La ménopause correspond dans les faits à l’arrêt définitif des règles chez la femme. À partir de ce moment, elle ne peut donc plus avoir d’enfant. Malheureusement, cette transition déjà difficile psychologiquement s’accompagne de nombreux symptômes assez désagréables à vivre ! Ces problèmes se déclarent déjà avant la ménopause à proprement parler, pendant la périménopause, c’est d’ailleurs comme ça que l’on sait que l’on s’en approche. Un des effets secondaires de la ménopause dont on entend souvent parler et qui ennuie particulièrement les femmes, c’est la prise de poids. Déjà qu’on sent les effets du vieillissement, mais si en plus il faut perdre la ligne ! Mais est-ce qu’il est vrai que l’on prend du poids et pourquoi ?

Prend-on du poids à la ménopause ?

Malheureusement oui, les études ont démontré que les femmes avaient tendance à prendre du poids à la ménopause. En générale, cette prise de poids se situe entre 2 et 5 kg. Dans ces proportions, il s’agit d’un changement tout à fait normal, voire sain puisque les graisses transforment les surrénales en hormones féminines, ces dernières chutant justement à cette période. La prise légère de poids permet donc, en définitive, de soulager les autres symptômes de la ménopause : bouffées de chaleur, sautes d’humeur, perte de libido, vieillissement de la peau, sécheresse des muqueuses et autres réjouissances. En revanche au-delà de 5 kg, il est vrai que la prise de poids devient vraiment gênante !

Quelle est l'origine de cette prise de poids ?

Les hormones bien sûr ! Les œstrogènes notamment encore et toujours… En effet, la baisse considérable du taux d’hormones sexuelles féminines entraîne des modifications dans le corps de la femme.

  • D’une part, il va stocker plus d’eau, ce qui fait prendre du poids et ce qui, au final, favorisera le stockage des graisses. On n'est pas aidé !

  • Les œstrogènes, d’une manière générale ont une influence sur l’équilibre général du corps et notamment sur l’équilibre du poids. Un changement notoire des uns entraîne donc un changement de l’autre. C’est d’ailleurs pour ça que le poids des femmes a tendance à fluctuer en fonction des périodes d’ovulation.

  • Un dérèglement thyroïdien survient également à la ménopause, qui a aussi une influence sur le poids.

  • On entend parfois que le corps de la femme se masculinise, puisque les hormones féminines ne sont plus sécrétées. Il est donc possible de voir les rondeurs habituelles comme sur les cuisses, les hanches, les seins fondre légèrement et au contraire de voir s’accumuler des graisses au niveau du ventre par exemple, les fameuses poignées d’amour.

Peut-on éviter de prendre du poids à la ménopause ?

Effectivement, la prise de poids n’est pas une fatalité, on peut la maîtriser ! À condition par contre de s’y prendre à temps et d’y mettre du sien. Et bien sûr, cela passe par le régime alimentaire et l'activité physique avant tout, il n’y a pas de secret.

Même si certaines affirment que les femmes sont au régime toute leur vie, une fois encore, il faudra s’y mettre. Pour ne pas prendre du poids, veillez donc à diminuer les sucres et les graisses, il ne faut pas abuser des desserts par exemple. Il faut manger en moins grande quantité d’une manière générale, et pour cela, une astuce consiste à manger lentement, de façon à ressentir plus rapidement la satiété.
Et évidemment, il ne faut pas lésiner sur l’activité physique ! Du bon sens me direz-vous...


Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 3.5 ( 21 votes )

Autres articles liés

Bibliographie

Ouvrage : de la Charie, T. (2019). Se soigner par les huiles essentielles. Pourquoi et comment ça marche ? Editions du Rocher.

Qui rédige ces conseils ?

Cet article a été rédigé et mis à jour par . Notre équipe pluridisciplinaire (pharmaciens, ingénieurs, biochimistes, agronomes) est composée de 6 personnes, travaillant à temps plein pour améliorer l'expertise de nos contenus et la qualité de nos produits. Pour en savoir plus : comment sont rédigés nos conseils ?