Le visage est exposé au quotidien à différents agents extérieurs qui fragilisent la peau. Riches en acides gras et en principes actifs aux nombreuses propriétés, les huiles végétales apportent à la peau du visage divers bienfaits. Parmi elles, l’huile végétale de Noyaux d’Abricot se montre idéale pour le soin des peaux jeunes comme matures. Extraite par première pression à froid des amandes des fruits de l’abricotier, elle est douce, fine et ainsi adaptée à la sensibilité de la peau du visage. Pénétrante et nourrissante, cette huile redonne à la peau son éclat et son élasticité. Elle peut être utilisée comme solution démaquillante. Enfin, contenant des caroténoïdes, elle constitue un bon préparateur au bronzage.

Cet article a été mis à jour le 25/09/2023

Propriétés et bienfaits

La peau du visage est particulièrement sensible et requiert des soins particuliers pour répondre à ses différents besoins. L’huile de Noyaux d’Abricot présente une composition relativement simple par rapport à d’autres huiles végétales. Contenant deux principaux acides gras insaturés et des molécules antioxydantes, elle est dotée de nombreuses propriétés qui font d’elle une huile pouvant répondre à de nombreuses problématiques cutanées du visage :

  • Pénétrante : l’acide oléique, aussi appelé oméga 9, compose l’huile de Noyaux d’Abricot en concentration comprise entre 60 à 74 %. Cet acide gras est naturellement présent dans les membranes cellulaires. L’huile pénètre ainsi la peau rapidement et entièrement sans laisser de résidus. Ne laissant donc pas d’aspect gras sur la peau, cette huile peut ainsi être utilisée de jour sans inconfort.

  • Nourrissante : en plus de l’acide oléique, l’huile est riche en acide linoléique, ou encore oméga 6, dans des proportions comprises entre 20 et 34 %. Composée d’acides gras insaturés à 90 %, l’huile de Noyaux d’Abricot est ainsi très nourrissante. Elle restaure le film hydrolipidique de la peau qui gagne en élasticité et souplesse. Présents à 1 %, les insaponifiables dont les vitamines C et E, participent également au renforcement de cette barrière cutanée.

  • Antioxydante : les molécules antioxydantes, vitamines C et E et phytostérols redonnent un éclat à la peau. En effet, cette dernière est sujette à un stress oxydatif qui ralentit la circulation sanguine au niveau des capillaires, petits vaisseaux sanguins nombreux entre autres sur le visage. L’approvisionnement en nutriments des cellules cutanées diminue et engendre un ternissement du teint. Les antioxydants agissent en synergie et captent les radicaux libres produits au niveau de la peau limitant ainsi son vieillissement.

  • Raffermissante : nourrie et davantage protégée contre l’oxydation, la peau est raffermie.

  • Protectrice : la présence d’antioxydants, les caroténoïdes entre autres, donne à l’huile de Noyaux d’Abricot une activité photoréceptrice lui permettant de stimuler la synthèse de mélanine et d’ainsi préparer la peau à l’exposition solaire.

Pour la peau sèche et sensible

Due à un dérèglement de la production de sébum par les glandes sébacées, la peau peut être sèche. Le film hydrolipidique la recouvrant en est fragilisé et les cellules de la peau sont plus sensibles aux agressions extérieures. Il en résulte des démangeaisons et parfois même une desquamation de la peau. Riche en acides gras et caractérisée par un indice de comédogénicité de 2, l’huile végétale de Noyaux d’Abricot est peu comédogène et ainsi idéale pour combattre la sécheresse cutanée en restaurant le film.

En utilisation seule

Appliquer quelques gouttes de l’huile matin et soir sur les zones les plus sèches du visage. Masser 2 à 3 minutes pour bien faire pénétrer l’huile.

En gommage

L’ajout de sucre à l’huile végétale permet de réaliser un gommage de la peau :

  • Les cristaux, sous l’action mécanique du massage, enlève les peaux mortes et lissent ainsi la peau

  • L’acide glycolique exfolie chimiquement la peau en fondant sur l’épiderme.

Ingrédients et recette :

Dans un bol, ajouter :

Mélanger à l’aide d’une cuillère, une spatule ou fourchette.

Source recette inspirée de : Kaibeck, J. (s. d.-a). Adoptez la slow cosmétique, page 102

Conseils d’utilisation :

Masser le mélange sur visage humide en faisant des mouvements circulaires, du milieu du visage vers l’extérieur. Rincer à l’eau tiède. Sécher à la serviette.

Pourquoi ces huiles essentielles ?

Riches en limonène, détoxifiant, antioxydant et anti-infectieux, les huiles essentielles de Citron et de Pamplemousse augmentent le pouvoir nettoyant du mélange. Elles ajoutent aussi au mélange un parfum rendant l’utilisation du mélange olfactivement très agréable.

Précautions d’utilisation :

Demander un avis médical avant toute utilisation pour les personnes asthmatiques et épileptiques. Ne pas utiliser chez les femmes enceintes de moins de 3 mois et chez les bébés de moins de 3 ans. Réaliser un test allergique au creux du bras afin de prévenir de toute réaction allergique.

En crème de jour

Ingrédients et recette

Dans un bain-marie ou une casserole, faire fondre à feu très doux :

Dans un autre récipient au bain-marie, faire chauffer :

Avec un thermomètre, mesurer la température des deux mélanges. Lorsque celle-ci atteint 65°C, retirer du feu. Laisser refroidir jusqu’à 40°C. Ajouter progressivement la phase aqueuse Rose-Aloe Vera à celle lipidique Abricot-cire tout en remuant avec un fouet afin de réaliser une émulsion.

Ne pas cesser de mélanger jusqu’à épaississement. Ajouter enfin :

Avec un entonnoir ou une seringue, verser la crème dans un flacon. Conserver au réfrigérateur et utiliser dans les 6 semaines.

Source recette inspirée de : Kaibeck, J. (s. d.-a). Adoptez la slow cosmétique, page 131

Conseils d’utilisation :

Après la toilette matinale du visage, appliquer une noisette de la crème sur le visage et masser en mouvements circulaires jusqu’à absorption complète de la crème. Peut-être utilisée plusieurs fois par jour si besoin est.

L’ajout des huiles essentielles n’est pas indispensable. En effet, ces dernières sont ajoutées pour le parfum et la stabilité microbienne du produit. Les personnes sensibles aux huiles essentielles peuvent ainsi aussi réaliser et utiliser cette recette en ajoutant pas celles-ci en fin de préparation.

Pourquoi ces produits ?

L’hydrolat de Rose de Damas est reconnu pour ses propriétés antioxydantes et apaisantes. Elle aide à calmer les démangeaisons dues aux peaux abimées par l’eczéma, les rougeurs et urticaires.

Riche en éléments nutritifs et dotée d’une grande capacité de rétention d’eau, l’Aloe Vera hydrate et assouplit l’épiderme. Il est largement utilisé aujourd’hui dans la confection de crèmes ou baumes, que ce soit par l’industrie cosmétique ou par des personnes faisant des cosmétiques maisons.

Les huiles essentielles ajoutent un parfum et assurent une meilleure conservation à la crème. En effet, les huiles essentielles de Lavande Vraie, de Petit Grain Bigarade et de Pamplemousse contiennent des molécules aux propriétés antibactériennes et antifongiques. Le développement des microorganismes au sein de la crème est ainsi limité.

Précautions d’utilisation :
  • Ne pas appliquer la crème chez la femme enceinte de moins de 3 mois ainsi que chez les bébés de moins de 3 mois.

  • Demander un avis médical pour les personnes asthmatiques et épileptiques.

  • Réaliser un test allergique avant toute utilisation, dans le creux du bras.

  • Attention à ne pas confondre l’huile essentielle de Lavande Vraie avec les autres types de lavande (Aspic, Stoechas, Lavandin Super).

En huile de soin

Ingrédients et recette :

Dans un flacon de 30 mL, ajouter :

          

Refermer le flacon et agiter pour homogénéiser.

Source recette inspirée de : Zahalka. J-P. (2022) Dictionnaire complet des huiles végétales. Dauphin éditions, p245

Conseils d’utilisation :

Appliquer 3 ou 4 gouttes du mélange 2 fois par jour après la toilette. Masser doucement.

Pourquoi ces huiles ?

De composition proche de celle de l’huile de Noyaux d’Abricot, l’huile d’Amande Douce est également une huile végétale idéale pour les peaux sèches. Très émolliente et hydratante, elle nourrit les peaux en les protégeant du dessèchement.

L’huile de Germe de Blé présente les mêmes propriétés que les huiles d’Amande Douce et d’Abricot. Mais elle contient également de nombreuses vitamines aux propriétés antioxydantes qui lui confèrent un pouvoir anti-oxydant et régénérant remarquable.

Stabilisatrice, l’huile végétale de Jojoba est souvent intégrée dans les produits cosmétiques pour améliorer leur stabilité. De plus, elle active le métabolisme de l’élastine et freine la perte d’eau des cellules. Cette action limite la déshydratation cutanée et augmente l’élasticité de la peau.

L’huile végétale de Bourrache possède une diversité d’acides gras dont certains qui composent naturellement les membranes cellulaires. Appliquée sur la peau, elle pénètre celle-ci et participe ainsi au renfort du film hydrolipidique.

Le macérat huileux de Millepertuis est aussi riche en oméga 6 avec une teneur en acide linoléique élevée comprise entre 48 et 74 % lui conférant un pouvoir hydratant et régénérant reconnu.

Le macérat huileux de Carotte participe à donner un effet bonne mine grâce aux caroténoïdes la constituant. Ces molécules sont de bons antioxydants qui captent les radicaux libres présents sous l’épiderme.

Enfin, riche en alcools monoterpéniques, l’huile essentielle de Géranium Rosat est anti-infectieuse, antifongique et cicatrisante.

Précautions d’utilisation :

Pouvant être irritante, bien respecter les doses indiquées pour l’huile essentielle de Géranium. Réaliser un test allergique dans tous les cas avant utilisation du mélange. Placer quelques gouttes dans le creux du bras et laisser poser 24h. Sans éruption cutanée sur cet intervalle de temps, la recette peut être utilisée sans soucis.

Pour la peau terne

En ville, à cause de la pollution, mais aussi en cas de problèmes d’hygiène de vie (tabac, alcool, mauvaise alimentation), la peau du visage est victime d’un stress oxydatif quotidien. Les capillaires se rétrécissent et la circulation sanguine en est ainsi ralentie. L’apport des nutriments nécessaire aux cellules cutanées diminue. Ce phénomène engendre un ternissement du teint. Grâce aux antioxydants la constituant, l’huile de Noyaux d’Abricot aide à lutter contre le stress oxydatif. Les caroténoïdes qu’elle contient captent les radicaux libres et ravivent le teint.

Recette et ingrédients :

Dans un flacon pompe de 15mL, ajouter :

Refermer le flacon et homogénéiser.

Source recette inspirée de : Dipinto R. (2021) Moins mais mieux, La slow cosmétique. Leduc, p122

Conseils d’utilisation :

Le matin, appliquer quelques gouttes. Ce mélange peut être utilisé avant l’utilisation d’une crème de jour. Très pénétrante, grâce à l’huile de Noyaux d’Abricot, la recette n’empêche effectivement pas l’application d’un autre soin par la suite. Répéter ce geste le soir.

Pourquoi l’huile de Jojoba et le macérat de Carotte ?

L’huile végétale de Jojoba est riche en acides gras et participe à conserver l’hydratation de la peau.

Riche en vitamine E, le macérat huileux de Carotte est connu pour son effet bonne mine.

Précautions d’utilisation :

Réaliser un test allergique avant toute utilisation. Laisser poser 24h une goutte du mélange dans l’intérieur du bras. En cas d’éruption cutanée, ne pas utiliser la recette.

Contre les rides

Au cours de la vie, le renouvellement des cellules constituantes de la peau s’affaiblit. C’est notamment le cas pour celles produisant le collagène et l’élastine qui sont respectivement responsables de la fermeté et de l’élasticité de la peau. Les couches internes cutanées voient ainsi leur composition appauvrie. Il en résulte l’apparition progressive de rides.

Ce phénomène est naturel et sa vitesse tout comme ses conséquences peuvent être atténuées grâce à des soins aux huiles végétales par exemple.

Riche en acides gras insaturés, les omégas 6 et 9, l’huile de Noyaux d’Abricot nourrit la peau en profondeur et aide à régénérer le film hydrolipidique. Elle contient aussi des antioxydants comme la provitamine A et la vitamine E. Ces molécules captent les radicaux libres et luttent ainsi contre le stress oxydatif qui participe au vieillissement cutané.

En utilisation seule

Conseil d’application :

Appliquer quelques gouttes d’huile de Noyaux d’Abricot matin et soir sur le visage. Masser. L’ajout d’huiles essentielles comme celle de Géranium Rosat permet d’apporter des propriétés supplémentaires au soin : ici, l’huile essentielle de Géranium Rosat apporte les propriétés tonique, astringente et cicatrisante ainsi qu’anti-infectieuse.

Autres huiles végétales adaptées :

D’autres huiles végétales comme l’huile de Rose Musquée ou encore celle de Pépins de Raisin peuvent être utilisées. Ces dernières sont plus efficaces contre les rides.

En synergie

Ingrédients et recette :

Dans un flacon de 130 mL, ajouter :

Refermer le flacon et homogénéiser.

Source recette inspirée de : Zahalka. J-P. (2022) Dictionnaire complet des huiles végétales. Dauphin éditions, p246

Conseils d’utilisation :

Appliquer 3 à 4 gouttes du mélange au niveau du visage et du cou en massant doucement 5 à 10 minutes avant de se coucher.

Pourquoi ces huiles ?

Antiradicalaire, l’huile végétale de Rose Musquée lutte contre l’apparition des rides en captant les radicaux libres.

L’huile de pépins d’Argousier est également dotée d’une puissante propriété antiradicalaire. Elle contient en effet de la vitamine E, K ainsi que des caroténoïdes et des stérols qui agissent en synergie pour combattre l’oxydation du tissu cutané.

Les huiles végétales de Camélia et de Nigelle apportent également leurs différents principes actifs au mélange qui agissent en synergie pour lutter contre le stress oxydatif et ainsi atténuer l’apparition des rides.

Les huiles essentielles de Palmarosa, Géranium Rosat et de Ciste parfument le mélange et y confèrent des propriétés antifongique et antibactérienne grâce à des molécules comme le géraniol pour l’huile de Géranium Rosat.

Enfin, le macérat huileux de Carotte, riche en caroténoïdes, donne un effet bonne mine et protège la peau.

Précautions d’utilisation :

Ne pas utiliser le mélange chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les bébés de moins de 3 mois.

Pouvant être irritante, bien respecter les doses indiquées pour l’huile essentielle de Géranium.

Réaliser un test allergique dans tous les cas avant utilisation du mélange. Placer quelques gouttes dans le creux du bras et laisser poser 24h. Sans éruption cutanée sur cet intervalle de temps, la recette peut être utilisée sans soucis.

En démaquillant

Du fait de sa composition particulière en acides gras, l’huile de Noyaux d’Abricot peut être utilisée en démaquillant. Très pénétrante et nourrissante, elle est capable d’enlever les maquillages les plus coriaces tout en redonnant un bel éclat à la peau. Neutre, elle est douce pour le démaquillage de la peau sensible du visage ainsi que pour le contour des yeux.

Ingrédients et recette :

Dans un flacon de 10 mL, ajouter :

  • 20 mL d’huile végétale de Noyaux d’Abricot
  • 10mL d’huile végétale de Coco
  • 10 mL d’huile végétale de Ricin
  • 60 mL d’eau déminéralisée

Fermer le flacon et homogénéiser.

Conseils d’utilisation :

Afin de recréer l’émulsion, secouer le mélange avant chaque utilisation. Appliquer quelques gouttes du mélange sur le visage à l’aide d’un coton. Ne pas hésiter à réitérer l’action afin d’enlever tous les résidus de maquillage.

Pourquoi ces huiles ?

Riche en acides gras saturés, l’huile végétale de Coco participe à nourrir la peau tout en apportant son odeur bien connue.

L’huile végétale de Ricin permet quant à elle de stimuler la pousse des cils en plus de ses nombreuses autres propriétés.

Précautions d’utilisation :

Faire un test allergique avant toute utilisation.

Ce soin est déconseillé pour les peaux grasses à tendance acnéique. L’huile de Coco est en effet assez comédogène avec un indice de comédogénicité de 4.

En préparation pour le bronzage

La peau est particulièrement sensible aux rayons solaires. De façon naturelle, cette dernière bronze : elle réagit au stress imposé par le soleil. Mais en cas de peau plus fragile ou d’exposition plus intense, les rayons UVB et UVA peuvent causer des coups de soleil voire des brûlures plus graves ou encore une altération de la structure cutanée.

L’huile végétale de Noyaux d’Abricot aide à préparer la peau à ce stress. En effet, elle contient du carotène, un pigment qui possède une activité photoréceptrice permettant de stimuler la synthèse de mélanine, molécule protectrice de la peau.

Ingrédients et recette :

Pour préparer et entretenir le bronzage avec de l’huile de Noyaux d’Abricot et du macérat huileux de Carotte

Dans un flacon de 60 mL, ajouter :

Fermer le flacon et homogénéiser.

Conseils d’utilisation :

Masser le corps avec quelques gouttes du mélange matin et soir dès deux semaines avant le début de l’exposition.

Pourquoi ce macérat ?

Le macérat huileux de Carotte participe à stimuler la synthèse de mélanine et ainsi de protéger la peau du soleil. En effet, il est riche en bêta-carotène, précurseur de vitamine A.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 8 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Kaibeck, J. (2012). Adoptez la slow cosmétique : Conseils et recettes de beauté pour consommer moins et mieux. Leduc.s éditions.

Ouvrage : Zahalka, J. (2022). Dictionnaire complet des huiles végétales : 90 huiles végétales, 10 macérâts huileux, 100 pathologies traitées.

Ouvrage : Dipinto, R. (s. d.). Moins mais mieux avec la Slow Cosmétique. Le Duc.