Le Curcuma appartient à la famille des Zingibéracées. Plante du continent asiatique, on la reconnaît grâce à ses rhizomes, qui ont une couleur orange vif. Le rhizome du Curcuma lui procure tout l'intérêt que l'on porte pour la plante. Utilisé à des fins culinaires, le rhizome du Curcuma est réduit en poudre pour devenir cette épice de renom à l'odeur caractéristique, et aux saveurs piquante, chaude, épicée, poivrée et terreuse. Le Curcuma en poudre est bien plus qu'une simple épice, c'est une véritable plante médicinale à tout faire. Le Curcuma est un trésor de principe actif. On en extrait les curcuminoïdes, des composés phénoliques présentant un fort pouvoir antioxydant et anti-inflammatoire. Ce pouvoir anti-inflammatoire est si puissant qu'elle soulage les douleurs articulaires, les démangeaisons ou encore les troubles cutanés pour ne citer qu'eux. Le Curcuma montre par ailleurs de multiples bienfaits pour toute la sphère digestive : il aide à la digestion, lutte contre les spasmes intestinaux, stimule la sécrétion biliaire et réduit les nausées. En bref, c'est une véritable "must-have" à avoir chez soi. Nom latin : Curcuma Longa L. Famille botanique : Zingibéraceae. Partie utilisée : Rhizome.

Mise à jour : 16-08-2022

Consommation recommandée

Le Curcuma est un concentré d'énergie et de nutriments. Il est préférable d'augmenter les doses au fur et à mesure afin de ne pas subir des effets secondaires désagréables :

  • En cure classique ou pour le plaisir : 5 g, soit 1 cuillère à café de poudre de Curcuma par jour.

  • En cure pour le confort articulaire : 1 à 3 cuillère(s) à soupe bombée de poudre de Curcuma par jour.

  • En cure contre les troubles digestifs :  5 g, soit 1 cuillère à café de poudre de Curcuma, diluée dans de l'eau, à prendre trois fois par jour.

  • En cure contre les troubles dermatologiques : 5 g, soit 1 cuillère à café de poudre de Curcuma, en cataplasme sur la peau lésée. Renouvelez le cataplasme trois fois par jour.

Sous quelle forme ?

Pour profiter au mieux de leurs bienfaits, vous pouvez les utiliser :

  • En poudre
A quel moment de la journée ?

Nous vous conseillons de les utiliser durant le(s) repas suivants pour profiter au mieux de leurs bienfaits :

  • Déjeuner
  • En-cas
Quels modes d'utilisation ?

Vous pouvez les intégrer aux préparations suivantes pour faciliter leur prise :

  • Plat
Précautions d'emploi
  • L'excès de Curcuma en poudre est à éviter en cas d'obstruction des voies biliaires, de calculs biliaires ou de maladie du foie.

  • En excès, le Curcuma peut irriter les voies digestives. De ce fait, respectez les doses recommandées de Curcuma en cas d'ulcère de l'estomac ou du duodénum.

  • Le Curcuma est à utiliser avec précaution en cas de traitements par anticoagulants, antiplaquettaires, anticancéreux ou immunosuppresseurs.

  • Selon l’Agence européenne du médicament, il est préférable de ne pas prendre du Curcuma pendant la grossesse ou durant l’allaitement, hors usage alimentaire.

  • L’usage du Curcuma chez les personnes de moins de dix-huit ans est déconseillé par l’Agence européenne du médicament, hors usage alimentaire.

Bienfaits en nutrition santé

5 g de Curcuma contiennent une part significative des Références Nutritionnelles pour la Population (RNP) en Fer et ManganèseIls contiennent aussi, dans une moindre mesure, des Protéines, des Fibres, du Potassium, du Cuivre, du Calcium, du Zinc, du Magnésium, du Phosphore, de la Vitamine K et de la Vitamine E.

À ce titre, le Curcuma en poudre peut compléter votre régime alimentaire sain et varié.

Système digestif

Le Curcuma en poudre est traditionnellement utilisé pour traiter les différents troubles gastro-intestinaux. Notamment, l'indigestion provoquée par un repas trop gras. Le Curcuma entre d'ailleurs dans les aliments officiellement reconnus par la Commission européenne et l'OMS pour traiter la dyspepsie.

Le Curcuma réduit également les douleurs abdominales et les ballonnements intestinaux, améliorant les symptômes et la qualité de vie des patients atteints de syndrome de l'intestin irritable. Il est indiqué en cas de paresse du foie et de la vésicule biliaire. Par ailleurs, il réduirait les symptômes en cas de colite ulcéreuse. Enfin, sa richesse en fibre aide à lutter contre la constipation (voir notre guide constipation et alimentation).

Muscles et articulations

De nombreuses études montrent que la prise de Curcuma chez des patients souffrant d'arthrose du genou calme les douleurs et améliore la mobilité du genou. L'une indique même que l'intégration du Curcuma dans le traitement de l'arthrose du genou permets de réduire la prescription médicamenteuse. Ses bienfaits proviennent de la curcumine, un composé hautement anti-inflammatoire. De plus, on retrouve du cuivre et du manganèse. Ces deux oligo-éléments contribuent au maintien des tissus conjonctifs. Le tissu conjonctif est la structure qui apporte de la résistance aux articulations.

Les muscles aussi profitent également des bienfaits du Curcuma, puisqu'il contient tous les composants nécessaires à la contraction et à la construction musculaire : protéines, calcium, magnésium et potassium.

Métabolisme

Le Curcuma est anti-inflammatoire, antioxydant, hypocholestérolémiant et réduit la charge glycémique du repas. L'inflammation joue un rôle central dans la pathogenèse de l'athérosclérose et le développement des maladies cardiovasculaires.

Troubles cutanés

La curcumine, un constituant du Curcuma, a un fort potentiel dans le traitement de diverses dermatites chronique, en particulier contre le psoriasis, l'eczéma et la sclérodermie (voir notre guide eczéma et alimentation). Le Curcuma protège également la peau contre les infections fongiques cutanées.

Dans le cadre d'une hygiène de vie saine, le Curcuma contribue à réduire l'impact des troubles cutanées.

Soin du corps, visage et cheveux

Une étude scientifique s'est intéressé aux bienfaits du Curcuma par voie orale en cas d'acné (voir notre guide acné et alimentation). Cette dernière constate une amélioration des lésions, potentiellement dû à ses pouvoirs antimicrobiens et anti-inflammatoires. Les bienfaits cutanés du Curcuma se poursuivent par son apport en zinc. Le zinc intègre souvent la composition des sérums anti-acnéiques. En outre, le zinc renforce également la solidité des ongles et des cheveux.

Au côté du zinc, on retrouve du cuivre. Le cuivre participe à la synthèse de la mélanine. La mélanine est le pigment responsable de la coloration des cheveux et de la protection de la peau. Le Curcuma lutte aussi contre le blanchiment des cheveux et protéger la peau des rayons UV du soleil.

Système nerveux, bien-être

Plusieurs essais cliniques soutiennent l'intérêt de la curcumine en cas de trouble dépressif. Ce constituant du Curcuma améliorerait les symptômes dépressifs. D'une autre part, le Curcuma limite le sentiment de fatigue en contribuant aux apports énergétiques et en apportant des micronutriments anti-fatigue, tels que le fer et le magnésium. Concernant le cerveau, le Curcuma participerait à la prévention des maladies neurodégénératives. Enfin, grâce au calcium, au magnésium et potassium, le Curcuma contribue à la neurotransmission.

Système urogénital

Par son effet anti-inflammatoire, le Curcuma en poudre aide à calmer les douleurs provoquées par les menstruations.

Système immunitaire

La poudre de Curcuma booste l'immunité. Ce pouvoir immunomodulant s'explique par la présence de cuivre. De plus, le Curcuma lutte contre les carences de fer et de zinc. Ces dernières affectent le fonctionnement du système immunitaire. Enfin, le Curcuma en poudre est un agent antibactérien à large spectre, antiviral, antifongique et anti-allergique.

Insectes, nuisibles et parasites

Le Curcuma a été utilisé comme alternative naturelle au DEET comme répulsif contre les moustiques. Le DEET est un actif répulsif développé par l'armée américaine, qui est potentiellement toxique pour l'Homme et l'environnement. Ainsi, le Curcuma pourrait offrir une alternative moins dangereuse que les insectifuges synthétiques.

Système ORL et respiratoire

La curcumine du Curcuma contribue à réduire les symptômes de l'asthme (voir notre guide asthme et alimentation). Au sein d'une alimentation variée et équilibrée, le Curcuma peut s'utiliser en prévention des crises d'asthme.

Système circulatoire

L'alimentation peut être remise en cause en cas d'anémie ferriprive (voir notre guide anémie ferriprive et alimentation). En effet, en cas d'apport alimentaire, trop faible en fer, la formation et le fonctionnement des globules rouges sont affectés. Le Curcuma en poudre est riche en fer. De plus, on retrouve naturellement du cuivre dans la poudre de Curcuma. Le cuivre participe au transport du fer, améliorant la biodisponibilité du fer pour ses diverses fonctions.

Propriétés nutritionnelles

Propriétés principales

  • Antioxydant (curcuminoïde, vitamine E, zinc, manganèse, cuivre) : la poudre de Curcuma est une puissante antioxydante. Elle contient plus d'une douzaine de composés phénoliques appelés curcuminoïdes qui agissent comme de puissants antioxydants, la curcumine étant la plus abondante d'entre eux. D'autres composés sont également disponibles dans la poudre de Curcuma comme la vitamine E qui neutralise les radicaux libres, ou les oligo-éléments (zinc, manganèse, cuivre) qui activent les enzymes antioxydantes. Son score ORAC est de 127068 µmol TE/100 g pour un score FRAP de 12,47 mmol/100 g, ce qui indique une activité antioxydante très élevée, très puissante.

  • Anti-inflammatoire (curcumine) : la poudre de Curcuma serait l'anti-inflammatoire naturel le plus puissant identifié à ce jour. La curcumine, un composant phénolique extrait de la poudre de Curcuma module la cascade de l'inflammation : elle favoriserait la biosynthèse des eicosanoïdes (pro-anti-inflammatoire), réduirait la synthèse et inhiberait le fonctionnement des médiateurs de l'inflammation.

  • Antispasmodique : grâce à son pouvoir anti-inflammatoire, le Curcuma en poudre est utilisé depuis longtemps en médecine ayurvédique pour traiter les troubles digestifs. Il réduit les symptômes inflammatoires de la muqueuse intestinale, lui donnant une place de choix pour l'ensemble des troubles de la sphère digestive.

  • Protecteur gastrique : le Curcuma est reconnu pour prévenir l'apparition des ulcères digestifs. En effet, il inhibe la sécrétion acide des cellules pariétales de l'estomac. Il augmente la sécrétion de mucine gastrique qui protège la muqueuse de l'estomac.

  • Digestif : le Curcuma stimule la digestion, le fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire. Le Curcuma est donc cholérétique et cholagogue.

  • Hypocholestérolémiant (fibre) : le Curcuma en poudre réduit les niveaux de cholestérol circulants en diminuant l'absorption intestinale du cholestérol grâce à ses fibres.

  • Antiseptique : le Curcuma est antibactérien à large spectre. Il inhibe la production de certaines toxines bactériennes. Par ailleurs, il ralentirait également la croissance des virus et favoriserait la résistance cellulaire. Ce pouvoir antiviral est indiqué pour certains virus, tel que l'herpès (HSV-1). Enfin, la poudre de Curcuma agit aussi sur les parasites et le candida albicans (champignon).

  • Antidépresseur (curcumine) : la curcumine est connue pour stimuler l'adrénaline, privilégiant la bonne humeur et l'attention. Elle améliorerait aussi la gestion du stress par son action stimulante de la sérotonine et de la dopamine, des neuromédiateurs de l'éveil, de l'humeur et de l'entrain. Une méta-analyse indique que l'efficacité de la curcumine dans la dépression en complément des soins standards sont prometteurs.

  • Colorant (curcumine) : le pouvoir colorant du Curcuma provient de la curcumine. Ce pigment orangé est concentré dans le Curcuma.

  • Antirhumatismal (curcumine) : grâce à son activité anti-inflammatoire, la poudre de Curcuma est particulièrement conseillée pour les troubles articulaires et rhumatismaux. De plus, c’est une excellente source de cuivre et de manganèse. Ces derniers contribuent au maintien du tissu conjonctif (le tissu cartilagineux est un tissu conjonctif spécialisé).

  • Protecteur cardio-vasculaire (curcuminoïde, vitamine E, zinc, manganèse, cuivre, fibre) : grâce à ses pouvoirs hypolipémiant, puissant anti-inflammatoire et anti-oxydant, le Curcuma en poudre réduit significativement les risques de développement des maladies cardio-vasculaires.

  • Régulateur d'appétit (fibre, protéine, faible teneur en sucre) : la poudre de Curcuma contient une majorité de glucide complexe, des protéines et des fibres. Ces trois nutriments sont synonymes d'un indice glycémique bas. La poudre de Curcuma lutte contre les variations de la glycémie après le repas, favorisant le maintien du sentiment de satiété.

  • Régénérant cutané (zinc, curcumine) : le zinc est un allié de la peau. Il contribue au maintien de celle-ci et semble particulièrement efficace sur de nombreux problèmes cutanés. En outre, la curcumine du Curcuma montre des effets positifs sur les dermatites, en réduisant l'inflammation et éliminant les radicaux libres.

  • Laxatif (fibre) : la poudre de Curcuma renforce les apports en fibre. Les fibres stimulent le transit digestif en augmentant le volume des selles. L'augmentation du volume de selles accélère le transit digestif.

  • Calmant respiratoire : le Curcuma montre des effets positifs contre l'asthme par son pouvoir bronchodilatateur.

  • Antiallergique (curcumine) : le Curcuma protègerait des allergies respiratoires et cutanées en supprimant la libération de l'histamine. L'histamine est un médiateur de l'inflammation, responsable des symptômes de l'allergie.

  • Antiprurigineux (curcumine) : plusieurs études cliniques évaluent l'effet du Curcuma sur différents patients souffrants de prurit. Le groupe recevant du Curcuma remarquait une diminution des envies de grattage par rapport au groupe placebo.

  • Contrôle la glycémie : la poudre de Curcuma possède un indice glycémique bas. L'incorporer au repas est intéressant, car elle ralentit l'absorption du glucose, aidant la gestion de la glycémie. De plus, le Curcuma est employé en Inde pour lutter contre le diabète parce qu'elle réduirait la résistance à l'insuline et améliorerait la sécrétion d'insuline.

Propriétés secondaires

  • Tonique mental (fer, zinc) : le Curcuma en poudre pallie les carences en zinc et en fer. Ces carences affectent négativement les fonctions cognitives. En outre, des essais cliniques sur la curcumine a des effets bénéfiques sur l'apprentissage et la mémoire spatiale. Néanmoins, ces essais sont tous effectués in vitro.

  • Immunomodulant (fer, cuivre, zinc) : par ses micronutriments immunomodulants, le Curcuma influence positivement le système immunitaire.

  • Hépatoprotecteur : le Curcuma protège le foie. Il limite la toxicité induite par l'excès de fer ou de médicament et il contribuerait également au fonctionnement des enzymes hépatiques.

  • Antinauséeux : la poudre de Curcuma atténue les nausées.

  • Contribue à la croissance tissulaire (calcium, magnésium, fer, zinc) : la poudre de Curcuma apporte du calcium, du magnésium, du fer et du zinc. Ces micronutriments jouent un rôle dans le processus de division cellulaire, qui permet aux cellules de se régénérer et de se multiplier.

  • Reminéralisant (calcium, magnésium, phosphore, manganèse) : le Curcuma regorge de minéraux, tels que le calcium, le phosphore et le magnésium. Ces minéraux sont stockés dans le squelette et les dents ce qui contribue à leurs minéralisations. De plus, le manganèse et le zinc influencent l'activité des enzymes du métabolisme osseux.

  • Contribuant au métabolisme énergétique (glucide, calcium, cuivre, magnésium, manganèse, fer, phosphore, zinc) : la poudre de Curcuma est issue du rhizome du Curcuma. Cette partie de la plante est riche en glucides, ils sont donc naturellement retrouvés dans le Curcuma en poudre. Les glucides sont des carburants pour les cellules. Pour produire de l'énergie à partir de ces glucides (ou d'autres macronutriments) l'organisme utilise différentes voies métaboliques. Ces dernières nécessitent la présence de certains micronutriments, qu'apporte également la poudre de Curcuma : calcium, cuivre, magnésium, zinc, manganèse, fer et phosphore.

  • Anti-anémique (fer) : le Curcuma contribue aux apports journaliers de fer. Le fer est nécessaire à la formation et aux fonctions de transport de l'oxygène de l'hémoglobine.

Valeurs nutritionnelles

Éléments nutritifs pour 100 g pour 5 g % des AJR* pour 100 g % des AJR* pour 5 g
Énergie (Kcal) 291 15 14 1
Énergie (Kj) 1217 61 14 1
Lipides (g) 3.25 0.16 5 0
Acides gras saturés (g) 1.84 0.09 9 0
Acides gras mono-insaturés (g) 0.45 0.02
Acides gras poly-insaturés (g) 0.76 0.038
Glucides (g) 44.4 2.22 17 1
Dont sucres (g) 3.21 0.16 4 0
Fibres alimentaires (g) 22.7 1.13
Protéines (g) 9.68 0.48 19 1
Sel (g) 0.07 0.003 1 0
Vitamine A (µg) 0 0 0 0
Vitamine B1 (mg) 0.058 0.003 5 0
Vitamine B2 (mg) 0.15 0.007 11 1
Vitamine B3 (mg) 1.35 0.067 8 0
Vitamine B5 (mg) 0.54 0.027 9 0
Vitamine B6 (mg) 0.11 0.005 8 0
Vitamine B9 (µg) 20 1 10 1
Vitamine B12 (µg) 0 0 0 0
Vitamine C (mg) 0.7 0.035 1 0
Vitamine D (µg) 0 0 0 0
Vitamine E (mg) 4.43 0.22 37 2
Vitamine K (µg) 13.4 0.67 18 1
Calcium (mg) 168 8.4 21 1
Chlorure (mg) 0 0 0 0
Cuivre (mg) 1.3 0.065 130 7
Fer (mg) 55 2.75 393 20
Iode (µg) 0 0 0 0
Magnésium (mg) 208 10.4 55 3
Manganèse (mg) 19.8 0.99 990 50
Phosphore (mg) 299 14.95 43 2
Potassium (mg) 2080 104 104 5
Sélénium (µg) 0 0 0 0
Zinc (mg) 4.5 0.22 45 2

*Apports Journaliers Recommandés

En savoir plus sur la plante : Le Curcuma

Le Curcuma appartient à la famille des Zingibéracées, au même titre que le gingembre. C'est une plante annuelle, herbacée, vivace et robuste. Cette plante d'un mètre de hauteur se plaît dans les régions soumises à la mousson, les sols fertiles et les régions bien ensoleillées. Elle pousse naturellement dans les régions tropicales et subtropicales. Elle est principalement distribuée en Asie du Sud-est, en Chine, en Inde et en Australie du Nord. L'Inde est le premier producteur et exportateur de Curcuma.

Le Curcuma se reconnaît facilement, il mesure 1,5 m de hauteur. Ses feuilles sont persistantes, vertes, lancéolées, aux nervures parallèles et peuvent mesurer jusqu'à 50 cm de longueur. Son inflorescence est un épi avec des bractées vertes proéminentes qui ressemblent à des petits entonnoirs. Chaque inflorescence possède 2 à 10 fleurs jaunes ou blanches. Les fruits sont en capsules globuleuses, à 3 loges contenant des graines arillées. On reconnaît surtout le Curcuma pour son rhizome à peau épaisse et écailleuse, gris-brun d'extérieur et orange vif à l'intérieur. C'est d'ailleurs ce rhizome qui est à l'origine de la popularité du Curcuma. Par ailleurs, on distingue différents rhizomes pour chaque plant : le rhizome central appelé Curcuma-mère et les rhizomes périphériques, nommés "doigts". Le Curcuma mère est plutôt utilisé pour ses vertus médicinales, les doigts, eux, sont préférées pour des usages alimentaires. Le Curcuma est aussi apprécié pour l'industrie du textile en raison de son pouvoir colorant.

Le Curcuma a longtemps été appelé « tumeric », provenant du latin « terra merita » ce qui signifie « terre intéressante ». Le terme « Curcuma » est dérivé du mot arabe « kourkoum » qui signifie « safran » à cause de son surnom « safran des Indes ». Le Curcuma est utilisé à diverses fins médicales dans la médecine ayurvédique. Il serait efficace pour cicatriser les plaies, résoudre les problèmes respiratoires, hépatiques, dermatologique et les maux de tête.

Le Poivre pour profiter des bienfaits du Curcuma

Une grande partie des indications thérapeutiques du Curcuma en poudre provient de ses vertus anti-inflammatoires et anti-oxydantes. Ces vertus proviennent des curcuminoïdes : des composés phénoliques très actifs au sein de l'organisme. Or, la biodisponibilité et l'absorption des curcuminoïdes sont peu efficaces : ils ont une durée de vie courte et un catabolisme (élimination) rapide. Néanmoins, nous pouvons améliorer ces paramètres très simplement.

En effet, l'amélioration de la biodisponibilité des curcuminoïdes peut être obtenue grâce à la pipérine. Ce composé naturel du poivre inhibe la glucoronidation (inactivation) de la curcumine. Pour bénéficier des bienfaits de curcuma, il est judicieux de l'associer au poivre.

Le curcuma aide à lutter contre les cancers ?

Plusieurs études scientifiques démontrent l'intérêt du Curcuma face aux cancers. En effet, la curcumine pourrait avoir des effets thérapeutiques intéressants face aux cancers de l'estomac, de la peau, de la prostate, du colon et du sein. D'autres preuves sont nécessaires pour affirmer de ses bienfaits. Attention, le curcuma ne remplace pas les traitements conventionnels oncologiques.


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.3 ( 3 votes )

Bibliographie

Publication : Aromathèque Myrtéa formations. MONOGRAPHIE PLANTE Curcuma longa L. https://www.myrtea-formations.com/modules/aromatheque/Fichiers_pdf/Monographies_longues/P-Curcuma_longa_L.-200515.pdf

Publication : Kotha RR, Luthria DL. Curcumin: Biological, Pharmaceutical, Nutraceutical, and Analytical Aspects. Molecules. 2019 Aug 13;24(16):2930. doi: 10.3390/molecules24162930. PMID: 31412624; PMCID: PMC6720683.

Publication : Ayati Z, Ramezani M, Amiri MS, Moghadam AT, Rahimi H, Abdollahzade A, Sahebkar A, Emami SA. Ethnobotany, Phytochemistry and Traditional Uses of Curcuma spp. and Pharmacological Profile of Two Important Species (C. longa and C. zedoaria): A Review. Curr Pharm Des. 2019;25(8):871-935. doi: 10.2174/1381612825666190402163940. PMID: 30947655.

Publication : Kocaadam B, Şanlier N. Curcumin, an active component of turmeric (Curcuma longa), and its effects on health. Crit Rev Food Sci Nutr. 2017 Sep 2;57(13):2889-2895. doi: 10.1080/10408398.2015.1077195. PMID: 26528921.

Publication : Fusar-Poli L, Vozza L, Gabbiadini A, Vanella A, Concas I, Tinacci S, Petralia A, Signorelli MS, Aguglia E. Curcumin for depression: a meta-analysis. Crit Rev Food Sci Nutr. 2020;60(15):2643-2653. doi: 10.1080/10408398.2019.1653260. Epub 2019 Aug 19. PMID: 31423805.

Ouvrage : Karleskind, B., Mercier, B., & Veroli, P. (2014). Guide pratique des compléments alimentaires (Guides pratiques) (French Edition). THIERRY SOUCCAR.

Ouvrage : Bouarfa, M., & Pensé-Lhéritier, A. (2016). Conception des compléments alimentaires - marché, développement, réglementation et efficacité. TECHNIQUE & DOC.

Ouvrage : Dufour, A. (2016). Les superaliments santé.

Ouvrage : Farrimond, S., & Nègre-Bouvet, D. (2021). Les Epices - Conseils d’experts. DORLING KINDERS.

Ouvrage : Gayet, M. (2010). Grand traité des épices (French Edition). LE SUREAU.

Ouvrage : Pouyat-Leclère, J. (2013). Guide des aliments antioxydants. Thierry Souccar Editions & La Nutrition.fr

Site Web : Curcuma. (s. d.). WikiPhyto. http://www.wikiphyto.org/wiki/Curcuma

Site Web : Curcuma - Phytothérapie. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/curcuma-longa.html

Articles liés

À propos de ces conseils

Cet article a été rédigé et mis à jour par Théophane de la Charie et l'équipe de la Compagnie des Sens. Depuis ses débuts, l'entreprise est composée d'une équipe d'experts (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) et la pluralité des profils qui se sont succédés a permis de construire une base de connaissances qui s'enrichit continuellement. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.