Employé depuis la nuit des temps, le miel est connu pour ses propriétés antiseptiques et apaisantes. Quant au Ravintsara, il est connu pour ses vertus anti-infectieuses exceptionnelles. Il limite les infections ORL et soutient l’immunité avec une grande efficacité grâce à sa haute concentration en 1,8-cinéole (50 à 60 %). Utilisés en association, ils forment un combo particulièrement intéressant contre les maux de l’hiver tels que le rhume, la bronchite ou les maux de gorge.

Cet article a été mis à jour le 08/12/2022

Un bon support pour la voie orale

Le miel joue, dans un premier temps, le rôle de support neutre pour faciliter la prise d'huile essentielle de Ravintsara par voie orale. En plus des nombreux avantages liés à ses propriétés, il possède un avantage gustatif également : il est généralement plus apprécié que les autres types de support neutre. Malgré tout, il ne faut pas oublier qu'il est riche en sucre. Il est donc préférable de faire attention pour les personnes diabétiques, en surpoids ou sujettes aux caries.

Il est recommandé de prendre 2 gouttes de d’huile essentielle de Ravintsara dans une cuillère à café de miel.

L’ingestion peut ensuite se faire de différentes manières :

  • Le miel peut être déposé dans la bouche directement, en laissant fondre sous la langue : on parle alors de voie sublinguale. Zone très vascularisée, elle permet une bonne diffusion des molécules aromatiques dans les voies respiratoires supérieures principalement, d’où son intérêt pour la sphère ORL.
  • Il est aussi possible de plonger la cuillère à café dans une tisane, en faisant attention à la température de l’eau qui doit être tiède et non brulante pour ne pas détériorer les propriétés de l’huile essentielle et du miel.

Des propriétés complémentaires

Propriétés anti-infectieuses et bénéfiques pour la toux grasse

L’huile essentielle de Ravintsara est connue pour être un très bon anti-infectieux. C’est un indispensable de l’hiver, autant pour aider l’organisme à se défendre contre les épidémies qu’en soutien de l’immunité. En effet, par la forte présence de 1,8-cinéole (50 à 65 %), ou eucalyptol, le Ravintsara est un antiviral par excellence. L’eucalyptol est un des composés les plus actifs lorsque le virus est en phase de réplication intracellulaire, car il inhibe celle-ci. C’est le cas par exemple pour le virus de l’herpès. De plus, Le Ravintsara est un antibactérien de type bactériostatique et à large spectre, c’est-à-dire qu’il empêche le développement des bactéries. Il vient donc en aide pour prévenir et limiter les maux de l’hiver.

Dans le cas d’une toux grasse, le Ravintsara favorise l’expulsion par la bouche des sécrétions encombrant les voies respiratoires, caractéristiques de la toux grasse. Le miel soutient quant à lui les propriétés expectorantes et mucolytiques du Ravintsara grâce à ses propriétés apaisantes. Des études ont effectivement montré que le miel permet de diminuer significativement la fréquence de la toux, et notamment les irritations de la gorge.

En complément, leur association apporte des propriétés anti-fatigues intéressante dans le rétablissement de l’organisme. L’huile essentielle de Ravintsara est dite « adaptogène », elle est stimulante ou relaxante suivant les besoins de l’organisme et le moment de la prise. Elle possède ainsi des propriétés secondaires pour lutter aussi bien contre la fatigue mentale que physique. Le miel, lui, est composé de glucose et fructose, ce qui en fait une bonne source énergétique.

Propriétés immunostimulantes

Le miel et le Ravintsara, en plus de soutenir l'organisme pour combattre l'infection, auraient une action directe sur le système immunitaire. En effet, le Ravintsara est réputé immunostimulant par la présence d’eucalyptol. Il semblerait que ce dernier, associé à des esters ou des alcools, entrainerait une augmentation de certaines globulines (gammaglobulines et beta globulines) ainsi qu’une certaine temporisation de la phase primaire de la réaction inflammatoire.

Quant au miel, des études in-vitro ont montré qu’il stimule la multiplication des globules blancs, notamment les lymphocytes T et les lymphocytes B et qu’il en active un certain type : les polynucléaires neutrophiles.

Propriétés bénéfiques pour le sommeil

Bien que cela ne corresponde pas à son usage principal, l’huile essentielle de Ravintsara possède des vertus rééquilibrantes et apaisantes du système nerveux central. Elles sont permises par les molécules de la famille des esters, soit l’acétate de linalyle et l’acétate de terpényle. Ainsi associé aux propriétés neurotoniques du 1,8-cinéole, le Ravintsara agit en moindre mesure sur les troubles du sommeil et peut soutenir le mental lors de périodes plus difficiles.

Quant au miel, il permet la libération de sérotonine qui est un neurotransmetteur favorisant le sommeil. Elle agit comme médiateur pour s’endormir et lier les différents cycles du sommeil entre eux afin d’éviter les réveils nocturnes.

Ainsi, leur association aide à passer des nuits moins agitées. Il est préférable de les prendre vers 17h plutôt qu’avant le coucher pour profiter au mieux de leurs bienfaits.

Comment les utiliser ?

L’association d’huile essentielle de Ravintsara et de miel peut être utilisée dans les différents cas suivants, où différents miels pourront être utilisés :

  • Pour des affections ORL bénignes (rhume, toux grasse ou gènes respiratoires) : il est possible de se tourner vers des miels de thym, sapin ou eucalyptus.
  • Pour soutenir l’immunité : bien qu’ils soient tous intéressants, certains miels seraient plus adaptés comme le colza, sarrazin, châtaigner, luzerne ou sapin.
  • Pour les troubles du sommeil : il est plutôt recommandé d’opter pour un miel de tilleul, d’oranger ou de lavande.

Pour toutes les utilisations citées ci-dessus, l’huile essentielle de Ravintsara peut être utilisée seule à raison de 2 gouttes dans une cuillère à café de miel, 3 fois par jour pendant 5 à 7 jours. Elle peut néanmoins être intégrée dans une synergie avec d’autres huiles essentielles si besoin.

Dans le cas d’un herpès labial : poser délicatement, sur le bouton, du miel associé à 1 goutte d’huile essentielle de Ravintsara. Laisser reposer pendant environ un quart d’heure. Répéter au moins trois fois par jours.

Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.5 ( 26 votes )

Bibliographie

Publication : https://www.lerucherlareinedesvosges.fr/blog/post/apitherapie-quel-miel-choisir-pour-quels-maux-.html

Publication : Meo, S. A., Al-Asiri, S. A., Mahesar, A. L. & Ansari, M. J. (2017). Role of honey in modern medicine. Saudi Journal of Biological Sciences, 24(5), 975‑978. https://doi.org/10.1016/j.sjbs.2016.12.010

Publication : Fanny Balas. Les propriétés thérapeutiques du miel et leurs domaines d’application en m ́edecine générale : revue de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2015.

Publication : Couquet, Y., Desmoulière, A. & Rigal, M. L. (2013, décembre). Les propriétés antibactériennes et cicatrisantes du miel. Actualités Pharmaceutiques, 52(531), 22‑25. https://doi.org/10.1016/j.actpha.2013.10.005

Publication : MANSARD, M., LAURAIN-MATTAR, D. & COUIC-MARINIER, F. (2019). Huile essentielle de Ravintsara. https://www.betsara.com/wp-content/uploads/2021/09/HE-Ravintsara-Mansard-2019.pdf

Ouvrage : Franchomme, P., Jollois, R., & Pénoël, D. (1990). L'aromathérapie exactement : encyclopédie de l'utilisation thérapeutique des huiles essentielles : fondements, démonstration, illustration et applications d'une science médicale naturelle. France: R. Jollo

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Avril, G. (2014). La santé naturelle avec l'apithérapie : Miel, propolis, pollen, gelée royale... Éditions Terre vivante.

Ouvrage : Cherbuliez, T., Domerego, R. (2003). L'apithérapie - Médecine des abeilles. Éditions Amyris.

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.