Bien qu’il guérisse généralement spontanément en une semaine, le rhume s’accompagne de symptômes embêtants tels qu’un nez qui coule et qui se bouche, des éternuements et une sensation de chatouillement dans le nez. Heureusement, il existe un allié contre ce désagrément souvent rencontré en période hivernale : l’huile essentielle de Tea Tree. Seule ou en synergie, elle peut s’utiliser par application cutanée, en diffusion ou même en simple inhalation. Sa capacité à vaincre le rhume réside dans sa haute teneur en monoterpénols, notamment en terpinène-4-ol, un antiviral puissant et polyvalent. Couplé à l’un de ses autres principes actifs, le 1,8-cinéole (également appelé eucalyptol), le Tea Tree permet également à l’organisme d’évacuer les sécrétions nasales.

Cet article a été mis à jour le 01/12/2023

Par voie cutanée

En utilisation seule

Adultes et adolescents. Appliquez 2 gouttes pures en massage sur le cou ou sur les sinus 3 fois par jour pendant 5 jours. En cas de peau sensible, l’huile essentielle de Tea Tree peut être diluée : une goutte dans 4 gouttes d’huile végétale, 2 gouttes à appliquer en massage sur le cou ou les sinus 3 fois par jour pendant 5 jours.

Bébés de plus de 3 mois. Diluer 30 gouttes (1 mL) maximum d'huile essentielle de Tea Tree dans 9 mL d’huile végétale, et appliquer 2 gouttes en massage sur le cou ou les sinus 2 fois par jour pendant 5 jours.

En synergie

Dans un flacon en verre teinté de 10 mL, ajouter :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Niaouli
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara
  • 2 mL d’huile végétale de Noisette
  • 6 mL d’huile végétale de Jojoba

Adultes et adolescents, enfants. Appliquez 8 gouttes du mélange sur le thorax et le haut du dos puis massez. À réitérer 3 fois par jour pendant 5 jours.

Bébés de plus de 3 ans. Diminuez les doses d'huiles essentielles à 10 gouttes maximum chacune. Appliquez 5 gouttes du mélange sur le thorax et le haut du dos puis massez. À réitérer 3 fois par jour pendant 5 jours.

Cette synergie ne doit pas être utilisée chez les bébés de moins d’un an et les femmes enceintes pendant le premier trimestre de grossesse. Veiller à demander un avis médical pour les personnes asthmatiques et épileptiques. Ne pas utiliser en cas de maladie hormono-dépendante. Il est enfin recommandé de réaliser le test allergique dans le creux du coude avant toute utilisation.

En inhalation

En utilisation seule

Adultes et adolescents. Déposer quelques gouttes d’huile essentielle de Tea Tree sur un mouchoir ou la mèche d'un inhalateur puis inhaler directement.

En synergie

Dans un flacon en verre teinté de 10 mL, ajouter :

Adultes et adolescents, enfants de + de 3 ans. Déposer une goutte à l’intérieur des poignets et respirer profondément. Recommencer 3 à 4 fois par jour pendant 5 jours.

Bébés de plus de 3 mois. Déposer 1 à 2 gouttes sur un mouchoir, à déposer à proximité du bébé sans qu’il ne puisse l’atteindre. Renouveler 3 fois par jour pendant 5 jours.

Veiller à demander un avis médical pour les personnes asthmatiques et épileptiques.

En diffusion

En utilisation seule

Verser quelques gouttes de Tea Tree dans un diffuseur. Pour connaître la quantité à utiliser, se référer à la notice d’utilisation de l’appareil.

Adultes et adolescents. Diffuser 20 min 3 à 4 fois par jour pendant 5 jours.

Enfants et bébés de plus de 3 mois. Diffuser 10 min 3 fois par jour pendant 5 jours en l’absence de l’enfant ou du bébé.

En synergie

L’huile essentielle de Tea Tree peut être diluée seule sans aucun danger, mais son odeur pouvant être entêtante, beaucoup préfèreront l’accompagner d’autres huiles essentielles telles que l’Eucalyptus Radiata dans ce cas précis. En effet, l’huile essentielle d'Eucalyptus Radiata est également composée de 1,8-cinéole et de monoterpénols, ce qui en fait une très bonne antivirale et expectorante. De plus, l’Eucalyptus Radiata possède la capacité de décongestionner les voies nasales. Dans un flacon en verre teinté de 10 mL, verser :

Versez quelques gouttes de ce mélange dans un diffuseur. Pour connaître la quantité à utiliser, se référer à la notice d’utilisation de l’appareil.

Adultes et adolescents. Diffuser 20 min toutes les heures.

Enfants et bébés de plus de 3 mois. Diffuser 5 min toutes les heures en l’absence de l’enfant ou du bébé.

Veiller à demander un avis médical pour les personnes asthmatiques et épileptiques.

Pourquoi le Tea Tree est efficace en cas de rhume ?

Le rhume (également appelé rhinite) est causé par un virus contagieux et est reconnaissable par des symptômes tels que le nez qui coule et qui se bouche, des éternuements, voire dans certains cas une diminution du goût et de l’odorat. Il se trouve que l’huile essentielle de Tea Tree (ou Arbre à Thé) est riche en terpinène-4-ol (entre 30 % et 50 %), un monoterpénol dont le bienfait principal est d’être un antiviral à spectre large, c’est-à-dire qu’il agit contre un vaste éventail de virus. Le 1,8-cinéole présent dans cette huile essentielle (entre 5 % et 10 %) est un oxyde terpénique renforçant les propriétés antivirales de l’huile essentielle de Tea Tree. De plus, cette molécule favorise l’expectoration par stimulation de la sécrétion de mucus et l’activité ciliomotrice de la muqueuse de l’arbre respiratoire. L’activité ciliomotrice consiste en l’activation des petits cils à l’intérieur des voies respiratoires qui s’agitent afin de faire circuler les fluides et ainsi aider à l’évacuation du mucus.

Le rhume s’installe plus facilement en fonction de divers facteurs tels que des défenses immunitaires amoindries (période de stress ou de fatigue) ou des conditions environnementales favorables (froid, humidité…). Lorsqu’une personne est atteinte d’un rhume, ses muqueuses nasales et celles des sinus sont irritées et gonflées, ce qui risque de laisser place à d’autres maladies respiratoires ou infections (trachéite, bronchite, sinusite, otite). La présence de monoterpènes (α-terpinène et γ-terpinène, entre 10% et 28%) dans l’huile essentielle de Tea Tree permettra d’apaiser les muqueuses du système respiratoire tout en évacuant les germes pathogènes. Enfin, le terpinène-4-ol est un bon stimulant du système immunitaire, ce qui ne peut être que bénéfique dans le cas d’un rhume.

Autres huiles essentielles efficaces contre le rhume

Il existe également d’autres huiles essentielles pouvant être utilisées contre le rhume :

  • L'huile essentielle d'Eucalyptus Radiata : riche en 1,8-cinéole (60 % à 75 %) elle-même associée à l’α-terpinéol (10 % à 12 %), c’est un excellent antiviral et expectorant. L’Eucalyptus Radiata possède également la capacité de décongestionner les voies nasales.
  • L'huile essentielle de Ravintsara : contient des oxydes terpéniques et du terpinène-4-ol, ce qui en fait une huile essentielle antivirale, expectorante et immunostimulante.
  • L'huile essentielle de Niaouli : contient du 1,8-cinéole (40 % à 60 %) et de l’α-terpinéol (6,5 % à 8 %), c’est donc également un bon antiviral et expectorant.

Enfin, il est possible d’utiliser les huiles essentielles en synergie afin de combattre le rhume.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.8 ( 117 votes )

Bibliographie

Publication : Özfenerci, Müjgan & Koca, Ufuk. (2018). Tea Tree Oil and Its Use in Aromatherapy. Current Perspectives on Medicinal & Aromatic Plants, 2, 90-102.

Publication : Smith, A. & # 38 ; Matthews, O. (2022, août 1). Aromatic ointments for the common cold : what does the science say ? Drugs in Context, 11, 1‑9. https://doi.org/10.7573/dic.2022-5-6

Ouvrage : Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.

Ouvrage : Millet, F. (2015). Le grand guide des huiles essentielles. Marabout.

Ouvrage : Baudoux, D. (2017). Aromathérapie. Dunod.

Ouvrage : Baudoux, D., & Zhiri, A. (2003). Les cahiers pratiques d'aromathérapie selon l’école française Volume 2: Dermatologie. Luxemburg: Edition Inspir.

Ouvrage : Franchomme, P., Jollois, R., & Pénoël, D. (1990). L'aromathérapie exactement : encyclopédie de l'utilisation thérapeutique des huiles essentielles : fondements, démonstration, illustration et applications d'une science médicale naturelle. France: R. Jollo

Ouvrage : Faucon, M. (2017). Traité d'aromathérapie scientifique et médicale: Les huiles essentielles, fondements et aides à la prescription (3ème éd). Sang de la Terre.

Site Web : Rhume (rhinite) - symptômes, causes, traitements et prévention. (s. d.). VIDAL. Consulté le 8 septembre 2022, à l’adresse https://www.vidal.fr/maladies/nez-gorge-oreilles/rhume-rhinite.html

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.