Les coups de soleil sont considérés comme des brûlures cutanées à la suite d’une exposition de la peau aux rayons ultraviolets B (UVB) atteignant l’épiderme (couche superficielle de la peau). Les brûlures et les coups de soleil ne sont pas à prendre à la légère ! Ils peuvent être grave selon l’aspect, l’étendue et la zone de la brûlure ou en cas de signe de déshydratation. Les brûlures cutanées sont répertoriées en 3 classes : brûlure du premier degré, du deuxième degré superficiel ou profond et enfin, brûlure du troisième degré. Les brûlures, dont les coups de soleil, prennent la forme de rougeur accompagnée dans certains cas de cloques (ou phlyctènes). Elles peuvent démanger et entraîner de la douleur. Après avoir refroidi la brûlure pendant plusieurs minutes, le gel d’Aloe Vera soulage seulement les coups de soleil et les brûlures du premier degré et du second degré superficielles grâce à ses propriétés rafraîchissantes et anti-inflammatoires. Il possède également une action hydratante, antiseptique et cicatrisante pour la peau. D’ailleurs, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) admet que le gel d’Aloe Vera est un cicatrisant en cas de brûlures.

Cet article a été mis à jour le 23/05/2024

Craquez pour la Compagnie

Gel d'Aloe Vera BIO
Avril
A partir de 8€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
RAVINTSARA
Huile essentielle BIO
A partir de 2.1€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (16 juin) : PROM-1006

Propriétés et bienfaits

  • Rafraîchissante : le gel d’Aloe Vera apporte instantanément un effet frais au contact de la peau permettant de calmer l’échauffement de la peau et ainsi, d’apaiser un coup de soleil ou une brûlure.
  • Anti-inflammatoire, apaisante : les études portant sur l’Aloe Vera ont prouvé son potentiel anti-inflammatoire pour apaiser les rougeurs induites par les rayons UVB.
  • Cicatrisante : énormément étudié dans le cadre de brûlures, le gel d’Aloe Vera est reconnu par l’OMS comme un agent cicatrisant pour la peau. Il agirait à plusieurs niveaux. En effet, il permettrait la reconstitution de la matrice tissulaire grâce à l’activation de la synthèse des fibroblastes et des kératinocytes soit directement par le mannose-6-phosphate ou indirectement par les macrophages.
  • Antiseptique, assainissante, antimicrobienne : l’Aloe Vera aseptise la zone brûlée présentant un risque accru d’infection en raison de l’endommagement de la barrière cutanée. En prévenant le risque infectieux, le gel d’Aloe Vera optimise le processus de cicatrisation de la peau. Ces bienfaits relèvent de la composition en acide salicylique, en acémanne (activité antimicrobienne), en saponine (activité antiseptique), en alcools triterpéniques et de la haute teneur en sucre du gel d’Aloe Vera.
  • Hydratante, humectante : après une exposition au soleil, la peau est sujette à une sécheresse, à une déshydratation et à des tiraillements de la peau. Le gel d’Aloe Vera hydrate la peau sans la graisser. Il constitue également un film protecteur sur l’épiderme, limitant ainsi les pertes en eau.

Pour apaiser les coups de soleil

Une étude prospective, randomisée, en double aveugle et contrôlée par un placebo, avait pour effet d’étudier le potentiel anti-inflammatoire du gel d’Aloe Vera sur les érythèmes causés par les rayons UVB in vivo. Après irradiation par les rayons UVB, les participants de l’étude ont appliqué sur les érythèmes soit le gel d’Aloe Vera (concentré à 97,5 %), soit le gel placebo, soit le gel placebo contenant 1 % d’hydrocortisone ou soit l’une des deux crèmes à base de corticostéroïdes destinées à soulager les inflammations de la peau.

Les chercheurs observent que les deux crèmes à base de corticostéroïdes ont été efficaces 24 heures après la première application. Concernant le gel d’Aloe Vera et les gels placebo, ils ont été efficaces seulement 48 heures après la première application. En résumé, les chercheurs ont affirmé que le gel d’Aloe Vera a présenté des effets anti-inflammatoires significativement plus importants que la crème à base d’hydrocortisone.

Utilisation seule

Après la douche, étaler du gel d’Aloe Vera en fine couche sur les zones du visage ou du corps présentant des coups de soleil. Laisser agir environ 1 minute avant de masser doucement la peau. Renouveler l’application pour apaiser l’inflammation, favoriser la cicatrisation et apporter un coup de fraîcheur. Source : Gel d’Aloe Vera. (s. d.). Slow cosmétique. https://www.slow-cosmetique.com/aroma-sante/aloe-vera.html

Soin après-soleil

Les ingrédients :

La recette :

Introduire le gel d’Aloe Vera dans un petit récipient. Dans un second récipient, diluer l’huile essentielle de Lavande Vraie dans le macérat huileux de Calendula. Additionner le mélange huile essentielle-macérat huileux au gel d’Aloe Vera, puis homogénéiser le tout avec un fouet. Verser le soin dans un pot vide, désinfecté et de préférence en verre ambré. À conserver de préférence au réfrigérateur et surtout à l’abri de la chaleur, de la lumière et de l’air. Ce soin après-soleil peut s’utiliser entre 3 et 6 mois à compter de sa date de fabrication.  En changement de couleur, d’aspect ou d’odeur, ne surtout pas utiliser le soin. Source : Livres, M. L. (2022). Mes cosmétiques faits maison,p.26.

Conseils d’utilisation :

Appliquer une petite noisette du soin sur une peau propre et sèche.

Précautions d’utilisation : 

Ce soin après-soleil est déconseillé chez la femme enceinte de moins de 3 mois, chez les enfants de moins de 3 ans ou en cas de forte hypotension. Un avis médical est nécessaire en cas d’asthme ou d’allergie aux Astéracées (dont le Calendula). Il est vivement conseillé de réaliser un test allergique de ce soin au creux du coude, en raison de l’huile essentielle de Lavande Vraie qui renferme plusieurs composants biochimiques allergènes et en quantité importante.

Pourquoi ces ingrédients ? Le macérat huileux de Calendula est La référence en cas de brûlure et de coup de soleil. Considéré comme un très bon anti-inflammatoire cutané, il soulage les inflammations (type coup de soleil, brûlure, rougeur, etc.) par sa composition en faradiol. Cicatrisant et régénérant cutané, il aide à réparer la peau abîmée par le soleil. De plus, il renforce l’épiderme et protège la peau du dessèchement. Anesthésiante locale, l’huile essentielle de Lavande Vraie calme la douleur des coups de soleil. En effet, le linalol (20 à 45 %) contenu dans l’huile essentielle de Lavande Vraie bloque la transmission du message de douleur en agissant spécifiquement sur les récepteurs nociceptifs localisés à la surface cutanée. En plus d’être anesthésiante locale, l’huile essentielle de Lavande Vraie est cicatrisante pour la peau grâce à sa molécule de linalol et à ses carbures sesquiterpéniques. Elle active aussi la régénération cellulaire tout en favorisant la cicatrisation de la plaie.

Fluide protecteur pour le visage

Les ingrédients : 

La recette : 

Dans un petit récipient creux, incorporer l’ensemble des ingrédients : le gel d’Aloe Vera, l‘hydrolat de Lavande Officinale et l’huile végétale de Jojoba. À l’aide d’un mini-fouet, mélanger la préparation de sorte à obtenir une texture crémeuse. Se munir d’un flacon à pompe en verre ambré de 50 mL de contenance et y verser le fluide protecteur. Refermer et étiqueter immédiatement le flacon. Le fluide protecteur se conserve au réfrigérateur pendant 4 semaines maximum. Source : Kaibeck, J. (2020). Ma bible de la slow cosmétique : Le guide de référence pour une cosmétique plus écologique et saine. Leduc.S Pratique, p.140.

Conseils d’utilisation : 

Prélever une petite noisette de fluide protecteur et l’appliquer délicatement sur un visage propre et sec.

Pourquoi ces ingrédients ? En cas de coup de soleil, privilégier l’hydrolat de Lavande Officinale. Souvent utilisé en vaporisation ou en compresse sur les inflammations cutanées, l’hydrolat de Lavande Officinale apaise les coups de soleil pouvant se manifester par des rougeurs, des démangeaisons et des tiraillements de la peau. Cicatrisant, il intervient dans la cicatrisation et dans la régénération de la peau. En parallèle, l’huile de Jojoba a l’avantage de convenir à tous les types de peaux : peau sèche, mixte ou grasse. Elle assouplit et maintient l’hydratation de la peau. De plus, elle protège la peau contre les rayonnements du soleil et des dommages causés par le soleil grâce à son petit indice de protection (estimé à 5) et à ses antioxydants (vitamines C et E). Attention : l’huile de Jojoba ne doit pas se substituer à une protection solaire.

Crème après-soleil pour le corps

Les ingrédients : 

La recette : 

Ajouter la quantité nécessaire de Beurre de Karité et d’huile de Coco dans un saladier, puis mélanger la préparation avec un fouet électrique. Introduire successivement le macérat huileux de Calendula et le gel d’Aloe Vera tout en homogénéisant la préparation. La crème doit être lisse et homogène. Terminer en ajoutant la vitamine E. Mélanger et verser la crème dans un grand pot, de préférence en verre ambré. Refermer le pot et l’étiqueter. La crème pour les coups de soleil se conserve entre 6 mois et 1 an. Recette adaptée de l’Association Slow Cosmétique. (2020, 18 juin). Recette Slow Cosmétique : la crème anglaise karité carotte [Vidéo]. YouTube. https://www.youtube.com/watch?v=Sn0OVYIHOXs

Conseils d’utilisation : 

Sur une peau propre et sèche, appliquer la crème sur le corps. Masser délicatement la peau pour faire pénétrer le soin dans les couches de la peau.

Précautions d’utilisation : ne pas utiliser en cas d’allergie au latex ou aux Astéracées

Pourquoi ces ingrédients ? Le Beurre de Karité est un actif émollient, nourrissant et hydratant pour la peau grâce à sa composition en acide oléique (40 à 60 %) et en acide stéarique (30 à 50 %). Il contient aussi des esters résineux aux propriétés cicatrisantes et régénérantes pour la peau. Enfin, le Beurre de Karité soulage les inflammations de la peau grâce à sa composition en alcools triterpéniques et en phytostérols. Le macérat huileux de Calendula renforce les propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et régénérantes cutanées. Quant à l’huile de Coco, elle est constituée entre 6 à 12 % d’acide palmitique, un acide gras qui soulage les démangeaisons cutanées et diminue le phénomène de desquamation de la peau. Antimicrobienne, l’huile de Coco prévient le risque d’infection.

Pour les brûlures légères, cloques

Depuis des millénaires, l’Aloe Vera est une plante aux multiples vertus utilisée afin de soulager les brûlures cutanées. Qualifié de « remède harmonieux » dans la civilisation chinoise, l’aloès est indiqué en cas de brûlures. Les Égyptiens décrivaient également l’utilisation de la pulpe d’aloès sur les murs des temples via des dessins. Son usage traditionnel a d’ailleurs été validé par l’OMS. En effet, l'OMS affirme que « l’usage traditionnel du gel comme cicatrisant, notamment sur les brûlures, est reconnu ».

De nombreuses études ont été réalisées au sujet des brûlures avec des résultats variables en fonction de la composition et de la teneur en Aloe Vera dans les produits utilisés. Ces études ne permettent pas d’affirmer si le gel d’Aloe Vera est plus efficace que les médicaments conventionnels contre les brûlures contenant de la sulfadiazine argentique. En revanche, les études affirment que le gel d’Aloe Vera optimise les étapes et la durée de cicatrisation des brûlures. 

Utilisation seule

Gel rafraîchissant : après avoir fait couler un filet d’eau tiède sur la brûlure et sécher avec un linge propre, appliquer un peu de gel d’Aloe Vera. Laisser agir 1 minute, puis masser délicatement la zone à l’aide de mouvements doux et circulaires. Réitérer l’opération autant de fois que nécessaire dans la même journée, puis les jours suivants jusqu’à amélioration. 

Cataplasme : étaler le gel d’Aloe Vera en couche épaisse sur la brûlure, puis recouvrir d’une compresse de gaze stérile. Enrouler la zone d’une bande extensible sans trop la serrer. Source : Aromathérapie, aloe vera, fleurs de Bach. (2020). Terre éditions, p.98.

Soin express au miel

Les ingrédients :

  • Du gel d’Aloe Vera
  • Du Miel liquide 

Recette et conseil d’application :                                                                                                   

Mélanger ces deux ingrédients dans un bol de sorte à obtenir un mélange homogène. Après avoir refroidi la brûlure, appliquer soigneusement la petite préparation. Recouvrir la zone d’une compresse stérile et laisser agir environ 20 minutes avant de nettoyer la peau à l’eau claire. En cas de sensation désagréable, rincer immédiatement la zone. Source : Aromathérapie, aloe vera, fleurs de Bach. (2020). Terre éditions, p.98.

Précaution d’utilisation : ne pas utiliser en cas d’allergie aux produits de la ruche

Pourquoi le miel ? Le miel présente à la fois des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques, mais aussi des propriétés cicatrisantes pour la peau. Ainsi, il calme la douleur et prévient la formation de cloques. Le miel active la cicatrisation de la peau tout en maintenant un environnement propre.

Soin apaisant et régénérant

Les ingrédients : 

La recette : 

Dans un contenant, diluer l’huile essentielle de Lavande Aspic à 10 % (brûlure ou coup de soleil localisés) ou à 50 % (coup de soleil étendu) dans le macérat huileux de Millepertuis. Incorporer ensuite une noisette de gel d’Aloe Vera et homogénéiser la préparation.

Conseils d’utilisation : 

Refroidir la brûlure pendant une dizaine de minutes, puis sécher la peau en tapotant avec une serviette en coton. Appliquer localement entre 2 à 6 gouttes de ce soin selon l’étendue de la brûlure. Ce soin peut être réalisé tous les ¼ d’heure à la suite de la brûlure durant 1 heure, puis 3 à 5 fois par jour jusqu’à amélioration de la brûlure. Ne pas s’exposer au soleil (au moins pendant 12 heures) en raison des substances photosensibilisantes (hypéricine) contenues dans le macérat huileux de Millepertuis. 

Précautions d’utilisation : 

Ce soin est contre-indiqué en cas d’épilepsie, d’asthme ou d’allergie aux Astéracées, mais aussi chez la femme enceinte, la femme allaitante et l’enfant de moins de 6 ans. Ne pas utiliser ce soin de façon prolongée. Un avis médical est fortement recommandé en cas de traitements médicamenteux (dont les pilules contraceptives). Compte tenu du nombre de composants biochimiques allergènes et en forte quantité, il est conseillé de réaliser un test allergique de l’huile essentielle de Lavande Aspic (diluer 1 goutte d’huile essentielle dans de l’huile végétale) au creux du coude avant de l’utiliser sur l’ensemble du corps. En revanche, les femmes enceintes de plus de 3 mois, les femmes allaitantes et les enfants de plus de 3 mois peuvent utiliser ce soin en remplaçant l’huile de Lavande Aspic par l’huile essentielle de Lavande Vraie (dilution à 5 % pour les enfants dès 3 mois et dilution à 10 % pour les enfants dès 3 ans).

Pourquoi ces ingrédients ? L’huile essentielle de Lavande Aspic est l’huile essentielle à prioriser en cas de coup de soleil et de brûlure cutanée. Elle compile de nombreuses propriétés : cicatrisante, anesthésiante locale, analgésique cutanée, anti-inflammatoire et anti-infectieuse. En bref, l’huile essentielle de Lavande Aspic participe à la cicatrisation et à la régénération de la peau tout en prévenant le risque d’infection. L’association des molécules de camphre et de linalol contenues dans l’huile essentielle de Lavande Aspic soulage la brûlure cutanée. Quant au macérat huileux de Millepertuis, c’est un très bon cicatrisant et régénérant cutané en plus de ses propriétés anti-inflammatoires, calmantes, apaisantes et anti-érythémateux cutané.

Peut-on prévenir les coups de soleil avec le gel d’Aloe Vera ?

Les chercheurs ont étudié l’effet protecteur du gel d’Aloe Vera face aux coups de soleil. Une étude datant de 2017 a mis en évidence la présence de certains constituants du gel d’Aloe Vera protégeant des UV, dont l’enzyme bradykinase et l’acémannane. En parallèle, une autre étude a conclu qu’une crème à base d’Aloe Vera ne permettait pas d’agir en prévention des coups de soleil. D’ailleurs, le gel d’Aloe Vera ne présente aucune activité d’écran solaire permettant de protéger durablement la peau des rayons UV. Par conséquent, le gel d’Aloe Vera ne remplace pas une protection solaire conventionnelle.

En revanche, certaines mesures simples permettent de prévenir efficacement les coups de soleil.

  • Appliquer régulièrement une protection solaire conforme à son phototype de peau issu de la classification de Fitzpatrick (peau très claire avec taches de rousseur, etc.). On recommande généralement d’opter pour une protection solaire possédant un facteur de protection solaire (FPS) ou un indice de protection (IP) de minimum 30 (protection forte) pour les adultes ou de 50+ (protection très forte) pour les enfants, les personnes à la peau claire ou en période estivale. Cette application doit être réitérée toutes les 2 heures et après chaque retour de baignade.
  • S’exposer progressivement aux rayons du soleil et continuer les applications de crème solaire même en étant bronzé.
  • Porter des lunettes, des vêtements larges, sombres et couvrants le corps. Couvrir la tête d’un chapeau ou d’un bob avec des bords larges pour protéger les oreilles et le visage du soleil.  
  • En plein été, éviter de s’exposer au soleil dans l’amplitude horaire comprise entre 12 heures et 16 heures. Les rayons du soleil sont particulièrement intenses. Profiter au contraire des zones ombragées.
  • Ne pas appliquer des produits cosmétiques, du parfum, des huiles essentielles ou végétales contenant des substances photosensibilisantes. Idem pour les traitements médicamenteux.

Craquez pour la Compagnie

Gel d'Aloe Vera BIO
Avril
A partir de 8€
picto cart
TEA TREE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.3€
picto cart
MENTHE POIVRÉE
Huile essentielle BIO
A partir de 2.4€
picto cart
CASSIS
Macérat de bourgeons BIO
A partir de 5.8€
picto cart
LAVANDE VRAIE
Huile essentielle BIO
A partir de 3.8€
picto cart
RAVINTSARA
Huile essentielle BIO
A partir de 2.1€
picto cart
CITRONNELLE DE JAVA
Huile essentielle BIO
A partir de 1.8€
picto cart
-10% sur votre commande, valable jusqu'à dimanche (16 juin) : PROM-1006

Cet article vous a-t-il été utile ?

  

Note moyenne: 0 ( 0 votes )

Bibliographie

Publication : Peau de miel. (s. d.). Centre hospitalier universitaire Limoges - Chirurgie digestive, générale et endocrinienne.

Publication : Reuter, J., Jocher, A., Stump, J., and al. (2008). Investigation of the anti-inflammatory potential of Aloe vera gel (97.5 % ) in the ultraviolet erythema Test. Skin Pharmacology And Physiology, 21(2), 106‑110. https://doi.org/10.1159/000114871

Publication : Hendrawati, T. Y., Ambarwati, H., & Nugrahani, R. A., and al. (2019). The Effects of Aloe Vera Addition on the Effectiveness of Sunscreen Lotion. ResearchGate. https://www.researchgate.net/publication/342594611_The_Effects_of_Aloe_Vera_Gel_Addition_on_the_Effectiveness_of_Sunscreen_Lotion

Publication : Pratiwi, S., & Husni, P. (s. d.). Artikel Tinjauan : Potensi enggunaan fitokonstituen tanaman indonesia sebagai aktif tabir surya.

Publication : Efficacy of aloe vera cream in prevention and treatment of sunburn and suntan. (2005, 1 septembre). PubMed. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16623024/

Publication : Rouiller, M. (2015). Le gel d’aloe vera en usage topique et ses vertus cicatrisantes. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Picardie Jules Verne - UFR Pharmacie.

Publication : Mesguich Batel, F. (2018). Aloe vera, miel, argile : Intérêts dans la cicatrisation des plaies ; Revue de la littérature. Thèse pour le grade de Docteur en Médecine. Faculté de Médecine Aix-Marseille Université.

Publication : Morin, E. (2008). Aloe Vera (L.) Burm.F. : Aspects pharmacologiques et cliniques. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Nantes - Faculté de Pharmacie.

Publication : Michayewicz, N. (2013). L’Aloe vera, plante médicinale traditionnellement et largement utilisée depuis des millénaires, aux nombreuses propriétés thérapeutiques. Plante miracle ?. Thèse pour le Diplôme d'état de Docteur en Pharmacie. Université de Lorraine.

Ouvrage : Chavanne, P. (2016). Découvrez les vertus de l’aloe Vera : La plante magique pour votre santé.

Ouvrage : Aromathérapie, aloe vera, fleurs de Bach. (2020). Terre éditions

Ouvrage : Livres, M. L. (2022). Mes cosmétiques faits maison

Site Web : Manuels MSD. (s. d.). Table : Classification de Fitzpatrick des types de peau-Édition professionnelle du Manuel MSD. Édition Professionnelle du Manuel MSD. https://www.msdmanuals.com/fr/professional/multimedia/table/classification-de-fitzpatrick-des-types-de-peau

Site Web : Santé Pratique Paris. (2023, 22 mai). S& # 039 ; exposer au soleil : entre risques et bienfaits - Sante-pratique-paris. Sante-pratique-paris. https://sante-pratique-paris.fr/bons-reflexes-entre-nous/risques-solaires-bienfaits-soleil/

Site Web : Coup de soleil - symptômes, causes, traitements et prévention. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/peau-cheveux-ongles/coup-soleil-erytheme-solaire.html

Site Web : Brûlure - symptômes, causes, traitements et prévention - VIDAL. (n.d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/maladies/peau-cheveux-ongles/brulure.html

Site Web : Brûlures de la peau. (2021, December 29). Ameli. https://www.ameli.fr/isere/assure/sante/urgence/accidents-domestiques/brulures-peau#:~:text=Une%20br%C3%BBlure%20cutan%C3%A9e%20est%20la,lors%20d'une%20radioth%C3%A9rapie

Site Web : Aloès (Aloe vera) - Phytothérapie - VIDAL. (s. d.). VIDAL. https://www.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/aloes-barbadensis-vera-capensis.html