Quoi de neuf à la Compagnie ?
Mon compte
Panier

Le Pissenlit est connu pour ses propriétés diurétiques. Il agit sur la sphère hépato-biliaire, urinaire, articulaire, digestive et dermatologique. C’est une excellente plante pour détoxifier l’organisme.

  • Nom commun : Pissenlit
  • Nom latin : Taraxacum officinale L.
  • Famille botanique : Astéracées
  • Partie de la plante utilisée : parties aériennes,
  • Période de récolte : toute l'année,

Comment l'utiliser ?

En infusion

Verser 1 cuillère à soupe de plante sèche dans 1 tasse d'eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour.

En décoction

Verser 1 cuillère à soupe de plante sèche pour 1 tasse d'eau. Faire bouillir 3 minutes, puis laisser infuser 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour.

En teinture-mère

Selon les recommandations du produit, diluer 15 à 40 gouttes de teinture-mère dans un grand verre d'eau. Boire 1 à 3 fois par jour.

En extrait fluide

Selon les recommandations du produit, diluer 1 cuillère à café, soit 5 mL, d'extrait fluide dans un grand verre d'eau. Boire 1 à 3 fois par jour.

En gélule

Selon les recommandations du produit, prendre 4 à 6 gélules par jour avec un grand verre d'eau.

En poudre

Prendre 1  cuillère à café rase de poudre de racines avec un grand verre d'eau. Boire 2 à 3 fois par jour.

En compresse

Réaliser une infusion. Laisser tiédir ou refroidir puis imbiber une compresse ou un linge propre, à appliquer sur la zone touchée.

En macérat huileux

Placer dans un bocal la quantité de plante sèche souhaitée, puis la recouvrir d'huile végétale. Refermer le bocal et laisser macérer pendant au moins 3 semaines. Il est possible de placer le bocal au soleil. Dans ce cas, choisir un verre ambré ou le recouvrir d'un linge. Remuer le bocal de temps en temps. Filtrer puis presser délicatement les plantes.

En suc

Selon les recommandations du produit, consommer 2 cuillères à café de suc, soit 10 mL pures ou diluées dans un verre d'eau. Boire 2 à 4 fois par jour.

Pourquoi l'utiliser ?

Pour la Détox
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide, suc
  • Plantes souvent associées : Chardon-Marie, Plantain, Romarin, Fumeterre, Tilleul (Aubier)
En cas d'Insuffisance hépato-biliaire, Troubles hépato-biliaires
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide, suc
  • Plantes souvent associées : Achillée Millefeuille, Menthe Poivrée, Romarin, Artichaut
En cas de Calculs biliaires, Calculs rénaux
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, teinture-mère, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Verge d'Or, Ortie, Chiendent, Artichaut, Tilleul (Aubier)
En cas d'Infection urinaire
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, teinture-mère, suc
  • Plantes souvent associées : Cassis, Citronnelle, Genévrier, Guimauve, Ortie, Aspérule Odorante, Chiendent, Prêle, Frêne, Cerise
En cas d'Œdème, Rétention d'eau
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Reine des prés, Sureau, Chiendent, Bruyère, Bouleau, Bleuet, Frêne, Cerise
En cas de Rhumatismes, Crise de goutte, Douleur articulaire
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, compresse, macérat huileux
  • Plantes souvent associées : Cassis, Genévrier, Gingembre, Reine des prés, Ortie, Romarin, Laurier, Chiendent, Bardane, Tilleul (Aubier)
En cas de Digestion difficile

Consommer de préférence avant le ou les repas.

  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, poudre, teinture-mère, extrait fluide, suc
  • Plantes souvent associées : Citronnelle, Fenouil, Genévrier, Anis Vert, Anis Étoilé, Aspérule Odorante, Cumin
En cas de Constipation
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Bourrache, Rose, Souci, Guimauve, Mauve, Bourdaine
En cas de Cholestérol
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, extrait fluide
  • Plantes souvent associées : Camomille Romaine, Hibiscus, Olivier
En cas de Diabète
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, teinture-mère
  • Plantes souvent associées : Bourse à Pasteur, Ortie, Chiendent, Eucalyptus, Bardane, Prêle, Olivier
En soutien d'une Perte de poids
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, gélule, teinture-mère
  • Plantes souvent associées : Reine des prés, Souci, Sureau, Chiendent, Bouleau, Réglisse
En cas d'Acné, Eczéma, Psoriasis, Dermatose
  • Modes d'utilisation recommandés : infusion, décoction, teinture-mère, compresse, macérat huileux
  • Plantes souvent associées : Camomille Matricaire, Hibiscus, Bourrache, Ortie, Fumeterre, Bouleau, Bardane

Propriétés et composants actifs

Propriétés

  • diurétique (flavonoïdes, sels de minéraux, lactones sesquiterpéniques)
  • dépuratif
  • cholagogue
  • anti-oxydant (coumarines)
  • hypocholestérolémiant
  • hypoglycémiant
  • anti-inflammatoire (flavonoïdes, lactones sesquiterpéniques, coumarines)

Composants actifs

  • Lactones sesquiterpéniques : taraxacine
  • Choline
  • Flavonoïdes : apigénine, lutéoline
  • Coumarines : scopolétol, esculétol
  • Acides phénols
  • Triterpènes : taraxastérol
  • Sels minéraux

Précautions d'utilisation

  • Demander un avis médical en cas d'obstruction des conduits biliaires ou de calculs biliaires. 
  • Déconseillé en cas d'allergie au latex ou aux plantes de la famille des Astéracées.

Botanique

Le Pissenlit appartient à la famille des Astéracées. Originaire d'Europe, on le retrouve aussi bien dans les prés de haute montagne que sur les bords de route, dans les prairies ou encore entre les pavés des villes. Le climat idéal pour sa culture est un climat tempéré.

Le Pissenlit est une plante herbacée vivace, à feuilles découpées de dents aigües, lancéolées et étalées en rosette à même le sol. Plusieurs tiges creuses de 20 à 40 cm s'élèvent à partir du sol et portent des fleurs jaune d'or disposées en capitules solitaires au sommet d'un pédoncule creux. Les fruits du Pissenlit sont surmontés à maturité, d'une arête terminée par un petit parapluie de soies fines dispersées par le vent. La racine est pivotante, simple ou ramifiée mesurant jusqu'à 30 cm. Toute la plante contient un suc blanchâtre qui s'écoule après avoir subi une entaille.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 9 votes )

Bibliographie

Publication : Schütz, K., Carle, R., & Schieber, A. (2006). Taraxacum—A review on its phytochemical and pharmacological profile. Journal of Ethnopharmacology, 107(3), 313‑323. https://doi.org/10.1016/j.jep.2006.07.021

Publication : Clare, B. A., Conroy, R. S., & Spelman, K. (2009). The Diuretic Effect in Human Subjects of an Extract ofTaraxacum officinaleFolium over a Single Day. The Journal of Alternative and Complementary Medicine, 15(8), 929‑934. https://doi.org/10.1089/acm.2008.0152

Publication : Lim, T. K. (2013). Taraxacum officinale. Edible Medicinal And Non-Medicinal Plants, 516‑536. https://doi.org/10.1007/978-94-007-7395-0_32

Publication : Jeon, H.-J., Kang, H.-J., Jung, H.-J., Kang, Y.-S., Lim, C.-J., Kim, Y.-M., & Park, E.-H. (2008). Anti-inflammatory activity of Taraxacum officinale. Journal of Ethnopharmacology, 115(1), 82‑88. https://doi.org/10.1016/j.jep.2007.09.006

Ouvrage : Dubray, M. (2010). Guide des contre-indications des principales plantes médicinales. La Geneytouse, France: L. Souny.

Ouvrage : Corjon, G. (2018). Se soigner par les plantes. Quitin, France : Jean-Paul Gisserot.

Ouvrage : Lacoste, S., & Lallement, M. (2014). Ma bible de la phytothérapie (SANTE/FORME) (French Edition) (1re éd.). Éditions Leduc.s.

Ouvrage : Luu, C., & Pelt, J. M. (2016). 250 remèdes naturels à faire soi-même. Mens, France: Terre vivante.

Ouvrage : Fleurentin, J., Pelt, J. M., & Hayon, J. C. (2016). Du bon usage des plantes qui soignent. Rennes, France: Ouest-France.

Ouvrage : Pierre, M. (2017). La bible des plantes qui soignent. Vanves, France: Editions du Chêne.

Ouvrage : Lousse, D., Macé, N., Saint-Béat, C., & Tardif, A. (2017). Le guide familial des plantes médicinales. Paris, France: Mango.

Ouvrage : Fournier, P. V., & Boisvert, C. (2010). Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paris, France: Presses de la Cité.

Ouvrage : Lieutaghi, P. (1996). Le livre des bonnes herbes. Arles, France: Actes Sud.

Site Web : Pissenlit, Taraxacum officinale. (s. d.). Au jardin, conseils en jardinage. https://www.aujardin.info/plantes/pissenlit.php#:%7E:text=La%20culture%20du%20pissenlit%20se,15%20cm%20sur%20le%20rang.

Site Web : EMA, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC), (2009). Assessment report on Taraxacum officinale Weber ex Wigg., folium. https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-report/final-assessment-report-taraxacum-officinale-weber-ex-wigg-folium_en.pdf

Site Web : A. (s. d.). eFlore. Tela Botanica. https://www.tela-botanica.org/eflore/?referentiel=bdtfx&module=fiche&action=fiche&num_nom=119412&onglet=synthese

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Depuis ses débuts, l'entreprise a toujours été composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. Aujourd'hui encore, notre équipe pluridisciplinaire travaille à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits . Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?