La Chlorella, ou Chlorelle, est une micro-algue unicellulaire de forme sphérique et d’environ 5 µm de diamètre, soit la taille d’un globule rouge. S’il existe plus d’une trentaine d’espèces vivant aussi bien en eau douce qu’en eau salée, la plus consommée, Chlorella vulgaris, est bel et bien une micro-algue d’eau douce. Contrairement à la Spiruline, la Chlorella est un organisme eucaryote, cela signifie qu’elle possède un noyau délimité par une membrane. Sa couleur lui est conférée par sa richesse en chlorophylle : sans surprise, la Chlorella est donc verte ! Sa forme sphérique particulière lui est quant à elle donnée par sa membrane cellulosique à 3 couches, très résistante, et donc à l’origine de sa grande stabilité. C'est elle qui confère la propriété détoxifiante de l'algue. La Chlorella est un superaliment, un concentré de micronutriments bénéfiques pour la santé. Elle contient notamment une forte proportion en protéines, présente les 8 acides aminés essentiels, et des acides gras essentiels. Utilisée depuis des générations sur le continent asiatique, elle fait parler d’elle dans le monde entier depuis quelques dizaines d’années ! Nom latin : Chlorella vulgaris. Forme : sphérique. Couleur : verte.

Consommation recommandée

La Chlorella est une petite bombe nutritionnelle. Il est donc préférable d'augmenter les doses journalières progressivement pour ne pas trop perturber l'équilibre de la flore intestinale ou induire des désagréments digestifs :

  • En cure classique pour les adultes : 2 g de Chlorella par jour, puis augmenter au fur et à mesure jusqu'à 5 g par jour.

  • En cure classique pour les enfants : 1 g par tranche de 20 kg, par jour.

Sous quelle forme ?

Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, vous pouvez les utiliser :

  • En poudre
A quel moment de la journée ?

Nous vous conseillons de les utiliser durant le(s) repas suivants pour profiter au mieux de leurs bienfaits :

  • Petit-déjeuner
  • Déjeuner
  • Dîner
Quels modes d'utilisation ?

Vous pouvez les intégrer aux préparations suivantes pour faciliter leurs prises :

  • Salade
  • Soupe
  • Yaourt, laitage
  • Plat
  • Smoothies, jus
  • Boisson, eau
Précautions d'emploi
  • Par mesure de précaution, la Chlorella est déconseillée chez les personnes souffrant d’hypotension ou d’hémochromatose.

  • La Chlorella ne doit pas être consommée en cas de prise importante d’anticoagulants, d’antiplaquettaires, d’anti-inflammatoires, ou encore d’immunosuppresseurs.

  • Par son action détoxifiante, la Chlorella peut provoquer des troubles du transit intestinal et induire des migraines.

  • En cas de traitement médicamenteux, respectez au moins 1 h d’intervalle entre la prise de Chlorella et des traitements.

Bienfaits en nutrition santé

La Chlorella peut compléter votre régime alimentaire sain et varié.

Système nerveux, bien-être

Grâce au tryptophane, la Chlorella lutte contre les angoisses. Cet acide aminé augmente le taux de sérotonine cérébrale. La sérotonine améliore l'humeur : elle est positivante. De plus, le tryptophane diminue le temps d'endormissement.

Système immunitaire

La Chlorella améliorerait la réponse immunitaire face à certains germes, en particulier pour les contaminations provoquées par la bactérie Escherichia Coli. Elle augmente la production des globules blancs (cellules immunitaires) et gêne le développement des germes. Ces nutriments renforcent les bénéfices immunitaires d'une alimentation variée et équilibrée.

Système digestif

Le Chlorella contribue à la fonction détoxifiante du foie. Elle agirait en amont et en aval du foie. En amont, elle capte les toxines, réduisant la charge de travail du foie. En aval, elle stimule le transit digestif, et donc l'excrétion des toxines.

En outre, la Chlorella promeut le développement des microorganismes bénéfiques pour notre santé, présent dans l'intestin. En effet, elle serait un excellent prébiotique.

Métabolisme

La Chlorella participe à la prévention des troubles de la cholestérolémie et de leurs complications cardiovasculaires. En effet, elle réduit l'absorption du cholestérol alimentaire, minimisant ainsi la cholestérolémie. En outre, la Chlorella est antioxydante. Par conséquent, elle limite la peroxydation du cholestérol, un facteur d'aggravation des plaques d'athéromes.

Propriétés nutritionnelles

  • Détoxifiant général (sporopolléine) : la Chlorella possède une membrane fibreuse, non digérée par l’organisme. Celle-ci est composée de sporopolléine, un élément qui présente une affinité pour certains polluants tels que les métaux lourds, les dioxines ou les PCB. On dit que les fibres de la Chlorella chélatent ces composés, c'est-à-dire qu'elle les fixe de manière irréversible. Ainsi, les polluants sont directement éliminés de l’organisme. Le phénomène est soutenu par la chlorophylle et d’autres molécules de la Chlorella comme des glycoprotéines.

  • Prébiotique (CGF, chlorophylle) : la Chlorella agit sur la digestion à plusieurs niveaux. Tout d’abord, le CGF contribue au développement des Lactobacilles : les bactéries de la flore intestinale qui favorisent la digestion et forment une barrière de protection contre les germes pathogènes. Ensuite, il y a la chlorophylle : elle forme une couche protectrice sur la muqueuse intestinale empêchant les mauvaises bactéries de s’y installer. Si l’on résume le tout, nous pouvons en conclure que la Chlorella serait un potentiel probiotique.

  • Laxatif (fibre) : la Chlorella est intéressante en cas de constipation. En effet, ses fibres non assimilables contribuent à la vacuité du transit digestif.
  • Immunomodulant (CGF) : plusieurs études tendent à démontrer l’intérêt de la Chlorella dans la stimulation de l’immunité. Elle augmenterait la résistance à certains germes tels qu’Escherichia coli, et augmenterait l’activité des macrophages et de certains leucocytes. Cela lui est notamment conféré par le CGF, le facteur de croissance de la Chlorella, composé entre autres de vitamine et d’acide nucléique. Il améliorerait la multiplication des Lactobacilles afin de protéger la flore intestinale et limiterait la production de pathogènes.

  • Antidépressif (tryptophane) : la Chlorella contient du Tryptophane, un acide aminé qui participe à la fabrication de la sérotonine et de la mélatonine. L’une est dite “hormone du bonheur” puisqu’elle intervient dans notre bien-être général et dans notre forme physique, tandis que l’autre intervient dans le mécanisme du sommeil.

  • Anti-oxydant (vitamine C, vitamine E, chlorophylle) : la Chlorella contiendrait de nombreux anti-oxydants, dont spécifiquement des vitamines C et E, des caroténoïdes et de la chlorophylle. Elle protégerait les cellules des dégâts causés par les radicaux libres.

  • Hypocholestérolémiant (fibre) : la Chlorella est faible en matière grasse saturée et riche en fibres. Cette combinaison réduit naturellement la cholestérolémie. Effectivement, une diminution de la consommation des matières grasses saturées contribue au maintien de la cholestérolémie à la normale. Les fibres, elles, réduisent l'absorption du cholestérol provenant des aliments.

Valeurs nutritionnelles

Éléments nutritifs pour 100 g pour 3 g % des AJR* pour 100 g % des AJR* pour 3 g
Énergie (Kcal) 343 10 17 1
Énergie (Kj) 1450 43 17 1
Lipides (g) 2.3 0.07 3 0
Acides gras saturés (g) 0.6 0.01 3 0
Acides gras mono-insaturés (g) 0.3 0.01
Acides gras poly-insaturés (g) 1.3 0.39
Glucides (g) 14 0.42 5 0
Dont sucres (g) 0.4 0.01 0 0
Fibres alimentaires (g) 12 0.36
Protéines (g) 61 1.83 122 4
Sel (g) 0.2 0 3 0

*Apports Journaliers Recommandés

En savoir plus sur la plante : La Chlorella

La Chlorella est un microorganisme de la famille botanique des Chlorelacées. Cette micro-algue unicellulaire mesure 2 à 8 µm. Elle est formée d'un noyau entouré de chloroplaste, le tout renfermé par une membrane fibreuse composée de cellulose. En raison de leur richesse en chlorophylle, elles sont de couleur verte.

La Chlorella a été découverte en 1890 par Martinus Willem Beijerinck. La Chlorella est riche en protéines. Cet apport a fait l'objet d'un grand intérêt pour lutter contre la malnutrition au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, notamment au Japon. La Chlorella a une reproduction rapide, puisqu'une Chlorella se multiplie en 4 toutes les 20 heures. Très prometteuse, la Chlorella est utilisée pour des fins alimentaires et médicinaux. Elle montre également un avantage grandissant pour former des biocarburants.

Le facteur de croissance de la Chlorella

La Chlorella contient un facteur de croissance qui lui est propre, que l’on ne retrouve dans aucun autre organisme, il s’agit du CGF : Chlorella Growth Factor. C'est un complexe de vitamine, d’acide nucléique et d’enzyme. Il possède de multiples propriétés que ne possèdent pas ses composants pris à part. Il fonctionne réellement comme un complexe synergique.

La culture de la Chlorella

Il existe différentes formes de culture de la Chlorella, qui influencent directement la qualité de celle-ci. Elles sont plus exactement au nombre de 3 :

  • La culture en fermenteur, qui demande une grande quantité de nutriments spécifiques

  • La culture en bassin ouvert, qui présente l’inconvénient d’une production de Chlorella polluée si l’environnement l’est aussi puisqu’elle va fixer tous les polluants. Cette forme de culture peut être intéressante si l’environnement autour est contrôlé.

  • Et le meilleur pour la fin : la culture en tubes de verre. Sous cette forme-là, la Chlorella utilise la lumière naturelle pour se développer, et est protégée de toute pollution extérieure !

Concernant les labels de la Chlorella, celle-ci ne peut pas posséder de label BIO. En effet, comme la spiruline, les micro-algues d’eau douce ne rentrent dans aucune catégorie de la réglementation. Tout se base donc sur la qualité de production !

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.7 ( 241 votes )

Bibliographie

Publication : Xueqing Chena, Liya Sua, Xinan Yinb, Yuansheng Pei. (2019). esponses of Chlorella vulgaris exposed to boron : Mechanisms of toxicity assessed by multiple endpoints. https://doi.org/10.1016/j.etap.2019.103208

Ouvrage : Sciences, C. M.-D. E. (s. d.). Chlorella : Le Super Aliment Santé (French Edition).

Site Web : Chlorella. (s. d.). WikiPhyto. http://www.wikiphyto.org/wiki/Chlorella