La Chlorelle possède des propriétés détoxifiantes et immunomodulantes qui peuvent amener à penser que cette dernière est judicieuse à consommer après un vaccin. Toutefois, peu d’étude ont évalué les effets et l’innocuité de la Chlorelle sur les vaccins. Chaque vaccin est différent, que ce soit dans leur composition ou dans leur mode d’action. Il est donc compliqué de dire si la Chlorelle pourrait avoir un impact positif sur l’augmentation des anticorps à long terme ou si cette dernière ne représente aucun danger d’interaction avec le vaccin. La seule manière de conclure sur ses effets et son innocuité serait de réaliser des études sur l’innocuité et l’efficacité de la Chlorelle sur tous les types de vaccin qui existent. Pour l'heure, il semblerait que l'efficacité de Chlorelle après un vaccin soit très limitée, voire nulle. C'est la raison pour laquelle, il ne semble pas pertinent de consommer cette dernière après un vaccin.

Cet article a été mis à jour le 29/06/2023

Craquez pour la Compagnie

Chlorelle BIO (en poudre)
source de vitamine B2
A partir de 7.8€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
RAVINTSARA
Huile essentielle BIO
A partir de 2.1€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (23 juin) : PROM-1706

Des propriétés détoxifiantes et immunomodulantes

La Chlorelle possède des propriétés détoxifiantes et immunomodulantes qui pourraient justifier une utilisation après un vaccin. Certains vaccins utilisent effectivement des polluants comme l’aluminium ou des dérivés de mercure. La Chlorelle permet effectivement de déloger les polluants présents dans l’organisme grâce à divers procédés encore flous à l’heure actuelle. Une fois délogés, les toxines sont captés par la membrane chélatrice (fixe durablement des ions positifs) de la Chlorelle, qui les entraîne directement vers les selles pour être éliminées.

En parallèle, plusieurs études tendent à démontrer l’intérêt de la Chlorelle dans la stimulation de l’immunité. Elle augmenterait la résistance à certains germes tels qu’Escherichia coli, et augmenterait l’activité des macrophages (cellules immunitaires) et de certains leucocytes (globules blancs). Cela lui est conféré par le CGF, le facteur de croissance de la Chlorella, composé entre autres de vitamine et d’acide nucléique. Il améliorerait la multiplication des Lactobacilles (« bonnes » bactéries intestinales) afin de protéger la flore intestinale, et limiterait la production de pathogènes. Certaines sources estiment donc que la Chlorelle a des effets immunostimulants (stimule l’immunité).

Toutefois, les études sérieuses les plus récentes tendent plutôt pour des propriétés immunomodulantes (qui régulent les dysfonctionnements du système immunitaire).

Des métaux lourds dans certains vaccins ?

Certains vaccins peuvent contenir des métaux lourds, mais la question autour de leur toxicité est très difficile à estimer. Il existe différents types de vaccin, et chaque vaccin n’est pas considéré comme une généralité. De plus, comme l’explique le docteur en médecine et chercher au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) Michel De Lorgeril, la question de la toxicité des vaccins est aussi polémique que confuse. Il existe effectivement certains types de vaccin qui contiennent des métaux lourds dans leur composition, et notamment de l’aluminium ou des dérivés de mercure. Cependant, ces métaux lourds sont présents dans les vaccins pour une certaine raison, et notamment dans une optique de conservation. C’est la raison pour laquelle il est difficile à l’heure actuelle de se passer de certains métaux lourds dans la fabrication de vaccin.

La Chlorelle semble peu utile après un vaccin

La Chlorelle ne semble pas justifier une utilisation après un vaccin car aucune étude n’a prouvé son innocuité et son efficacité sur tous les types de vaccin. C’est d’ailleurs ce qu’a montré un essai randomisé sur 117 participants, réalisé en double aveugle et contrôlé par placebo. Ce dernier a évalué l’innocuité et l’effet immunostimulant d’un complément alimentaire dérivé de Chlorelle chez des adultes en bonne santé vaccinés contre la grippe. Les résultats ont montré que le complément n’avait eu aucun impact sur l’augmentation de la réponse anticorps au vaccin antigrippal dans la population globale de l’étude. Cela peut s’expliquer par le fait que la Chlorelle possède une action plutôt immunomodulante (régule les dysfonctionnements du système immunitaire) qu’immunostimulante (stimule les défenses immunitaires).

L’étude montre d’ailleurs que le complément avait entraîné une augmentation d’anticorps chez les participants âgés de 50 à 55 ans. L’action immunomodulante pourrait donc être judicieuse pour cette catégorie d’adultes qui souffriraient plus de dérèglement du système immunitaire. Toutefois, même si le taux d’anticorps est encore plus élevé trois semaines après le vaccin, rien ne prouve que le taux d’anticorps soit encore plus élevé à long terme.  Les taux d’anticorps peuvent chuter en fonction des vaccins après trois mois, six mois, ou 20 ans. De ce fait, rien ne prouve que le vaccin soit plus efficace à long terme si l’on consomme de la Chlorelle en complément de son alimentation.

De plus, contrairement aux métaux lourds présents dans l’alimentation, les métaux lourds présents dans les vaccins entrent par une barrière locale (peau du bras), et non digestive. La neutralisation ou l’utilisation de ces derniers par l’organisme peut donc suivre des processus physiologiques totalement différents de celle des métaux lourds apportés par ingestion. De ce fait, la Chlorelle ne serait pas réellement judicieuse puisque son action ne se situe pas localement, mais plutôt au niveau digestif. En plus de cela, il faut savoir que la Chlorelle ne parvient pas à capter la totalité des métaux lourds. Ainsi, même si les métaux lourds comme l’aluminium et les dérivés de mercure se retrouvaient au niveau digestif, il se pourrait qu’ils ne soient pas captés par la Chlorelle.

Enfin, l’étude stipule également que les effets secondaires entre les personnes ayant consommé la Chlorelle, et celles n’en ayant pas consommé, était relativement similaires. C’est effectivement un point positif, mais cette dernière mentionne aussi que d’autres études sont à réaliser avec d’autres types de vaccin pour conclure sur l’innocuité de l’interaction entre la Chlorelle et les vaccins.

Craquez pour la Compagnie

Chlorelle BIO (en poudre)
source de vitamine B2
A partir de 7.8€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
RAVINTSARA
Huile essentielle BIO
A partir de 2.1€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (23 juin) : PROM-1706

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.5 ( 2 votes )

Bibliographie

Publication : Afkar, E., Ababna, H., & Fathi, A. A. (2010). Toxicological Response of the Green Alga Chlorella vulgaris to Some Heavy Metals. American Journal of Environmental Sciences, 6(3), 230‑237. https://doi.org/10.3844/ajessp.2010.230.237

Publication : Halperin, S. A., Smith, B. W., Nolan, C., Shay, J., & Kralovec, J. A. (2003). Safety and immunoenhancing effect of a Chlorella-derived dietary supplement in healthy adults undergoing influenza vaccination : randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Canadian Medical Association Journal, 169(2), 111‑117.

Ouvrage : Melkonian, C., Bocquet, A., Brutin, J., Colombani, S. & France-Goral, A. (2022). BTS Diététique (2e éd.). ELLIPSES.

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Ouvrage : Analyse scientifique de la toxicité des vaccins - A l'intention des familles et de leurs médecins - Grand Format

Site Web : Exposition aux métaux de la population française : résultats de l’étude ESTEBAN. (s. d.). https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2021/exposition-aux-metaux-de-la-population-francaise-resultats-de-l-etude-esteban

Site Web : Chlorella — WikiPhyto. (s. d.). http://www.wikiphyto.org/wiki/Chlorella

Site Web : Collection ‘Vaccins’ – Michel de Lorgeril – Docteur en Médecine, Chercheur au CNRS. (s. d.). https://michel.delorgeril.info/collection-vaccins/