La Spiruline et la Chlorelle sont des aliments très ressemblants. Elles contiennent une bonne teneur en protéines, en antioxydants et en fer assimilable, mais elles ont également des principes actifs communs comme la chlorophylle. La Spiruline et la Chlorelle ont également des propriétés similaires puisqu’elles sont toutes les deux antioxydantes, immunomodulantes, cicatrisantes et préventives sur l’anémie ferriprive. Il n’est donc pas rare de voir certaines personnes les confondre. Toutefois, ces deux « algues » ont quelques différences, et notamment au niveau nutritionnel. Pour commencer, la Spiruline n’est pas une algue, c’est une cyanobactérie. De plus, elle contient un principe actif nommé phycocyanine qui lui renforce certaines de ses propriétés. À l’inverse, la Chlorelle est bien une algue, et elle possède une vitamine B12 assimilable contrairement à la Spiruline qui ne possède qu’une forme inactive de vitamine B12. Ces deux compléments alimentaires sont donc très complémentaires. Ils peuvent être utilisés simultanément, mais il est préférable d’espacer leur prise de 2 heures minimum.

Cet article a été mis à jour le 29/06/2023

Craquez pour la Compagnie

Chlorelle BIO (en poudre)
source de vitamine B2
A partir de 7.8€
picto cart
Spiruline BIO (en poudre)
riche en antioxydants
A partir de 3.6€
picto cart
Pépins de Courge
Huile Végétale Vierge BIO
A partir de 4.4€
picto cart
Baobab BIO (en poudre)
riche en vitamine C
A partir de 5.18€
picto cart
Açaï BIO (en poudre)
riche en antioxydants
A partir de 6.5€
picto cart
Spiruline & Chlorella BIO
Comprimés
A partir de 18.99€
picto cart

Similarités

La Chlorelle et la Spiruline possèdent des propriétés assez similaires qui leur ont permis d’être classées dans la catégorie des compléments alimentaires santé par la réglementation européenne. En effet, elles possèdent les caractéristiques communes qui sont les suivantes :

  • luttent contre le stress oxydatif, qui est un déséquilibre entre la production interne de molécules oxydantes et les apports alimentaires en antioxydants. Ce dernier est à l’origine de nombreuses pathologies cardiovasculaires, neurodégénératives, ainsi que de certains cancers. La Chlorelle et la Spiruline contiennent des quantités intéressantes d’antioxydants : chlorophylle, manganèse, caroténoïdes pour la Chlorelle / phycocyanine, vitamine B2, manganèse, chlorophylle pour la Spiruline.

  • soutiennent les apports en protéines pour les végétariens et végétaliens. La complémentarité entre les apports en protéines est primordiale pour les végétariens et végétaliens pour ne pas manquer d’acides aminés indispensables (acides aminés qu’il faut impérativement apporter via l’alimentation). Contrairement aux autres aliments d’origine végétale, la Spiruline et la Chlorelle possède l’intégralité des acides aminés indispensables à l’organisme et en quantité suffisante. Pourtant, ces deux « algues » n'apportent que 3 g de protéines chacune par portion de 5 g. De plus, certaines études avancent que les protéines de ces deux « algues » sont plutôt bien assimilées, encore une fois si on les compare aux autres aliments d’origine végétale.

  • aident à prévenir les risques d’anémie ferriprive, qui est définie comme étant un taux d’hémoglobine bas (molécules assurant le transport de l’oxygène). Le fer est primordial à la formation d’hémoglobine, mais ce nutriment est généralement peu assimilé (absorbé et utilisé) par l’organisme. Quant à la Chlorelle et la Spiruline contiennent du fer mieux assimilé que les autres aliments d’origine végétale grâce à leurs teneurs en chlorophylle et en vitamine B2. C’est pourquoi ces deux « algues » ont toutes deux fait l’objet d’études assez sérieuses dans la prévention des risques d’anémie chez certaines populations à risque (femmes enceintes et personnes âgées). Ces dernières ont conclu que ces deux algues étaient judicieuses en prévention des risques d’anémie grâce à leurs apports en fer assimilable.

  • aident à réguler l’immunité grâce à leurs propriétés immunomodulantes. Un immunomodulant est défini comme une substance aidant à réguler les dysfonctionnements du système immunitaire. La Chlorelle et la Spiruline auraient effectivement montré des propriétés immunomodulantes. Toutefois, leur impact serait notable uniquement dans le cadre d’une alimentation équilibrée et variée.

  • aident à améliorer la qualité de la peau et des cheveux. La Chlorelle aurait montré des bienfaits sur la peau puisqu’elle optimiserait la synthèse et l’utilisation du collagène, ainsi que l’utilisation de l’élastine. Le collagène favorise notamment la reconstruction des tissus, et l’élastine améliore l’élasticité des tissus comme son nom l’indique. Quant à la Spiruline, elle serait plutôt utilisée dans des produits cosmétiques pour la peau en tant qu’agent de formulation grâce à sa composition. Enfin, la Spiruline et la Chlorelle permettent de nourrir la peau et le cuir chevelu, et d’agir en tant que soutien anti-âge grâce à leurs propriétés antioxydantes.

Différences

Les principales différences entre la Chlorelle et la Spiruline sont au niveau de leur composition et de l’efficacité de leurs propriétés. Les différences entre ces deux « algues » sont donc les suivantes :

  • plus de fer dans la Spiruline : de manière générale, la Spiruline contient 2 à 5 fois plus de fer que la Chlorelle.

  • « meilleure » vitamine B12 dans la Chlorelle : la Chlorelle possède une forme assimilable de vitamine B12. De son côté, la Spiruline contient plusieurs formes analogues de vitamine B12. Toutefois, ces analogues sont des formes inactives et peuvent même bloquer l’absorption de la vitamine B12 si cette dernière est apportée par l’alimentation via d’autres sources. C’est la raison pour laquelle il est recommandé d’espacer les prises de Chlorelle et de Spiruline en cas d’utilisation.

  • plus de chlorophylle dans la Chlorelle : la Chlorelle est reconnue comme étant l’aliment le plus riche en chlorophylle. Elle en contiendrait effectivement 5 à 10 fois plus de chlorophylle que la Spiruline en fonction des élevages.

  • présence de phycocyanine dans la Spiruline : contrairement à la Chlorelle, la Spiruline contient un principe actif nommé « phycocyanine » qui lui donne sa couleur bleutée. Ce dernier est responsable du fort pouvoir antioxydant de la Spiruline, mais également de ses propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et détoxifiantes.

  • la Chlorelle a des propriétés détoxifiantes plus intéressantes : attention, les processus de détoxification du foie sont des phénomènes très complexes, et sont souvent sujets à controverse lorsque l’on parle d’alimentation détoxifiante. Ici, les propriétés détoxifiantes mentionnent l'élimination des toxines digestives. À titre d’exemple, la Spiruline aurait montré des propriétés détoxifiantes intéressantes chez la souris, mais pas encore chez l’homme. Toutefois, la Chlorelle serait un des seuls aliments ayant fait l’objet d’études sérieuses sur ses propriétés détoxifiantes. Ses propriétés seraient donc plus intéressantes que celles de la Spiruline. Il faut néanmoins que la Chlorelle soit consommée dans le cadre d’une alimentation équilibrée et variée pour espérer avoir un impact sur l'élimination des toxines digestives chez l’homme.

  • « la Spiruline serait plus judicieuse chez les sportifs » : il est souvent dit que la Spiruline serait plus judicieuse que la Chlorelle chez les sportifs, car elle augmenterait la résistance à l’effort et optimiserait la récupération. Toutefois, aucune étude fondée réalisée chez l’homme ne prouve de tels bienfaits à l’heure actuelle, que ce soit pour la Spiruline ou la Chlorelle. La Spiruline auraient donc des propriétés plus efficaces que la Chlorelle, même si leurs bienfaits ne justifient pas d’intérêt à l’heure actuelle.

Comment les utiliser ?

  • La Chlorelle et la Spiruline peuvent être utilisées séparément ou être associées. Si c’est le cas, espacer leur prise d’au moins deux heures, car la pseudo-vitamine B12 de la Spiruline limite l’absorption de la vitamine B12 assimilable que pourrait contenir la Chlorelle.

  • Que ce soit pour la Spiruline ou la Chlorelle, commencer à 1 g par jour, puis augmenter progressivement les doses journalières jusqu’à atteindre 5 g par jour. Il est possible de monter jusqu’à 10 g par jour lors de cure intense, mais ne pas réaliser de cure intense combinée.

  • Elles peuvent être prises tout au long de la journée, mais il est recommandé de les consommer plutôt le matin.

  • Intégrer ces deux « algues » dans les préparations suivantes pour faciliter leur prise : plats, salade, soupe, jus de fruits, boisson, eau, yaourt, laitages.

  • S’orienter vers une Chlorelle et une Spiruline provenant de producteurs de qualité. Pour s’assurer de cela, regarder si les « algues » proviennent de l’Agriculture Biologique, et si les producteurs contrôlent l’absence de métaux lourds dans ces dernières.

  • La Chlorelle est déconseillée aux personnes souffrant d’hypotension ou d’hémochromatose, ainsi qu’à celles prenant des traitements anticoagulants, antiplaquettaires, anti-inflammatoires et immunosuppresseurs.

  • Ne pas consommer la Spiruline si vous êtes atteints de phénylcétonurie ou si vous présentez un terrain allergique.

  • Espacer les prises de Chlorelle et de Spiruline de minimum 1 heure avec les traitements médicamenteux.

Craquez pour la Compagnie

Chlorelle BIO (en poudre)
source de vitamine B2
A partir de 7.8€
picto cart
Spiruline BIO (en poudre)
riche en antioxydants
A partir de 3.6€
picto cart
Pépins de Courge
Huile Végétale Vierge BIO
A partir de 4.4€
picto cart
Baobab BIO (en poudre)
riche en vitamine C
A partir de 5.18€
picto cart
Açaï BIO (en poudre)
riche en antioxydants
A partir de 6.5€
picto cart
Spiruline & Chlorella BIO
Comprimés
A partir de 18.99€
picto cart

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 5 ( 45 votes )

Bibliographie

Ouvrage : Melkonian, C., Bocquet, A., Brutin, J., Colombani, S. & France-Goral, A. (2022). BTS Diététique (2e éd.). ELLIPSES.

Ouvrage : C. (2021). Alimentation, nutrition et régimes. STUDYRAMA.

Ouvrage : Ferreira, A., Petretti, C., & Vasina, B. (2015). Biologie de l’alimentation humaine : Tome 1 (Vol. 1). Studyrama.

Ouvrage : Sciences, C. M.-D. E. (s. d.). Chlorella : Le Super Aliment Santé (French Edition).

Ouvrage : Wolfe, D. (2017). Superaliments. Macro éditions.

Ouvrage : Delecroix, J. (2008). Les algues alimentaires. Medicis.

Ouvrage : Vidalo, J. (2020). Spiruline : L’algue bleue de santé et de prévention. DAUPHIN.

Site Web : Chlorella. (s. d.). WikiPhyto. http://www.wikiphyto.org/wiki/Chlorella

Site Web : Spiruline — WikiPhyto. (s. d.). http://www.wikiphyto.org/wiki/Spiruline

Articles liés