Les feuilles de Laurier sont très appréciées en cuisine mais également en phytothérapie. Elles sont recommandées en cas de digestion difficile et de perte d’appétit. Leurs propriétés expectorantes et antispasmodiques leur permettent également d'agir contre les bronchites, les sinusites, les angines et les rhumatismes. Nom latin : Laurus nobilis L. Partie de la plante : feuilles.

Cet article a été mis à jour le 16/09/2022

En cas d' Aphte

Modes d'utilisation recommandés

En gargarisme

Verser 3 à 5 feuilles sèches pour 1 tasse d'eau. Faire bouillir pendant 3 min puis laisser infuser 10 min. Filtrer et laisser refroidir. Utiliser la préparation en gargarismes plusieurs fois dans la journée.

Plantes souvent associées

En cas de Dyspepsie, Digestion difficile, Flatulences, Troubles digestifs

Modes d'utilisation recommandés

En infusion

Verser 3 à 4 feuilles sèches par tasse d'eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour.

En décoction

Verser 3 à 5 feuilles sèches pour 1 tasse d'eau. Faire bouillir pendant 3 min puis laisser infuser 10 min. Boire 2 à 3 tasses par jour.

En cas de Bronchite, Sinusite, Infection ORL

Modes d'utilisation recommandés

En infusion

Verser 3 à 4 feuilles sèches par tasse d'eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour.

En décoction

Verser 3 à 5 feuilles sèches pour 1 tasse d'eau. Faire bouillir pendant 3 min puis laisser infuser 10 min. Boire 2 à 3 tasses par jour.

En compresse

Réaliser une infusion ou une décoction :

  • Infusion : verser 3 à 4 feuilles sèches par tasse d'eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes.
  • Décoction : verser 3 à 5 feuilles sèches pour 1 tasse d'eau. Faire bouillir pendant 3 min puis laisser infuser 10 min.

Filtrer et laisser refroidir. Imbiber une compresse ou un linge de la préparation puis appliquer sur les zones touchées.

En cas de Manque d'appétit

Modes d'utilisation recommandés

En infusion

Verser 3 à 4 feuilles sèches par tasse d'eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour.

En décoction

Verser 3 à 5 feuilles sèches pour 1 tasse d'eau. Faire bouillir pendant 3 min puis laisser infuser 10 min. Boire 2 à 3 tasses par jour.

Plantes souvent associées

Genièvre (Genévrier), Houblon, Euphraise, Marrube blanc

En cas d' Angine

Modes d'utilisation recommandés

En infusion

Verser 3 à 4 feuilles sèches par tasse d'eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour.

En décoction

Verser 3 à 5 feuilles sèches pour 1 tasse d'eau. Faire bouillir pendant 3 min puis laisser infuser 10 min. Boire 2 à 3 tasses par jour.

En gargarisme

Verser 3 à 5 feuilles sèches pour 1 tasse d'eau. Faire bouillir pendant 3 min puis laisser infuser 10 min. Filtrer et laisser refroidir. Utiliser la préparation en gargarismes plusieurs fois dans la journée.

En cas de Rhumatismes

Modes d'utilisation recommandés

En compresse

Réaliser une infusion ou une décoction :

  • Infusion : verser 3 à 4 feuilles sèches par tasse d'eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes.
  • Décoction : verser 3 à 5 feuilles sèches pour 1 tasse d'eau. Faire bouillir pendant 3 min puis laisser infuser 10 min.

Filtrer et laisser refroidir. Imbiber une compresse ou un linge de la préparation puis appliquer sur les zones touchées.

En bain aromatique

Réaliser une infusion ou une décoction pour 1 L d'eau :

  • Infusion : verser une dizaine de feuilles sèches par litre d'eau chaude. Laisser infuser pendant 10 minutes.
  • Décoction : Verser une dizaine de feuilles sèches par litre d'eau. Faire bouillir pendant 3 min puis laisser infuser 10 min.

Filtrer et laisser tiédir. Ajouter la préparation à l'eau du bain et rester 10 minutes.

Propriétés et composants actifs

Propriétés

  • stomachique
  • carminatif
  • expectorant (1,8-cinéole)
  • diurétique (flavonoïdes)
  • antispasmodique (alpha-terpinéol)
  • antiseptique (huiles essentielles)

Composants actifs

  • Huiles essentielles : 1,8-cinéole, linalol, alpha-pinène, alpha-terpinéol
  • Lactones sesquiterpéniques : déhydrocostulactone, costunolide, etc.
  • Flavonoïdes : rutine, hyperoside, etc.
  • Alcaloïdes isoquinoléiques

Précautions d'utilisation

Réactions allergiques possibles à cause de la présence de lactones sesquiterpéniques.

Botanique

Le Laurier Noble, de la famile des Lauracées, est aussi bien qualifié d'arbuste que d'arbre, mais peut tout de même atteindre 10 m de haut. Ses feuilles, bien connues comme ingrédient des bouquets garnis, sont persistantes, vert foncé, lancéolées et ondulées sur les bords. Ses fleurs qui se développent en mars-avril sont blanc-jaunâtre, et groupées en ombelles à l'aisselle des feuilles. Le fruit est quant à lui légèrement charnu, rond et brun. Le Laurier était autrefois consacré à Apollon, c'était le symbole de la poésie, de la gloire mais surtout de la victoire.

Le Laurier Noble serait originaire d'Asie mineure. Il se cultive idéalement sous un climat tempéré. En effet, ce dernier supporte difficilement les températures négatives sur une trop longue durée. Il s'est aujourd'hui répandu dans tout le bassin méditérannéen, si bien qu'on le retrouve un peu partout dans les jardins. Le principal producteur de cet arbuste est la Turquie, produisant à elle seule les deux tiers du commerce mondial. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.5 ( 82 votes )

Bibliographie

Publication : Haddouchi, F., Chaouche, T., Benmansour, A., & Lazouni, H. A. (2011). Phytochemical study of Thymus fontanesii and Laurus nobilis. Der. Pharmacia. Lettre, 3(2), 343-50. https://www.researchgate.net/profile/Tarik_Med_Chaouche/publication/264888218_Phytochemical_study_of_Thymus_fontanesii_and_Laurus_nobilis/links/56620af208ae192bbf8cad81.pdf

Publication : Briot, C. (2016). Le laurier noble, plante des héros : aspects historiques, botaniques et thérapeutiques (Thèse). https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01770854

Ouvrage : Valnet, J. (1986b). Phytothérapie: se soigner par les plantes. Paris, France: Maloine S.A.

Ouvrage : Pierre, M. (2017). La bible des plantes qui soignent. Vanves, France: Editions du Chêne.

Ouvrage : Chevallier, A., & Larousse (Firme). (2014). Larousse des plantes médicinales. Paris, France: Larousse.

Ouvrage : Fournier, P. V., & Boisvert, C. (2010). Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France. Paris, France: Presses de la Cité.

Ouvrage : Lacoste, S., & Lallement, M. (2014). Ma bible de la phytothérapie (SANTE/FORME) (French Edition) (1re éd.). Éditions Leduc.s.

Site Web : eFlore Laurus nobilis L. (s. d.). Tela Botanica. https://www.tela-botanica.org/eflore/?referentiel=bdtfx&module=fiche&action=fiche&num_nom=38070&onglet=synthese

Site Web : Laurier : utilité, culture, entretien, protection - Guide complet ! (2019, 5 février). 1000 Arbres. http://1000-arbres.com/dossier/arbres/laurier