2021b). Jojoba Oil : An Updated Comprehensive Review on Chemistry, Pharmaceutical Uses, and Toxicity. Polymers, 13(11), 1711. https://doi.org/10.3390/polym13111711