Puissant antiviral, grâce à sa forte concentration (50 à 60 %) en 1,8-cinéole (eucalyptol), l’huile essentielle de Ravintsara est un indispensable de l’hiver ! Elle est principalement connue pour ses effets sur la sphère ORL. Elle est majoritairement utilisée en application cutanée diluée sur le thorax, le haut du dos et la plante des pieds. Cette dernière zone d’application présente un triple intérêt : profiter de la pénétration cutanée, au niveau d'une zone bien vascularisée, et présentant peu de risques. De plus, étant adaptée pour toute la famille, l’huile essentielle de Ravintsara est l’une des huiles essentielles les plus souples d’utilisation. Elle est donc très bien tolérée et assez peu irritante pour la peau.

Cet article a été mis à jour le 08/12/2022

Quel est l'intérêt de la plante des pieds ?

L'application d'huile essentielle de Ravintsara au niveau de la plante des pieds présente plusieurs intérêts : profiter de la pénétration cutanée, au niveau d'une zone où la peau est fine, bien vascularisée, peu sensible, et qui n’est pas risquée pour les enfants.

Dans un premier temps, l’absorption au niveau cutané, c’est-à-dire à travers le film hydrolipidique présent à la surface de la peau, est rendu possible grâce au faible poids moléculaire des huiles essentielles, mais également à leur caractère lipophile. L’huile essentielle passera par la suite majoritairement dans les espaces intercellulaires de la peau, mais aussi par les annexes cutanées (follicules pilo-sébacés, glandes sudoripares). Elle rejoint ainsi la circulation sanguine via les capillaires du derme et les veines de l’hypoderme : principal moyen de transport de l’huile essentielle. Sa diffusion a alors lieu dans tout l’organisme.

C’est enfin une zone privilégiée pour les enfants, pour plusieurs raisons :

  • elle est facile d’accès pour les parents,
  • et difficile d’accès pour les enfants, qui risquent donc moins de l’ingérer,
  • elle est loin du visage, pour ne pas les incommoder avec une odeur trop forte.

Par ailleurs, le massage, nécessaire pour faire pénétrer l’huile essentielle, est aussi un moment de détente et de plaisir qui apporte du réconfort dans une période de maladie.

C’est en somme la voie d’utilisation idéale en cas d’infections pulmonaires (comme la bronchite), de grippe ou encore de troubles du sommeil.

Comment l’utiliser ?

Pour son application, la voie cutanée diluée dans une huile végétale comme l’Amande Douce est celle à privilégier, car elle présente le moins de toxicité. Elles convient aux adultes, aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants. Différentes dilutions sont envisageables selon l’utilisateur :

  • Pour les enfants dès 3 mois. Préparer un mélange à 10 % : diluer 1 mL de Ravintsara dans 9 mL d’huile végétale.
  • Pour les enfants à partir de 3 ans. Préparer un mélange à 20 % : diluer 2 mL d'huile essentielle de Ravintsara dans 8 mL d’huile végétale.
  • Pour les adultes et adolescents. Une utilisation pure est envisageable pour les peaux peu ou pas sensibles, et sur une courte durée.

Appliquer 2 à 3 gouttes de ce mélange sur la plante des pieds.

En cas d’infections pulmonaires ou de grippe, il est intéressant de l’appliquer aussi sur le thorax (hormis les bébés) et le haut du dos, 2 à 3 fois par jour, pendant 5 jours maximum.

En cas de troubles du sommeil, il est également intéressant de l’appliquer sur le plexus solaire et la face interne des poignets, avant le coucher.

Il est enfin préférable de tester le mélange avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y ait pas de réaction).

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 513 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Millet, F. (2022). Le grand guide des huiles essentielles. Marabout.

Ouvrage : Couic-Marinier, F., & Frély, R. (2019). Huiles essentielles : Le guide complet pour toute la famille. SOLAR

Site Web : https://polskin.com/blogs/le-blog-du-doc/comment-les-cosmetiques-penetrent-ils-dans-la-peau#:~:text=L'absorption%20cutan%C3%A9e%20est%20un,%C3%A9ventuel%20passage%20dans%20le%20sang

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.