La Cannelle est régulièrement conseillée pour prendre soin des cheveux, notamment pour stimuler la pousse, lutter contre les poux, contre les cheveux gras, les pellicules ou encore éclaircir les cheveux. Ces propriétés concernent néanmoins l’usage de la Cannelle en poudre, et non de l’huile essentielle de Cannelle, et pour cause ! L’huile essentielle de Cannelle s’utilise très peu en cosmétique car elle est dermocaustique lorsqu’elle est appliquée pure sur la peau. Son usage est plutôt réservé aux problèmes infectieux, et de préférence diluée dans une huile végétale. Pour leurs bienfaits pour les cheveux, mieux vaut donc privilégier d’autres huiles essentielles et végétales bien plus souples d’utilisation.

Cet article a été mis à jour le 20/02/2023

Attention à ne pas confondre la Cannelle en poudre et l’huile essentielle

Sur la toile, il est fréquent de trouver des articles vantant les mérites de la Cannelle pour la fibre capillaire. Elle serait traditionnellement utilisée pour stimuler la pousse des cheveux, lutter contre les pellicules, les cheveux gras, ou les poux ou encore pour éclaircir la chevelure en combinaison avec le henné pour accentuer les reflets roux. Mais attention ! Ces différentes utilisations se rapportent à la Cannelle en poudre, et non l’huile essentielle.

L’huile essentielle de Cannelle de Chine, qui est obtenue à partir de la distillation de l’écorce de Cannelle, est très peu utilisée en cosmétique. Et pour cause ! Particulièrement riche en trans-cinnamaldéhyde, elle est dermocaustique à l’état pur. L’application cutanée doit être réservée à un usage thérapeutique, la plupart du temps en cas de problèmes infectieux, et doit se faire de manière très diluée, dans une huile végétale. Pour les usages cités ci-dessus, il est donc recommandé de privilégier la Cannelle en poudre, selon les conseils avisés d’un professionnel, ou de se tourner vers d’autres huiles essentielles et végétales aux propriétés bénéfiques pour les cheveux et bien plus souples à utiliser.

D’autres huiles à privilégier pour les cheveux

Plutôt que d’utiliser l’huile essentielle de Cannelle de Chine, qui présente des risques d’utilisation à ne pas négliger, voici quelques exemples d’autres actifs naturels à privilégier pour leurs bienfaits pour les cheveux :

  • Pour stimuler la pousse des cheveux : les huiles de Ricin ou de Moutarde, associées à l’huile essentielle de Menthe Poivrée, c’est le combo gagnant ! Ces huiles végétales sont privilégiées pour favoriser la microcirculation et ainsi stimuler la pousse des cheveux. L’huile essentielle de Menthe Poivrée, quant à elle, par sa richesse en menthol, a un effet vasoconstricteur. Elle stimule la microcirculation sanguine au niveau du cuir chevelu et favorise ainsi la pousse et prévient la chute des cheveux. Elle peut s’associer à l’huile essentielle de Gingembre ou d’Ylang Ylang, elles aussi connues pour stimuler la pousse.
  • Pour lutter contre les pellicules : l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas est la meilleure alliée. Grâce aux carbures sesquiterpéniques qu’elle contient, elle est à la fois, bactéricide, antifongique et cicatrisante. En plus les cétones sesquiterpéniques qu’elle contient sont lipolytiques, c’est-à-dire qu’elles favorisent la décomposition des corps gras, ce qui permet de réguler les excès de sébum à l’origine parfois de pellicules. Elle peut également être associée à l’huile essentielle de Palmarosa, de Tea Tree ou encore de Lavande Vraie qui sont elles aussi particulièrement efficaces.
  • Pour booster la brillance : privilégier les huiles essentielles d’Ylang Ylang, de Romarin à Cinéole, ou de Camomille Matricaire pour les cheveux blonds.
  • Pour lutter contre les poux : l’huile essentielle de Lavande Vraie associée à celle de Tea Tree sont redoutables. Elles s’utilisent en masque avec de l’huile de Coco à laisser poser. Des études ont d’ailleurs confirmé l’action anti-poux de ces deux huiles essentielles combinées.
  • Contre les cheveux gras : se tourner vers des huiles essentielles séborégulatrices et anti-bactériennes comme l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas, de Sauge Sclarée, ou encore d’Ylang Ylang complète.

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 4.3 ( 8 votes )

À propos de ces conseils

Cet article d'aromathérapie a été rédigé par Théophane de la Charie, auteur du livre "Se soigner par les huiles essentielles", accompagné d'une équipe pluridisciplinaire composée de pharmaciens, de biochimistes et d'agronomes. 

La Compagnie des Sens et ses équipes n'encouragent pas l'automédication. Les informations et conseils délivrés sont issus d'une base bibliographique de référence (ouvrages, publications scientifiques, etc.). Ils sont donnés à titre informatif, ou pour proposer des pistes de réflexion : ils ne doivent en aucun cas se substituer à un diagnostic, une consultation ou un suivi médical, et ne peuvent engager la responsabilité de la Compagnie des Sens.